Peyroules


Peyroules

43° 48′ 59″ N 6° 38′ 37″ E / 43.8163888889, 6.64361111111

Peyroules
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-de-Haute-Provence
Arrondissement Castellane
Canton Castellane
Code commune 04148
Code postal 04120
Maire
Mandat en cours
Jean-Marie Aussel
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes de Teillon
Démographie
Population 216 hab. (2007)
Densité 6,5 hab./km²
Géographie
Coordonnées 43° 48′ 59″ Nord
       6° 38′ 37″ Est
/ 43.8163888889, 6.64361111111
Altitudes mini. 919 m — maxi. 1894 m
Superficie 33,34 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Peyroules est une commune française, située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Ses habitants sont appelés les Peyrouliens.

Sommaire

Géographie

La Bâtie est située essentiellement sur un promontoire.

La commune est traversée par la route Napoléon. Le principal cours d’eau est l’Artuby.

Sommet : crête de la Blachette.

Hameaux

  • Le Village (ou la Rivière) ;
  • La Bâtie ;
  • La Foux de Peyroules ;
  • Le Mousteiret.
L'ancien village

Économie

Histoire

Le site de la grotte de Mousteiret est fréquenté à plusieurs moments distincts au néolithique. Toujours au Mousteiret, une enceinte préhistorique a été retrouvée.

La localité apparaît pour la première fois dans les chartes en 1045 (Peirolas)[1]. Le village est alors situé sur une petite colline, proche du site actuel. Les Castellane sont les seigneurs du lieu du XIIIe siècle au XVIIIe siècle, puis les Valbelle leur succèdent jusqu’à la Révolution française[2].

Au Moyen Âge, les habitants du Mousteiret et de La Bâtie (La Bastida Jabroni, la Bastide du Jabron en 1251) formaient deux communautés autonomes[3],[4]. Le Mousteiret est annexé par celle de Peyroules dès 1278 ; La Bâtie est annexée au XVe siècle, fortement touchés par la crise du XIVe siècle (Peste noire et guerre de Cent Ans)[2].

Étymologie

La localité apparaît pour la première fois dans les chartes vers 1045 sous la forme Peirolas, puis de Petrolis (1300) et Perrolas au XVIe siècle, ce qui désigne un ensemble de pierres[5].

Héraldique

Blason Peyroules.svg

Blasonnement :
De gueules à un château, donjonné de trois tours d'or, sur une terrasse de sable.[6]

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
mars 1983 mars 2008 Gilbert Sauvan PS Vice-président du Conseil général, suppléant de Jean-Louis Bianco
mars 2008   Jean-Marie Aussel[7]    

La commune possède un point-lecture informatisé (catalogue en ligne).

Économie

Démographie

Population sous l’Ancien Régime (feux)[8]
1278 1315 1471 1504 1698
Peyroules 25 52 12 46 85
La Bâtie 10 14 inhabitée
Le Mousteiret 12 10
Évolution démographique de Peyroules
Années 1765 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 388 674 435 526 553 620 536 560 549 511
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
Population 527 523 511 487 480 474 424 396 350 351
Années 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
Population 300 307 281 246 227 194 158 155 120 91
Années 1975 1982 1990 1999 2006 2007 - - - -
Population 82 91 109 136 211[9] 216[10] - - - -
Notes, sources, ... Population sans doubles comptes de 1962 à 1999 ; population municipale depuis 2006
Sources : Baratier, Duby & Hildesheimer pour l’Ancien Régime[2], pour les chiffres issus des recensements légaux Insee[11], EHESS[12]
Courbe d'évolution démographique de Peyroules depuis 1793

Lieux et monuments

Vieux Peyroules

L'ancien village, ou Vieux-Peyroules, est un bourg castral, établi à proximité d’un château fort (en ruines).

L’église dite de Ville, placée sous le vocable de Saint-Pons (romane, construite dans la seconde moitié du XIe siècle selon Raymond Collier, fondée au VIIe siècle et remaniée au XIVe siècle selon la DRAC) y a été restaurée : éclairée seulement de baies étroites comme des meurtrières, la nef débouche dans une abside semi-circulaire. Le portail principal, sur la façade méridionale, est en plein cintre, avec des claveaux. Elle est inscrite comme monument historique[13],[14].

Au bourg de Peyroules, ou de la Rivière, la mairie est installée dans l’ancienne maison seigneuriale, date du XVIIIe siècle (réparée en 1844)[15].

La Foux

La Foux est également un bourg castral[16], dont le château est construit au lieu-dit croix de Peyssivier dans la seconde moitié du XIIIe siècle.

  • Église Saint-Jean-Baptiste à La Foux, une séquence du film Jeux interdits y fut tournée ;
  • Ferme fortifiée à La Foux également, avec pigeonnier.

La Bâtie

La Bâtie est également un ancien bourg castral, appelé autrefois la Bastide-du-Jabron, fondée au XIIIe siècle[17].

La chapelle de La Bâtie date de 1651. Son clocher-mur se trouve au-dessus de la façade occidentale[18].

Divers

Au Mousteiret, se trouve un autre bourg castral, avec un abri troglodytique, très difficile d’accès[19]

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Articles de Wikipédia

Liens externes

N85   Route nationale 85   Drapeau de la France
Direction Méditerranée
Séranon
La Bâtie Direction Grenoble
Col de Luens


Sources

Bibliographie

  • Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, Imprimerie Louis Jean, 1986, 559 p.
  • Sous la direction d’Édouard Baratier, Georges Duby, et Ernest Hildesheimer, Atlas historique. Provence, Comtat Venaissin, principauté d’Orange, comté de Nice, principauté de Monaco, Librairie Armand Colin, Paris, 1969

Notes

  1. Michel de La Torre, Alpes-de-Haute-Provence : le guide complet des 200 communes, Paris, Deslogis-Lacoste, coll. « Villes et villages de France », 1989, Relié, 72 (non-paginé) p. (ISBN 2-7399-5004-7) 
  2. a, b et c Sous la direction d’Édouard Baratier, Georges Duby, et Ernest Hildesheimer, Atlas historique. Provence, Comtat Venaissin, principauté d’Orange, comté de Nice, principauté de Monaco, Librairie Armand Colin, Paris, 1969, p. 189
  3. Baratier, Duby & Hildesheimer, op. cit., p. 163
  4. Baratier, Duby & Hildesheimer, op. cit., p. 186
  5. Ernest Nègre, Toponymie globale de la France : étymologie de 35 000 noms de lieux, Genève : Librairie Droz, 1990. Volume II : Formations non-romanes ; formations dialectales. Notice 23950, p 1289
  6. Louis de Bresc, Armorial des communes de Provence, 1866. Réédition : Marcel Petit CPM, Raphèle-lès-Arles, 1994
  7. Site de la préfecture des AHP
  8. Base Mérimée, consultée le 17 décembre 2009
  9. Insee, Population municipale au 1er janvier 2006, consulté le 11 janvier 2009
  10. Insee, Historique des populations par commune depuis le recensement de 1962 (fichier Excel), mis à jour en 2010, consulté le 21 juillet 2010
  11. Peyroules sur le site de l'Insee
  12. EHESS, notice communale de Peyroules sur le site Cassini, consultée le 19 juillet 2009
  13. Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, Imprimerie Louis Jean, 1986, 559 p., p 58
  14. Arrêté du 11 septembre 2006, notice de la Base Mérimée, consultée le 1er décembre 2008
  15. Raymond Collier, op. cit., p 271
  16. notice de la Base Mérimée, consultée le 1er décembre 2008
  17. notice de la Base Mérimée, consultée le 1er décembre 2008
  18. Raymond Collier, op. cit., p 232
  19. notice de la Base Mérimée, consultée le 1er décembre 2008

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Peyroules de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Peyroules — Saltar a navegación, búsqueda Peyroules …   Wikipedia Español

  • Peyroules — Infobox Commune de France nomcommune=Peyroules région=Provence Alpes Côte d Azur département=Alpes de Haute Provence arrondissement=Castellane canton=Castellane insee=04148 cp=04120 maire=Jean Marie Aussel mandat=2008 2014 intercomm=Teillon… …   Wikipedia

  • La Garde (Alpes-de-Haute-Provence) — Pour les articles homonymes, voir Lagarde et La Garde. 43° 49′ 51″ N 6° 33 …   Wikipédia en Français

  • Jabron (Verdon) — Jabron Gewässerkennzahl FR: X2500500 Lage Frankreich, Region Provence Alpes Côte d’Azur Flusssystem …   Deutsch Wikipedia

  • Jabron (affluent du Verdon) — Pour les articles homonymes, voir Jabron. Le Jabron Caractéristiques Longueur …   Wikipédia en Français

  • Castellane — Pour les articles homonymes, voir Castellane (homonymie). 43° 50′ 51″ N 6° 30′ 50″ E …   Wikipédia en Français

  • Demandolx — 43° 52′ 15″ N 6° 34′ 46″ E / 43.8708333333, 6.57944444444 …   Wikipédia en Français

  • Rougon — Pour les articles homonymes, voir Rougon (homonymie). 43° 47′ 57″ N 6° 24′ 10″ E …   Wikipédia en Français

  • Saint-Julien-du-Verdon — Pour les articles homonymes, voir Saint Julien. 43° 54′ 50″ N 6° 32′ 27″ E …   Wikipédia en Français

  • Soleilhas — Pour les articles homonymes, voir Aiglun. 43° 51′ 29″ N 6° 39′ 00″ E …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.