Oppedette


Oppedette

43° 56′ 06″ N 5° 35′ 28″ E / 43.935, 5.59111111111

Oppedette
Village d'Oppedette
Village d'Oppedette
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-de-Haute-Provence
Arrondissement Forcalquier
Canton Reillanne
Code commune 04142
Code postal 04110
Maire
Mandat en cours
Sylvain Vial
2008-2014
Intercommunalité Pays de Haute-Provence
Démographie
Population 63 hab. (2007)
Densité 7,4 hab./km²
Géographie
Coordonnées 43° 56′ 06″ Nord
       5° 35′ 28″ Est
/ 43.935, 5.59111111111
Altitudes mini. 397 m — maxi. 746 m
Superficie 8,49 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Oppedette est une commune française, située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Ses habitants sont appelés les Oppedetois.

Sommaire

Géographie

Le village est perché sur un promontoire rocheux, à l’entrée des gorges du Calavon, à 525 m d’altitude[1], qui forme un site pittoresque selon l’Atlas historique de la Provence[2].

Décor sauvage de roches et de gorges creusées par la rivière du Calavon pour former le défilé d’Oppedette (large de 1 m). Les parois de calcaire urgonien des gorges sont multicolores. Elles présentent plusieurs exemples de grottes, ponts naturels et avens (dont le Kléber blanc, profond de 22 m[1]). Les sentiers de grande randonnée GR 4 et GR 6 se croisent au-dessus des gorges.

À 6 km de Simiane, à 8 km de Vachères, à 6 km de Carniol, à 22 km d’Apt, à 37 km de Forcalquier.

Relief

Géologie

Hydrologie

Le Calavon prend sa source dans les gorges d'Oppedette.

Sismicité

Aucune des 200 communes du département n'est en zone de risque nul. Les cantons de Banon, La Motte-du-Caire, Noyers-sur-Jabron sont classés en Zone 1a (risque très faible), ceux d'Allos-Colmars, Barcelonnette, Le Lauzet-Ubaye, Annot, Castellane, Saint-André-les-Alpes, Barrème, Digne-Est, Digne-Ouest, La Javie, Mézel, Moustiers-Sainte-Marie, Riez, Seyne, Forcalquier, Reillanne, Saint-Étienne-les-Orgues, Sisteron, Turriers et Volonne, en Zone 1b (risque faible) et ceux d'Entrevaux, Les Mées, Valensole, Manosque-Nord, Manosque-Sud-Est, Manosque-Sud-Ouest et Peyruis, en Zone 2 (risque moyen)[3].

Climatologie

Histoire

Préhistoire

Le territoire de la commune est fréquenté dès le paléolithique (vestiges datés de 40 000 ans environ). Différents sites de différentes cultures préhistorique ont été explorés : le pont de la Blaque (moustérien), le Prat Rougien. Pendant le néolithique, le territoire de la commune est toujours fréquenté : des stations ont été retrouvées aux Planes, au Tuilier, aux Gleïo, et une sépulture, tous datés du Chasséen. Au chalcolithique, les hommes ont laissé des traces aux Granges, aux Terres du Four et au Plateau (proche des Gleïo). D’autres sites sont signalés[4].

Cette abondance de sites, notamment néolithiques, qui se confirme dans les communes voisines de Vachères et Simiane-la-Rotonde est expliquée par la nature du sol : grès et sables cénomaniens, grès verts du clansayésien-albien, qui sont aisément cultivables avec des outils rustiques ou une araire qui ne travaille le sol qu’en surface. Ces sols acides favorisent en outre la pousse de plantes facilement inflammables (cystes, bruyère), donc favorisant une culture sur brulis[5].

Antiquité

Un oppidum de la tribu celto-ligure des Albici[6] puis gallo-romain[1] a été édifié sur l’éperon rocheux dominant les gorges creusées par le Calavon, avec un mur, probablement de pierres sèches, le barrant au sud, protégeant le village. Celui-ci est plus occupé au Haut Moyen Âge (période d’insécurité) que sous la pax romana[7].

Moyen Âge

La localité apparaît pour la première fois dans les chartes au XIIIe siècle ; elle est inhabitée en 1471[2]. Les protestants se rassemblaient pour leur culte dans les gorges proches du village.

Renaissance

Période moderne

Durant la Révolution, la commune compte une société patriotique, créée après la fin de 1792[8].

La paroisse est fermée de 1803 à 1834.

Une mine de phosphate a été exploitée.

Période contemporaine

Toponymie

Le nom d’Oppedette est généralement attribué à sa situation sur un site défensif, propre à accueillir un oppidum. Cependant, la forme ancienne du nom, tel qu’il apparaît en 1274 (de Apedeta), contredit cette hypothèse. Pour les spécialistes, il s’agit d’un diminutif du nom d’Oppède : Oppedette n’est pas le petit oppidum, mais le petit Oppède[9],[10].

Héraldique

Blason Oppedette.svg

Blasonnement :
De sinople à un ours d’or ; coupé d’or à un pal de gueules[11].

Économie

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
mars 2001 réélu en 2008[12] Sylvain Vial    

Démographie

Évolution démographique
Années 1471 1765 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846
Population inhabité 213 198 133 214 227 221 236 234 240
Années 1851 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 228 249 227 226 215 221 214 177 170 164
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
Population 142 149 137 110 93 95 76 57 41 32
Années 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 - - -
Population 43 52 62 38 56 60[13] 63[14] - - -
Notes, sources, ... Population sans doubles comptes de 1962 à 1999 ; population municipale depuis 2006
Sources : Baratier, Duby & Hildesheimer pour l’Ancien Régime[2] ; Insee[15], EHESS[16] pour les chiffres issus des recensements légaux
Courbe d'évolution démographique de d’Oppedette depuis 1793

Lieux et monuments

Opedette2 wiki.jpg

Village pittoresque, avec belvédère et vue plongeante avec un dénivelé de 150 m.

L’église paroissiale, placée sous l’invocation de saint Didier, est construite en 1834[17].

Le pont que la route départementale RD 201 emprunte pour franchir le Calavon est signalé parmi les ponts d’intérêt secondaire, mais intéressants[18].

  • fontaine ancienne ; moulin ; calvaire devant la mairie, dont le soubassement est un autel votif au dieu Mars ; maisons anciennes ; ruelles.

Dans les gorges du Calavon où se tenaient les assemblées protestantes, des sièges et une chaire ont été taillés dans le roc.

Gorges (creusées par le Calavon) ou Canyon d'Oppedette, avec les sentiers GR4 et GR6 : randonnées pédestres, escalade.

Vie locale

Culte

La paroisse est rattachée à un groupe inter-paroissial qui comprend Aubenas-les-Alpes, Céreste, Dauphin, Lincel, Mane, Montfuron, Montjustin, Oppedette, Reillanne, Sainte-Croix-à-Lauze, Saint-Maime, Saint-Martin-les-Eaux, Saint-Michel-l'Observatoire, Vachères et Villemus. Le culte est célébré alternativement dans les églises de ces quinze communes[19].

Environnement

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles de Wikipédia

Liens externes

Sources

Bibliographie

  • Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, Imprimerie Louis Jean, 1986, 559 p.
  • Sous la direction d’Édouard Baratier, Georges Duby, et Ernest Hildesheimer, Atlas historique. Provence, Comtat Venaissin, principauté d’Orange, comté de Nice, principauté de Monaco, Librairie Armand Colin, Paris, 1969

Notes

  1. a, b et c Michel de La Torre, Alpes-de-Haute-Provence : le guide complet des 200 communes, Paris, Deslogis-Lacoste, coll. « Villes et villages de France », 1989, Relié, 72 (non-paginé) p. (ISBN 2-7399-5004-7) 
  2. a, b et c Sous la direction d’Édouard Baratier, Georges Duby, et Ernest Hildesheimer, Atlas historique. Provence, Comtat Venaissin, principauté d’Orange, comté de Nice, principauté de Monaco, Librairie Armand Colin, Paris, 1969, p. 188
  3. Sismicité dans les Alpes-de-Hautes-Provence
  4. Pour les sites préhistoriques, Patrice Druelle, « Oppedette des origines au moyen âge », in Chroniques de Haute-Provence, Bulletin de la Société scientifique littéraire des Alpes-de-Haute-Provence, no 304, 1987, p 56-57
  5. Patrice Druelle, op. cit., p 57-58
  6. Patrice Druelle, op. cit., p 60
  7. Patrice Druelle, op. cit., p 60-61
  8. Patrice Alphand, « Les Sociétés populaires», La Révolution dans les Basses-Alpes, Annales de Haute-Provence, bulletin de la société scientifique et littéraire des Alpes-de-Haute-Provence, no 307, 1er trimestre 1989, 108e année, p 296-298
  9. Charles Rostaing, Essai sur la toponymie de la Provence (depuis les origines jusqu’aux invasions barbares), Laffite Reprints, Marseille, 1973 (1re édition 1950), p. 69
  10. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France : étymologie de 35 000 noms de lieux, Genève : Librairie Droz, 1990. Collection Publications romanes et françaises, volume CVCIII. Volume I : Formations préceltiques, celtiques, romanes § 6038, p 393
  11. name=BanqueDuBlason
  12. Site de la préfecture des AHP
  13. Insee, Population municipale au 1er janvier 2006, consulté le 11 janvier 2009
  14. Insee, Historique des populations par commune depuis le recensement de 1962 (fichier Excel), mis à jour en 2010, consulté le 21 juillet 2010
  15. Oppedette sur le site de l'Insee
  16. EHESS, notice communale d’Oppedette sur la base de données Cassini, consultée le 28 juillet 2009
  17. Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, Imprimerie Louis Jean, 1986, 559 p., p 380
  18. Cité dans Philippe Autran, Guy Barruol, Jacqueline Ursch, D'une rive à l'autre : les ponts de Haute-Provence de l’Antiquité à nos jours, Les Alpes de Lumière n° 153, Forcalquier 2006
  19. Groupe Avance au Largue



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Oppedette de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Oppedette — Oppedette …   Deutsch Wikipedia

  • Oppedette — Oppedette …   Wikipedia

  • Oppedette — País …   Wikipedia Español

  • Gorges d'Oppedette — Oppedette Oppedette Village d Oppedette Détail Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Apartment Lavandiere Oppedette — (Viens,Франция) Категория отеля: 4 звездочный отель Адрес: 04110 Vien …   Каталог отелей

  • Apartment Octave Oppedette — (Viens,Франция) Категория отеля: 4 звездочный отель Адрес: 04110 Viens, Ф …   Каталог отелей

  • Holiday Home Olivia Oppedette — (Viens,Франция) Категория отеля: 4 звездочный отель Адрес: 04110 Viens …   Каталог отелей

  • Apartment Le Grand Provence Oppedette — (Viens,Франция) Категория отеля: 4 звездочный отель Адрес: 041 …   Каталог отелей

  • Vachères — Pour les articles homonymes, voir Vachères (rivière). 43° 55′ 56″ N 5° 38′ 21″ E …   Wikipédia en Français

  • Sainte-Croix-à-Lauze — Pour les articles homonymes, voir Sainte Croix. 43° 54′ 34″ N 5° 37′ 05″ E …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.