Meailles


Meailles

Méailles

L'Escale

Vue du village et de la voie ferrée.
Vue du village et de la voie ferrée.

Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-de-Haute-Provence
Arrondissement Castellane
Canton Annot
Code Insee abr. 04115
Code postal 04240
Maire
Mandat en cours
Viviane Pons-Bertaina
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes Terres de Lumière
Démographie
Population 90 hab. (2006)
Densité 3 hab./km²
Géographie
Coordonnées 44° 01′ 27″ Nord
       6° 37′ 56″ Est
/ 44.0241666667, 6.63222222222
Altitudes mini. 867 m — maxi. 2183 m
Superficie 32,74 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Méailles est une commune française, située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Ses habitants sont appelés les Méaillais.

Sommaire

Géographie

Méailles est un petit village perché sur une crête qui domine la Vaïre, à 1050 m d’altitude[1]. Méailles est entouré de petites montagnes.

Le village est pittoresque, avec ses ruelles étroites, ses vieilles maisons en pierre, son clocher légendaire et ses châtaigniers.

Économie

Histoire

Les grottes de la barre de Méailles (notamment la grotte du Pertus II) sont fréquentées au néolithique, le territoire de la commune étant toujours occupé lors du chalcolithique[2].

La localité apparaît pour la première fois dans les chartes au XIe siècle (Maldagas)[1]. Bien que l’ordre du Temple ait eu quelques droits sur le village, et donc des revenus, les Templiers n’y eurent aucun établissement[3].

Durant la Révolution, la commune compte une société patriotique, créée après la fin de 1792[4].

Étymologie

Le nom de Méailles (Mazulla en 1300, Mealha en 1351) dérive de l’occitan « Mealhas », qui désigne une taxe ou une redevance[5].

Héraldique

Blason Meailles.svg

Blasonnement :
D'or, à un arbre de sapin de sinople, accosté à deux étoiles de gueules.[6]

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
mars 2001 réélue en 2008[7] Viviane Pons-Bertaina

Démographie

Évolution démographique
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
593 559 583 536 587 567 613 622 637
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
548 607 565 527 491 451 466 464 419
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
720 360 530 335 299 278 260 253 214
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 - -
148 153 102 80 69 87 90[8] - -
Population sans doubles comptes de 1962 à 1999 ; population municipale en 2006
Sources : INSEE[9], EHESS[10]
Courbe d'évolution démographique de Méailles depuis 1793

Communes voisines

Rose des vents Thorame-Haute Rose des vents
N Castellet-lès-Sausses
O    Méailles    E
S
Allons Le Fugeret
Enclave: {{{enclave}}}

Lieux et monuments

L’église paroissiale Saint-Jacques date du XIIIe siècle, et a été agrandie par la suite (parties des XIVe et XVe siècles)[11]. La nef est restée de style roman[12]. Les arcs doubleaux sont soutenus par des corbeaux sculptés de figurines animales[13]. Assez exceptionnellement pour la région, elle possède un bas-côté, d’époque gothique et voûté de croisées d’ogives[14]. La chapelle latérale sud est probablement contemporaine, mais sa voûte d’arêtes date du XVIIe siècle[15]. Sur la façade, un cadran solaire date de 1897, ce qui est une date très tardive (l’heure légale date en France de 1881) et porte la légende « Fugit irreparabile tempus », d’après Horace (en latin le temps fuit de manière irrépressible). Il est orné d’entrelacs de lignes droites, et a été restauré[16].

Elle possède un retable représentant la déposition de Croix, du XVIIe[17] classé aux Monuments historiques[18]. Il est orné notamment d’une Vierge à l’Enfant, d’une Annonciation, et d’autres peintures, datées de la fin du XVe siècle[19]. Plusieurs tableaux de l’église sont classés au titre objet :

  • un tableau représentant ensemble saint Jacques le Majeur, saint Jacques le Mineur, saint Pierre, saint Barthélemy, saint Antoine et sainte Agathe, peint par Jean André en 1656[20] ;
  • une donation du Rosaire de 1647, où Louis XIII est représenté[21].

Sa croix de procession du XVIe siècle est classée[22].

Sur le bord de l’escarpement où est bâtie le village, une maison est datée de 1554[23].

  • Grotte du Cul-de-Bœuf.
  • La route longeant la Vaïre (descente de la Colle-Saint-Michel) offre des vues superbes.
  • Chapelles de la Combe, Notre-Dame, Saint-Jacques, Saint-Joseph

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Sources

Notes et références

  1. a  et b Michel de La Torre, Alpes-de-Haute-Provence : le guide complet des 200 communes, Deslogis-Lacoste, coll. « Villes et villages de France », Paris, 1989, Relié, 72 (non-paginé) p. (ISBN 2-7399-5004-7) 
  2. Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, 1986, 559 p., p 8-9
  3. Joseph-Antoine Durbec, Jacques Juillet (auteur du préambule), Templiers et Hospitaliers en Provence et dans les Alpes-Maritimes, Le Mercure Dauphinois, Grenoble, 2001, ISBN 2-913826-13-X , p 28 et 121
  4. Patrice Alphand, « Les Sociétés populaires», La Révolution dans les Basses-Alpes, Annales de Haute-Provence, bulletin de la société scientifique et littéraire des Alpes-de-Haute-Provence, no 307, 1er trimestre 1989, 108e année, p 296-298
  5. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France : étymologie de 35 000 noms de lieux, Genève : Librairie Droz, 1990. Volume III : Formations dialectales (suite) ; formations françaises. Notice 27095, p 1494
  6. name=armorialProvence
  7. Site de la préfecture des Alpes-de-Haute-Provence, consulté le 28 octobre 2008
  8. INSEE, Population municipale au 1er janvier 2006, consulté le 11 janvier 2009
  9. Méailles sur le site de l'Insee
  10. EHESS, notice communale de Méailles sur le site Cassini, consultée le 18 juillet 2009
  11. Raymond Collier, op. cit., p 116
  12. Raymond Collier, op. cit., p 172
  13. Raymond Collier, op. cit., p 459
  14. Raymond Collier, op. cit., p 172
  15. Raymond Collier, op. cit., p 172
  16. Jean-Marie Homet et Franck Rozet, Cadrans solaires des Alpes-de-Haute-Provence, Édisud, Aix-en-Provence, 2002, ISBN 2-7449-0309-4, p 96
  17. Raymond Collier, op. cit., p 471
  18. Arrêté du 25 mars 1956, notice de la Base Palissy, consultée le 22 novembre 2008
  19. Arrêté du 25 mars 1956, notice de la Base Palissy, consultée le 22 novembre 2008
  20. Arrêté du 30 janvier 1995, notice de la Base Palissy, consultée le 22 novembre 2008
  21. Arrêté du 30 janvier 1995, notice de la Base Palissy, consultée le 22 novembre 2008
  22. Arrêté du 25 mars 1956, notice de la Base Palissy, consultée le 22 novembre 2008
  23. Raymond Collier, op. cit., p 359
  • Portail de la Provence-Alpes-Côte d’Azur Portail de la Provence-Alpes-Côte d’Azur
  • Portail des communes de France Portail des communes de France
Ce document provient de « M%C3%A9ailles ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Meailles de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Méailles — Méailles …   Wikipedia

  • Méailles — Escudo …   Wikipedia Español

  • Méailles — 44° 01′ 27″ N 6° 37′ 56″ E / 44.0241666667, 6.63222222222 …   Wikipédia en Français

  • Gare de Méailles — Localisation Pays France Village Méailles Coordonnées géographiques …   Wikipédia en Français

  • Le Fugeret — 44° 00′ 16″ N 6° 38′ 33″ E / 44.0044444444, 6.6425 …   Wikipédia en Français

  • Ligne Digne - Nice — Ligne Nice Digne Ligne Nice Digne Gare de La Vésubie Plan du Var Pays  France Villes desservies …   Wikipédia en Français

  • Ligne Nice-Digne — Gare de La Vésubie Plan du Var Pays  France Villes desservies …   Wikipédia en Français

  • Ligne Nice - Digne — Gare de La Vésubie Plan du Var Pays  France Villes desservies …   Wikipédia en Français

  • Annot — 43° 57′ 57″ N 6° 40′ 10″ E / 43.9658333333, 6.66944444444 …   Wikipédia en Français

  • Braux (Alpes-de-Haute-Provence) — Pour les articles homonymes, voir Braux. 43° 59′ 12″ N 6° 42′ 03″ E …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.