Moulin


Moulin
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moulin (homonymie).
Moulins à vent (Espagne).
Moulins à vent traditionnels ukrainiens
Moulin à eau possédant une roue à aube.
Une meule à main utilisée pour affuter les outils.
Moulin à eau.

Un moulin est une machine à moudre les grains de céréales afin de les transformer en farine et, par analogie, une machine à broyer, piler, pulvériser diverses substances alimentaires, pour seulement les fragmenter ou pour en extraire certains produits (huile, café en poudre, semoules, épices moulues, sel fin, sucre, ...), ou non alimentaires (plâtre, gypse, fibres textiles, tabac…).

Sommaire

Présentation

Fonctionnement

Du latin molinum issu de mola meule, le moulin désigne une installation pré-industrielle ou semi-industrielle. Il peut être actionné par différentes forces : la force humaine ou animale, l’eau ou le vent.

  • Dans l’antiquité la force humaine ou animale prévalait, on parle de «moulin à sang».
  • Plus tard, l’énergie de l’écoulement de l’eau sur une roue à palettes, à aubes ou l’énergie du vent soufflant sur leurs ailes, animèrent les moulins et fournirent de l’énergie pour les premières industries. Ces moulins, basés sur un écoulement à l'air libre comme dans un canal ou une rivière, sont caractérisés par une faible efficacité énergétique, conduisant ultérieurement à l'apparition des turbines.

Le moulin réduit les grains de céréales en farine, ou bien extrait le jus ou le suc (moulin à farine, à huile, à cidre, à tan…).

Aujourd’hui, les moulins servent essentiellement à produire de l’électricité.

Terminologie

  • «Molinologie» serait un néologisme inventé en 1965, selon Claude Rivals, par un Portugais qui a organisé le premier symposium européen sur l’histoire des moulins et de leurs techniques.
  • Par extension, le terme désigne l’installation qui anime et abrite le moulin, ou une installation semblable, animant une pompe, un générateur ou tout autre mécanisme rotatif, mu par une force naturelle.
  • Le nom «moulin» est aussi donné à des foulons, à des établissements qui travaillent des végétaux (fibres pour tissus ou papier) ou bien des métaux (martinets), ou encore à d’autres qui assurent l’irrigation.
  • Par analogie avec le mouvement de rotation, le mot «moulin» est aussi utilisé dans le terme «moulin à prières», ainsi que familièrement pour désigner un moteur.

Histoire

Antiquité

Période médiévale

Le moulin a évolué considérablement durant le Moyen Âge. En effet, dès le Haut Moyen Âge et très nettement à partir du XIIe siècle, on assiste en Europe à une multiplication des moulins à eau. Ces derniers sont utilisés à des fonctions de plus en plus diversifiées et la variété des aménagements hydrauliques qui leur sont associés ne cesse de croître. En majorité destinés aux blés, ils sont équipés de roues horizontales, plus couramment verticales (recevant l’eau au-dessous ou au-dessus). Ces derniers, les plus puissants, sont aussi les plus coûteux du fait de l’engrenage dont ils sont pourvus. Tous sont installés sur la berge d’un bief ou d’un cours d’eau, ou encore sur une embarcation (moulin à nef). Les meules actionnées par la force hydraulique peuvent moudre le blé mais aussi écraser les graines d’œillette, les plantes tinctoriales, broyer le minerai.

À la fin du XIe siècle, plus largement au XIIe siècle, l’usage de plus en plus courant de l’arbre à cames qui transforme le mouvement rotatif en alternatif aboutit à la diffusion des moulins industriels qui pilent et martèlent : moulins à foulon, à tan, à fer, puis au cours du XIIIe siècle, à papier. Sur les côtes anglaises et des Pays-Bas au Portugal, les moulins à marée sont fréquents à partir du XIIe siècle. Dans le même temps, la force du vent est maîtrisée pour moudre des céréales dans les moulins sur pivot puis dans des moulins-tours. Pour certaines activités, l'usage du moulin à sang (énergie humaine et animale) domine encore à la fin du Moyen Âge : c’est le cas pour le broyage des olives.

Ancien Régime

Dans l'ancien régime le moulin, comme le pressoir ou le four à pain étaient soumis au droit banals. Ils étaient construits et entretenus par le seigneur et les habitants (serfs) étaient contraints de l'utiliser, contre paiement de surcroît. C'était une forme de monopole. Dans le droit communal ces biens sont partagés entre les citoyens. C'est la révolution de 1789 qui abolit ces privilèges seigneuriaux.

Métiers autour du moulin

En français, celui qui fait tourner un « moulin » est un « meunier ». Le patronyme correspondant, très répandu (aussi localement Monnier, Lemonnier), connaît des variantes selon les langues régionales : molinièr (prononcer « mouliniér » [muli’ɲɛ] ou molièr prononcer « moulié » [mu’ʎɛ]) en langue d'oc, müller en alsacien, etc.

Culture populaire

Dans la tradition populaire, les meuniers ont une certaine réputation... et la belle qui s’endort au tic-tac du moulin y est une histoire très répandue. Lorsqu’elle se réveille, « son petit sac est plein, elle a la mouture plein la main ». Il y a souvent une vieille qui arrive alors, à qui le meunier refuse le même service[réf. nécessaire].

Meunier tu dors est une chanson traditionnelle française qui évoque les risques liés au moulin qui tourne trop vite (explosion due aux étincelles et aux fines particules, casse des ailes).

Sources

  • Gauvard, Claude (dir.), De Libera, Alain, Zink, Michel, Dictionnaire du Moyen Âge, Paris, Quadrige/PUF, 2002, p.949-950.

Bibliographie

Inventaire des technologies
  • Jean Bruggeman, Moulins, Collection « patrimoine vivant » de l’Union Rempart
    L’auteur aborde ce sujet sous l’aspect technique, architectural, technique et humain
     
  • Jean Orsatelli, Les Moulins à vent et à eau, Marseille, Lafitte, 1re éd. 1987-4e éd.1995, 196 p. 
Hydrologie
  • S. Caucanas, Moulins et irrigation en Roussillon au Moyen-Âge, IXe au XVe siècle, 1995, 300 p. 
  • P.L. Viollet, L’hydraulique dans les civilisations anciennes, 5 000 ans d’histoire, 2000, 376 p. 
Martinets
  • Robert Lapasset, L’industrie du fer dans les Pyrénées Orientales et ariégeoises au XIXe siècle, Conflent n°129, 1984 
  • E. Peyronnet, Les anciennes forges de la région du Périgord, Bordeaux, 1958, 356 p. 
  • Catherine Verna, Les Mines et les Forges des Cisterciens en Champagne méridionale et en Bourgogne du Nord et en Bourgogne, XIIe-XVe siècle, Paris, Vulcain(AEDEH/), 1995, 96 p. 
Minoterie
  • Maurice Chassain, Moulins de Bretagne, Spézet (éd. Keltia Graphic), 1993 
Papier
  • J. -M.) Janot, Les moulins à papier de la région vosgienne, Nancy, 1952 
  • Alexandre Nicolaï, Histoire des moulins à papier du sud-ouest de la France, 1300-1800, Périgord, Agenais, Angoumois, Soule, Béarn, G. Delmas, 1935 
Autres
  • Le Monde des Moulins éditeur=FDMF,, 32 p. (ISBN 1762-1313).
    Le magazine incontournable des passionnés des moulins et du patrimoine meulier, trimestriel, format à l'italienne, impression écologique, couleur.
     
  • Claude Rivals, Le moulin, histoire d’un patrimoine, Fédération française des associations de sauvegarde des moulins, 12 rue Sainte Anne, 31000 Toulouse
    coffret 4 fascicules (Moulin à eau, Moulin à vent, Moulin nef, Moulin à marée)
     
  • Françoise Varenne, Un moulin occitan va devenir centre culturel », Pour protéger la mémoire des meuneries, Figaro, 10 juillet 2001 
  • Concours départemental de photographie sur le thème : Les moulins dans les Alpes-maritimes (moulins à grains et à huile), Nice, CAUE 06, 2004 
  • Revue Moulins de France, Toulouse, FFAM, 12 rue Sainte Anne, 31000 Toulouse, 32 p.
    revue spécialisée trimestrielle, pages couleurs
     

Notes et références

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Moulin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • moulin — [ mulɛ̃ ] n. m. • XIIe; molin déb. XIIe; bas lat. molinum, de mola « meule » 1 ♦ Appareil servant à broyer, à moudre le grain des céréales; établissement qui utilise ces appareils. Produits du moulin : farine, mouture, recoupe, remoulage, son.… …   Encyclopédie Universelle

  • moulin — Moulin. sub. m. Machine à moudre du grain, &c. Moulin à vent. moulin à eau. moulin à bras. un moulin qui va bien. un moulin bien achalandé. un moulin bannal. On dit prov. & bassement, lors qu on se veut moquer de la ressemblance que quelqu un… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Moulin — (frz.: Mühle) ist der Name von Claudine Moulin (* 1962), Germanistin und Hochschulprofessorin Felix Jacques Moulin (1802–1869), französischer Fotograf Hervé Moulin (* 1950), George A. Peterkin Professor of Economics, Rice University Jean Moulin… …   Deutsch Wikipedia

  • Moulin —    MOULIN, a parish, in the county of Perth; containing, with the villages of Kinnaird and Pitlochry, and part of the late quoad sacra parish of Tenandry, 2017 inhabitants, of whom 172 are in the village of Moulin, 13 miles (N. W. by N.) from… …   A Topographical dictionary of Scotland

  • moulin — à eauë, Pistrinum aquarium. B. Moulin à eauë ou à bras, Moletrina. Moulin à vent, Pistrinum ventilatum. B. Un moulin à piler le bled à la façon ancienne, Pistrinum pistrini, vel Pistrina. Moulin à ailes, Pistrinum alatum …   Thresor de la langue françoyse

  • Moulin l' O — (Saint Martin dʼÉcublei,Франция) Категория отеля: Адрес: Moulin L O, 61300 Saint Mar …   Каталог отелей

  • Moulin — Fréquent en Ardèche, le nom désigne par métonymie un meunier, ou encore celui qui habite auprès d un moulin …   Noms de famille

  • Moulin — (spr. Mouläng), Ferdinand Jakob du M., geb. 1776 im Haag, nahm 1786 Kriegsdienste, verlangte bei der Errichtung der Batavischen Republik seinen Abschied, ging nach Deutschland u. trat 1797 als Lieutenant in preußische Dienste. 1805 machte er auf… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Moulin — (spr. Muläng), Pierre du M. (Peter Molinäus), geb. 1568 im Schloß Buhy in der Normandie von reformirten Eltern, studirte in Sedan, England u. Leyden, an welchem letzten Orte er Lehrer der Alten Sprachen u. dann Professor der Philosophie wurde;… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Moulin —   [mu lɛ̃], Jean, französischer Politiker, * Béziers 20. 6. 1899, ✝ (während der Deportation nach Deutschland) 8. 7. 1943; im Staatsdienst tätig, 1940 zum Präfekten in Chartres ernannt; schloss sich nach der militärischen Niederlage Frankreichs… …   Universal-Lexikon

  • moulin — MOULIN: Fait bien dans un paysage …   Dictionnaire des idées reçues


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.