Ubraye


Ubraye

43° 54′ 33″ N 6° 41′ 51″ E / 43.9091666667, 6.6975

Ubraye
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-de-Haute-Provence
Arrondissement Castellane
Canton Annot
Code commune 04224
Code postal 04240
Maire
Mandat en cours
Claude Roustan
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes Terres de Lumière
Démographie
Population 105 hab. (2008)
Densité 2,9 hab./km²
Géographie
Coordonnées 43° 54′ 33″ Nord
       6° 41′ 51″ Est
/ 43.9091666667, 6.6975
Altitudes mini. 720 m — maxi. 1 938 m
Superficie 35,65 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Ubraye est une commune française, située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Ses habitants sont appelés les Ubrayens.

Sommaire

Géographie

La commune est composée de 5 petits villages : Ubraye (à 949 m d'altitude[1]), Rouainette (à 1230 m d'altitude, [1]), Laval, Jaussier et le Touyet (qui est une paroisse à partir de 1807[2]). Les villages d’Ubraye et de Rouainette sont des villages perchés.

La seule route d'accès au Touyet est construite en 1954, l’électricité n’arrive qu’en 1958[3], le téléphone en 1934 (une cabine financée par le conseil général) et la télévision en 1962 (antenne de Valberg)[4].

Sommets et cols

  • La Bernarde (1941 m)

Économie

Histoire

La localité apparaît pour la première fois dans les chartes en 1125[5]. La seigneurie est aux Pontevès, puis passe à la branche des Clary-Pontevès (1408-Révolution). La dîme alors perçue était d’un treizième des récoltes (le treizain)[6].

Durant la Révolution française, pour suivre le décret de la Convention du 25 vendémiaire an II invitant les communes ayant des noms pouvant rappeler les souvenirs de la royauté, de la féodalité ou des superstitions, à les remplacer par d'autres dénominations, la commune change de nom pour Enchastrayes[7].

Toponymie

Le nom du village, tel qu’il apparaît la première fois en 1125 (Bertrannus de Ubraia), est issu d’un nom de personne gaulois, Eburos ou Eburus, avec le suffixe -aco, signifiant ainsi terre d’Eburos. C’est un des très rares cas où le suffixe -aco a été féminisé[8],[9].

Héraldique

Blason Ubraye.svg

Blasonnement :
Ecartelé, au 1er et 4e, d’azur à une bande d’or, accompagné de deux étoiles du même, une en chef et une en pointe, au 2e de gueules, à un pont à deux arches d’or, maçonné de sable, et au 3e, d’or à un loup ravissant d’azur, armé et lampassé de gueules. [10]

Administration

Liste des maires successifs[11],[12]
Période Identité Étiquette Qualité
1862 1891 Auguste Reboul    
1891 1896 Benjamin Reboul    
1896 1903 Jean Mandine    
1903 1904 Joseph Clenchard    
1904 1905 Ferdinand Trabaud    
1905 1908 Philippe Sauvaire    
1908 1925 Ferdinand Trabaud    
1925 1943 Joseph Philip    
1943 1945 Michel Olive Germain    
1945 1977 Émile Boule    
1977 1989 Eugène Duprat    
1989 réélu en 2008 Claude Roustan Parti socialiste  

Démographie

Évolution démographique
Années 1315 1471 1765 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841
Population 75 feux 21 feux 637 628 530 558 599 566 590 609
Années 1846 1851 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891
Population 639 606 666 657 605 538 522 509 507 444
Années 1896 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 423 357 332 330 280 248 218 179 152 111
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 - -
Population 89 77 59 43 104 85 107 106[13] - -
Notes, sources, ... Population sans doubles comptes de 1962 à 1999 ; population municipale à partir de 2006
Sources : Insee[14], EHESS[15]
Courbe d'évolution démographique d’Ubraye depuis 1765

Lieux et monuments

Le village, pour se défendre des coups de mains et des attaques impromptues, est construit tourné vers la place centrale, les façades extérieures formaient une enceinte défensive[16].

L’église paroissiale, placée sous l’invocation de saint Julien, au village d’Ubraye, est d’architecture romane ; construite dans la seconde moitié du XIIIe siècle, elle a été reprise de nombreuses fois, jusqu’à la dernière restauration dans les années 1970. La nef, formée de trois travées voûtées en berceau, s’achève par une abside en cul-de-four. Le bas-côté nord est voûté d’arêtes. L’église est dotée d’un clocher-tour, de plan carré[17]. Elle a conservé dans son mobilier :

Enfin, l’église possédait un plat de quête en cuivre repoussé, du XVe ou du XVIe siècle, classé au titre objet, mais qui a disparu[23].

  • Chapelle romane à Ubraye
  • Église Saint-Pons au Touyet (2 bustes-reliquaires, 1 Christ naïf)
  • Église à Rouainette
  • Chapelles au Touyet, Saint-Joseph à Rouainette, à Laval (XVIIe siècle), Notre-Dame de la Rivière à l'est d’Ubraye, Notre-Dame des Neiges dans la montagne, à Jaussiers, à Barnaud
  • Oratoires (Marie Reine du Monde, au Touyet), calvaire à Rouainette
  • Lavoir de Fournas, au Touyet, payé lors d'une campagne électorale par le comte Boniface de Castellane (1899)

Personnalités liées à la commune

  • Claude Roustan, président de la Fédération nationale de la pêche en France

Voir aussi

Articles de Wikipédia

Liens externes

Sources

Bibliographie

  • Roger Autheman, Le Touyet d'Ubraye : haut village de nos Alpes du Sud, canton d'Annot, éditions Lou Sourgentin, Nice, 1991.
  • Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, Imprimerie Louis Jean, 1986, 559 p.
  • Sous la direction d’Édouard Baratier, Georges Duby, et Ernest Hildesheimer, Atlas historique. Provence, Comtat Venaissin, principauté d’Orange, comté de Nice, principauté de Monaco, Librairie Armand Colin, Paris, 1969

Notes

  1. a et b Autheman, op. cit., p 4
  2. Michel de La Torre, Alpes-de-Haute-Provence : le guide complet des 200 communes, Paris, Deslogis-Lacoste, coll. « Villes et villages de France », 1989, Relié, 72 (non-paginé) p. (ISBN 2-7399-5004-7) 
  3. Autheman, p 19
  4. Autheman, p 32
  5. Sous la direction d’Édouard Baratier, Georges Duby, et Ernest Hildesheimer, Atlas historique. Provence, Comtat Venaissin, principauté d’Orange, comté de Nice, principauté de Monaco, Librairie Armand Colin, Paris, 1969, p. 204
  6. Autheman, p 10
  7. Jean-Bernard Lacroix, « Naissance du département », in La Révolution dans les Basses-Alpes, Annales de Haute-Provence, bulletin de la société scientifique et littéraire des Alpes-de-Haute-Provence, no 307, 1er trimestre 1989, 108e année, p 113
  8. Charles Rostaing, Essai sur la toponymie de la Provence (depuis les origines jusqu’aux invasions barbares, Laffite Reprints, Marseille, 1973 (1re édition 1950), p 358
  9. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France : étymologie de 35 000 noms de lieux, Genève : Librairie Droz, 1990. Collection Publications romanes et françaises, volume CVCIII. Volume I : Formations préceltiques, celtiques, romanes, § 3198, p 204
  10. Banque du Blason
  11. 1862-1989 : Autheman, p 45
  12. Site de la préfecture des AHP
  13. Insee, Population municipale au 1er janvier 2007, consulté le 19 janvier 2010
  14. Ubraye sur le site de l’Insee
  15. EHESS, notice communale d’Ubraye sur le site Cassini, consultée le 19 juillet 2009
  16. Raymond Collier, La Haute-Provence monumentale et artistique, Digne, Imprimerie Louis Jean, 1986, 559 p., p 297
  17. Raymond Collier, op. cit., p 116
  18. Raymond Collier, op. cit., p 474
  19. Arrêté du 30 janvier 1995, notice de la Base Palissy, consultée le 3 mars 2009
  20. Arrêté du 30 janvier 1995, notice de la Base Palissy, consultée le 3 mars 2009
  21. Arrêté du 30 janvier 1995, notice de la Base Palissy, consultée le 3 mars 2009
  22. Arrêté du 1er avril 1909, notice de la Base Palissy, consultée le 3 mars 2009
  23. Arrêté du 23 mars 1937, notice de la Base Palissy, consultée le 3 mars 2009

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ubraye de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ubraye — País …   Wikipedia Español

  • Ubraye — Infobox Commune de France nomcommune=Ubraye région=Provence Alpes Côte d Azur département=Alpes de Haute Provence arrondissement=Castellane canton=Annot insee=04224 cp=04240 maire=Claude Roustan mandat=2008 2014 intercomm=Terres de Lumière… …   Wikipedia

  • Alexandre Durand d'Ubraye — was Governor General for Inde française in the Second French Colonial Empire under Second French Empire under Napoleon III.Titles Held …   Wikipedia

  • Annot — 43° 57′ 57″ N 6° 40′ 10″ E / 43.9658333333, 6.66944444444 …   Wikipédia en Français

  • Saint-Benoît (Alpes-de-Haute-Provence) — Pour les articles homonymes, voir Saint Benoît. 43° 58′ 05″ N 6° 43′ 35″ E …   Wikipédia en Français

  • Vergons — 43° 54′ 54″ N 6° 35′ 17″ E / 43.915, 6.58805555556 …   Wikipédia en Français

  • Braux (Alpes-de-Haute-Provence) — Pour les articles homonymes, voir Braux. 43° 59′ 12″ N 6° 42′ 03″ E …   Wikipédia en Français

  • Le Fugeret — 44° 00′ 16″ N 6° 38′ 33″ E / 44.0044444444, 6.6425 …   Wikipédia en Français

  • Méailles — 44° 01′ 27″ N 6° 37′ 56″ E / 44.0241666667, 6.63222222222 …   Wikipédia en Français

  • Юбрей — Коммуна Юбрей Ubraye Герб …   Википедия


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.