Pontis


Pontis

44° 30′ 18″ N 6° 21′ 31″ E / 44.505, 6.35861111111

Pontis
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-de-Haute-Provence
Arrondissement Barcelonnette
Canton Le Lauzet-Ubaye
Code commune 04154
Code postal 05160
Maire
Mandat en cours
sylvie Jaubert
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes Vallée de l'Ubaye
Démographie
Population 65 hab. (2007)
Densité 4,6 hab./km²
Géographie
Coordonnées 44° 30′ 18″ Nord
       6° 21′ 31″ Est
/ 44.505, 6.35861111111
Altitudes mini. 771 m — maxi. 2 320 m
Superficie 14,11 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Pontis est une commune française, située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Ses habitants sont appelés les Pontisois.

Sommaire

Géographie

Le chef-lieu vu de la route du col

Situation

Pontis est situé à l'extrémité ouest du massif de Parpaillon, sur les pentes du Pic de Morgon, ou Grand Morgon (altitude 2326 mètres), qui en est le point le plus haut. La commune s'étale du nord au sud, à cheval sur un épaulement. Elle touche au nord le lac de Serre-Ponçon, séparant le Sauze-du-Lac de son chef-lieu de canton Savines-le-Lac, tous deux situés dans le département des Hautes-Alpes.

Le chef-lieu est situé à 1 000 mètres d’altitude[1], sur un replat dominant toute la partie ouest du lac de Serre-Ponçon. Plus au sud, la route passe le col de Pontis et redescend en direction de la vallée de l'Ubaye jusqu'au hameau dit l'Adroit de Pontis (adroit pour adret, versant bien exposé). De ce côté, la commune est limitrophe de l'ancienne commune d'Ubaye, fusionnée avec le Lauzet en 1959 lors de la mise en eau du barrage.

Hameaux

  • L’Adroit de Pontis
  • Les Hugues
  • Les Chappas
  • Fontbelle / Antelme
  • Les Notaires
  • Les Chevalliers
  • Les Sartres
  • L’Église.

Communes limitrophes

Seule la commune de Le Lauzet-Ubaye se trouve comme Pontis dans les Alpes-de-Haute-Provence ; les 4 autres communes sont dans les Hautes-Alpes. De plus la ligne de contact de Pontis avec Chorges et Prunières est située sur le lac de Serre-Ponçon ; aucun lien terrestre direct n'existe.

Climat

Économie

Histoire

Pontis apparaît pour la première fois dans les chartes en 1147[1]. La seigneurie appartient à la famille de Pontis du XIIe au XVIIe siècle, puis passe aux Revillasc jusqu’à la Révolution[2]. Un péage était établi sur la route qui faisait communiquer la vallée de l’Ubaye avec la route d’Embrun[3].

Au début du XVIIe siècle, Pontis était disputé entre le Dauphiné et la Provence, et ses habitants étaient soumis aux impositions de l'une et l'autre provinces. Le 25 février 1629, Louis de Pontis, fils cadet de la famille seigneuriale, entré au service du roi Louis XIII, organisa un accueil solennel du roi lors de son passage au pont de Savines. Le roi, touché par cette sollicitude inattendue, délia la communauté de Pontis de ses obligations vis-à-vis du Dauphiné[4].

La départementalisation de 1790 entérina l'état de fait en plaçant la commune de Pontis dans les Basses-Alpes (aujourd'hui Alpes-de-Haute-Provence), et ses voisines le Sauze et Savines dans les Hautes-Alpes.

Toponymie

Pontis, dérivé de l’occitan pountis, désigne un pont sur un ruisseau[5].

Pontis se dit Pountis en valéian.

Héraldique

Blason Pontis.svg

Blasonnement :
de gueules à un pont de deux arches d'argent, sur une rivière du même[6]

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
1983 mars 2008 Charles Louison[7],[8]    
mars 2008   Christine Kuentz[9]    

Démographie

Évolution démographique
Années 1315 1471 1765 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841
Population 45 feux 16 feux 257 352 313 277 341 356 349 336
Années 1846 1851 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891
Population 339 346 332 336 311 304 304 358 287 300
Années 1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 714 667 241 586 455 400 188 186 125 103
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 - -
Population 87 64 62 63 44 45 65[10] 65[11] - -
Notes, sources, ... Population sans doubles comptes de 1962 à 1999 ; population municipale depuis 2006
Sources : Baratier, Duby & Hildesheimer pour l’Ancien Régime[2] ; Insee[12], EHESS[13] pour les chiffres issus des recensements légaux
Courbe d'évolution démographique de Pontis depuis 1793

Lieux et monuments

  • L’église paroissiale, placée sous le patronage de saint Jérôme, date du XIXe siècle. Elle possède un plat de quête en cuivre, du XVIe siècle, classé monument historique au titre d'objet[14]. Elle prend la lumière par une belle rosace-vitrail en façade. Elle porte en outre en façade un cadran solaire (récent), dont la devise est « Les sourires donnés nous reviennent toujours ».
  • L'ancien château-fort, partiellement restauré, est devenu un centre d'hébergement touristique.
  • Les « demoiselles coiffées », situées à cheval sur les communes de Pontis et du Sauze, ne sont pas accessibles depuis Pontis, et sont à peine visibles depuis la route du col de Pontis.
  • L'église de l’Adroit
  • La chapelle Saint-Pierre aux Hugues.

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Articles de Wikipédia

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources

Bibliographie

  • Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, Imprimerie Louis Jean, 1986, 559 p.
  • Sous la direction d’Édouard Baratier, Georges Duby, et Ernest Hildesheimer, Atlas historique. Provence, Comtat Venaissin, principauté d’Orange, comté de Nice, principauté de Monaco, Librairie Armand Colin, Paris, 1969

Notes

  1. a et b Michel de La Torre, Alpes-de-Haute-Provence : le guide complet des 200 communes, Paris, Deslogis-Lacoste, coll. « Villes et villages de France », 1989, Relié, 72 (non-paginé) p. (ISBN 2-7399-5004-7) 
  2. a et b Sous la direction d’Édouard Baratier, Georges Duby, et Ernest Hildesheimer, Atlas historique. Provence, Comtat Venaissin, principauté d’Orange, comté de Nice, principauté de Monaco, Librairie Armand Colin, Paris, 1969, p. 190
  3. Lucien Stouff, « Ports, routes et foires du XIIIe au XVe siècle », carte 12 et commentaire in Baratier, Duby & Hildesheimer, op. cit.
  4. Bruno Heckmann, Pontis, entre Provence et Dauphiné, in L'almanach des Hautes-Alpes 2005, publication de l'Almanach des Alpes du sud, éditions Arthéma, Paris (ISSN 1632-8078)
  5. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France : étymologie de 35 000 noms de lieux, Genève : Librairie Droz, 1990. Collection Publications romanes et françaises, volume CVCIII. Volume III : Formations dialectales (suite) ; formations françaises, § 25539, p 1374
  6. Louis de Bresc Armorial des communes de Provence 1866. Réédition - Marcel Petit CPM - Raphèle-lès-Arles 1994
  7. Charles Louison est l’un des 500 élus qui ont parrainé la candidature de Jacques Cheminade (Solidarité et progrès) à l’élection présidentielle de 1995, cf Conseil constitutionnel, liste des citoyens ayant présenté les candidats à l’élection du Président de la République, Journal officiel de la République française du 12 avril 1995, page 5736, disponible en ligne, consulté le 29 juillet 2010
  8. Charles Louison est l’un des 500 élus qui ont parrainé la candidature de Corinne Lepage à l’élection présidentielle de 2002, cf Parrainages élection présidentielle 2002, consulté le 28 juillet 2010 et Liste des citoyens ayant présenté les candidats à l'élection du Président de la République de 2002
  9. Site de la préfecture des AHP
  10. Insee, Population municipale au 1er janvier 2006, consulté le 11 janvier 2009
  11. Insee, Historique des populations par commune depuis le recensement de 1962 (fichier Excel), mis à jour en 2010, consulté le 21 juillet 2010
  12. Pontis sur le site de l'Insee
  13. EHESS, notice communale de Pontis sur la base de données Cassini, consultée le 28 juillet 2009
  14. Arrêté du 30 janvier 1995, notice de la Base Palissy, consultée le 1er décembre 2008

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pontis de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pontis — Saltar a navegación, búsqueda Pontis Escudo …   Wikipedia Español

  • Pontis — is a software application developed to assist in managing highway bridges and other structures. Pontis stores bridge inspection and inventory data based on the U.S. Federal Highway Administration (FHWA) National Bridge Inventory System (NBIS)… …   Wikipedia

  • Pontis — C est dans la Manche et le Calvados que le nom est le plus répandu (quelques mentions aussi en Roussillon). Il devrait correspondre à l ancien français pontis (= petit pont) ou à une forme latinisée de Pont. À noter qu une commune des Alpes de… …   Noms de famille

  • pontis — see BRACHIUM PONTIS …   Medical dictionary

  • pontis — (pon tî) s. m. Terme de verrerie. Tringle de fer pleine, renflée en poignée à l une de ses extrémités et légèrement arrondie à l autre ; elle est employée dans les verreries à recueillir une petite quantité de matière qui sert à coller au bout du …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Pontis, Alpes-de-Haute-Provence — Communefra nomcommune= Pontis région=Provence Alpes Côte d Azur département=Alpes de Haute Provence arrondissement=Barcelonnette canton=Le Lauzet Ubaye insee=04154 cp=05160 maire=Christine Kuentz mandat=2008 2014 intercomm=Vallée de l Ubaye… …   Wikipedia

  • Croton pontis — Croton pontis …   Wikipédia en Français

  • Croton pontis — Croton pontis …   Wikipédia en Français

  • Demoiselles Coiffées de Pontis — Location Location …   Wikipedia

  • Domaine Quai des Pontis — (Коньяк,Франция) Категория отеля: 3 звездочный отель Адрес: 16 rue des Ponti …   Каталог отелей


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.