Saint-Julien-du-Verdon


Saint-Julien-du-Verdon
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Julien.

43° 54′ 50″ N 6° 32′ 27″ E / 43.9138888889, 6.54083333333

Saint-Julien-du-Verdon
Fontaine du village
Fontaine du village
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-de-Haute-Provence
Arrondissement Castellane
Canton Castellane
Code commune 04183
Code postal 04170
Maire
Mandat en cours
Thierry Collomp
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Moyen Verdon
Démographie
Population 134 hab. (2007)
Densité 22 hab./km²
Géographie
Coordonnées 43° 54′ 50″ Nord
       6° 32′ 27″ Est
/ 43.9138888889, 6.54083333333
Altitudes mini. 869 m — maxi. 1 760 m
Superficie 6,19 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Saint-Julien-du-Verdon est une commune française, située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Ses habitants sont appelés les Saint-Juliennais ou Pelugnes[réf. nécessaire].

Sommaire

Géographie

La commune est traversée par le Verdon (rive gauche), aujourd’hui immergé avec une grande partie du territoire de la commune sous le lac de Castillon. Le village était perché en hauteur (à 914 m d’altitude[1]), le lac en fait une presqu’île et les maisons sont presque sur le rivage est du lac.

La route nationale 202 passe aux lisières du village.

Histoire

La localité apparaît pour la première fois dans les chartes en 1259 (Sanctus Julianetus)[2]. Son nom viendrait du pont romain, dit pont Julien sur le Verdon (rivière) (à proximité et sur la commune de Saint-André-les-Alpes), effondré au XVIIe siècle et rebâti en 1698. D’après Ernest Nègre, la plus ancienne forme connue du nom de la commune, Sancto Juliano (vers 1300), fait référence à l’église et au saint Julianus[3].

Les seigneurs du lieu sont successivement l’abbaye de Lérins, puis les Castellane du XIIIe au XVIIe siècle et les Villeneuve au XVIe siècle[2]. Durant la Révolution, la commune compte une société patriotique, créée après la fin de 1792[4]. Pour suivre le décret de la Convention du 25 vendémiaire an II invitant les communes ayant des noms pouvant rappeler les souvenirs de la royauté, de la féodalité ou des superstitions, à les remplacer par d'autres dénominations, la commune change de nom pour Villeverdon[5] ou Ille-Verdon[6].

Au milieu du XIXe siècle, une fabrique textile employait 10 ouvriers[7].

En 1955, la commune de Saint-Julien devient Saint-Julien-du-Verdon[8].

Héraldique

Blason Saint Julien du Verdon.svg

Blasonnement :
De gueules à un mouton d'argent, et un chef d'or, chargé de trois croisettes de gueules[9].

Économie

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
mars 2001 2003 Roger Reybaud    
2003 réélu en 2008[10] Thierry Collomp    

Roger Reybaud est l’un des 500 élus qui ont parrainé la candidature de Jean-Pierre Chevènement à l’élection présidentielle de 2002[11],[12].

Démographie

Évolution démographique
Années 1315 1471 1765 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841
Population 11 feux 7 feux 194 140 152 164 178 175 171 170
Années 1846 1851 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891
Population 183 194 199 181 173 167 161 162 153 155
Années 1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 131 223 167 117 114 97 121 94 95 97
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 - -
Population 75 64 66 67 94 108 134[13] 134[14] - -
Notes, sources, ... Population sans doubles comptes de 1962 à 1999 ; population municipale depuis 2006
Sources : Baratier, Duby & Hildesheimer pour l’Ancien Régime[2] ; Insee[15], EHESS[8] pour les chiffres issus des recensements légaux
Courbe d'évolution démographique de Saint-Julien-du-Verdon depuis 1793

Communes voisines

Rose des vents Saint-André-les-Alpes Angles Rose des vents
N Vergons
O    Saint-Julien-du-Verdon    E
S
Castellane Demandolx

Lieux et monuments

L’église paroissiale Notre-Dame-de-l’Assomption, du début du XVIIIe siècle, est un ancien prieuré de l’abbaye de Lérins. Le chœur et les trois travées de la nef sont voûtés d’arêtes[16]. L’autel date de 1660[17]. Le mobilier de l’église comprend :

  • un tableau d’André Jean, représentant la mort d’un évêque[18], ou saint Joseph selon les Monuments historiques, qui le datent de 1665 (autour de 1700 selon Raymond Collier) et classé monument historique au titre objet[19] ;
  • un tableau représentant le couronnement de la Vierge, datant de 1660[20], lui aussi classé[21].

L’église du haut du village, construite au milieu du XVIIe siècle, est plus courte d’une travée ; nef et chœur sont voûtés d’arêtes. Deux chapelles donnant dans la travée de chœur forment un faux transept. Le clocher est installé dans une tour construite contre l’église, du côté sud[22].

Personnalités liées à la commune

  • Abbé Brun de la Combe, oratorien, auteur du Triomphe du Nouveau Monde contre le supérieur de son ordre le révérend père Moisset (1785), et qui fut expulsé de l’ordre pour cette raison

Voir aussi

Articles de Wikipédia

Liens externes

Sources

Bibliographie

  • Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, Imprimerie Louis Jean, 1986, 559 p.
  • Sous la direction d’Édouard Baratier, Georges Duby, et Ernest Hildesheimer, Atlas historique. Provence, Comtat Venaissin, principauté d’Orange, comté de Nice, principauté de Monaco, Librairie Armand Colin, Paris, 1969

Notes

  1. Michel de La Torre, Alpes-de-Haute-Provence : le guide complet des 200 communes, Paris, Deslogis-Lacoste, coll. « Villes et villages de France », 1989, Relié, 72 (non-paginé) p. (ISBN 2-7399-5004-7) 
  2. a, b et c Sous la direction d’Édouard Baratier, Georges Duby, et Ernest Hildesheimer, Atlas historique. Provence, Comtat Venaissin, principauté d’Orange, comté de Nice, principauté de Monaco, Librairie Armand Colin, Paris, 1969, p. 196
  3. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France : étymologie de 35 000 noms de lieux, Genève : Librairie Droz, 1990. Collection Publications romanes et françaises, volume CVCIII. Volume III : Formations dialectales (suite) ; formations françaises, § 28444, p 1623-1624
  4. Patrice Alphand, « Les Sociétés populaires», La Révolution dans les Basses-Alpes, Annales de Haute-Provence, bulletin de la société scientifique et littéraire des Alpes-de-Haute-Provence, no 307, 1er trimestre 1989, 108e année, p 296-298
  5. Jean-Bernard Lacroix, « Naissance du département », in La Révolution dans les Basses-Alpes, Annales de Haute-Provence, bulletin de la société scientifique et littéraire des Alpes-de-Haute-Provence, no 307, 1er trimestre 1989, 108e année, p 113
  6. Charles Bouyssi, Communes et paroisses d’Auvergne, mis en ligne en 2002 [1], consulté le 18 novembre 2008
  7. Mireille Mistral, op. cit., p 139
  8. a et b EHESS, notice communale de Saint-Julien-du-Verdon sur le site Cassini, consultée le 19 juillet 2009
  9. Louis de Bresc, Armorial des communes de Provence, 1866. Réédition : Marcel Petit CPM, Raphèle-lès-Arles, 1994
  10. Site de la préfecture des AHP
  11. Parrainages élection présidentielle 2002, consulté le 28 juillet 2010
  12. Liste des citoyens ayant présenté les candidats à l'élection du Président de la République de 2002
  13. Insee, Population municipale au 1er janvier 2006, consulté le 11 janvier 2009
  14. Insee, Historique des populations par commune depuis le recensement de 1962 (fichier Excel), mis à jour en 2010, consulté le 21 juillet 2010
  15. Saint-Julien-du-Verdon sur le site de l'Insee
  16. Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, Imprimerie Louis Jean, 1986, 559 p., p 224
  17. Raymond Collier, op. cit., p 471
  18. Raymond Collier, op. cit., p 468
  19. Arrêté du 7 septembre 1988, notice de la Base Palissy, consultée le 11 décembre 2008
  20. Raymond Collier, op. cit., p 480
  21. Arrêté du 8 janvier 1975, notice de la Base Palissy, consultée le 11 décembre 2008
  22. Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, Imprimerie Louis Jean, 1986, 559 p., p 224-225

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saint-Julien-du-Verdon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saint-julien-du-verdon — Pour les articles homonymes, voir Saint Julien. Saint Julien du Verdon Fontaine du village …   Wikipédia en Français

  • Saint-Julien-du-Verdon — Saltar a navegación, búsqueda Saint Julien du Verdon País …   Wikipedia Español

  • Saint-Julien-du-Verdon — Infobox Commune de France nomcommune=Saint Julien du Verdon région=Provence Alpes Côte d Azur département=Alpes de Haute Provence arrondissement=Castellane canton=Castellane insee=04183 cp=04170 maire=Roger Reybaud mandat=2001 2008… …   Wikipedia

  • Fusillés de Saint-Julien-du-Verdon — Les Fusillés de Saint Julien du Verdon sont 11 résistants qui ont été fusillés collectivement le 11 juin 1944 par la Gestapo niçoise à Saint Julien du Verdon (Alpes de Haute Provence, anciennement Basses Alpes) dans un champs. Aujourd hui, un… …   Wikipédia en Français

  • Saint-Laurent-du-Verdon — Pour les articles homonymes, voir Saint Laurent. 43° 43′ 30″ N 6° 04′ 07″ E …   Wikipédia en Français

  • Saint-Julien — is the name or part of the name of the following communes in France:*Saint Julien, Côte d Or, in the Côte d Or department *Saint Julien, Côtes d Armor, in the Côtes d Armor department *Saint Julien, Hérault, in the Hérault department *Saint… …   Wikipedia

  • Saint-Julien (Begriffsklärung) — Saint Julien (frz. für Heiliger Julian) ist ein Familien und Ortsname. Inhaltsverzeichnis 1 Familienname 2 Toponyme 2.1 Frankreich 2.2 Kanada …   Deutsch Wikipedia

  • Saint-julien — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Saint Julien évoque l un des Saint Julien  historiques ou légendaires. Le nom peut désigner : Sommaire …   Wikipédia en Français

  • Saint-Julien (Var) — Pour les articles homonymes, voir Saint Julien. 43° 41′ 31″ N 5° 54′ 28″ E …   Wikipédia en Français

  • Saint-Julien-d'Asse — Pour les articles homonymes, voir Saint Julien. 43° 55′ 06″ N 6° 05′ 41″ E …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.