Chateauneuf-Miravail


Chateauneuf-Miravail

Châteauneuf-Miravail

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Châteauneuf.
Châteauneuf-Miravail
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-de-Haute-Provence
Arrondissement Forcalquier
Canton Noyers-sur-Jabron
Code Insee abr. 04051
Code postal 04200
Maire
Mandat en cours
Jean-Claude Chabaud
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes de la Vallée du Jabron
Démographie
Population 75 hab. (2006)
Densité 4 hab./km²
Géographie
Coordonnées 44° 09′ 47″ Nord
       5° 43′ 38″ Est
/ 44.1630555556, 5.72722222222
Altitudes mini. 619 m — maxi. 1628 m
Superficie 19,70 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Châteauneuf-Miravail (Chastèunòu-Miravalh en vivaro-alpin et (Castèunòu-Miravalh) en provençal de norme classique) est une commune française, située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Ses habitants sont appelés les Castelnovins.

Sommaire

Géographie

Le village est situé à 710 m d’altitude[1]. Il est traversé par le Jabron et la Druigne.

Histoire

De l’époque gallo-romaine sont datés un autel à Mars, des traces d’habitat au lieu-dit la Vachette, une tombe du IIe siècle à Combe-Chaude.

La localité apparaît pour la première fois dans les chartes au XIIe siècle[1]. Elle était une place forte face à Saint-Vincent-sur-Jabron.

Durant la Révolution, la commune compte une société patriotique, créée après la fin de 1792[2]. Pour suivre le décret de la Convention du 25 vendémiaire an II invitant les communes ayant des noms pouvant rappeler les souvenirs de la royauté, de la féodalité ou des superstitions, à les remplacer par d'autres dénominations, la commune change de nom pour Auche-la-Garde[3].

Toponymie

Selon Ernest Nègre la localité dans les textes en 1062 (Castello novo). Le nom Châteauneuf-lès-Moustiers est une francisation de l’occitan castèl noù[4].

Héraldique

Blason Châteauneuf Miravail.svg

Blasonnement :
Au 1er, d'or à un arbre de sinople arraché et fusté au naturel, mouvant d'un croissant d'azur ; au 2ème d'azur à un lion d'or, lampassé et armé de gueules.[5]

Économie

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
mars 2001 réélu en 2008[6] Jean-Claude Chabaud

Démographie

Évolution démographique
1765 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846
513[1] 558 568 612 625 626 494 560 600
1851 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891
511 440 385 386 348 362 332 330 320
1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946
278 277 242 232 191 163 139 133 118
1954 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 -
82 58 54 62 71 57 68 75[7] -
Population sans doubles comptes de 1962 à 1999 ; population municipale en 2006
Sources : INSEE[8], EHESS[9]
Courbe d'évolution démographique de Châteauneuf-Miravail depuis 1765

Lieux et monuments

Les ruines du château des Graves, datant du XVIIe siècle, dominent la vallée du Jabron[10]. Sur la crête de l’Aouche la Garde, une tour avec courtine actuellement en ruines, surveillait les vallées du Jabron et de Châteauneuf[11].

Au hameau principal, Lange, une maison porte la date de 1620 sur son linteau[12].

L’église Saint-Mari ou Saint-Mary au hameau principal (Lange) est signalé comme exceptionnelle par Raymond Collier : la nef est en berceau brisé, l’abside rectangulaire est voûtée en berceau, avec un chevet plat. Elle possède, chose rare dans le département, deux collatéraux postérieurs à la construction originale (probablement du XVIIe siècle). Sa façade est remaniée à ce moment-là : le mur pignon et le clocher sont sur le même axe, mais sur un axe différent de celui de la nef. Le chœur seul est construit en appareil régulier, et date, avec la nef, de la fin du XIIIe siècle ou du début du siècle suivant[13].

Elle possède une statue de saint Mary[14]. La Crucifixion représente le Christ sur la croix, avec à gauche la Vierge et deux personnages non identifiés ; sa particularité est que la croix est encadrée de deux pénitents[15]. Un tableau représente saint Roch en pélerin et son chien, ce qui est assez rare (ses représentations relèvent habituellement de la statuaire), avec le saint tutélaire de l’église[16].

Un autre tableau, de 1687 mais de style archaïque, voire post-primitif, représente saint Joseph tenant un sceptre feuillu et un livre, entre saint Patrice et saint Éloi[17] (saint Joseph, saint Patris, saint Aloys et saint Crespin selon la DRAC) ; ce tableau est inscrit comme monument historique au titre objet[18]. La Donation du Rosaire voisine avec la Donation du scapulaire (milieu du XIXe siècle)[19]

  • chapelle Saint-Michel

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Articles de Wikipédia

Liens externes

Sources

Notes

  1. a , b  et c Michel de La Torre, Alpes-de-Haute-Provence : le guide complet des 200 communes, Deslogis-Lacoste, coll. « Villes et villages de France », Paris, 1989, Relié, 72 (non-paginé) p. (ISBN 2-7399-5004-7) 
  2. Patrice Alphand, « Les Sociétés populaires», La Révolution dans les Basses-Alpes, Annales de Haute-Provence, bulletin de la société scientifique et littéraire des Alpes-de-Haute-Provence, no 307, 1er trimestre 1989, 108e année, p 296-298
  3. Jean-Bernard Lacroix, « Naissance du département », in La Révolution dans les Basses-Alpes, Annales de Haute-Provence, bulletin de la société scientifique et littéraire des Alpes-de-Haute-Provence, no 307, 1er trimestre 1989, 108e année, p 114
  4. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France : étymologie de 35 000 noms de lieux, Genève : Librairie Droz, 1990. Collection Publications romanes et françaises, volume CVCIII. Volume III : Formations dialectales (suite) ; formations françaises § 26655, p 1465
  5. name=armorialProvence
  6. Site de la préfecture des AHP
  7. INSEE, Population municipale au 1er janvier 2006, consulté le 10 janvier 2009
  8. Châteauneuf-Miravail sur le site de l'Insee
  9. EHESS, notice communale de Châteauneuf-Miravail sur la base de données Cassini, consultée le 24 juillet 2009
  10. Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, 1986, 559 p., p 272
  11. Raymond Collier, op. cit., p 314
  12. Raymond Collier, op. cit., p 369
  13. Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, 1986, 559 p., p 120
  14. Raymond Collier, op. cit., p 468
  15. Raymond Collier, op. cit., p 478
  16. Raymond Collier, op. cit., p 479
  17. Raymond Collier, op. cit., p 477 et 480
  18. Arrêté du 7 septembre 1988, notice de la Base Palissy, consultée le 31 octobre 2008
  19. Raymond Collier, op. cit., p 481
  • Portail de la Provence-Alpes-Côte d’Azur Portail de la Provence-Alpes-Côte d’Azur
  • Portail des communes de France Portail des communes de France
Ce document provient de « Ch%C3%A2teauneuf-Miravail ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chateauneuf-Miravail de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Châteauneuf-Miravail — Châteauneuf Miravail …   Wikipedia

  • Châteauneuf-Miravail — Escudo …   Wikipedia Español

  • Châteauneuf-Miravail — Pour les articles homonymes, voir Châteauneuf. 44° 09′ 47″ N 5° 43′ 38″ E …   Wikipédia en Français

  • Châteauneuf — (französisch für neue Burg) ist der Name folgender Personen: Alexis de Chateauneuf (1799–1853), Architekt und Stadtplaner Augustin Patissier, dit Châteauneuf († 1717), französischer Schauspieler François de Châteauneuf (1645–1708), französischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Chateauneuf — Châteauneuf Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Maison de L Aubespine : Claude de L Aubespine, baron de Châteauneuf (? 1567), diplomate, secrétaire d État sous François Ier,… …   Wikipédia en Français

  • Châteauneuf-Val-Saint-Donat — Châteauneuf Val Saint Donat …   Wikipedia

  • Châteauneuf — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Maison de L Aubespine : Claude de L Aubespine, baron de Châteauneuf (? 1567), diplomate, secrétaire d État sous François Ier, Henri II,… …   Wikipédia en Français

  • Châteauneuf — Places in France known as Châteauneuf: Châteauneuf, Côte d Or Châteauneuf, Loire Châteauneuf, Saône et Loire Châteauneuf, Savoie Châteauneuf, Vendée See also Châteauneuf du Pape AOC The wine region Châteauneuf de Bordette, Drôme Châteauneuf de… …   Wikipedia

  • Châteauneuf-Val-Saint-Donat — Pour les articles homonymes, voir Châteauneuf. 44° 05′ 42″ N 5° 57′ 01″ E …   Wikipédia en Français

  • Bevons — 44° 10′ 52″ N 5° 53′ 04″ E / 44.1811111111, 5.88444444444 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.