Castellet-les-Sausses


Castellet-les-Sausses

Castellet-lès-Sausses

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Le Castellet.
Castellet-lès-Sausses
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-de-Haute-Provence
Arrondissement Castellane
Canton Entrevaux
Code Insee abr. 04042
Code postal 04320
Maire
Mandat en cours
Mr Claude Camilleri
2008-2014
Intercommunalité sans
Démographie
Population 111 hab. (2006)
Densité 2 hab./km²
Géographie
Coordonnées 43° 59′ 42″ Nord
       6° 45′ 50″ Est
/ 43.995, 6.76388888889
Altitudes mini. 510 m m — maxi. 2564 m m
Superficie 53,91 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Castellet-lès-Sausses est une commune française, située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Ses habitants sont appelés les Castelains.

Sommaire

Géographie

Le village est situé à 800 m d’altitude[1], sur un piton escarpé, qui offre un beau panorama sur la vallée du Var. Ce site est inscrit[2].

La commune a un territoire très allongé du sud au nord[3] sur lequel se trouve la source du Coulomp.

Hameaux

  • Aurent, abandonné de 1978 à 1980
  • Enriez

Sommets et cols

  • col du Fa (route tourmentée puis piste pour y parvenir) à 1500 m ;
  • Mourre Froid, 2027 m

Histoire

Durant la Révolution, la commune compte une société patriotique, créée après la fin de 1792[4].

En 1845, une paroisse fut créée à Enriez.

Toponymie

La localité apparaît pour la première fois dans les chartes au XIIIe siècle (Castelletum de Salsis, soit château près de Sausses)[1]. Selon Ernest Nègre, le nom apparaît pour la première fois vers 1200, avec le sens de petit village fortifié, sans château[5]. La présence d’un couvent, attribué par la tradition aux Templiers, changea le nom en Castellum monasterium. Selon Joseph-Antoine Durbec, la maison attribuée aux Templiers est un exemple de faux établissement templier, l’ordre n’y ayant jamais rien possédé[6].

Le lieu-dit Moustiers est connu depuis 1376 (ecclesia Mostayreti)[7].

Selon Ernest Nègre, le nom du village d’Aurent, ancienne commune, apparu dans les textes vers 1200 (Aurens), vient du peuple des Auriensis, ou du nom de lieu Orense, en Espagne, devenu un nom de famille romain[8].

Héraldique

Blason Castellet Les Sausses.svg

Blasonnement :
De gueules à trois tours d'argent, maçonnées de sable, accompagnées en pointe d'une fleur de lys d'or, avec cette inscription autour : CASTELET en lettres de sable.[9]

Économie

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
mars 2001 2008 Éliane Rosie-Viglietti
mars 2008 Mr Claude Camilleri[10]

Démographie

Évolution démographique
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
370 330 340 369 405 441 450 444 452
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
469 427 410 423 434 459 370 356 343
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
348 347 303 250 218 171 160 151 139
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 - -
152 134 104 114 119 106 111[11] - -
Population sans doubles comptes de 1962 à 1999 ; population municipale en 2006
Sources : INSEE[12], EHESS[13]
Courbe d'évolution démographique de Castellet-lès-Sausses depuis 1793

Lieux et monuments

  • château fort en ruines

À Enriez, le château est un bâtiment encadré de deux tours rondes, dont une incomplète (gentilhommière des XVIIe-XVIIIe siècles[14].

Sur la place de Castellet, une maison seigneuriale, dite le « château », a subi des travaux qui lui ont fait perdre tout caractère distinct[15].

L’église Saint-Pierre-et-Saint-Paul, à Castellet, XIVe siècle, est classée monument historique[16]. Construite au sommet du village, elle domine la vallée du Var d’environ 300 m[17]. Construite à la fin du XIIIe siècle, elle dépendait de l’abbaye Saint-Dalmas de Pedona (Piémont). Les trois travées sont coupées par des arcs doubleaux simples, celle du chœur est moins élevée. Elle possède une abside derrière le chœur. Elle se signale surtout par sa position, au sommet de la montagne rocheuse qui porte le village, roc qu’elle semble prolonger[18]. Elle est ornée de peintures « en bon état et d’assez bon goût » (Raymond Collier), dont les motifs sont peints dans des quadrilobes[19]. La croix de procession, en cuivre argenté, est ornée, au bout de chaque branche, de représentations en bas-relief, une sur chaque face. Cette croix, datant du XVIe siècle, est classée monument historique au titre objet[20].

L’église Saint-Martin, à Enriez, XIXe siècle : elle remplace en 1866 une ancienne église de 30 m² (dont la démolition a permis de dégager l’actuelle place). Le clocher est construit en 1878. Le sol est pavé de terre cuite[21].

L’église Saint-Pons, à Aurent (entre 1600 et 1650) : la voûte en berceau est recouverte intérieurement d’un lambris enduit. Les bardeaux ont été recouverts de tôle plate, le clocher est couvert de lauses. Au XIXe, elle était pavée de galets.[22].

  • chapelles : Sainte-Madeleine (XIIIe siècle), sur la place du village, en pierre bien taillée. Elle a été voûtée, mais est actuellement plafonnée[23]. Autres : Saint-Louis ; Saint-Roch

Le village d’Aurent se signale en une pointe vers le sud des couvertures de montagne : bardeaux anciennement, lauses et tuiles en écailles, sur toits à forte pente[24].

Le pont de Gueydan est signalé par Raymond Collier[25].

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Articles de Wikipédia

Liens externes

Sources

Notes

  1. a  et b Michel de La Torre, Alpes-de-Haute-Provence : le guide complet des 200 communes, Deslogis-Lacoste, coll. « Villes et villages de France », Paris, 1989, Relié, 72 (non-paginé) p. (ISBN 2-7399-5004-7) 
  2. Arrêté du 1er septembre 1966, [1]
  3. Cf carte du site du Pays A3V[2], consultée le 3 mai 2008
  4. Patrice Alphand, « Les Sociétés populaires», La Révolution dans les Basses-Alpes, Annales de Haute-Provence, bulletin de la société scientifique et littéraire des Alpes-de-Haute-Provence, no 307, 1er trimestre 1989, 108e année, p 296-298
  5. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France : étymologie de 35 000 noms de lieux, Genève : Librairie Droz, 1990. Collection Publications romanes et françaises, volume CVCIII. Volume III : Formations dialectales (suite) ; formations françaises § 26665, p 1466
  6. Joseph-Antoine Durbec, Jacques Juillet (auteur du préambule), Templiers et Hospitaliers en Provence et dans les Alpes-Maritimes, Le Mercure Dauphinois, Grenoble, 2001, ISBN 2-913826-13-X , p 132
  7. Ernest Nègre, op. cit., § 27445, p 1518
  8. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France : étymologie de 35 000 noms de lieux, Genève : Librairie Droz, 1990. Collection Publications romanes et françaises, volume CVCIII. Volume I : Formations préceltiques, celtiques, romanes § 10616, p 641
  9. Louis de Bresc Armorial des communes de Provence 1866. Réédition - Marcel Petit CPM - Raphèle-lès-Arles 1994
  10. Site de la préfecture des AHP
  11. INSEE, Population légale municipale au 1er janvier 2006, consulté le 10 janvier 2009
  12. Castellet-lès-Sausses sur le site de l'Insee
  13. EHESS, notice communale de Castellet-lès-Sausses sur le site Cassini, consultée le 19 juillet 2009
  14. Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, 1986, 559 p., p 270
  15. Raymond Collier, op. cit., p 270
  16. Arrêté du 25 octobre 1971, notice de la Base Mérimée, consultée le 29 octobre 2008
  17. Jacques Morel, Guides des Abbayes et des Prieurés : chartreuses, prieurés, couvents. Centre-Est & Sud-Est de la France, Éditions aux Arts, Paris, 1999. (ISBN 2-84010-034-7), p 60
  18. Raymond Collier, op. cit., p 116
  19. Raymond Collier, op. cit., p 488
  20. Arrêté du 19 juin 1967, notice de la Base Palissy, consultée le 29 octobre 2008
  21. notice de la Base Mérimée, consultée le 29 octobre 2008
  22. notice de la Base Mérimée, consultée le 29 octobre 2008
  23. Raymond Collier, op. cit., p 137
  24. Raymond Collier, op. cit., p 345
  25. Raymond Collier, op. cit., p 422
  • Portail de la Provence-Alpes-Côte d’Azur Portail de la Provence-Alpes-Côte d’Azur
  • Portail des communes de France Portail des communes de France
Ce document provient de « Castellet-l%C3%A8s-Sausses ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Castellet-les-Sausses de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Castellet-lès-Sausses — Saltar a navegación, búsqueda Castellet lès Sausses País …   Wikipedia Español

  • Castellet-lès-Sausses — Pour les articles homonymes, voir Le Castellet. 43° 59′ 42″ N 6° 45′ 50″ E …   Wikipédia en Français

  • Castellet-lès-Sausses — Infobox Commune de France nomcommune=Castellet lès Sausses région=Provence Alpes Côte d Azur département=Alpes de Haute Provence arrondissement=Castellane canton=Entrevaux insee=04042 cp=04320 maire=Claude Camilleri mandat=2008 2014 intercomm=… …   Wikipedia

  • Castellet — bezeichnet mehrere französische Gemeinden: Castellet im Département Vaucluse, siehe Castellet (Vaucluse) Castellet lès Sausses im Département Alpes de Haute Provence Le Castellet im Département Alpes de Haute Provence, siehe Le Castellet (Alpes… …   Deutsch Wikipedia

  • Sausses — 44° 00′ 34″ N 6° 46′ 58″ E / 44.0094444444, 6.78277777778 …   Wikipédia en Français

  • Les Mées (Alpes-de-Haute-Provence) — Pour les articles homonymes, voir Mée (homonymie). 44° 01′ 50″ N 5° 58′ 38″ E …   Wikipédia en Français

  • Les Omergues — 44° 10′ 21″ N 5° 36′ 30″ E / 44.1725, 5.60833333333 …   Wikipédia en Français

  • Les Thuiles — 44° 23′ 38″ N 6° 34′ 19″ E / 44.3938888889, 6.57194444444 …   Wikipédia en Français

  • Castellet — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Le Castellet. Castellet commune française située dans le département de Vaucluse Castellet ou …   Wikipédia en Français

  • Le Castellet — Castellet bezeichnet mehrere französische Gemeinden: Castellet im Département Vaucluse, siehe Castellet (Vaucluse) Castellet lès Sausses im Département Alpes de Haute Provence Le Castellet im Département Alpes de Haute Provence, siehe Le… …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.