La Palud-Sur-Verdon


La Palud-Sur-Verdon

La Palud-sur-Verdon

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Palud.
La Palud-sur-Verdon

Maison à La Palud-sur-Verdon
Maison à La Palud-sur-Verdon

Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département
Blason département fr Alpes-de-Haute-Provence.svg
Alpes-de-Haute-Provence
Arrondissement Digne-les-Bains
Canton Moustiers-Sainte-Marie
Code Insee abr. 04144
Code postal 04120
Maire
Mandat en cours
Michèle Bizot-Gastaldi
2008-2014
Intercommunalité sans
Démographie
Population 312 hab. (2006)
Densité 4 hab./km²
Géographie
Coordonnées 43° 46′ 51″ Nord
       6° 20′ 32″ Est
/ 43.7808333333, 6.34222222222
Altitudes mini. 471 m — maxi. 1920 m
Superficie 81,26 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

La Palud-sur-Verdon est une commune française, située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Ses habitants sont appelés les Paluards.

Sommaire

Histoire

Quelques trouvailles archéologique attestent de l’occupation à l’âge du Bronze[1]. Une tombe antique a été retrouvée à l’aven de la Faye, et d’autres d’époque gallo-romaine à l’Hôpital. La commune compte également un site paléochrétien à la grotte Saint-Maurin.

La localité apparaît pour la première fois dans les chartes en 1062, sous le nom de Castrum novum (Châteauneuf), puis Châteauneuf des Barris[2]. Le château est construit à 1143 m d’altitude[3], et avait 8 coseigneurs en 1062[4]. Lors de la guerre entre Boniface III de Castellane et le comte Alphonse Ier de Provence (1188-1189), le château tombe aux mains du comte de Provence. Le baron de Castellane construit alors un nouveau château au nord de l’ancien, qu’il nomme Châteauneuf. L’ancien village est alors renommé La Palud, du nom de l’église paroissiale, Notre-Dame-de-Palude. L’église et le prieuré de Saint-Maurin ont été retrouvés lors de fouilles archéologiques (deuxième moitié du XIe siècle).

En 1292, La Palud est échangée par Charles II de Provence contre une partie de la seigneurie de Moissac. La seigneurie passe ensuite aux Demandolx de 1492 qui la conservent jusqu’à la Révolution.

À la fin du XVIIe siècle, quatre potiers travaillaient à La Palud[5].

La terre et les paysans étaient pauvres, ce qui n’empêchaient pas le seigneur de les pressurer. La famine de début 1789 ne changea pas son attitude, ce qui provoqua un siège du château par les paysans en armes. Il fut obligé de prendre la fuite de nuit[6]. Durant la Révolution, la commune compte une société patriotique, créée après la fin de 1792[7]. En 1793, le château est désigné comme pouvant être détruit, mais échappe à la démolition[8].

Une légende raconte qu’un Templier serait venu se réfugier dans une grotte de Châteauneuf après 1314[3]. Le village est lui abandonné dans les années 1920. Châteauneuf-les-Moustiers est rattaché à La Palud en 1974.

Économie

Géographie

Le village touristique, à 935 m d’altitude[3], est connu pour sa route des Crêtes et ses belvédères sur les gorges du Verdon. La Dent d'Aire est 800 m au dessus de la rivière.

Le Baou traverse la commune et rejoint le Verdon (rivière).

Toponymie

Le nom du village, tel qu’il apparaît la première fois vers 1200 (de Palude), est tiré de l’occitan palut, désignant une zone marécageuse ou alluvionnaire[9].

Hameaux, lieux-dits

  • Les Barris, site du premier château

Communes limitrophes [10]

Rose des vents Majastres Blieux Rose des vents
Moustiers-Sainte-Marie N Rougon
O    La Palud-sur-Verdon    E
S
Aiguines Trigance
Enclave: {{{enclave}}}

Héraldique

Armes de La Palud-sur-Verdon

Blasonnement :

D'argent à trois joncs de sinople rangés et mouvant d'une rivière d'azur.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
mars 2001 réélue en 2008[11] Michèle Bizot-Gastaldi PCF Conseillère générale, médecin à Castellane

Le village compte un foyer rural et une bibliothèque.

Démographie

Population sous l’Ancien Régime
Date 1315 1471
Population en feux[12] 50 25
Évolution démographique
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
625 629 750 862 809 853 870 784 804
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
780 719 756 668 646 627 578 521 467
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
433 464 414 350 310 277 285 215 202
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 - -
154 141 152 172 243 297 312[13] - -
Population sans doubles comptes de 1962 à 1999 ; population municipale en 2006
Sources : INSEE[14], EHESS[15]
Courbe d'évolution démographique de La Palud-sur-Verdon depuis 1793

En 1906, la population comprend 32 ouvriers présents temporairement pour la construction d’une conduite maçonnée devant amener l’eau du Verdon de Castellane à l’usine hydro-électrique du Galetas, qui ne fut jamais achevée[16].

Lieux et monuments

  • Observatoire du Chiran

Le château de La Palud au-dessus du village est un site inscrit avec les maisons anciennes qui l’entourent. La façade nord date du XVIIe siècle (fenêtre à meneaux) ; elle a été intégrée dans un agrandissement au XVIIIe siècle. Le château actuel a trois étages[17] et est inscrit aux monuments historiques[18].

Le bâtiment dit château fort de Meyreste (sur une colline occupée à l’époque romaine), est assimilé à un manoir par Raymond Collier : à un étage, ses fenêtres à meneaux et ses deux tours encadrant la façade, évoque la demeure d’un hobereau, à moitié paysan[19].

L’église paroissiale Notre-Dame-de-Vauvert est reconstruite en 1868-1870. Sa nef comprend six travées ; elle est voûtée en plein cintre[20]. Son clocher, en petit appareil régulier, orné de bandes lombardes, date du XIe siècle[21] ; il est classé monument historique[22]. La sacristie est installée dans l’ancienne chapelle seigneuriale (fin du XVe siècle ou début du suivant), voûtée sous croisée d’ogives[23]

À Châteauneuf-les-Moustiers, la chapelle troglodyte Notre-Dame a du être fortifiée. Construite au XVIe siècle ou au suivant, elle est réparée en 1746. Sa nef d’une travée est voûtée en berceau[24].

À proximité de la nationale 552, l’ensemble des grottes de Saint-Maurin ont été utilisées comme habitats, granges, selon les époques ; dans une grotte, une chapelle consacrée à saint Maurice y avait été aménagée[25].

  • Église Saint-Pons (XVIIIe siècle) à Châteauneuf
  • Ruines : village de La Palud du XIVe siècle, celles de la muraille du village de Meyreste (village en ruines), et de sa chapelle Notre-Dame, du village de Châteauneuf-les-Moustiers et de son château du XIIIe siècle ; également sur l’ancienne commune de Châteauneuf, ruines du château dominant le Baou (XIVe)

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Articles de Wikipédia

Liens externes

Sources

Notes

  1. Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, 1986, 559 p., p 11
  2. Jacques Cru, « Petra Castellana », Verdon no 1, estieu 1999, p 34
  3. a , b  et c Michel de La Torre, Alpes-de-Haute-Provence : le guide complet des 200 communes, Deslogis-Lacoste, coll. « Villes et villages de France », Paris, 1989, Relié, 72 (non-paginé) p. (ISBN 2-7399-5004-7) 
  4. Jacques Cru, Petra Castellane, p 34
  5. Raymond Collier, op. cit., p 503
  6. Pierre Girardot, « Diversité, unité et prolongement de la Révolution dans les Basses-Alpes », La Révolution dans les Basses-Alpes, Annales de Haute-Provence, bulletin de la société scientifique et littéraire des Alpes-de-Haute-Provence, no 307, 1er trimestre 1989, 108e année, p 147-148
  7. Patrice Alphand, « Les Sociétés populaires», La Révolution dans les Basses-Alpes, Annales de Haute-Provence, bulletin de la société scientifique et littéraire des Alpes-de-Haute-Provence, no 307, 1er trimestre 1989, 108e année, p 296-298
  8. Raymond Collier, op. cit., p 243
  9. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France : étymologie de 35 000 noms de lieux, Genève : Librairie Droz, 1990. Collection Publications romanes et françaises, volume CVCIII. Volume II : Formations non-romanes ; formations dialectales, § 20636, p 1097
  10. Magazine Conseil général, juillet-août 2008, p 7
  11. Site de la préfecture des AHP
  12. Jacques Cru, Histoire des Gorges du Verdon jusqu’à la Révolution, co-édition Édisud et Parc naturel régional du Verdon, 2001, ISBN : 2-7449-0139-3, p 167
  13. INSEE, Population municipale au 1er janvier 2006, consulté le 11 janvier 2009
  14. La Palud-sur-Verdon sur le site de l'Insee
  15. EHESS, notice communale de La Palud-sur-Verdon sur la base de données Cassini, consultée le 28 juillet 2009
  16. Allain Collomp, La découverte des gorges du Verdon : histoire du tourisme et des travaux hydrauliques, Édisud, 2002, ISBN 2-7449-0322-1, p 49
  17. Raymond Collier, op. cit., p 265
  18. Arrêté du 13 septembre 1988, reprenant une décision de 1943, notice de la Base Mérimée, consultée le 26 novembre 2008
  19. Raymond Collier, op. cit., p 259
  20. Raymond Collier, op. cit., p 386
  21. Raymond Collier, op. cit., p 61
  22. Arrêté du 29 novembre 1948, notice de la Base Mérimée, consultée le 26 novembre 2008
  23. Raymond Collier, op. cit., p 174
  24. Raymond Collier, op. cit., p 400
  25. Raymond Collier, op. cit., p 400-401
  • Portail de la Provence-Alpes-Côte d’Azur Portail de la Provence-Alpes-Côte d’Azur
  • Portail des communes de France Portail des communes de France
Ce document provient de « La Palud-sur-Verdon ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article La Palud-Sur-Verdon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • La Palud-sur-Verdon — Pour les articles homonymes, voir Palud. 43° 46′ 51″ N 6° 20′ 32″ E …   Wikipédia en Français

  • La palud-sur-verdon — Pour les articles homonymes, voir Palud. La Palud sur Verdon Maison à La Palud sur Verdon …   Wikipédia en Français

  • La Palud-sur-Verdon — País …   Wikipedia Español

  • La Palud-sur-Verdon — Infobox Commune de France nomcommune=La Palud sur Verdon région=Provence Alpes Côte d Azur département=Alpes de Haute Provence arrondissement=Digne les Bains canton=Moustiers Sainte Marie insee=04144 cp=04120 maire=Michèle Bizot Gastaldi… …   Wikipedia

  • Château de la Palud-sur-Verdon — Nom local Château de la Palud sur Verdon Début construction XVIIe siècle Propriétaire initial Commune Protection …   Wikipédia en Français

  • Église Notre-Dame de Vauvert de la Palud-sur-Verdon — Présentation Type église paroissiale Rattaché à Diocèse de Digne Début de …   Wikipédia en Français

  • Les Salles-sur-Verdon — Pour les articles homonymes, voir Salles. 43° 46′ 26″ N 6° 12′ 33″ E …   Wikipédia en Français

  • Baudinard-sur-Verdon — 43° 43′ 02″ N 6° 08′ 05″ E / 43.71722222, 6.13472222 …   Wikipédia en Français

  • Artignosc-sur-Verdon — 43° 42′ 14″ N 6° 05′ 28″ E / 43.7039, 6.0911 …   Wikipédia en Français

  • Vinon-sur-Verdon — Pour les articles homonymes, voir Vinon. 43° 43′ 32″ N 5° 48′ 45″ E …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.