Les Thuiles


Les Thuiles

44° 23′ 38″ N 6° 34′ 19″ E / 44.3938888889, 6.57194444444

Les Thuiles
Administration
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-de-Haute-Provence
Arrondissement Barcelonnette
Canton Barcelonnette
Code commune 04220
Code postal 04400
Maire
Mandat en cours
Jean-Pierre Bultel
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes Vallée de l'Ubaye
Démographie
Population 380 hab. (2008)
Densité 12 hab./km²
Géographie
Coordonnées 44° 23′ 38″ Nord
       6° 34′ 19″ Est
/ 44.3938888889, 6.57194444444
Altitudes mini. 1053 m — maxi. 2898 m
Superficie 32,8 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Les Thuiles (en valéian : Las Téoulas[1][réf. incomplète],[2]) est une commune française, située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Ses habitants sont appelés les Thuilois, en valéian : Lous Téoulencs[1][réf. incomplète],[2].

Sommaire

Géographie

Situé à 1111 m d’altitude[3], le village fait partie de la basse vallée de l'Ubaye. Il est proche de l'Ubaye, et du riou Bourdoux, un torrent de montagne. Le nom du village provient du fait qu'il y avait avant des fabriques de poteries.

Le village se situe entre Méolans-Revel et Barcelonnette.

Point remarquable :

Économie

Son activité a gardé un rapport avec l’ancienne manufacture de tuiles, puisqu’elle accueille de nombreux potiers et artisans[4].

Histoire

La commune est un ancien quartier (au sens de dépendance) de Barcelonnette. Elle est créée en 1790 par détachement[3]. Comme tel, elle appartient d’abord aux comtes de Provence, passe aux comtes de Savoie en 1388, puis au roi de France par le traité d'Utrecht[5].

Toponymie

Le nom du village, tel qu’il apparaît la première fois en 1376 (de Tegulis), est le pluriel de l’occitan teulo, désignant les tuiles et les briques. Il est probable que ce nom faisait référence à une maison construite en briques ou couverte de tuiles, selon Ernest Nègre[6].

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
mars 1996 mars 2001 Adrien Jaubert    
mars 2001 réélu en 2008[7] Jean-Pierre Bultel    

Démographie

Évolution démographique
Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
Population 519 612 525 560 572 594 606 574 492 554
Années 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
Population 530 497 512 459 463 413 341 351 347 324
Années 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
Population 333 268 229 233 219 215 174 184 165 184
Années 1982 1990 1999 2006 2007 - - - - -
Population 230 274 344 384[8] 386[9] - - - - -
Notes, sources, ... Population sans doubles comptes de 1962 à 1999 ; population municipale à partir de 2006
Sources : Insee[10], EHESS[11]
Courbe d'évolution démographique des Thuiles depuis 1793

Lieux et monuments

L'église paroissiale, placée sous l’invocation de saint Martin de Tours, est construite au (XIe siècle). La nef est haute ; ses trois travées sont voûtées d’arêtes. Sur les côtés nord et sud, dans chaque travée, se trouvent des chapelles aménagées dans de légers renfoncements. Le chœur, plus bas, est également voûté d’arêtes. L’ensemble, à l’exception du clocher et du portail sud, date de la fin du XVIIe siècle ou du XVIIIe[12]. Le clocher, carré, surmonté d'une flèche de pierre accostée de quatre pyramidions, et le portail sud, de style gothique, sont les restes de l’édifice précédent et datent du début du XVIe siècle. Le portail est une arche arrondie à deux tores. Le linteau est porté par deux corbeaux, dont un est sculpté d’un personnage dont les bras portent le linteau[13]. Son cadran solaire date de 1881 ; restauré en 1996, il porte la légende «  Je passe et je reviens ; tu passes et ne reviens pas »[14].

Aux hameau des Prats, se trouve un moulin et la chapelle Saint-Jean, qui abrite le seul élément classé de la commune, un ciboire en argent du XVIIIe siècle, classé monument historique au titre objet[15].

  • Chapelles : à Miraval, aux Guérins, à Clot-Meyrans
  • Cascades de la Gimette, de la Pisse

Sur le restaurant la Pastourière, un cadran solaire date de 1861[14].

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Articles de Wikipédia

Liens externes

Sources

Bibliographie

  • Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, Imprimerie Louis Jean, 1986, 559 p.
  • Sous la direction d’Édouard Baratier, Georges Duby, et Ernest Hildesheimer, Atlas historique. Provence, Comtat Venaissin, principauté d’Orange, comté de Nice, principauté de Monaco, Librairie Armand Colin, Paris, 1969

Notes

  1. a et b François Arnaud, Gabriel Maurin, Le langage de la vallée de Barcelonnette, Paris : Champion, 1920 - Réédité en 1973, Marseille : Laffitte Reprints
  2. a et b Jean-Rémy Fortoul, Ubaye, la mémoire de mon pays : les gens, les bêtes, les choses, le temps, Barcelonnette : Sabença de la Valeia (ISBN 2-908103-17-6), Mane : Alpes de Lumière (ISBN 2-906162-28-0), 1995. 247 p.
  3. a et b Michel de La Torre, Alpes-de-Haute-Provence : le guide complet des 200 communes, Paris, Deslogis-Lacoste, coll. « Villes et villages de France », 1989, Relié, 72 (non-paginé) p. (ISBN 2-7399-5004-7) 
  4. Jean-Marie Homet et Franck Rozet, Cadrans solaires des Alpes-de-Haute-Provence, Édisud, Aix-en-Provence, 2002, ISBN 2-7449-0309-4 , p 72
  5. Baratier, Duby & Hildesheimer, op. cit., p. 202
  6. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France : étymologie de 35 000 noms de lieux, Genève : Librairie Droz, 1990. Collection Publications romanes et françaises, volume CVCIII. Volume III : Formations dialectales (suite) ; formations françaises, § 26246, p 1440
  7. Site de la préfecture des AHP
  8. Insee, Population municipale au 1er janvier 2006, consulté le 11 janvier 2009
  9. Insee, Historique des populations par commune depuis le recensement de 1962 (fichier Excel), mis à jour en 2010, consulté le 21 juillet 2010
  10. Les Thuiles sur le site de l’Insee
  11. EHESS, notice communale des Thuiles sur la base de données Cassini, consultée le 31 juillet 2009
  12. Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, Imprimerie Louis Jean, 1986, 559 p., p 225
  13. Raymond Collier, op. cit., p 198-199
  14. a et b Homet et Rozet, Cadrans solaires..., p 72
  15. Arrêté du 14 novembre 1991, notice de la Base Palissy, consultée le 3 mars 2009

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Les Thuiles de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Les Thuiles — País …   Wikipedia Español

  • Les Thuiles — French commune nomcommune=Les Thuiles région=Provence Alpes Côte d Azur département=Alpes de Haute Provence arrondissement=Barcelonnette canton=Barcelonnette insee=04220 cp=04400 maire=Jean Pierre Bultel mandat=2001 2008 intercomm=Vallée de l… …   Wikipedia

  • Les Mées (Alpes-de-Haute-Provence) — Pour les articles homonymes, voir Mée (homonymie). 44° 01′ 50″ N 5° 58′ 38″ E …   Wikipédia en Français

  • Les Omergues — 44° 10′ 21″ N 5° 36′ 30″ E / 44.1725, 5.60833333333 …   Wikipédia en Français

  • Aubenas-les-Alpes — Pour les articles homonymes, voir Aubenas (homonymie). 43° 55′ 56″ N 5° 40′ 52″ E …   Wikipédia en Français

  • Digne-les-Bains — Pour les articles homonymes, voir Digne. 44° 05′ 36″ N 6° 14′ 11″ E …   Wikipédia en Français

  • Gréoux-les-Bains — 43° 45′ 33″ N 5° 53′ 03″ E / 43.7591666667, 5.88416666667 …   Wikipédia en Français

  • Saint-André-les-Alpes — Pour les articles homonymes, voir Saint André. 43° 58′ 08″ N 6° 30′ 30″ E …   Wikipédia en Français

  • Saint-Martin-les-Eaux — Pour les articles homonymes, voir Saint Martin. 43° 52′ 31″ N 5° 44′ 09″ E …   Wikipédia en Français

  • Saint-Étienne-les-Orgues — Pour les articles homonymes, voir Saint Étienne (homonymie). 44° 02′ 48″ N 5° 46′ 52″ E …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.