1876

Années :
1873 1874 1875  1876  1877 1878 1879

Décennies :
1840 1850 1860  1870  1880 1890 1900
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada, États-Unis) • Asie • Europe (France, Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Architecture Chemins de fer Droit Football Littérature Musique Musique classique Parcs de loisirs Photographie • Science Sociologie • Sport Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 1876 du calendrier grégorien.

Sommaire

Événements

Afrique

  • Le suffrage universel est accordé à quatre communes « françaises » du Sénégal : Dakar, Saint-Louis, Gorée et Rufisque. Leurs députés siègeront à l’Assemblée nationale.
  • Traité anglo-omani interdisant la traite continentale en Afrique.

Maghreb

  • 11 avril : insurrection dans l'oasis d’El-Amri, à 48 km au sud-ouest de Biskra en Algérie, facilement réprimée.
  • Libye : l'Allemagne envoie un émissaire auprès des Sanussis pour obtenir des voies d’exportation dans le Sahara.
  • Le sultan Hassan Ier du Maroc se rend à Oujda. Alors que les troubles persistent à la frontière algéro-marocaine, les autorités françaises insistent pour que le Makhzen y crée des postes de fonctionnaires chérifiens.

Amériques

Article détaillé : 1876 au Canada.

États-Unis

  • Mouvement en faveur du bimétallisme. Les fermiers du Greenback Labor Party rejoignent les propriétaires de mines d’argent, victimes de la chute des cours, qui dénoncent le « crime de 1873 ».
  • Inauguration de la ligne de chemin de fer entre New York et San Francisco.

Amérique latine

  • 10 mars : Dictature militaire qui met fin aux troubles en Uruguay avec Lorenzo Latorre comme gouverneur provisoire (1876-1879), puis président de la République (1879-1880). Pour la première fois, un militaire de carrière et non un caudillo rural va diriger l’Uruguay. Avec le soutien de l’oligarchie foncière et des commerçants exportateurs de Montevideo, la dictateur favorisera l’extension des grandes estancias vouées à l’élevage bovin.
  • 1er avril, Brésil : Benjamin Constant de Magalhaes crée la première association positiviste, inspirée par Auguste Comte. Le positivisme donnera sa devise (Ordem e Progresso) au Brésil.
  • 27 août : Marco Aurelio Soto est élu président de la République du Honduras (fin en 1883). Succédant dans un climat d’anarchie au général José Medina, Aurelio Soto réorganise les finances publiques, mise à mal par ce dernier, et mettre en chantier la rédaction d’un Code pénal, d’un Code de procédure et d’un Code du commerce.
  • 18 septembre : Aníbal Pinto est élu président du Chili (fin en 1881).
  • 30 septembre-23 décembre : Le Français Charles Tellier traverse l'Atlantique (Rouen-Buenos Aires) avec un bateau frigorifique de sa conception destiné à ramener d’Amérique du Sud des carcasses de mouton congelées.
  • 20 novembre : Porfirio Díaz renverse le gouvernement du président Sebastián Lerdo de Tejada et est nommé président de la République du Mexique en 1877.
  • Les Indiens Yaqui fondent un État dans le Sonora, au Mexique. Ayant acquis une certaine expérience dans les armées fédérales, ils résisteront pendant dix ans aux troupes de Porfirio Díaz. Leurs incursions dans les haciendas se poursuivront jusqu'au début du XXe siècle.

Asie

27 février : Traité de Kanghwa
  • 19 février (calendrier julien) : Le khanat de Kokand se soumet aux Russes. La Kirghizie est rattachée à l’Empire russe. La région fait partie de la province (kray) du Turkestan.
  • 27 février : Traité de Kanghwa. Les Japonais obligent la Corée à établir des relations diplomatiques avec eux, par la signature d’un traité d’amitié et de commerce, affaiblissant ainsi les liens traditionnels avec la Chine. Dans les faits, il s’agit d’un traité inégal. Plusieurs ports, dont Pusan, sont ouverts au commerce japonais. Les ressortissants japonais bénéficient du privilège d’exterritorialité. La Corée se déclare indépendante de la Chine.
  • Mars, Japon :
    • Suppression de la classe des bushi et des rentes des samouraïs.
    • Le gouvernement japonais interdit le port du sabre et du costume traditionnel. Cette mesure qui vise les samouraïs provoque la révolte d’anciens guerriers de la région de Kumamoto.
  • Avril :
    • Japon : Révolte des paysans japonais déçus par les orientations de la réforme foncière qui consolident la couche des propriétaires fonciers au détriment des couches subalternes.
    • Chine : Ouverture de la liaison ferroviaire Shanghai-Wusong, par Jardine Matheson & Co. Elle est confisquée par les autorités chinoises qui entreprennent de la démanteler.
  • 1er mai : La reine Victoria du Royaume-Uni prend le titre d'impératrice des Indes à l’instigation de Disraeli.
  • 1er juillet : Création de la banque Mitsui au Japon.
  • 26 juillet : Création à Calcutta de la Fondation indienne (Indian National Association) par Surendranath Banerjee, qui entend en faire un instrument de promotion du sentiment politique parmi les classes moyennes de l’Inde orientale.
  • 21 août : La convention de Chefoo ou Traité de Zhifu entre la Chine et la Grande-Bretagne, obtenu après la mort d’un Britannique le 21 février 1875, Augustus Raymond Margary, qui avait tenté de pénétrer dans le Yunnan avec 200 soldats : la Grande-Bretagne pourra mener des « investigations commerciales » au Yunnan, ou se rendre en Inde à partir de la Chine intérieure, via le Tibet. Cinq nouveaux ports sont ouverts au commerce britannique.
  • 17 octobre : Le Japon annexe l'archipel d'Ogasawara (sous-préfecture d'Ogasawara) à la suite d’un accord avec la Grande-Bretagne et les États-Unis.
  • 1er novembre : Un cyclone ravage l’embouchure du Brahmapoutre et coûte la vie à 250 000 personnes.
  • 20 décembre : Création du premier chant national hindou, Vande Mataram, par le poète Bankin Chandra Chattepadyaya.
  • Famine en Inde du Sud.

Proche-Orient

  • 30 mai : Le sultan ottoman Abdülaziz est déposé. Son neveu Murad V lui succède.
  • 31 août : Le sort des musulmans pris dans la guerre civile des Balkans pousse la population d’Istanbul à se révolter. Murad V, atteint de troubles mentaux, est déposé et interné. Son frère, Abdülhamid II devient sultan ottoman (fin en 1909).
  • En novembre, Condominium franco-britannique en Égypte.
    • Banqueroute de l’État égyptien : alors qu’il envoie des contingents rejoindre les armées turques en guerre contre les Russes, le khédive Isma'il est obligé d’annoncer la faillite du Trésor. Les créanciers européens gèrent désormais les finances nationales placées sous le contrôle commun de la France et de la Grande-Bretagne. Isma’il doit céder 180 000 actions égyptiennes de la Compagnie du canal aux Britanniques qui obtiennent trois sièges au conseil d’administration, où prédomine encore largement la représentation française. La caisse internationale de la dette, à laquelle sont dès lors affectés les impôts de l’Égypte, est composée de quatre commissaires (français, anglais, italien et autrichien) choisis par les créanciers et nommés par le khédive.
  • 23 décembre : Abdül-Hamid II accorde une Constitution à la Turquie en réponse à la pression croissante des puissances européennes. Le Premier ministre Midhat Pacha présente des institutions calquées sur le modèle occidental. Elle prévoie une Chambre haute, dont les membres seront nommés à vie par le Sultan, et une Assemblée, chargée de voter le budget, élue par la population.
  • Opposition nationaliste arabe aux Ottomans : des intellectuels des provinces arabes de l’empire dénoncent dans des publications diffusées à partir de Londres l’usurpation du titre de calife par les Turcs ottomans et réclament sa restitution à un souverain arabe, qui doit appartenir, selon certains, à la descendance du prophète.
  • Création du Croissant-Rouge, équivalent musulman de la Croix-Rouge.

Europe

Les chiens de guerre, carricature du journal Punch sur la guerre dans les Balkans publiée le 17 juin
  • 8 février : La brasserie Feldschlösschen voit le jour à Rheinfelden.
  • Dimanche 12 mars : terrible tempête qui ravage le Hainaut[2].
  • 3 avril, Portugal : Fondation du parti républicain lors de l’élection du Directoire républicain démocratique. Fusion des deux courants libéraux dans le parti progressiste.
  • 10 avril : Création, au Portugal, de l'établissement bancaire public Caixa geral de depósitos.
  • 20 avril : Soulèvement de patriotes en Bulgarie, réprimé dans le sang par les Turcs.
  • 18 mai, Répression du mouvement national Ukrainien : l’oukase d’Ems interdit l’emploi de l’ukrainien dans toutes les publications n’ayant pas un caractère historique ou philologique.
  • Mai : La ligue des trois empereurs adresse un mémorandum au sultan ottoman le pressant d’accomplir des réformes dans les provinces ottomanes balkaniques.
  • Juin :
    • Mémoire adressé à la Turquie et aux puissances garantes par le gouvernement de Bucarest réclamant la reconnaissance de « l'individualité de l'État roumain » et du nom de Roumanie.
    • Constitution en Espagne établissant une monarchie parlementaire bicaméraliste (Sénat et Cortes) en vigueur jusqu’en 1923. Échec des Carlistes.
  • 7 juin, Allemagne : formation du Deutschkonservative Partei (parti conservateur), rapprochement du Deutsche Reichpartei et du parti conservateur. Il obtient de 23 à 25% des voix lors des élections au Reichstag.
  • 2 juillet : La Serbie et le Monténégro déclarent la guerre à la Turquie Ottomane devant le refus de la Porte d’accorder à la Serbie la Bosnie et au Monténégro l’Herzégovine.
  • 8 juillet : Entrevue de Reichstadt en Bohême entre les empereurs de Russie et d’Autriche, qui se partagent des zones d’influence dans les Balkans : à l’Autriche, la tutelle de la Serbie et l’annexion de l’Herzégovine, la Russie se réservant la tutelle de la Bulgarie et l’annexion de la Bessarabie et de l’Anatolie orientale. Ils se proposent d’offrir la Thessalie et l’Épire à la Grèce et d’octroyer à Istanbul un statut de ville libre.
  • 5 août : Le ministre libéral Ion Bratianu dirige la Moldavie et la Valachie (fin en 1888).
  • Défaites des Serbes le 9 août et le 1er septembre à Alexinac, malgré l’afflux de volontaires russes.
  • Automne : Fondation en Russie d’une nouvelle organisation Zemlia i Volia par les populistes, qui préconisent une action plus proche des aspirations populaires (Georgi Plekhanov, Timofei Mikhailov, Mark Natanson, Vera Figner). Diverses tendances : émeutier (Bakounine, mort le 1er juillet), propagandistes (Piotr Lavrov), conspirateurs (Tkatchev).
  • Novembre : Mobilisation partielle de l’armée russe contre la Turquie.
  • 5 décembre : Bismarck se prononce pour la neutralité de l’Allemagne dans la guerre des Balkans. Il confirme néanmoins son attachement au respect de l’intégrité de l’Autriche-Hongrie.
  • 18 décembre : Zemlia i Volia organise une manifestation de plus de 200 personnes devant Notre-Dame-de-Kazan à Saint-Pétersbourg.
  • Léo Fränkel, ancien commissaire de la commune de Paris, rentre en Hongrie pour constituer un parti socialiste.
  • Le déficit commercial Britannique atteint 100 millions de livres. Il oscillera en 120 et 180 millions entre 1890 et 1913. Il est largement compensé par la fourniture de capitaux et la prestation de services (fret, assurances, banques).
  • L'allemand devient la seule langue de l'administration et de la justice du Reich.
  • Francisco Giner de los Ríos fonde l’Institution libre d'enseignement (ILE, Institución Libre de Enseñanza) de Madrid, centre de culture laïque et progressiste.


Italie

  • Le 12 mars : Progrès de la gauche aux législatives.
  • 5 mars : Parution à Milan du quotidien Corriere della Sera.
  • 16 mars : Le gouvernement Minghetti annonce que le déficit budgétaire est résorbé.
  • 18 mars :
    • Mis en minorité par un vote convergent de la droite et de la gauche (certains députés de droite sont hostiles à la politique d’austérité et à l’intention du gouvernement de nationaliser les chemins de fer), le président du Conseil Marco Minghetti démissionne.
    • L'anarchiste Errico Malatesta quitte la franc-maçonnerie.
  • 25 mars : La gauche arrive au pouvoir sous la direction d’Agostino Depretis et y reste plus de trente ans. Une réforme électorale est votée, amenant le nombre d’électeurs à deux millions. Pour maintenir un bon fonctionnement parlementaire, Depretis, prévoyant l’émergence de nouvelles classes plus agitées et revendicatives, préfère « rassembler des majorités provenant de tout bord » et forme une large coalition (transformisme).
  • Mai-juin : Procès à Bologne des chefs « internationalistes » d'organisations ouvrières et anarchistes, tous acquittés. Parmi les accusés, Andrea Costa qui sera le premier député socialiste au Parlement italien.
  • Novembre : Depretis demande au roi la dissolution de la Chambre et de nouvelles élections pour consolider son pouvoir.
  • Décembre : Le gouvernement présente au Parlement la loi Coppino sur l’enseignement primaire obligatoire.

France

Article détaillé : 1876 en France.

Suisse

Article détaillé : 1876 en Suisse.

Chronologies thématiques

Arts et culture

Salomé dansant devant Hérode, toile de Gustave Moreau.

Sur les autres projets Wikimedia :

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Au Japon, production des dernières estampes de Yokohama[réf. nécessaire].
  • Premiers cours de peinture occidentale à Tōkyō[réf. nécessaire].

Naissances en 1876

  • 24 octobre : Saya San, moine bouddhiste birman, chef d'une révolte paysanne en 1930-1931 (pendu le 28 novembre 1931).

Décès en 1876

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 1876 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 1876 — This article is about the year 1876. Millennium: 2nd millennium Centuries: 18th century – 19th century – 20th century Decades: 1840s  1850s  1860s  – 1870s –  1880s  189 …   Wikipedia

  • 1876 — Años: 1873 1874 1875 – 1876 – 1877 1878 1879 Décadas: Años 1840 Años 1850 Años 1860 – Años 1870 – Años 1880 Años 1890 Años 1900 Siglos: Siglo XVIII – …   Wikipedia Español

  • 1876 — Portal Geschichte | Portal Biografien | Aktuelle Ereignisse | Jahreskalender ◄ | 18. Jahrhundert | 19. Jahrhundert | 20. Jahrhundert | ► ◄ | 1840er | 1850er | 1860er | 1870er | 1880er | 1890er | 1900er | ► ◄◄ | ◄ | 1872 | 1873 | 1874 | 18 …   Deutsch Wikipedia

  • 1876 — …   Википедия

  • 1876 — В Мексике к власти пришел генерал Диас …   Хронология всемирной истории: словарь

  • 1876 — матем. • Запись римскими цифрами: MDCCCLXXVI …   Словарь обозначений

  • 1876 dans les parcs d'attractions — Années : 1873 1874 1875  1876  1877 1878 1879 Décennies : 1840 1850 1860  1870  1880 1890 1900 Siècles : XVIIIe …   Wikipédia en Français

  • 1876 год в истории железнодорожного транспорта — 1874 1875 1876 1877 1878 Портал:Железнодорожный транспорт См. также: Другие события в 1876 году История метрополитена в 1876 году …   Википедия

  • 1876 год в театре — 1874 1875  1876  1877 1878 Портал:Театр См. также: Другие события в 1876 году События в музыке и События в кино Содержание …   Википедия

  • 1876 au theatre — 1876 au théâtre Années : 1873 1874 1875  1876  1877 1878 1879 Décennies : 1840 1850 1860  1870  1880 1890 1900 Siècles : XVIIIe siècle &# …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”