Saint-Etienne-les-Orgues


Saint-Etienne-les-Orgues

Saint-Étienne-les-Orgues

Saint-Étienne-les-Orgues
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-de-Haute-Provence
Arrondissement Forcalquier
Canton Saint-Étienne-les-Orgues
(chef-lieu)
Code Insee abr. 04178
Code postal 04230
Maire
Mandat en cours
Guy Piana
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Forcalquier et Montagne de Lure

Pays de Haute-Provence

Démographie
Population 1 149 hab. (2006)
Densité 24 hab./km²
Géographie
Coordonnées 44° 02′ 48″ Nord
       5° 46′ 52″ Est
/ 44.0466666667, 5.78111111111
Altitudes mini. 549 m — maxi. 1 825 m
Superficie 48,42 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Saint-Étienne-les-Orgues (Sant-Estève en occitan provençal) est une commune française, située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Ses habitants sont appelés les Stéphanois.

Sommaire

Économie

  • Essentiellement agricole, l'économie de Saint-Étienne est complétée par des activités de commerces et de services.
  • Une station de ski est installée sur la montagne de Lure.

Histoire

Dans l’Antiquité, un itinéraire romain secondaire, venant de la via Domitia pour rejoindre Cruis, traversait la commune[1].

Le village, cité pour la première fois au XIe siècle[2], s’était à l’origine établi sur un sommet au sud de l’emplacement actuel : il a migré au XVe siècle. Une motte castrale avait été construite au XIe siècle, au lieu-dit les Orgues[3].

L’abbaye Notre-Dame de Lure est fondée par saint Donat au VIe siècle. Elle est détruite au XIe, puis rattachée à Boscodon en 1166. Ses abbés ont une haute réputation, ce qui permet à l’abbaye de prospérer. Elle est rattachée au chapitre d’Avignon en 1318, ce qui entraîna une décadence et la ruine de l’église, reconstruite en 1659[4].

La peste noire (1347), puis le passage des troupes de Raymond de Turenne (1390) dévastent totalement le pays, qui est inhabité lors des recensements effectués en 1418 et 1442. La réoccupation du terroir date seulement de la seconde moitié du XVe siècle, ce qui permet de dater l’église de cette époque[5].

Durant la Révolution, la société patriotique de la commune y est créée pendant l’été 1792[6]. Pour suivre le décret de la Convention du 25 vendémiaire an II invitant les communes ayant des noms pouvant rappeler les souvenirs de la royauté, de la féodalité ou des superstitions, à les remplacer par d'autres dénominations, la commune change de nom pour Montlure[7].

Toponymie

Le village apparaît pour la première fois au XIIe siècle (castrum sant Stephani), est nommé d’après saint Estève sous sa forme occitane, qui a été francisée par la suite[8].

Héraldique

Blason StEtienneLesOrgues.svg

Blasonnement :
D'azur, à un Saint-Etienne, vêtu en diacre, d'or, posé à dextre sur une terrasse de sable, les bras étendus et levant les yeux au ciel, et senestré en chef d'une main fermée, aussi d'or, mouvante du haut du flanc senestre et soutenue de trois cailloux du même mal ordonnés[9].

Géographie

Le village est situé au pied de la montagne de Lure, à 687 m d’altitude[10] et à une dizaine de kilomètres au nord de Forcalquier.

Le point culminant de la commune est le signal de Lure (1827 m). Le sentier de grande randonnée GR 6 passe sur la commune.

La vipère d'Orsini est présente dans la commune.

Communes limitrophes[11],[12]

Rose des vents Lardiers Noyers-sur-Jabron Saint-Vincent-sur-Jabron Rose des vents
N Cruis
Montlaux
O    Saint-Étienne-les-Orgues    E
S
Ongles Fontienne Revest-Saint-Martin
Enclave: {{{enclave}}}

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
mars 2001 André Rippert UMP mort en fonction
mars 2008 Dolidier UMP
mars 2008 Guy Piana[13] DVG Ancien proviseur

Démographie

Évolution démographique
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
880 984 942 1083 1169 1326 1208 1176 1200
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1150 1115 1039 1039 1038 1002 930 878 833
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
770 768 851 682 650 580 568 521 507
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 - -
477 478 561 679 1091 873 1149[14] - -
Population sans doubles comptes de 1962 à 1999 ; population municipale en 2006
Sources : INSEE[15], EHESS[16]
Courbe d'évolution démographique de Saint-Étienne-les-Orgues depuis 1793

Lieux et monuments

  • Château du Truyas
  • Château du Tondu

Au village, on peut encore voir quelques maisons de la fin du XVe siècle ou du début du XVIe siècle[17]. Une ancienne grange romane, succédant à une existante au XIIe siècle, est médiévale. Elle est appelée l’abbaye[18]. À proximité, on voit encore les arches d’un aqueduc amenant l’eau à un ancien moulin (disparu)[19]. Une ancienne bastide se trouve au Trouillas[20].

L’église Saint-Étienne, datant essentiellement du XVe avec des parties du XVIe siècles, est voûtée en berceau (fin XVe siècle ou début du suivant[21]). Son chœur pentagonal, et voûté sous croisée d'ogives, avec sept nervures rayonnantes[22] et une particularité, un oculus en forme de croix[23]. La porte latérale et la base du clocher, qui a été reconstruit, datent du XVe siècle[24].

De l’abbaye Notre-Dame de Lure, ne subsiste que l’église, à 1200 m d’altitude, classée monument historique.

  • L’Abadié, ancien cellier de l’abbaye
  • Ermitage Saint-Donat
  • Chapelle Saint-Joseph
  • Chapelle Saint-Sébastien (XIXe siècle)
  • Chapelle du Vigneau

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Articles de Wikipédia

Liens externes

Sources

Notes

  1. Géraldine Bérard, Carte archéologique des Alpes-de-Haute-Provence, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Paris, 1997, p 404
  2. Géraldine Bérard, op. cit., p 404
  3. Parc naturel du Luberon, Autour de l’An Mil en pays de Forcalquier, catalogue d’exposition, 2007, p 31
  4. Michel de La Torre, op. cit.
  5. Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, 1986, 559 p., p 180
  6. Patrice Alphand, « Les Sociétés populaires», La Révolution dans les Basses-Alpes, Annales de Haute-Provence, bulletin de la société scientifique et littéraire des Alpes-de-Haute-Provence, no 307, 1er trimestre 1989, 108e année, p 296-297
  7. Jean-Bernard Lacroix, « Naissance du département », in La Révolution dans les Basses-Alpes, Annales de Haute-Provence, bulletin de la société scientifique et littéraire des Alpes-de-Haute-Provence, no 307, 1er trimestre 1989, 108e année, p 114
  8. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France : étymologie de 35 000 noms de lieux, Genève : Librairie Droz, 1990. Collection Publications romanes et françaises, volume CVCIII. Volume III : Formations dialectales (suite) ; formations françaises, § 28373, p 1615
  9. name=BanqueDuBlason
  10. Michel de La Torre, Alpes-de-Haute-Provence : le guide complet des 200 communes, Deslogis-Lacoste, coll. « Villes et villages de France », Paris, 1989, Relié, 72 (non-paginé) p. (ISBN 2-7399-5004-7) 
  11. Carte de la communauté de communes sur le site du Pays de Forcalquier-Montagne de Lure, consultée le 22 octobre 2008
  12. Carte IGN série verte n°60
  13. Site de la préfecture des AHP
  14. INSEE, Population municipale au 1er janvier 2006, consulté le 11 janvier 2009
  15. Saint-Étienne-les-Orgues sur le site de l'Insee
  16. EHESS, notice communale de Saint-Étienne-les-Orgues sur la base de données Cassini, consultée le 31 juillet 2009
  17. Raymond Collier, op. cit., p 359
  18. Raymond Collier, op. cit., p 354
  19. Raymond Collier, op. cit., p 430
  20. Raymond Collier, op. cit., p 374
  21. Raymond Collier, op. cit., p 159
  22. Raymond Collier, op. cit., p 157
  23. Jacques Morel, Guides des Abbayes et des Prieurés : chartreuses, prieurés, couvents. Centre-Est & Sud-Est de la France, Éditions aux Arts, Paris, 1999. (ISBN 2-84010-034-7), p 62
  24. Raymond Collier, op. cit., p 180
  • Portail de la Provence-Alpes-Côte d’Azur Portail de la Provence-Alpes-Côte d’Azur
  • Portail des communes de France Portail des communes de France
Ce document provient de « Saint-%C3%89tienne-les-Orgues ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saint-Etienne-les-Orgues de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saint-étienne-les-orgues — Détail Administration Pays France Région Provence Alpes Côte d Azur …   Wikipédia en Français

  • Saint-Étienne-les-Orgues — Saltar a navegación, búsqueda Saint Étienne les Orgues País …   Wikipedia Español

  • Saint-Étienne-les-Orgues — Pour les articles homonymes, voir Saint Étienne (homonymie). 44° 02′ 48″ N 5° 46′ 52″ E …   Wikipédia en Français

  • Saint-Étienne-les-Orgues — Infobox Commune de France nomcommune=Saint Étienne les Orgues région=Provence Alpes Côte d Azur département=Alpes de Haute Provence arrondissement=Forcalquier canton=Saint Étienne les Orgues insee=04178 cp=04230 maire=André Rippert mandat=2001… …   Wikipedia

  • Canton de Saint-Étienne-les-Orgues — Administration Pays France Région Provence Alpes Côte d Azur Département Alpes de Haute Provence Arrondissement Forcalquier …   Wikipédia en Français

  • Canton De Saint-Étienne-les-Orgues — Administration Pays France Région Provence Alpes Côte d Azur Département Alpes de Haute Provence Arrondissement Forcalquier Code cantonal …   Wikipédia en Français

  • Canton de Saint-Etienne-les-Orgues — Canton de Saint Étienne les Orgues Canton de Saint Étienne les Orgues Administration Pays France Région Provence Alpes Côte d Azur Département Alpes de Haute Provence Arrondissement Forcalquier Code cantonal …   Wikipédia en Français

  • Canton de saint-étienne-les-orgues — Administration Pays France Région Provence Alpes Côte d Azur Département Alpes de Haute Provence Arrondissement Forcalquier Code cantonal …   Wikipédia en Français

  • Kanton Saint-Étienne-les-Orgues — Region Provence Alpes Côte d’Azur Département Alpes de Haute Provence Arrondissement Forcalquier Hauptort Saint Étienne les Orgues Einwohner 2.834 (1. Jan. 2008) …   Deutsch Wikipedia

  • Canton of Saint-Étienne-les-Orgues — Infobox Canton de France nom=Canton de Saint Étienne les Orgues rég=Provence Alpes Côte d Azur dépt=Alpes de Haute Provence arrt=Forcalquier ville=Saint Étienne les Orgues nbcomm=8 insee=04 23 sans=2 294 date sans=1999 hect=20 163 km²=201,63 dens …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.