Chateauneuf-Val-Saint-Donat


Chateauneuf-Val-Saint-Donat

Châteauneuf-Val-Saint-Donat

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Châteauneuf.
Châteauneuf-Val-Saint-Donat
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-de-Haute-Provence
Arrondissement Forcalquier
Canton Volonne
Code Insee abr. 04053
Code postal 04200
Maire
Mandat en cours
Michel Flamen-d'Assigny
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes Lure-Vançon-Durance
Démographie
Population 505 hab. (2006)
Densité 24 hab./km²
Géographie
Coordonnées 44° 05′ 42″ Nord
       5° 57′ 01″ Est
/ 44.095, 5.95027777778
Altitudes mini. 480 m m — maxi. 1458 m m
Superficie 21,1 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Châteauneuf-Val-Saint-Donat est une commune française, située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Ses habitants sont appelés les Chabannais.

Sommaire

Géographie

Le village est situé à 464 m d’altitude[1].

Hameaux :

  • Chabannes

Sommets et cols

  • Pas de Jean-Richaud (1416 m)

Histoire

La localité apparaît pour la première fois dans les chartes en 1257[1]. Son nom devient Châteauneuf-Charbonnier.

Durant la Révolution, la commune compte une société patriotique, créée après la fin de 1792[2]. Pour suivre le décret de la Convention du 25 vendémiaire an II invitant les communes ayant des noms pouvant rappeler les souvenirs de la royauté, de la féodalité ou des superstitions, à les remplacer par d'autres dénominations, la commune change de nom pour Beauvent-de-Lure[3]. Enfin, en 1793, le château est mis aux enchères pour démolition[4].

Toponymie

Selon Ernest Nègre, la localité de Châteauneuf apparaît pour la première fois dans les textes en 1143[5].

Héraldique

Blason Châteauneuf Val Saint Donat.svg

Blasonnement :
De gueules à un château de deux tours jointes par un entre-mur d'or, maçonné de sable, accompagné de trois roses d'argent, une en chef et deux en flancs, et en pointe, d'un trèfle du même, mouvant de deux palmes d'or.[6]

Économie

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
mars 2001 réélu en 2008[7] Michel Flamen-d'Assigny UMP

Démographie

Évolution démographique
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
420 426 442 368 399 407 441 432 435
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
432 399 402 400 413 406 365 359 342
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
296 297 251 206 191 169 150 131 125
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 - -
144 139 141 191 296 348 505[8] - -
Population sans doubles comptes de 1962 à 1999 ; population municipale en 2006
Sources : INSEE[9], EHESS[10]
Courbe d'évolution démographique de Châteauneuf-Val-Saint-Donat depuis 1793

Lieux et monuments

Il subsiste des portions de la route royale construite vers 1782 à la combe Saint-Donat, indiquée par erreur comme voie domitienne sur la carte IGN. Elle est située à proximité de Montfort, venant du Mardaric et allant jusqu’à Châteauneuf en escaladant la Louvière par son flanc sud (la voie domitienne passe le Mardaric au pont des Monges et continue en ligne droite)[11],[12].

Les ruines du château fort (il n’en reste que les soubassements, de la fin du XVe siècle et du début du XVIe siècle[13]), sont liées à l’enceinte de l’ancien village, lui-même en ruine[14].

La chapelle Sainte-Madeleine, du XIIe siècle, isolée à 3 km de Chabannes, est construite en pierres blanches, et se trouve actuellement au milieu de la forêt. Les murs épais (1,1 m) sont construits dans un appareil de taille moyenne mais régulier ; ils délimitent une nef rectangulaire à trois travées voûtées en berceau. Elle est réparée une première fois en 1675, et abrite des ermites de 1686 à 1792[15].

Elle a été restaurée dans les années 1960-1970 : la voûte, qui n’était plus protégée par le toit, disparu, a été rejointoyée, recouverte d’une dalle de béton, et la couverture de lauzes entièrement refaite[15]. Sa façade comporte un arc de décharge et un œil-de-bœuf. Elle est inscrite monument historique[16]

L’église Notre-Dame-de-l’Étoile se trouve dans le village ruiné, et est elle-même en ruines : c’est un ancien prieuré du chapitre de Digne. L’abside était en cul-de-four[17].

L’église de l’Exaltation-de-la-Sainte-Croix date du XVIIIe siècle.

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Articles de Wikipédia

Liens externes

Sources

Notes

  1. a  et b Michel de La Torre, Alpes-de-Haute-Provence : le guide complet des 200 communes, Deslogis-Lacoste, coll. « Villes et villages de France », Paris, 1989, Relié, 72 (non-paginé) p. (ISBN 2-7399-5004-7) 
  2. Patrice Alphand, « Les Sociétés populaires», La Révolution dans les Basses-Alpes, Annales de Haute-Provence, bulletin de la société scientifique et littéraire des Alpes-de-Haute-Provence, no 307, 1er trimestre 1989, 108e année, p 296-298
  3. Jean-Bernard Lacroix, « Naissance du département », in La Révolution dans les Basses-Alpes, Annales de Haute-Provence, bulletin de la société scientifique et littéraire des Alpes-de-Haute-Provence, no 307, 1er trimestre 1989, 108e année, p 113
  4. Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, 1986, 559 p., p 243
  5. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France : étymologie de 35 000 noms de lieux, Genève : Librairie Droz, 1990. Collection Publications romanes et françaises, volume CVCIII. Volume III : Formations dialectales (suite) ; formations françaises § 26638, p 1464
  6. name=armorialProvence
  7. Site de la préfecture des AHP
  8. INSEE, Population municipale au 1er janvier 2006, consulté le 10 janvier 2009
  9. Châteauneuf-Val-Saint-Donat sur le site de l'Insee
  10. EHESS, notice communale de Châteauneuf-Val-Saint-Donat sur la base de données Cassini, consultée le 24 juillet 2009
  11. Madeleine Viré, « La route royale de la Combe de Saint-Donat à Châteauneuf-Val-Saint-Donat construite vers 1782 », in Chroniques de Haute-Provence, Bulletin de la Société scientifique littéraire des Alpes-de-Haute-Provence, no 304, 1987, p 91-108
  12. Guy Barruol, Notice consacrée aux ponts de Montfort in Guy Barruol, Philippe Autran et Jacqueline Ursch, D'une rive à l'autre : les ponts de Haute-Provence de l’Antiquité à nos jours, Les Alpes de Lumière no 153, Forcalquier 2006, p 100-101
  13. Raymond Collier, op. cit., p 272
  14. Raymond Collier, op. cit., p 313
  15. a  et b Raymond Collier, op. cit., p 118
  16. Arrêté du 30 juin 1997, notice de la Base Mérimée, consultée le 3 novembre 2008
  17. Raymond Collier, op. cit., p 137
  • Portail de la Provence-Alpes-Côte d’Azur Portail de la Provence-Alpes-Côte d’Azur
  • Portail des communes de France Portail des communes de France
Ce document provient de « Ch%C3%A2teauneuf-Val-Saint-Donat ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chateauneuf-Val-Saint-Donat de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Châteauneuf-Val-Saint-Donat — Châteauneuf Val Saint Donat …   Wikipedia

  • Châteauneuf-Val-Saint-Donat — Escudo …   Wikipedia Español

  • Châteauneuf-Val-Saint-Donat — Pour les articles homonymes, voir Châteauneuf. 44° 05′ 42″ N 5° 57′ 01″ E …   Wikipédia en Français

  • Saint-Donat — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Donat. Saint Donat désigne plusieurs lieux ou édifices : Lieux Saint Donat, municipalité de paroisse canadienne du… …   Wikipédia en Français

  • Châteauneuf-Miravail — Châteauneuf Miravail …   Wikipedia

  • Chateauneuf — Châteauneuf Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Patronyme Maison de L Aubespine : Claude de L Aubespine, baron de Châteauneuf (? 1567), diplomate, secrétaire d État sous François Ier,… …   Wikipédia en Français

  • Châteauneuf — (französisch für neue Burg) ist der Name folgender Personen: Alexis de Chateauneuf (1799–1853), Architekt und Stadtplaner Augustin Patissier, dit Châteauneuf († 1717), französischer Schauspieler François de Châteauneuf (1645–1708), französischer… …   Deutsch Wikipedia

  • Saint-Paul-sur-Ubaye — Saint Paul sur Ubaye …   Wikipedia

  • Châteauneuf-Miravail — Pour les articles homonymes, voir Châteauneuf. 44° 09′ 47″ N 5° 43′ 38″ E …   Wikipédia en Français

  • Saint-Étienne-les-Orgues — Pour les articles homonymes, voir Saint Étienne (homonymie). 44° 02′ 48″ N 5° 46′ 52″ E …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.