Revest-des-Brousses


Revest-des-Brousses
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Revest.

43° 58′ 22″ N 5° 40′ 21″ E / 43.9727777778, 5.6725

Revest-des-Brousses
Le village
Le village
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-de-Haute-Provence
Arrondissement Forcalquier
Canton Banon
Code commune 04162
Code postal 04150
Maire
Mandat en cours
Brigitte Mathieu-Reynaud
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Banon

Pays de Haute-Provence

Démographie
Population 245 hab. (2007)
Densité 11 hab./km²
Géographie
Coordonnées 43° 58′ 22″ Nord
       5° 40′ 21″ Est
/ 43.9727777778, 5.6725
Altitudes mini. 515 m — maxi. 868 m
Superficie 22,95 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Revest-des-Brousses est une commune française, située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Ses habitants sont appelés les Revestains.

Sommaire

Géographie

Le village est situé à 620 m d’altitude[1].

Accès

L'accès à Revest des Brousses se fait par la RD18, depuis Vachères ou par la RD55 depuis Saint-Michel-l'Observatoire.

Lieux-dits et hameaux

En dehors du village, la commune comporte un hameau : Gublan.

Communes limitrophes

Relief

Géologie

Sismicité

Aucune des 200 communes du département n'est en zone de risque nul. Les cantons de Banon, La Motte-du-Caire, Noyers-sur-Jabron sont classés en Zone 1a (risque très faible), ceux d'Allos-Colmars, Barcelonnette, Le Lauzet-Ubaye, Annot, Castellane, Saint-André-les-Alpes, Barrème, Digne-Est, Digne-Ouest, La Javie, Mézel, Moustiers-Sainte-Marie, Riez, Seyne, Forcalquier, Reillanne, Saint-Étienne-les-Orgues, Sisteron, Turriers et Volonne, en Zone 1b (risque faible) et ceux d'Entrevaux, Les Mées, Valensole, Manosque-Nord, Manosque-Sud-Est, Manosque-Sud-Ouest et Peyruis, en Zone 2 (risque moyen)[2].

Hydrographie

Revest des Brouses est traversée par la Largue, est quelques ruisseaux de ses affluents.

Climat

Revest-des-Brousses est située en haute Provence et bénéficie d'un climat méditerranéen d'intérieur aux étés chauds et secs, en revanche les hivers sont frais et marqués par des gelées fréquentes. Le mistral souffle parfois bien que la commune soit abritée par la montagne de Lure. Elle peut être plus exposée au levant ou au sirocco, qui surviennent heureusement rarement. En moyenne annuelle, la température s'établit à 12,8 °C avec une moyenne maximale de 22,4 °C et une minimale de 0,0 °C. Les températures nominales maximales et minimales relevées sont de 30 °C en juillet et 0 °C en décembre et janvier.L'ensoleillement record s'établit à 2 755 heures par an avec une pointe à 343 heures en juillet. Autre valeur importante, caractéristique du climat méditerranéen, les précipitations totalisent 426 millimètres sur l'année, inéquitablement réparties avec un peu plus de vingt et un millimètres en juillet et plus de cinquante quatre millimètres en octobre.

La station météo la plus proche est celle de Forcalquier[3]

Relevé météorologique de Forcalquier
mois jan. fév. mar. avr. mai jui. jui. aoû. sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) -0,0 0,5 3,0 5,4 8,9 12,8 15,4 15,2 12,0 8,2 3,8 1,1 7,2
Température moyenne (°C) 4,3 6,2 8,2 11,1 15,1 19,3 22,4 22,0 18,0 13,4 8,2 5,2 12,8
Température maximale moyenne (°C) 8,6 10,9 15,4 16,9 21,4 25,8 29,3 28,9 24,0 18,5 12,7 9,3 18,5
Précipitations (mm) 27 25 24 44 40 28 21 33 46 54 53 31 426
Source : Source: Relevé météo de Forcalquier[4]
Diagramme climatique
J F M A M J J A S O N D
 
 
27
 
8.6
-0.0
 
 
25
 
10.9
0.5
 
 
24
 
15.4
3.0
 
 
44
 
16.9
5.4
 
 
40
 
21.4
8.9
 
 
28
 
25.8
12.8
 
 
21
 
29.3
15.4
 
 
33
 
28.9
15.2
 
 
46
 
24.0
12.0
 
 
54
 
18.5
8.2
 
 
53
 
12.7
3.8
 
 
31
 
9.3
1.1
Temp. moyennes maxi et mini (°C) • Précipitations (mm)

Toponymie

Le nom du village, tel qu’il apparaît la première fois en 1274 (de Revesto de Borossa), est tiré de l’occitan revèst, variante de revers, et désignant un site exposé au nord[5].


Histoire

Le territoire de la commune est fréquenté au néolithique et au chalcolithique, comme l’attestent des découvertes archéologiques[6].

La localité apparaît pour la première fois dans les chartes en 1274[1]. Le fief appartient à la famille de Vachères du XIVe au XVIe siècle, puis passe aux Chanut (XVIIe siècle) et au Barrel-Pontevès au XVIIIe siècle[7]. Au Moyen Âge, l’église dépendait de Revest de l’abbaye de Cruis, qui percevait les revenus attachés à cette église[8].

La Madeleine est érigée en fief distinct en 1565[9].

Au XIXe siècle, on appela la commune Revest-des-Dames, à cause d’une épidémie qui épargna les femmes mais fit de nombreuses victimes chez les hommes.


Héraldique

Blason Revest des Brousses.svg

Blasonnement :
D’azur à une vache passante d’or, sur une terrasse de sable.[10].

Administration

Municipalité

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
  mars 2001 Pascal Bossut[11]    
mars 2001 réélue en 2008[12] Brigitte Mathieu-Reynaud[13]    

Tendances politiques

Intercommunalité

Revest des Brouses fait partie de la Communauté de communes du Pays de Banon, qui regroupe 10 communes.

Urbanisme

Budget et fiscalité

L'imposition des ménages et des entreprises à Revest-des-Brousses en 2009[14]
Taxe part communale Part intercommunale Part départementale Part régionale
Taxe d'habitation (TH) 4,60 % 0,55 % 5,53 % 0,00 %
Taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB) 10,00 % 1,32 % 14,49 % 2,36 %
Taxe foncière sur les propriétés non bâties (TFPNB) 30,01 % 4,18 % 47,16 % 8,85 %
Taxe professionnelle (TP) 12,24 %* 0,94 % 10,80 % 3,84 %

La part régionale de la taxe d'habitation n'est pas applicable.

La taxe professionnelle est remplacée en 2010 par la cotisation foncière des entreprises (CFE) portant sur la valeur locative des biens immobiliers et par la contribution sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) (les deux formant la contribution économique territoriale (CET) qui est un impôt local instauré par la loi de finances pour 2010[15]).

Jumelages

Démographie

Évolution démographique
Années 1315 1471 1765 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841
Population 61 feux 2 feux 505 557 327 516 616 640 652 634
Années 1846 1851 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891
Population 649 612 630 624 600 552 545 503 528 456
Années 1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 410 436 351 383 506 312 287 246 224 182
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 - -
Population 172 162 139 149 151 200 240[16] 245[17] - -
Notes, sources, ... Population sans doubles comptes de 1962 à 1999 ; population municipale en 2006
Sources : Baratier, Duby & Hildesheimer pour l’Ancien Régime[7] ; Insee[18], EHESS[19] pour les chiffres issus des recensements légaux
Courbe d'évolution démographique de Revest-des-Brousses depuis 1793

Économie

Industrie

Tourisme

Agriculture

Culture et patrimoine

Culture

Lieux et monuments

La mairie est installée dans l’ancien château, datant du milieu du XVIIe siècle[20]. Plusieurs des tableaux représentant le village au XIXe siècle (écoles, mairie, pont) et conservés à la mairie, sont inscrits monuments historiques au titre objet. Sur la place, une maison date de 1582[21].

Le château de Sylvabelle est un grand bâtiment rectangulaire, encadré de quatre tours, construit au XVIIe siècle et agrandi jusqu’à la fin du XVIIIe siècle[20]. Son pigeonnier compte 700 logements[22]. Il a appartenu à Palhier de Sylvabelle, député aux Cinq-Cents.

De l’enceinte médiévale, il subsiste une partie de la muraille et le portail des Mourres, défendu par une bretèche (XIVe siècle selon Raymond Collier et l’Atlas, du siècle suivant selon la DRAC). L’ensemble est inscrit comme monument historique[23],[7].

Le bâtiment dit le château de Pontevez, ancien monastère des Servites, est en fait une bastide construite au XVIIe siècle, et fortement remaniée jusqu’au XIXe[24].

Deux ponts sont signalés par Guy Barruol[25] :

  • le pont de Gubian, emprunté par la RD 18
  • le pont sur le Largue, emprunté par la RD 5.

Au Plan, on trouve un pigeonnier[26].

L’église paroissiale Saint-Côme-et-Saint-Damien est reconstruite en 1833 et réparée en 1894 et dans les années 1970. La nef, longue de trois travées, est voûtée d’arêtes, et débouche dans un chœur voûté en cul-de-four. Le bas-côté nord est voûté d’arêtes, les deux autres de berceaux[27], le bas-côté sud est plus ancien (du XIVe siècle selon l’Atlas[7]) et voûté d’ogives. Les culots sont ornés de feuillages (fin du XVIe siècle)[28]. L’ensemble des bas-côté est voûté très grossièrement. Le clocher est une tour construite au-dessus de la façade occidentale, en 1864[27].

Dans l’église, se trouvent :

Son campanile de fer date de 1864[33], sa crèche du milieu du XIXe[34].

Équipements et services

Transports urbains

Éducation

La commune est dotée d’une école primaire[35].

Sports

Santé

Vie locale

La ludothèque itinérante "LudoBrousse"

Culte

La commune fait partie du secteur paroissial Montagne de Lure qui comprend Banon, Redortiers, Saumane, La Rochegiron, l'Hospitalet, Lardiers, Ongles, Revest-des-Brousses, Revest-du-Bion, Carniol, Simiane-la-Rotonde, Montsalier, Saint-Étienne-les-Orgues, Cruis, Mallefougasse-Augès, Fontienne, Montlaux et Revest-Saint-Martin. Le culte est célébré alternativement dans chacune des églises du secteur[36].

Environnement

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles de Wikipédia

Liens externes

Sources

Bibliographie

  • Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, Imprimerie Louis Jean, 1986, 559 p.
  • Sous la direction d’Édouard Baratier, Georges Duby, et Ernest Hildesheimer, Atlas historique. Provence, Comtat Venaissin, principauté d’Orange, comté de Nice, principauté de Monaco, Librairie Armand Colin, Paris, 1969

Notes

  1. a et b Michel de La Torre, Alpes-de-Haute-Provence : le guide complet des 200 communes, Paris, Deslogis-Lacoste, coll. « Villes et villages de France », 1989, Relié, 72 (non-paginé) p. (ISBN 2-7399-5004-7) 
  2. Sismicité dans les Alpes-de-Hautes-Provence
  3. (fr) Station météo la plus proche, MSN Météo
  4. (fr) Relevé météo de Forcalquier, MSN Météo
  5. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France : étymologie de 35 000 noms de lieux, Genève : Librairie Droz, 1990. Collection Publications romanes et françaises, volume CVCIII. Volume II : Formations non-romanes ; formations dialectales, § 22391, p 1199
  6. Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, Imprimerie Louis Jean, 1986, 559 p., p 8-9
  7. a, b, c et d Sous la direction d’Édouard Baratier, Georges Duby, et Ernest Hildesheimer, Atlas historique. Provence, Comtat Venaissin, principauté d’Orange, comté de Nice, principauté de Monaco, Librairie Armand Colin, Paris, 1969, p. 191
  8. Baratier, Duby & Hildesheimer, op. cit., carte 72
  9. Baratier, Duby & Hildesheimer, op. cit., p. 181
  10. Louis de Bresc Armorial des communes de Provence 1866. Réédition - Marcel Petit CPM - Raphèle-lès-Arles 1994
  11. Pascal Bossut est l’un des 500 élus qui ont parrainé la candidature de Dominique Voynet (Les Verts) à l’élection présidentielle de 1995, cf Conseil constitutionnel, liste des citoyens ayant présenté les candidats à l’élection du Président de la République, Journal officiel de la République française du 12 avril 1995, page 5736, disponible en ligne, consulté le 29 juillet 2010
  12. Préfecture des Alpes-de-Haute-Provence, liste des maires
  13. Brigitte Mathieu-Reynaud est l’une des 500 élus qui ont parrainé la candidature de José Bové à l’élection présidentielle de 2007, cf Parrainages élection présidentielle 2007, consulté le 28 juillet 2010 et Liste des citoyens ayant présenté les candidats à l'élection du Président de la République de 2007
  14. (fr) Impots locaux à Revest-des-Brousses, taxes.com
  15. Loi n° 2009-1673 du 30 décembre 2009 de finances pour 2010 (Légifrance)
  16. Insee, Population municipale au 1er janvier 2006, consulté le 11 janvier 2009
  17. Insee, Historique des populations par commune depuis le recensement de 1962 (fichier Excel), mis à jour en 2010, consulté le 21 juillet 2010
  18. Revest-des-Brousses sur le site de l'Insee
  19. EHESS, notice communale de Revest-des-Brousses sur la base de données Cassini, consultée le 28 juillet 2009
  20. a et b Raymond Collier, op. cit., p 259
  21. Raymond Collier, op. cit., p 359
  22. Raymond Collier, op. cit., p 445
  23. Arrêté du 9 juillet 1943, Notice no PA00080450, sur la base Mérimée, ministère de la Culture, consultée le 2 décembre 2008
  24. Raymond Collier, op. cit., p 272
  25. Cités dans Philippe Autran, Guy Barruol, Jacqueline Ursch, D'une rive à l'autre : les ponts de Haute-Provence de l’Antiquité à nos jours, Les Alpes de Lumière no 153, Forcalquier 2006
  26. Raymond Collier, op. cit., p 444
  27. a et b Raymond Collier, op. cit., p 223
  28. Raymond Collier, op. cit., p 174
  29. Raymond Collier, op. cit., p 470
  30. Arrêté du 24 juin 1964, Notice no PM04000318, sur la base Palissy, ministère de la Culture, consultée le 2 décembre 2008
  31. Raymond Collier, op. cit., p 477
  32. Arrêté du 24 juin 1964, Notice no PM04000317, sur la base Palissy, ministère de la Culture, consultée le 2 décembre 2008
  33. Raymond Collier, op. cit., p 521
  34. Raymond Collier, op. cit., p 532
  35. Inspection académique des Alpes-de-Haute-Provence, Liste des écoles de la circonscription de Sisteron-Sud, publiée le 27 avril 2010, consultée le 31 octobre 2010
  36. Secteur Montagne de Lure

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Revest-des-Brousses de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Revest-des-brousses — Pour les articles homonymes, voir Revest. Revest des Brousses Le village …   Wikipédia en Français

  • Revest-des-Brousses — Saltar a navegación, búsqueda Revest des Brousses País …   Wikipedia Español

  • Revest-des-Brousses — Infobox Commune de France nomcommune=Revest des Brousses région=Provence Alpes Côte d Azur département=Alpes de Haute Provence arrondissement=Forcalquier canton=Banon insee=04162 cp=04150 maire=Brigitte Mathieu Reynaud mandat=2001 2008… …   Wikipedia

  • Revest — ist der Name folgender Gemeinden in Frankreich: Revest des Brousses im Département Alpes de Haute Provence Revest du Bion im Département Alpes de Haute Provence Le Revest les Eaux im Département Var Revest les Roches im Département Alpes… …   Deutsch Wikipedia

  • Brousses — is part of the name of the following communes in France:* Brousses et Villaret, in the Aude department * Revest des Brousses, in the Alpes de Haute Provence department * Saint Maurice les Brousses, in the Haute Vienne department …   Wikipedia

  • Revest-du-Bion — Pour les articles homonymes, voir Revest. 44° 05′ 01″ N 5° 32′ 57″ E …   Wikipédia en Français

  • Revest-Saint-Martin — Pour les articles homonymes, voir Revest et Saint Martin. 44° 00′ 43″ N 5° 49′ 38″ …   Wikipédia en Français

  • Revest — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Revest peut désigner : Revest des Brousses, commune française, située dans le département des Alpes de Haute Provence et la région Provence Alpes… …   Wikipédia en Français

  • Armorial des communes des Alpes-de-Haute-Provence — Cette page donne les armoiries (figures et blasonnements) des communes des Alpes de Haute Provence. Le département compte 200 communes, certaines issues de la fusion de deux communes ou plus ; il arrive que le nom actuel ne corresponde pas… …   Wikipédia en Français

  • Liste des monuments historiques des Alpes-de-Haute-Provence — Cet article recense les monuments historiques des Alpes de Haute Provence, en France. Sommaire 1 Statistiques 2 Liste 3 Annexes 3.1 Liens internes …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.