Selonnet


Selonnet

44° 22′ 20″ N 6° 18′ 43″ E / 44.3722222222, 6.31194444444

Selonnet
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-de-Haute-Provence
Arrondissement Digne-les-Bains
Canton Seyne
Code commune 04203
Code postal 04140
Maire
Mandat en cours
Michel Grambert
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Seyne
Démographie
Population 427 hab. (2007)
Densité 14 hab./km²
Géographie
Coordonnées 44° 22′ 20″ Nord
       6° 18′ 43″ Est
/ 44.3722222222, 6.31194444444
Altitudes mini. 846 m — maxi. 2028 m
Superficie 29,55 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Selonnet est une commune française, située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Ses habitants sont appelés les Selonnois.

Sommaire

Géographie

Le village est situé à une altitude de 1 062 m[1]. Les gorges de la Blanche, au nord de Selonnet, forment un étroit défilé par lequel la rivière de la Blanche (appelé aussi à cet endroit « le Rabious », c’est-à-dire l’Enragé) va rejoindre la Durance.

La commune est aussi traversée par la Sasse.

Sommets :

Cette commune est également réputée pour être l'une des plus froides de France, avec des températures minimales descendant fréquemment sous les -15 degrés[2][réf. incomplète], rendant les conditions de vie très rudes pour ses habitants.

Économie

Commerce

Le bistrot Les Drailles, qui porte le label Bistrot de pays[3], adhère a une charte qui a but de « contribuer à la conservation et à l’animation du tissu économique et social en milieu rural par le maintien d’un lieu de vie du village »[4].

Station de ski

La commune exploite la station de ski de Chabanon qui surplombe le village : elle compte 11 remontées mécaniques (10 téléskis et 1 télésiège) et 30 pistes (8 vertes, 7 bleues, 11 rouges, 4 noires) pour un total de 40 km de pistes de ski alpin et de 25 km pour le ski de fond.

Le village de Selonnet en hiver

Histoire

Le comte de Provence Raymond IV Bérenger accorde une administration consulaire à la communauté en 1228[5]. Les premiers seigneurs du lieu ont été les abbés de l’abbaye de l'Ile-Barbe. Leurs succèdent les Jarente (XIVe-XVe siècles), les Bonne de Lesdiguières aux XVIe siècle, et les Ripert-Moclar au XVIIIe siècle[5].

La Réforme connaît un certain succès à Selonnet, et une partie des habitants se convertissent. Malgré les guerres de religion, une communauté protestante se maintient au XVIIe siècle, bien que l’édit de Nantes (1598) ne lui ait pas accordé de temple. Mais l’abolition de l’édit de Nantes (1688) lui fut fatal, et elle disparut, ses membres émigrant ou étant convertis de force[6].

Durant la Révolution, la commune compte une société patriotique, créée après la fin de 1792[7].

Au XIXe, le village de Villaudemar est doté d’une paroisse.

Héraldique

Blason de Selonnet

Blasonnement :
« d'azur, à une tour d'argent, surmontée d'une étoile d'or »[8]

Toponymie

Le nom du village, tel qu’il apparaît la première fois en 1222 (de Salon), fait l’objet de différentes interprétations :

  • selon Charles Rostaing, le nom vient de Salon, avec un diminutif pour différencier les deux localités[9] ;
  • selon Ernest Nègre, le nom est dérivé du nom propre germanique Sallo[10].

Administration

Municipalité

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
mars 1965 mars 1977 Henri Cazeres    
mars 1977 mars 1989 Robert du Colombier    
mars 1989 mars 2001 Pierre Turrel    
mars 2001 mars 2008 André Collomb    
mars 2008 en cours Michel Grambert[11] PCF  

André Collomb est l’un des 500 élus qui ont parrainé la candidature de Gérard Schivardi (PT) à l’élection présidentielle de 2007[12],[13].

Enseignement

La commune est dotée d’une école primaire[14].

Démographie

Évolution démographique
Années 1315 1471 1765 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841
Population 145 feux 64 feux 520 587 570 598 665 616 585 607
Années 1846 1851 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891
Population 620 627 549 550 527 510 504 473 482 460
Années 1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 404 398 403 389 332 282 297 294 300 304
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 - -
Population 276 289 258 274 331 404 424 427[15] - -
Notes, sources, ... Population sans doubles comptes de 1962 à 1999 ; population municipale à partir de 2006
Sources : Baratier, Duby & Hildesheimer pour l’Ancien Régime[5] ; Insee[16], EHESS[17] pour les chiffres issus des recensements légaux
Courbe d'évolution démographique de Selonnet depuis 1793

Lieux et monuments

Clocher dit Tour Lesdiguières

L’église Notre-Dame-et-Saint-Antoine est construite au XIXe siècle sur l’emplacement d’une ancienne église, construite au XVIIe siècle au milieu de l’emplacement du château avec les pierres du château de Lesdiguières, capitaine catholique des guerres de religion. Le clocher de Selonnet ou Tour Lesdiguières est installé dans une ancienne tour du château qui aurait été conservée comme clocher détaché. Bien que la chose ne paraisse pas certaine à Raymond Collier[18], la tour, datée des XVe et XVIIe siècles, est un monument historique inscrit[19]. Les fresques du chœur, représentant les douze apôtres, douze autres saints et le Christ dans un camaïeu de beige, sous des arcatures ogivales, ont été restaurées en 1976-1977[20]. Ces fresques datent de 1903. Un vitrail représente l’Assomption de la Vierge[21].

  • Église XIXe à Villaudemar ;
  • Chapelle Sainte-Anne aux Champsaurs, Sainte-Thérèse-d'Avila à la Liberne (1844), chapelle en ruines à Surville
  • La Grosse Pierre, à Selonnet : curiosité géologique de plus de 50 000 tonnes et d’une hauteur de 5 m, c’est un bloc erratique. Un circuit balisé y conduit.

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes

Sources

Bibliographie

  • Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, Imprimerie Louis Jean, 1986, 559 p.
  • Sous la direction d’Édouard Baratier, Georges Duby, et Ernest Hildesheimer, Atlas historique. Provence, Comtat Venaissin, principauté d’Orange, comté de Nice, principauté de Monaco, Librairie Armand Colin, Paris, 1969

Notes

  1. Michel de La Torre, Alpes-de-Haute-Provence : le guide complet des 200 communes, Paris, Deslogis-Lacoste, coll. « Villes et villages de France », 1989, Relié, 72 (non-paginé) p. (ISBN 978-2-7399-5004-7) 
  2. source Infoclimat
  3. La charte Bistrot de Pays
  4. L'implantation des Bistrots de pays en France métropolitaine en 2010
  5. a, b et c Sous la direction d’Édouard Baratier, Georges Duby, et Ernest Hildesheimer, Atlas historique. Provence, Comtat Venaissin, principauté d’Orange, comté de Nice, principauté de Monaco, Librairie Armand Colin, Paris, 1969, p. 200
  6. Édouard Baratier, « Les protestants en Provence », cartes 118 et 119 et commentaire in Baratier, Duby & Hildesheimer, op. cit.
  7. Patrice Alphand, « Les Sociétés populaires», La Révolution dans les Basses-Alpes, Annales de Haute-Provence, bulletin de la société scientifique et littéraire des Alpes-de-Haute-Provence, no 307, 1er trimestre 1989, 108e année, p 296-298
  8. Louis de Bresc Armorial des communes de Provence 1866. Réédition - Marcel Petit CPM - Raphèle-lès-Arles 1994
  9. Charles Rostaing, Essai sur la toponymie de la Provence (depuis les origines jusqu’aux invasions barbares, Laffite Reprints, Marseille, 1973 (1re édition 1950), p 252
  10. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France : étymologie de 35 000 noms de lieux, Genève : Librairie Droz, 1990. Collection Publications romanes et françaises, volume CVCIII. Volume II : Formations non-romanes ; formations dialectales, § 15090, p 859
  11. Site de la préfecture des AHP
  12. Parrainages élection présidentielle 2007, consulté le 28 juillet 2010
  13. Liste des citoyens ayant présenté les candidats à l'élection du Président de la République de 2007
  14. Inspection académique des Alpes-de-Haute-Provence, Liste des écoles de la circonscription de Sisteron, publiée le 27 avril 2010, consultée le 31 octobre 2010
  15. Insee, Population municipale au 1er janvier 2007, consulté le 11 janvier 2010
  16. Selonnet sur le site de l'Insee
  17. EHESS, notice communale de Selonnet sur la base de données Cassini, consultée le 31 juillet 2009
  18. Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, Imprimerie Louis Jean, 1986, 559 p., p 388
  19. Arrêté du 9 novembre 1984, notice de la Base Mérimée, consultée le 22 février 2009
  20. Raymond Collier, op. cit., p 487
  21. Raymond Collier, op. cit., p 522
  22. Baratier, Duby & Hildesheimer, op. cit., p. 144

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Selonnet de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Selonnet — Selonnet …   Wikipedia Español

  • Selonnet — Communefra nomcommune= Selonnet région=Provence Alpes Côte d Azur département=Alpes de Haute Provence arrondissement=Digne les Bains canton=Seyne insee=04203 cp=04140 maire=André Collomb mandat=2001 2008 intercomm=Pays de Seyne… …   Wikipedia

  • Chabanon — Selonnet Selonnet Détail Administration Pays France Région Provence Alpes Côte d Azur Département …   Wikipédia en Français

  • Auzet — 44° 17′ 42″ N 6° 19′ 04″ E / 44.295, 6.31777777778 …   Wikipédia en Français

  • Barles — 44° 15′ 52″ N 6° 16′ 08″ E / 44.2644444444, 6.26888888889 …   Wikipédia en Français

  • Le Vernet (Alpes-de-Haute-Provence) — Pour les articles homonymes, voir Le Vernet. 44° 16′ 37″ N 6° 23′ 29″ E …   Wikipédia en Français

  • Montclar (Alpes-de-Haute-Provence) — Pour les articles homonymes, voir Monclar. 44° 23′ 52″ N 6° 20′ 18″ E …   Wikipédia en Français

  • Route Nationale 100c — La route nationale 100c, ou RN 100c, était une route nationale française reliant Espinasses, sur la RN 100b à Selonnet où elle rejoignait la RN 100. Suite à la réforme de 1972, elle est devenue RD 900c. D Espinasses à Selonnet Les communes… …   Wikipédia en Français

  • Route nationale 100c — La route nationale 100C, ou RN 100C, était une route nationale française reliant Espinasses, sur la RN 100B à Selonnet où elle rejoignait la RN 100. Suite à la réforme de 1972, elle est devenue RD 900C. D Espinasses à Selonnet Les communes… …   Wikipédia en Français

  • Route nationale de France — Pour les articles homonymes, voir RN. Point zéro des routes de France situé devant la cathédrale Notre Dame à Paris Les …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.