Aurillac
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aurillac (homonymie).

44° 55′ 34″ N 2° 26′ 26″ E / 44.9261111, 2.44055556

Aurillac
Le quartier Saint-Géraud.
Le quartier Saint-Géraud.
Armoiries
Détail
logo
Administration
Pays France
Région Auvergne
Département Cantal
(préfecture)
Arrondissement Aurillac
(chef-lieu)
Canton chef-lieu de 4 cantons
Code commune 15014
Code postal 15000
Maire
Mandat en cours
Alain Calmette
2008-2014
Intercommunalité Communauté d'agglomération du bassin d'Aurillac
Site web http://www.aurillac.fr/
Démographie
Population 28 641 hab. (2008)
Densité 996 hab./km²
Gentilé Aurillacoise, Aurillacois
Géographie
Coordonnées 44° 55′ 34″ Nord
       2° 26′ 26″ Est
/ 44.9261111, 2.44055556
Altitudes mini. 573 m — maxi. 867 m
Superficie 28,76 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Aurillac est une commune de France de la région d'Auvergne. C'est la préfecture du département du Cantal (15).

Ses habitants sont appelés les Aurillacois.

Sommaire

Géographie

À 600 mètres d'altitude, Aurillac est située au pied des monts du Cantal dans un petit bassin sédimentaire. La ville est construite sur les rives de la Jordanne, affluent de la Cère qui coule à proximité. Elle est desservie par la Route nationale 122 et la voie ferrée Figeac - Arvant.

Aurillac est relié à Paris par deux vols quotidiens. Aucun TGV ou autoroute ne dessert Aurillac.

Lieux-dits et écarts

Communes limitrophes

Les communes les plus proches d'Aurillac sont:

Climat

Aurillac de par son climat continental de montagne bénéficie d'un très bon taux d'ensoleillement. En effet, avec en moyenne 2084 heures de soleil par an, Aurillac est la 21e ville de France, avec un ensoleillement plus élevé que dans la Basse-Auvergne comme Clermont (1898 h / an) ou Vichy (1857 h / an), mais aussi que des villes situées beaucoup plus au Sud comme Toulouse (2010 h / an), Agen ou Biarritz (1877 h / an)[1].

Données climatiques Aurillac[2] Moyenne nationale
Insolation 2084 heures / an 1973 heures / an
Pluie été 15 jours / an 12 jours / an
Brouillard 52 jours / an 40 jours / an
Orage 29 jours / an 22 jours / an
Neige 40 jours / an 14 jours / an
Gel 70 jours / an 12 jours / an

Aurillac apparaît à tort comme la ville la plus froide de France. En effet, la station météorologique d'Aurillac étant située, tout comme une partie de la ville elle-même, à 640 m, cette impression est donnée par comparaison avec les autres villes Françaises de la carte de Météo France qui sont toutes situées en plaine. Aurillac est simplement la seule ville de montagne de la carte météo.

En janvier, la température minimale moyenne atteint -1,1 °C. En plein hiver, elle descend bien en deçà avec des records au-dessous de -20 °C, avec une moyenne de 70 jours avec gel, dont 12 sans dégel. Tandis qu'en juillet, la température moyenne maximale monte à 23,5 °C (pouvant généralement dépasser 29 °C) avec en moyenne 28 jours de chaleur, dont 8 de forte chaleur (39°2C en août 2003). En conclusion, il s'agit d'un climat de montagne avec une amplitude thermique annuelle qui est d'environ 40 °C. Les étés à Aurillac offrent des journées très chaudes, avec des nuits agréablement fraiches.

Mois Janv. Fév. Mars Avr. Mai Juin Juil. Août Sept. Oct. Nov. Déc. Année
Température mensuelle moyenne minimale (°C) 1 0 2 3 7 10 12 12 9 7 2 0 nc
Température mensuelle moyenne maximale (°C) 6 8 11 13 18 21 24 24 20 16 10 7 nc
Précipitations
(hauteur moyenne en mm)
62,3 57,0 48,9 77,7 74,5 60,3 49,3 56,2 79,3 79,8 75,2 66,7 nc
Source: MSN Météo

Démographie

La population de la commune d'Aurillac s'élevait à 28 641 habitants en 2008. La communauté d'agglomération du bassin d'Aurillac compte 24 communes et 56 501 habitants.

Évolution démographique
(Source : Cassini[3] et INSEE[4])

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
10 470 10 357 10 523 9 190 9 766 10 889 9 753 9 609 10 917
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
9 846 9 831 10 998 11 098 11 211 13 727 14 613 15 824 16 886
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
17 459 17 772 18 036 16 389 17 153 17 643 19 041 22 174 22 224
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008  
24 563 28 226 30 863 30 963 30 773 30 551 29 477 28 641[5]  

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


Panorama d'Aurillac

Histoire

L’origine d'Aurillac (Aureliacum = villa d'Aurelius) remonte à l'époque gallo-romaine, ce dont atteste le fanum polygonal d'Aron construit au Ier siècle et découvert en 1977 à Lescudillier.

On peut penser qu'à l'époque gauloise, le site régional primitif de la cité était sur les hauteurs qui dominent la ville à Saint-Jean-de-Dône ("Dône" = dunum) et que, comme la plupart des oppida, il a été abandonné après la conquête romaine au profit d'une ville nouvelle établie dans la plaine. Avec le retour de l'insécurité du Bas-Empire, on assiste au mouvement d'enchâtellement : un nouveau site fortifié est établi à mi-pente entre l'ancien oppidum et l'ancienne ville gallo-romaine, là où se trouve aujourd'hui le château Saint-Étienne.

L'histoire de la ville n'est réellement connue qu'à partir de 856, année de naissance du Comte Géraud, au château dont son père, nommé aussi Géraud, était le seigneur. Vers 885, celui-ci fonde une abbaye bénédictine qui portera plus tard son nom.

C’est dans ce monastère qu’étudiera Gerbert, premier pape français sous le nom de Sylvestre II.

La ville s’est constituée sur un territoire de sauveté qui est situé entre quatre croix et qui a été fondée en 898 par Géraud, peu après l'abbaye. De forme circulaire, la première unité urbaine s'est formée à proximité immédiate de l’abbaye d'Aurillac. Géraud meurt vers 910 mais son rayonnement est tel qu’au fil des siècles, Géraud est toujours resté un prénom de baptême répandu dans la population d'Aurillac et des environs.

Aurillac. Maisons au bord de la Jordanne

C’est au treizième siècle que l'on commence à bien connaître les coutumes municipales grâce à un conflit entre les consuls et les abbés. Après la prise du château Saint-Étienne en 1255 et deux sentences arbitrales appelées les Paix d'Aurillac, les relations se normaliseront.

Aux XIIIe et XIVe siècles, Aurillac soutient plusieurs sièges contre les Anglais et au seizième siècle, continue à subir les guerres civiles et religieuses.

L'influence de l'abbaye décline avec sa sécularisation et sa mise en commende.

En 1569, la ville livrée par trahison aux protestants, les habitants torturés, rançonnés et l'abbaye saccagée. Toute sa bibliothèque et toutes ses archives sont brûlées.

Avant la Révolution, Aurillac abrite un présidial et porte le titre de capitale de la Haute-Auvergne. En 1790 à la création des départements , après une période d'alternance avec Saint-Flour, Aurillac devient définitivement le chef-lieu du Cantal.

C’est l'arrivée de la voie ferrée, en 1866, qui accélère le développement de la cité.

Au premier recensement, en 1759, Aurillac comptait 6 268 habitants, elle en compte aujourd'hui environ 29 000.

Héraldique

Blason d'Aurillac

Blasonnement des armes traditionnelles de la ville d'Aurillac :

« De gueules, à trois coquilles d'argent, au chef d'azur, chargé de trois fleurs de lis d'or »

— Malte-Brun, la France illustrée (1882)

.

Les trois coquilles d'argent, qui étaient à l'origine sur une seule ligne, viendraient du fait qu'Aurillac aurait été un lieu d'étape du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle en venant de Clermont-Ferrand (actuellement la via Arvernha).

Le chef d'azur chargé de trois fleurs de lys d'or indique les bonnes villes et date de l'époque où Aurillac avait fourni un corps de deux cents hommes d'élite au roi Charles VII pour combattre les Anglais.

Armoiries (hypothétiques) de Saint :fr:Géraud d'Aurillac Géraud d'Aurillac : Parti d'or à l'engrêlure de sinople en chef, et de sinople à l'engrêlure d'or tout autour

Blasonnement des armes traditionnelles de l'abbaye et comté d'Aurillac :

« Parti d'or et de sinople, à la bordure engrêlée de l'un en l'autre. »

Ces armes étaient à l'origine la bannière de l'abbaye représentant un carré d'herbe, évocation d'un fait miraculeux relaté par Odon de Cluny dans la Vie de Saint Géraud d'Aurillac.

La couronne de comte rappelle que ce sont les armes de la région qui correspondait à l'ancien domaine du Comte Géraud, c'est-à-dire d'un territoire qui comprenait le Cantalès et le Carladès.

Économie

Armée

Commerces

  • Aurillac est une ville commerçante disposant de plusieurs centaines de boutiques de commerçants et d'artisans.

Industrie

  • Activité de transformation de produits agricoles, particulièrement du lait et de la viande. Fabrication et conditionnement du fromage de Cantal.
  • Capitale historique du parapluie, Aurillac est à l'origine de plus de la moitié de la production française, ce qui représentait 250 000 unités en 1999, et fournissait 100 emplois. Cette industrie a subi plusieurs décennies de déclin à la fin du XXe siècle. Pour se renforcer, les fabricants de parapluie aurillacois se sont regroupés en 1997 au sein d'un GIE et d'un label, L'Aurillac Parapluie.
  • Aurillac est aussi le siège du Leader européen des couettes & oreillers santé Abeil et du plasturgiste Auriplast spécialisé dans l'injection et la galvanoplastie.
  • On trouve également à Aurillac différents acteurs dans des domaines variés de l'agro-alimentaire (distillerie Couderc avec sa célèbre liqueur de gentiane,confiture Floranne,...).

Informatique

  • Aurillac est le siège de plusieurs sites internet : liés aux jeux vidéo avec Jeuxvideo.com, aux camions avec Net-truck.com et au véhicules utilitaires avec Vehicule-utilitaire.com d'occasion.
  • Aurillac est également le siège de l'éditeur d'ERP Qualiac depuis 1979.

Administration

Cantons

Aurillac est chef-lieu du département du Cantal (siège de la préfecture), de l'arrondissement d'Aurillac, mais aussi de quatre cantons (les noms sont les dénominations INSEE) entre lesquels elle est partagée :

En 2008, Alain Calmette a conduit la liste de “Aurillac au cœur” arrivée en tête avec 63,21% des votants[6].

Mairie

Liste des maires depuis l'Occupation
Période Identité Étiquette Qualité
1941 1944 Antony Joly (1884-1959) Radical-socialiste Nommé par le Régime de Vichy, entrepreneur dans le textile
1944 1947 Jean Chanal Radical-socialiste Médecin, ancien maire
1947 1953 Henri Tricot (Saint-Mamet 1896-1986)   Chrirurgien dentiste, commandeur de la Légion d'honneur, père de Bernard Tricot
1965 1971 Jacques Meyniel (Aurillac 1917-1947) SFIO, PS Fils du maire Louis Meyniel, député du Cantal
1971 1977 Jean Mézard CNIP Médecin, président du Conseil général
1977 1995 René Souchon PS  
1995 2001 Yvon Bec MDC  
mars 2001 février 2006 René Souchon PS démissionnaire pour devenir président du Conseil régional d'Auvergne
23 février 2006 réélu mars 2008 Alain Calmette PS conseiller général

Préfecture et services départementaux

Article détaillé : Cantal (département).

Services de l'architecture et du patrimoine

Archives du Cantal

Personnages célèbres liées à la ville

Personnalités nées à Aurillac

Statue du pape Sylvestre II[7]

Personnalités liées à Aurillac

  • Abel Beaufrère
  • Alfred Durand (-1947), professeur de géographie au lycée d'Aurillac, auteur de La vie rurale dans les massifs volcaniques des Dores, du Cézallier, du Cantal et de l'Aubrac, thèse, 1946, Clermont-Ferrand, 530 p. (réédition Créér), Aurillac, géographie urbaine, 1948, 254 pp.
  • Marcel Grosdidier de Matons (1885-1945), professeur de géographie au lycée d'Aurillac. Auteur deÉtudes de géographie urbaine (RHA), La Chataigneraie cantalienne.
  • Pierre Wirth (écrivain) (1921-2003), professeur au lycée d'Aurillac, auteur de Aurillac, 1973, Voyage à travers la Haute-Auvergne, 1973, Le Guide du Cantal, 1994.
  • Joseph Malègue (1876-1940). La plus grande partie de son roman de plus de 900 pages, Augustin ou le Maître est là, se déroule principalement à Aurillac: « Le fond de tableau d' Augustin est la vie dans une préfecture de province, qui est en fait Aurillac... »[8]

Culture

Festivals, concerts, théâtres

Le festival de théâtre de rue d'Aurillac
  • Le festival d'Aurillac (Festival international de théâtre de rue d'Aurillac) se tient chaque année depuis 1986, à la fin du mois d'août d'une durée de quatre jours. Depuis 2004 ce festival est précédé par "Les préalables" d'une durée variable (souvent de début août au festival) pré-festival proposant des spectacles de rues dans tout le Cantal (et parfois même en Corrèze) avec le soutien de l'association éclat. 2008 inaugure la première "université des arts de rues" (Site éclat)
  • Les européennes du goût/Les goudots gourmands Le Européennes du goût. Pendant trois jours en juin, a lieu un festival gastronomique et culturel durant lequel sont décerné divers prix (Les Goudots gourmands) et où il est mit en place des cours de cuisine (thèmes différents chaque année 2008 : Slow Food) assuré par des grands chefs et un partage de recettes entre festivaliers (Les blogs gourmand)
  • Le Théâtre d'Aurillac, 4 rue de La Coste
  • 2007 marque la première édition des 36 Heures d'Aurillac, Solos et petites pièces dansées[9]

Écoles et troupes de danse

Aurillac bénéficie de la présence de plusieurs centres de danse:

  • Danse folklorique : Danseurs et chanteurs de l'École auvergnate
  • Conservatoire : École nationale de musique et de danse d'Aurillac, 37 rue des Carmes;
  • Arabesque;
  • École de danse Katy Bardy
  • École de danse modern jazz et classique Chorège;
  • La Manufacture, centre supérieur de danse, du mouvement et de l'image créée par Vendetta Mathea.

Expositions

  • Musée des volcans, au château Saint-Étienne
  • Musée d'art et d'archéologie d'Aurillac, 37 rue des Carmes

Sociétés savantes, universités

  • Société de la Haute-Auvergne (Société des lettres, sciences et arts "La Haute-Auvergne")
  • Université interâge de la Haute-Auvergne
  • Cercle généalogique et héraldique de l'Auvergne et du Velay (CGHAV)
  • Cantalpassion
  • Comité de la Haute-Auvergne

Revues, journaux, publications périodiques

  • Revue de la Haute-Auvergne (RHA)

Lieux de culte

Monuments, lieux touristiques et environnement

Située à proximité de la confluence de la Cère (rivière) et de la Jordanne, Aurillac est une bonne porte d'entrée pour la découverte des Monts du Cantal via la route des crêtes et la vallée de la Jordanne. À l'ouest de la ville s'étend le bassin d'Aurillac : ce secteur abrite une vaste zone humide de grand intérêt : le marais du Cassan Prentegarde situé sur les communes de Saint-Étienne-Cantalès, Saint-Paul-des-Landes et Lacapelle-Viescamp.

La région d'Aurillac est également riche en châteaux que l'on peut visiter.

Patrimoine religieux

Patrimoine civil

  • le château Saint-Étienne[16], qui surplombe la ville;
  • le Musée d'art et d'archéologie d'Aurillac, ancien haras, 37 rue des Carmes;
  • le Muséum des Volcans, au château Saint-Étienne;
  • l'ancienne maison consulaire d'Aurillac[17]
  • l'ancien présidial d'Aurillac (ISMH)
  • l'ancien collège des jésuites d'Aurillac (MH)
  • l'ancienne abbaye du Buis
  • le palais de Justice, la maison d'arrêt et la gendarmerie d'Aurillac[18] (ISMH)
  • le théâtre d'Aurillac (ISMH)
  • la mairie d'Aurillac (ISMH)
  • la préfecture d'Aurillac[19] (ISMH)

Sport

L'équipe 1 fille évolue au plus haut régional. C'est le plus gros club de la ville en termes de licenciés et de résultats. Deux brevetés d'états encadrent quotidiennement les enfants. Il y a aussi le club de la Cantalienne.

  • Stade Jean-Alric : stade municipal de la ville d'Aurillac et de son club de rugby, le Stade Aurillacois Cantal Auvergne. Il doit son nom à Jean Alric, ancien joueur du club, fusillé à Aurillac par les Allemands durant la Seconde Guerre mondiale.
  • Aurillac possède un club de volley-ball (A.V.B.). Les seniors masculins ainsi que les féminins évoluent en Régional 1. Le club comporte des équipes UFOLEP et des équipes jeunes; à noter que les équipes "moins de 21 ans garçon" et "moins de 21 ans fille" sont les équipes où il y a "les plus anciens jeunes du club".

Le club organise trois tournois ouverts à tout le monde :

  • Le tournoi de rentrée en septembre ;
  • La nuit du volley en décembre (la plus grande d'Auvergne) ;
  • Le tournoi d'été en juin.

En 2011, Aurillac a accueilli le départ du Tour de France lors de la 10e étape.

Vie Militaire

Unités militaires ayant tenu garnison à Aurillac :

Jumelages

Depuis 1972, Aurillac et sa voisine Arpajon-sur-Cère ont un comité de jumelage commun et sont conjointement jumelées avec :

Notes et références

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

  • Alfred Durand, Aurillac, géographie urbaine, 1948, 254 pp.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aurillac de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aurillac — Aurillac …   Deutsch Wikipedia

  • Aurillac — Saltar a navegación, búsqueda Aurillac Orlhac Escudo …   Wikipedia Español

  • Aurillac —   [ɔri jak], Stadt im französischen Zentralmassiv, Verwaltungssitz des Départements Cantal, am Fuß des Cantal, 622 m über dem Meeresspiegel.; 30 700 Einwohner, ehemalige Hauptstadt der Haute Auvergne;   Wirtschaft:   früher bedeutende… …   Universal-Lexikon

  • Aurillac — (spr. Orilljak), 1) Bezirk im französischen Departement Cantal, 723 QM.; 100,000 Ew.; 2) Hauptstadt desselben u. des Departements an der Jourdanne, Sitz des Präseelen, der Behörden des Departements, des Handelsgerichtes, Schloß; naturhistorisches …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Aurillac — (spr. orijáck), Hauptstadt des franz. Depart. Cantal, an der Jordanne und der Orléansbahn gelegen, 622 m ü. M., hat Reste eines Felsenschlosses, zwei Kirchen aus dem 14. und 15. Jahrh., ein Handelsgericht, ein Lyzeum, eine Normalschule, eine… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Aurillac — (spr. orijáck), Hauptstadt des franz. Dep. Cantal, an der Jordanne, (1901) 17.459 E …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Aurillac — (Orilljak), Hauptstadt des franz. Depart. Cantal, 11000 E.; bedeutender Kunstfleiß in Spitzen, Teppichen und Tapeten …   Herders Conversations-Lexikon

  • Aurillac — French commune nomcommune=Aurillac Park in Aurillac région=Auvergne département=Cantal arrondissement=Aurillac canton= insee=15014 cp=15000 maire=Alain Calmette mandat=2008 2013 intercomm=Aurillac longitude=2.44055556 latitude=44.9261111 alt… …   Wikipedia

  • Aurillac — ▪ France       town, capital of Cantal département, Auvergne région, south central France. It lies along the Jourdanne River at an elevation of 2,040 feet (622 metres) above sea level, southwest of Clermont Ferrand. Gerbert, the first French pope …   Universalium

  • Aurillac — Original name in latin Aurillac Name in other language AUR, Aureliacum, Aurillac, Orijak, Orilak, Orlhac, awryak, oriyakku, ou li ya ke, xo ri yak, Орийак, Орияк, Оријак, Ориљак, Оріяк State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 44.91667… …   Cities with a population over 1000 database

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”