Le Lauzet-Ubaye


Le Lauzet-Ubaye

44° 25′ 51″ N 6° 25′ 58″ E / 44.4308333333, 6.43277777778

Le Lauzet-Ubaye
Le lac du Lauzet
Le lac du Lauzet
Administration
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-de-Haute-Provence
Arrondissement Barcelonnette
Canton Le Lauzet-Ubaye
Code commune 04102
Code postal 04340
Maire
Mandat en cours
Michel Lanfranchi
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes Vallée de l'Ubaye
Démographie
Population 230 hab. (2008)
Densité 3,5 hab./km²
Géographie
Coordonnées 44° 25′ 51″ Nord
       6° 25′ 58″ Est
/ 44.4308333333, 6.43277777778
Altitudes mini. 771 m — maxi. 2500 m
Superficie 66,26 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Le Lauzet-Ubaye (Lou Loouzét en valéian[1][réf. incomplète],[2][réf. incomplète]) est une commune française, située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, dans la vallée de l'Ubaye.

Ses habitants sont appelés les Lauzetans, en valéian : lous Loouzetans[1][réf. incomplète],[2][réf. incomplète].

Sommaire

Géographie

Le village du Lauzet se trouve à 910 mètres d'altitude[3], à l'entrée ouest de la vallée de l'Ubaye (par la route D900).

Sommets : barre des Séolanes.

Cols : col de la Rousse, col des Olettes.

Toponymie

La localité apparaît pour la première fois dans les textes en 1147, sous la forme Laused. Ce nom dérive du terme occitan laousèt, qui désigne un petit lac de montagne[4].

Économie

Station de ski du Lauzet 2000.

Histoire

Le territoire du Lauzet-Ubaye était traversé par la voie romaine la via Lictia[5].

Ubaye était une possession de l’abbaye de l'Ile-Barbe[6]. Un péage était établi sur la route qui remontait la vallée vers Barcelonnette[7]. La communauté, citée pour la première fois en 1237 (Ubaya) compte 52 feux en 1316, et 26 en 1471.

En 1348, la reine Jeanne, chassée de son royaume de Naples, dut se réfugier en Provence. Pour reconquérir ses États napolitains, elle vendit Avignon au pape pour 80 000 florins, et obtint au passage l'absolution pontificale qui la lavait de tout soupçon dans le meurtre de son premier époux André de Hongrie. Reconnaissante, elle offrit à Guillaume II Roger, frère du pape, le fief de Valernes, qui fut érigé en vicomté par lettres patentes en 1350[8]. La nouvelle vicomté comprenait les communautés de Bayons, Vaumeilh, la Motte, Bellaffaire, Gigors, le Lauzet, les Mées, Mézel, Entrevennes et le Castellet, avec leurs juridictions et dépendances[9].

En 1765, la population est de de 204 habitants[6]. En 1691, le marquis de Vins incendie le village du Lauzet. Ubaye est incendié en 1690, 1692 et 1762. [réf. nécessaire] Le Lauzet appartient d’abord aux comtes de Provence jusqu’en 1388 et l’annexion de l’Ubaye par les comtes de Savoie. Il reste savoyard jusqu’à ce que la vallée soit cédée aux rois de France par le traité d'Utrecht en 1713[10].

Durant la Révolution, les deux communes du Lauzet et d’Ubaye comptent chacune une société patriotique, toutes deux créées après la fin de 1792[11]. Le Lauzet, qui dépendait initialement du canton de Méolans, devient chef-lieu en 1801[12].

La commune du Lauzet fusionne avec celle d’Ubaye en 1959, lors de la mise en eaux du lac de Serre-Ponçon, qui noie le village d’Ubaye[13].

Administration

Municipalité

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
1977 (?) réélu en 2008[14] Michel Lanfranchi[15] UMP  

Enseignement

La commune est dotée d’une école primaire[16].

Démographie

Évolution démographique du Lauzet, puis du Lauzet-Ubaye
Années 1315 1765 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846
Population 142 feux 843 855 857 881 1023 1020 1034 913 965
Années 1851 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 919 956 931 904 867 817 810 735 707 653
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
Population 642 629 668 735 606 599 442 373 329 293
Années 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 - - -
Population 253 221 241 212 203 231[17] 236[18] - - -
Notes, sources, ... Population sans doubles comptes de 1962 à 1999 ; population municipale depuis 2006
Sources : Baratier, Duby & Hildesheimer pour l’Ancien Régime[10] ; Insee[19], EHESS[12] pour les chiffres issus des recensements légaux
Courbe d'évolution démographique du Lauzet, puis du Lauzet-Ubaye depuis 1793

Lieux et monuments

Le dolmen du Villard (lieu-dit rive droite, à 1240 m d’altitude, et non hameau rive gauche) est un dépôt sépulcral à l’époque chalcolithique, qui est réutilisé comme tombeau à la fin de l’âge du bronze[3]. Il est classé monument historique[20]. D’autres objets de cette époque ont été découverts sur la commune.

Un pigeonnier à caractère troglodytique est aménagé dans falaise[21].

Le pont dit romain franchit l’Ubaye sur la route du Lauzet à Costeplane. Long de 22,7 m et large de 3,5, il est porté par une arche en ogive de 9 m de portée, qui est jetée à 40 m de hauteur au-dessus du torrent, ce qui en faisait un des plus hauts ponts de l’époque. De construction rustique, il doit être médiéval (XIVe siècle). Il subit des travaux en 1881, et s’effondre en 1902. Relevé, de nouveaux travaux ont lieu en 1975. Il est inscrit aux monuments historiques avec ses abords comme romain par erreur[22],[23],[24]. Le pont et ses abords sont classés ensemble site classé.

Le pont du pas de la Tour est construit sur le défilé qui délimitait la frontière entre le Piémont et la France jusqu’en 1713 (traité d'Utrecht). En 1843, un pont de bois antérieur est remplacé par une arche de pierre de 17 m de portée. En 1869, il est remplacé un nouveau pont dont la voûte de 26 m de portée supporte une chaussée de 4,5 m de large et des trottoirs de 0,75 m. Comme tous les ponts construits avant la Seconde Guerre mondiale, il est équipé de fourneaux de mine destinés à faciliter son sabotage en cas de retraite de l’armée française. Un accident d’autocar, en 1980, fait 17 morts et conduit à une rectification du tracé et à la construction d’un nouveau pont en béton précontraint. L’ancien est sur le délaissé de la route[25]. Le pont et ses abords sont un site classé.

Ce pont est placé sous le feu de la batterie dite poste crénelé du Ravin ou du Pas de la Tour, appartenant au système Séré de Rivières, construite en 1882-1883[26].

L'église Saint-Laurent au Lauzet est construite en 1715. Sa nef unique, sans collatéral, compte trois travées largement éclairées par des fenêtres percées au-dessus de la corniche et s’achève par un chœur à chevet plat, dont le décor peint néomédiéval date du milieu du XIXe siècle. Le clocher est une tour carrée surmontée d’une flèche de pierre, encadrée de quatre pyramidions[27]. Un tableau du peintre baroque du comté de Nice Jacques Bottero représentant la Vierge de miséricorde protégeant l'ordre des Dominicains (vers 1700), provenant de l'ancien couvent des Dominicains de Barcelonnette[28]. Il est classé monument historique au titre objet[29].

  • Le lac du Lauzet (ses rives sud et ouest sont classées).
  • Le Musée de la Vallée, dédié à René Léautaud, a comme thème un monde de cueillette et de chasse.
  • Le château fort du Tourniquet (XIVe siècle), détruit en 1693.
  • Batterie de Dormillouse, de la ligne Maginot alpine.
  • Chapelles de Dramonasc et du village moderne d’Ubaye.
  • Cascade de Costeplane (site classé).

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles de Wikipédia

Liens externes

Sources

  • Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, Imprimerie Louis Jean, 1986, 559 p.
  • Sous la direction d’Édouard Baratier, Georges Duby, et Ernest Hildesheimer, Atlas historique. Provence, Comtat Venaissin, principauté d’Orange, comté de Nice, principauté de Monaco, Librairie Armand Colin, Paris, 1969

Notes

  1. a et b François Arnaud, Gabriel Maurin, Le langage de la vallée de Barcelonnette, Paris : Champion, 1920 - Réédité en 1973, Marseille : Laffitte Reprints
  2. a et b Jean-Rémy Fortoul, Ubaye, la mémoire de mon pays : les gens, les bêtes, les choses, le temps, Barcelonnette : Sabença de la Valeia/Mane : Alpes de Lumière, 1995. 247 p., ISBN 2-908103-17-6 ; ISBN 2-906162-28-0
  3. a et b Géraldine Bérard, Carte archéologique des Alpes-de-Haute-Provence, Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, Paris, 1997, p 252
  4. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France : étymologie de 35 000 noms de lieux, Genève : Librairie Droz, 1990. Collection Publications romanes et françaises, volume CVCIII. Volume II : Formations non-romanes ; formations dialectales § 20541, p 1090
  5. Géraldine Bérard, Carte archéologique..., p 252 et suivante
  6. a et b Sous la direction d’Édouard Baratier, Georges Duby, et Ernest Hildesheimer, Atlas historique. Provence, Comtat Venaissin, principauté d’Orange, comté de Nice, principauté de Monaco, Librairie Armand Colin, Paris, 1969, p. 204
  7. Lucien Stouff, « Ports, routes et foires du XIIIe au XVe siècle », carte 12 et commentaire in Baratier, Duby & Hildesheimer, op. cit.
  8. Jean-Marie Schio, Guillaume II Roger de Beaufort
  9. Édouard de Laplane, Histoire de Sisteron, tirée de ses archives, Digne, 1845, T. I, p. 126.
  10. a et b Baratier, Duby & Hildesheimer, op. cit., p. 180
  11. Patrice Alphand, « Les Sociétés populaires», La Révolution dans les Basses-Alpes, Annales de Haute-Provence, bulletin de la société scientifique et littéraire des Alpes-de-Haute-Provence, no 307, 1er trimestre 1989, 108e année, p 296-298
  12. a et b EHESS, notice communale du Lauzet-Ubaye de la base de données Cassini, consultée le 26 juillet 2009
  13. Michel de La Torre, Alpes-de-Haute-Provence : le guide complet des 200 communes, Paris, Deslogis-Lacoste, coll. « Villes et villages de France », 1989, Relié, 72 (non-paginé) p. (ISBN 2-7399-5004-7) 
  14. Site de la préfecture des AHP
  15. Michel Lanfranchi est l’un des 500 élus qui ont parrainé la candidature de Jacques Chirac (RPR) à l’élection présidentielle de 1981, cf Conseil constitutionnel, liste des élus ayant présenté les candidats à l’élection du Président de la République, Journal officiel de la République française du 15 avril 1981, page 1068, disponible en ligne, consulté le 29 juillet 2010
  16. Inspection académique des Alpes-de-Haute-Provence, Liste des écoles de la circonscription de Sisteron, publiée le 27 avril 2010, consultée le 31 octobre 2010
  17. Insee, Population municipale au 1er janvier 2006, consulté le 11 janvier 2009
  18. Insee, Historique des populations par commune depuis le recensement de 1962 (fichier Excel), mis à jour en 2010, consulté le 21 juillet 2010
  19. Le Lauzet-Ubaye sur le site de l’Insee
  20. Liste de 1900, Notice no PA00080409, sur la base Mérimée, ministère de la Culture, consultée le 11 novembre 2008
  21. Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, Imprimerie Louis Jean, 1986, 559 p., p 445
  22. Notice qui lui est consacrée par Guy Barruol in Guy Barruol, Philippe Autran et Jacqueline Ursch, D'une rive à l'autre : les ponts de Haute-Provence de l’Antiquité à nos jours, Les Alpes de Lumière no 153, Forcalquier 2006, p 90-91
  23. Serge Montens, Les plus beaux ponts de France, Paris, Bonneton, 2001, (ISBN 2-86253-275-4), p. 15
  24. Arrêté du 3 novembre 1987, Notice no PA00080410, sur la base Mérimée, ministère de la Culture, consultée le 11 novembre 2008
  25. Notice qui lui est consacrée par Guy Barruol in Guy Barruol, Philippe Autran et Jacqueline Ursch, D'une rive à l'autre : les ponts de Haute-Provence de l’Antiquité à nos jours, Les Alpes de Lumière no 153, Forcalquier 2006, p 91-92
  26. P. Truttmann et D. Faure-Vincent, Notice no IA04000013, sur la base Mérimée, ministère de la Culture, consultée le 11 novembre 2008
  27. Raymond Collier, op. cit., p 228
  28. Collectif, Patrimoine religieux de la vallée de l'Ubaye, un guide de découverte, Sabença de la Valeia et Association Patrimoine civil et religieux, Barcelonnette, 2002
  29. Arrêté du 30 janvier 1995, Notice no PM04000733, sur la base Palissy, ministère de la Culture, consultée le 11 novembre 2008

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Le Lauzet-Ubaye de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Le lauzet-ubaye — Le lac du Lauzet Administration Pays France Région Provence Alpes Côte d Azur Département …   Wikipédia en Français

  • Le Lauzet-Ubaye — Le Lauzet Ubaye …   Wikipedia Español

  • Le Lauzet-Ubaye — Le Lauzet Ubaye …   Deutsch Wikipedia

  • Le Lauzet-Ubaye — French commune nomcommune=Le Lauzet Ubaye région=Provence Alpes Côte d Azur département=Alpes de Haute Provence arrondissement=Barcelonnette canton=Le Lauzet Ubaye insee=04102 cp=04340 maire=Michel Lanfranchi mandat=2008 2014 intercomm=Vallée de… …   Wikipedia

  • Canton Du Lauzet-Ubaye — Administration Pays France Région Provence Alpes Côte d Azur Département Alpes de Haute Provence Arrondissement Arrondissement de Barcelonnette Code cantonal …   Wikipédia en Français

  • Canton de Lauzet-Ubaye — Canton du Lauzet Ubaye Canton du Lauzet Ubaye Administration Pays France Région Provence Alpes Côte d Azur Département Alpes de Haute Provence Arrondissement Arrondissement de Barcelonnette Code cantonal …   Wikipédia en Français

  • Canton du lauzet-ubaye — Administration Pays France Région Provence Alpes Côte d Azur Département Alpes de Haute Provence Arrondissement Arrondissement de Barcelonnette Code cantonal …   Wikipédia en Français

  • Canton du Lauzet-Ubaye — Administration Pays France Région Provence Alpes Côte d Azur Département Alpes de Haute Provence Arrondissement Arrondissement de Barcelonnette …   Wikipédia en Français

  • Kanton Le Lauzet-Ubaye — Region Provence Alpes Côte d’Azur Département Alpes de Haute Provence Arrondissement Barcelonnette Hauptort Le Lauzet Ubaye Einwohner 1.240 (1. Jan. 2008) …   Deutsch Wikipedia

  • Canton of Le Lauzet-Ubaye — Infobox Canton de France nom=Canton du Lauzet Ubaye rég=Provence Alpes Côte d Azur dépt=Alpes de Haute Provence arrt=Arrondissement of Barcelonnette ville=Le Lauzet Ubaye nbcomm=5 insee=04 12 sans=1 060 date sans=1999 hect=27 059 km²=270,59… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.