Saint-Laurent-du-Verdon


Saint-Laurent-du-Verdon
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Laurent.

43° 43′ 30″ N 6° 04′ 07″ E / 43.725, 6.06861111111

Saint-Laurent-du-Verdon
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-de-Haute-Provence
Arrondissement Digne-les-Bains
Canton Riez
Code commune 04186
Code postal 04500
Maire
Mandat en cours
Jean-Albert Bondil
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes Luberon Durance Verdon

Pays de Haute-Provence

Démographie
Population 93 hab. (2007)
Densité 10 hab./km²
Gentilé Saint-Laurennais
Géographie
Coordonnées 43° 43′ 30″ Nord
       6° 04′ 07″ Est
/ 43.725, 6.06861111111
Altitudes mini. 394 m — maxi. 581 m
Superficie 8,89 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Saint-Laurent-du-Verdon (Sant Laurenç en occitan provençal) est une commune française, située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Ses habitants sont appelés les Saint-Laurennais.[réf. nécessaire]

Sommaire

Économie

Un camp naturiste se trouve sur la commune, au domaine d’Enriou[1].

Histoire

Le territoire de la commune est fréquenté au paléolithique et au néolithique[2].

Quelques vestiges gallo-romains ont été retrouvés sur la commune (conduites de plomb, fondations) ainsi que des tombes en tegulae, au Plan Pelissier[3]. Devant le château et à proximité de l’église, d’autres tombes du IVe siècle ont été mises au jour en 1961[4].

La localité apparaît pour la première fois dans les chartes au XIIIe siècle (Sanctus Laurentius)[5]. Les seigneurs principaux du village sont les Vintimille (XIIIe-XVe), puis les Barras (XVIe-XVIIIe)[5]. Il y a eu également 7 coseigneurs : évêques de Riez (1234-1631), comtes de Provence, Pontevès, d’Agoult, Castellane, Villeneuve, et enfin les Mazenod (XVIIIe, derniers titulaires).

De cette division, Saint-Laurent tire des armoiries compliquées, écartelées et portant un château en cœur[6].

Durant la Révolution, la commune compte une société patriotique, créée après la fin de 1792[7]. Pour suivre le décret de la Convention du 25 vendémiaire an II qui invite les communes, dont les noms peuvent rappeler les souvenirs de la royauté, de la féodalité ou des superstitions, à les remplacer par d'autres dénominations, la commune change de nom pour Laurent[8] ou Saluber[9].

Toponymie

Le nom du village apparaît pour la première fois en 1274 (vicarius sancti Laurentii), sa forme occitane (sant plus le nom du saint) a été francisée par la suite[10].

Héraldique

Blason Saint Laurent du Verdon.svg

Blasonnement :
Ecartelé : au 1 er d'or à un loup ravissant d'azur ; au 2ème fascé d'or et d'azur de six pièces ; au 3ème d'argent à quatre pals de gueules, et une bande d'azur brochante sur le tout, chargée de trois besants d'or ; au 4ème de gueules à deux lions affrontés d'argent, supportant d'une de leur patte un demi-vol d'or ; et sur le tout, un écusson de gueules à un château donjonné de trois tours d'or.[11]

Administration

Intercommunalité

Saint-Laurent-du-Verdon fait partie de la Communauté de communes Luberon Durance Verdon.


Cette intercommunalité est composée des communes suivantes :

Allemagne-en-Provence, Brunet, Esparron-de-Verdon, Gréoux-les-Bains, Manosque, Montagnac-Montpezat, Montfuron, Puimoisson, Quinson, Saint-Laurent-du-Verdon, Saint-Martin-de-Brômes, Valensole et Vinon-sur-Verdon

Municipalité

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
1977 (?) 1983 (?)      
mars 2001 réélu en 2008[12] Jean-Albert Bondil    

Marcel Pourchet est l’un des 500 élus qui ont parrainé la candidature d’Arlette Laguiller (LO) à l’élection présidentielle de 1981[13].

Jean-Albert Bondil est l’un des 500 élus qui ont parrainé la candidature de Daniel Gluckstein à l’élection présidentielle de 2002[14],[15].

Géographie

Le village est situé à 468 m d’altitude[16].

Communes limitrophes[17]

Hydrographie

Le Verdon traverse la commune. Plusieurs de ses affluents coulent également à Saint-Laurent-du-Verdon :

  • vallon des grignolets[18], cours d'eau de 4,5 Km.
  • ravin d'enriou[19]
  • Vallon de long camps[20]

Démographie

Évolution démographique
Années 1315 1471 1765 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841
Population 26 feux 2 feux 208 188 205 182 186 206 216 159
Années 1846 1851 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891
Population 162 169 137 145 162 159 143 139 131 111
Années 1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 114 105 102 111 75 75 61 49 48 58
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 - -
Population 46 52 53 59 71 74 92[21] 93[22] - -
Notes, sources, ... Population sans doubles comptes de 1962 à 1999 ; population municipale depuis 2006
Sources : Baratier, Duby & Hildesheimer pour l’Ancien Régime[5] ; Insee[23], EHESS[9] pour les chiffres issus des recensements légaux
Courbe d'évolution démographique de Saint-Laurent-du-Verdon depuis 1765

Lieux et monuments

Deux dolmens en très mauvais état ont été retrouvés sur la commune[24], aux lieux-dits Enriou et au Pont.

Les ruines du château fort construit au milieu du village sont du XVe siècle[25].

Le château, légèrement à l’écart du village (XVIIe siècle/XVIIIe siècle)[26], est flanqué de quatre tours. Les fenêtres des deux étages sont cintrées[27]. La cheminée monumentale, en gypserie, est de style Louis XIV[28].

Quelques maisons du village datent des environs de 1500[29].

L’église est placée sous le vocable et le patronage de saint Laurent, date du XIXe siècle. Son mobilier date de l’édifice précédent[6].

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Articles de Wikipédia

Liens externes

Sources

Bibliographie

  • Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, Imprimerie Louis Jean, 1986, 559 p.
  • Sous la direction d’Édouard Baratier, Georges Duby, et Ernest Hildesheimer, Atlas historique. Provence, Comtat Venaissin, principauté d’Orange, comté de Nice, principauté de Monaco, Librairie Armand Colin, Paris, 1969

Notes

  1. site officiel, référencé notamment par Naturisme en France
  2. Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, Imprimerie Louis Jean, 1986, 559 p., p 8
  3. Raymond Collier, op. cit., p 20
  4. Raymond Collier, op. cit., p 21
  5. a, b et c Sous la direction d’Édouard Baratier, Georges Duby, et Ernest Hildesheimer, Atlas historique. Provence, Comtat Venaissin, principauté d’Orange, comté de Nice, principauté de Monaco, Librairie Armand Colin, Paris, 1969, p. 196
  6. a et b « XVe journée archéologique », dans Annales de Haute-Provence no 308, 2e trimestre 1989, p 13
  7. Patrice Alphand, « Les Sociétés populaires», La Révolution dans les Basses-Alpes, Annales de Haute-Provence, bulletin de la société scientifique et littéraire des Alpes-de-Haute-Provence, no 307, 1er trimestre 1989, 108e année, p 296-298
  8. Jean-Bernard Lacroix, « Naissance du département », in La Révolution dans les Basses-Alpes, Annales de Haute-Provence, bulletin de la société scientifique et littéraire des Alpes-de-Haute-Provence, no 307, 1er trimestre 1989, 108e année, p 113
  9. a et b EHESS, notice communale de Saint-Laurent-du-Verdon sur la base de données Cassini, consultée le 31 juillet 2009
  10. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France : étymologie de 35 000 noms de lieux, Genève : Librairie Droz, 1990. Collection Publications romanes et françaises, volume CVCIII. Volume III : Formations dialectales (suite) ; formations françaises, § 28450, p 1625
  11. Louis de Bresc, Armorial des communes de Provence, 1866. Réédition : Marcel Petit CPM, Raphèle-lès-Arles, 1994
  12. Site de la préfecture des AHP
  13. Conseil constitutionnel, liste des élus ayant présenté les candidats à l’élection du Président de la République, Journal officiel de la République française du 15 avril 1981, page 1047, disponible en ligne, consulté le 29 juillet 2010
  14. Parrainages élection présidentielle 2002, consulté le 28 juillet 2010
  15. Liste des citoyens ayant présenté les candidats à l'élection du Président de la République de 2002
  16. Michel de La Torre, Alpes-de-Haute-Provence : le guide complet des 200 communes, Paris, Deslogis-Lacoste, coll. « Villes et villages de France », 1989, Relié, 72 (non-paginé) p. (ISBN 2-7399-5004-7) 
  17. Magazine Conseil général, juillet-août 2008, p 7
  18. Fiche de vallon des grignolets sur le site du SANDRE
  19. Fiche du ravin d'enriou sur le site du SANDRE
  20. Fiche du Vallon de long camps
  21. Insee, Population municipale au 1er janvier 2006, consulté le 11 janvier 2009
  22. Insee, Historique des populations par commune depuis le recensement de 1962 (fichier Excel), mis à jour en 2010, consulté le 21 juillet 2010
  23. Saint-Laurent-du-Verdon sur le site de l'Insee
  24. Raymond Collier, op. cit., p 9
  25. Raymond Collier, op. cit., p 251
  26. « XVe journée archéologique », dans Annales de Haute-Provence no 308, 2e trimestre 1989, p 14 ; Michel de La Torre, op. cit.
  27. Raymond Collier, op. cit., p 262
  28. Comtesse du Chaffaut, Gypseries en Haute-Provence : cheminées et escaliers (XVIe-XVIIe siècles), Turriers, Naturalia publications, 1995, ISBN 2-909717-22-4, p 122-123
  29. Raymond Collier, op. cit., p 359

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Saint-Laurent-du-Verdon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Saint-Laurent du Verdon — Détail Administration Pays France Région Provence Alpes Côte d Azur …   Wikipédia en Français

  • Saint-laurent-du-verdon — Détail Administration Pays France Région Provence Alpes Côte d Azur …   Wikipédia en Français

  • Saint-Laurent-du-Verdon — Saltar a navegación, búsqueda Saint Laurent du Verdon Sant Laurenç País …   Wikipedia Español

  • Saint-Laurent-du-Verdon — Infobox Commune de France nomcommune=Saint Laurent du Verdon région=Provence Alpes Côte d Azur département=Alpes de Haute Provence arrondissement=Digne les Bains canton=Riez insee=04186 cp=04500 maire=Jean Albert Bondil mandat=2001 2008 intercomm …   Wikipedia

  • Saint-Julien-du-Verdon — Pour les articles homonymes, voir Saint Julien. 43° 54′ 50″ N 6° 32′ 27″ E …   Wikipédia en Français

  • Saint-laurent — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Gastronomie 2 Patronymes 3 Toponymes …   Wikipédia en Français

  • Saint-Laurent — (von Laurentius) ist der Name folgender Personen: Louis Saint Laurent (1882–1973), zwölfter Premierminister Kanadas Yves Saint Laurent (1936–2008), französischer Modeschöpfer Laurentius von Rom († 258), Heiliger der katholischen Kirche sowie der… …   Deutsch Wikipedia

  • Saint Laurent — (von Laurentius) ist der Name folgender Personen: Louis Saint Laurent (1882–1973), zwölfter Premierminister Kanadas Yves Saint Laurent (1936–2008), französischer Modeschöpfer Laurentius von Rom († 258), Heiliger der katholischen Kirche sowie der… …   Deutsch Wikipedia

  • Saint-Laurent — Saltar a navegación, búsqueda Saint Laurent (en castellano: San Lorenzo) es el nombre de diversas localidades del mundo: Francia Saint Laurent, en el departamento de Alta Saboya Saint Laurent, en el departamento de Alto Garona Saint Laurent, en… …   Wikipedia Español

  • Saint-Laurent — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Gastronomie 2 Anthroponymes 3 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.