Viaduc


Viaduc
Viaduc de Garabit, France, ouvrage ferroviaire métallique de 565 m, construit par la société Gustave Eiffel en 1884.
Viaduc en pierre de 1849, de 752 m de long, pour voie ferrée, franchissant la vallée de l'Indre par 59 arches de 20 m de hauteur en moyenne, à Monts, Indre-et-Loire, France.

Un viaduc est un ouvrage d'art routier ou ferroviaire qui franchit une vallée, une rivière, un bras de mer ou tout autre obstacle et qui présente une hauteur ou une longueur, parfois les deux, plus grande que celle qu'exigerait la seule traversée de la rivière ou de la voie à franchir.

Le mot viaduc vient du latin via qui signifie « route » ou « voie », et de ducere signifiant « conduire ».

Une confusion est souvent faite avec le mot « pont ». On parle de pont et de ses viaducs d'accès pour des ouvrages routiers qui se suivent. Pour les services dépendant de la Direction des Routes en France, l'habitude était d'appeler « viaduc » un ouvrage franchissant une vallée ayant un cours d'eau de faible largeur par rapport à la longueur de l'ouvrage, et « pont » dans le cas contraire. Néanmoins une extension s'est faite dans le temps de la notion de « viaduc » à tout ouvrage ayant un grand nombre de travées. Ainsi certains ouvrages peuvent avoir deux dénominations on parle de pont de l'île d'Oléron mais aussi de viaduc d'Oléron. De même pour le pont d'accès à l’île de Ré. La plupart des ouvrages autoroutiers sont appelés « viaducs » bien que ceux franchissant des fleuves ou des rivières importantes devraient être appelés « ponts ». Dans le cas de croisements dénivelés de deux routes, les ouvrages de faible longueur sont appelés « passages », supérieurs ou inférieurs, suivant que la voie principale est au-dessous ou au-dessus l'ouvrage.
Dans le cas des chemins de fer, les ouvrages sont appelés « viaducs » (on n'utilise pas le mot « pont » pour nommer un ouvrage). Quand il y a plusieurs ouvrages qui se suivent, l'ouvrage principal est appelé « viaduc » et les ouvrages secondaires « estacades ».
Cependant l'usage des mots « pont » et « viaduc » n'indique pas une différence de structure d'un ouvrage, ce sont tous les deux des ouvrages d'art permettant à une voie portée de franchir un obstacle.

Sommaire

Histoire[1]

La création des chemins de fer a nécessité la construction d'ouvrages d'art d'un type nouveau. Le poids des convois limitait la pente admissible à 15 mm par mètre et leur longueur obligeait à tracer des courbes dont le rayon ne devait pas être inférieur à 500 mètres. De ces deux contraintes découlèrent la nécessité, souvent, de percer les montagnes et de couper des vallées entières. Ainsi naquirent les viaducs.

En France, le premier viaduc a été mis en service en 1833. Il s'agit du viaduc du Voiron, sur la ligne de Saint-Étienne à Lyon. Il s'agit d'un petit ouvrage en pierre bien modeste en comparaison des futurs grands viaducs qui lui succèderont. Le deuxième, le viaduc de Meudon-Val-Fleurry fut construit en 1840 et présentait déjà une longueur de 142 mètres et une hauteur de 32,60 mètres. Il présentait un double étage d'arches en plein cintre de 8 mètres d'ouverture.

Quelques viaducs importants

Algérie

Allemagne

  • Viaduc d'Altenbeken.

Brésil

Viaduc Sivestre par Marc Ferrez
  • Viaduc Silvestre da Estrada de Ferro do Corcovado, Rio de Janeiro, 1884

Canada

États-Unis

France

Viaduc de Meudon tel que fin XIX et début XXe siècle
Le tablier du viaduc de Jaulny

Italie

Monténégro

Royaume-Uni

Suisse

Galerie

Notes et références

  1. Les ponts modernes - Bernard Marrey - 1990

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes

  • Structurae - base de données et galerie internationale d'ouvrages d'art

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Viaduc de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • viaduc — [ vjadyk ] n. m. • 1828; angl. viaduct (du lat. via et ductus), d apr. aqueduc ♦ Pont de grande longueur servant au passage d une voie ferrée, d une route. Viaduc métallique. ● viaduc nom masculin (anglais viaduc, du latin via, voie …   Encyclopédie Universelle

  • VIADUC — n. m. Sorte de pont construit au dessus d’un vallon ou d’un cours d’eau, pour le passage d’un chemin de fer, d’une route …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • viaduc — (vi a duk) s. m. Terme de ponts et chaussées. Construction qui, dans un chemin de fer ou dans toute autre voie, sert à traverser un bas fond, un chemin, un cours d eau. ÉTYMOLOGIE    Mot formé sur le modèle d aqueduc, du lat. via, voie, et ductus …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Viaduc de Millau — Pays  France …   Wikipédia en Français

  • Viaduc de Millau/Galerie — Viaduc de Millau Viaduc de Millau Pays  France Région Midi Pyrénées Ville …   Wikipédia en Français

  • Viaduc de Millot — Viaduc de Millau Viaduc de Millau Pays  France Région Midi Pyrénées Ville …   Wikipédia en Français

  • Viaduc de millau — Pays  France Région Midi Pyrénées Ville …   Wikipédia en Français

  • Viaduc de millot — Viaduc de Millau Viaduc de Millau Pays  France Région Midi Pyrénées Ville …   Wikipédia en Français

  • Viaduc de Gien — Pays France Région Centre Département …   Wikipédia en Français

  • Viaduc de garabit — Pays France Région Cantal Ville Ruynes Coordonnées …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.