Tolede

Tolède

Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la ville de Tolède en Espagne. Pour les autres sens, voir Toledo.
Tolède, Espagne
Tolède
Vue générale de Tolède, avec l'Alcázar et la Cathédrale en fond.Vue générale de Tolède, avec l'Alcázar et la Cathédrale en fond.
Drapeau Blason
Drapeau Blason
Carte
Données générales
Toponyme local Toledo
Statut Municipio
Pays Espagne Espagne
Communauté autonome Castille-La Manche Castille-La Manche
Province Province de Tolède Province de Tolède
Comarque Tolède
District judic. Tolède
Code postal 45.001 à 45.009
Gentilé - toledano/a, toletano/a, toletense/sa (es)
- tolédan/e (fr)
Données géographiques
Latitude
Longitude
39° 51′ 42″ Nord
       4° 01′ 30″ Ouest
/ 39.861667, -4.025000
Superficie 232 km²
Altitude moy. 529 m
Distance(s) Tolède est à 71 km de Madrid.
Population (INE)
 - total :
 - densité :
 - année :

77 601 hab.
335 hab./km²
2006
Rivière(s) le Tage
Politique
Maire
 - nom
Emiliano García-Page
 - parti PSOE
 - mandat 2007-2011
Budget
 - montant :
 - année :

96 200 000 €
2008
Site web www.ayto-toledo.org
Culture
Saint patron Virgen del Sagrario
Sites classés par l'Unesco Ville historique (1986)

Tolède (du latin Toletum ; en arabe Tulaytulah; en espagnol Toledo) est une ville qui se trouve dans le centre de l’Espagne, capitale de la province du même nom et de la communauté autonome de Castille la Manche. Ancienne capitale d´Espagne, Tolède est connue pour être la ville de trois cultures : chrétienne, juive et musulmane.

La ville est située sur la rive droite du Tage, perchée sur une colline dominant le fleuve formant un méandre plus connu sous le nom de Torno del Tajo (Tour du Tage).

Sommaire

Autres toponymes

Il y a cinq villes des États-Unis d’Amérique (dans les États de l’Ohio, Illinois, Oregon, Iowa et Washington) et dans six autres pays (le Belize, le Brésil, le Portugal, la Colombie, les Philippines et l’Uruguay) qui ont pris le nom de Tolède.

Fiche technique

Histoire

Des restes archéologiques de l'âge du Bronze ont été découverts sur la colline Cerro del Bu. Cette forteresse naturelle imprenable dominant les alentours et desservie par la rivière Le Tage a protégé les habitants de ce lieu pendant très longtemps. Cela leur a assuré une certaine prospérité car de nombreux objets ornementaux en bronze, argent et or y ont été trouvé.

Ce village décide de s'agrandir en occupant de plus en plus l'autre rive de la rivière, la colline de l'Alcázar. C'est ici que se forme l'histoire de la ville elle-même en devenant, tour à tour, acropole, forteresse et, finalement, palais et zone militaire.

En 192 avant J.C., les Romains fondèrent la ville de Toletum (« population fortifiée » en latin), qui devint par la suite Tolède, et y laissèrent de nombreuses traces à travers des constructions dont il reste encore aujourd'hui des ruines. La ville de Tolède est citée pour la première fois par l'historien Tite-Live qui la qualifie de « petite ville fortifiée ».

En 596 de l'ère chrétienne, Tolède fut conquise par Léovigild et devint ensuite la capitale des Wisigoths. Par la suite, le dernier souverain Wisigoth Rodrigue suivit une politique imprudente qui conduisit à l'invasion par les Maures en 711. La ville fit ensuite partie du califat de Cordoue.

Les conciles de Tolède : entre 400 et 702 après J.-C. il y eut onze conciles généraux, qui ont traité de questions de foi ; et sept conciles provinciaux, qui se sont préoccupés davantage de discipline ecclésiastique.

Le 25 mai 1085, Alphonse VI de Castille reprit Tolède des mains des Musulmans.

Au XIIe siècle, la ville devient un centre de traduction très réputé, et surtout un lieu de rencontres entre les savants des 3 grandes religions juive, musulmane et chrétienne.

Entre les XIIe et XVIe siècles, Tolède devint une des capitales de Castille et une des plus riches et puissantes villes d´Espagne. C’est là que l’empereur Charles V installa le siège de la Cour. En 1563, Tolède fut abandonnée dans ce rôle au profit de Madrid, sur l'ordre de Philippe II.

Pendant la Guerre civile espagnole, Tolède est le théâtre de combats autour de l'Académie militaire de l'Alcazar. C'est là qu'eut lieu le siège de l'Alcazar de Tolède (1936) resté célèbre, où des troupes nationalistes résistèrent à un siège de près de 70 jours mené par les troupes républicaines. Elles ont été secourues en septembre 1936, et après trois mois d'intenses combats, le colonel Moscardo, commandant de la place, prononça un mot resté célèbre aux troupes nationalistes venues le secourir : « Sin novedad en el Alcazar » (« rien à signaler dans l'Alcazar »), phrase alors conventionnelle dans l'armée espagnole.

Tolède était particulièrement réputée pour sa production d'acier et notamment pour ses épées. Ses techniques lui furent importées de Perse par les musulmans. La ville est aujourd'hui encore un centre important de production de couteaux et autres objets en acier.

Façade de la Cathédrale de Tolède
Gargouille Monastère de San Juan de los Reyes

Arts et culture

La vieille ville se trouve en haut d'une montagne et on peut y voir de nombreux monuments historiques dont la citadelle, la cathédrale et le Zocodover (de l'arabe Suk-al-dawad, marché aux bestiaux, le marché central). Tolède était connue pour sa tolérance religieuse durant la période où elle faisait partie du pays d'Al-Andalus et les communautés juive, musulmane et chrétienne y cohabitaient pacifiquement. Ceci changea avec la reconquête à la suite de laquelle furent expulsés d'Espagne juifs et musulmans refusant de se convertir. Toutefois, il reste à Tolède de nombreux souvenirs de cette époque comme la Synagogue Santa María la Blanca, la Synagogue del Tránsito et la Mosquée del Cristo de la Luz.

Tolède a accueilli le peintre Le Greco dans la dernière partie de sa vie et la ville est le thème de plusieurs de ses tableaux les plus célèbres dont El entierro del Conde de Orgaz qui est exposé dans l'Église de Santo Tomé. Dans la maison du Greco qui date du XVIe siècle, l'athmosphère de la vie du peintre a été reconstituée avec quelques meubles et un mélange de tableaux authentiques et de copies.

Le cinéaste Luis Buñuel y fonda en 1923 l'Ordre de Tolède avec Federico Garcia Lorca.

Démographie

Évolution démographique
1991 1996 2001 2004 2006
59 000 66 006 68 382 73 485 77 601

Sports

Arrivées du Tour d'Espagne

Jumelages

Commons-logo.svg

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

En français
En espagnol
  • Portail de l’Espagne Portail de l’Espagne

Ce document provient de « Tol%C3%A8de ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Tolede de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • TOLÈDE — Témoin privilégié de tout un développement de l’histoire d’Espagne, Tolède se présente également comme une prodigieuse œuvre d’art, façonnée suivant le rythme de son étonnant destin. Cette réussite provient d’abord d’un exceptionnel accord entre… …   Encyclopédie Universelle

  • Tolède — Cet article concerne la ville de Tolède en Espagne. Pour les autres sens, voir Toledo et Tolède (homonymie). Tolède …   Wikipédia en Français

  • TOLÈDE (CONCILES DE) — TOLÈDE CONCILES DE Avant la conquête arabe, du Ve au VIIIe siècle, ont été tenus à Tolède (Espagne) dix huit conciles ecclésiastiques (onze conciles généraux, qui ont traité de questions de foi, et sept conciles provinciaux, qui se sont… …   Encyclopédie Universelle

  • Tolède (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Tolède peut faire référence à : Tolède, une ville d’Espagne, capitale de Castille La Manche. La province de Tolède, une province de Castille La… …   Wikipédia en Français

  • Concile de Tolède — Conciles de Tolède Les conciles de Tolède sont une série de dix huit Conseils ou Assemblées tenus à Tolède entre les années 400 et 702, en étant tous, sauf le Ier aux temps des Wisigoths. Ces assemblées politico religieuses de la monarchie… …   Wikipédia en Français

  • Conciles De Tolède — Les conciles de Tolède sont une série de dix huit Conseils ou Assemblées tenus à Tolède entre les années 400 et 702, en étant tous, sauf le Ier aux temps des Wisigoths. Ces assemblées politico religieuses de la monarchie wisigothique étaient… …   Wikipédia en Français

  • Conciles de Tolede — Conciles de Tolède Les conciles de Tolède sont une série de dix huit Conseils ou Assemblées tenus à Tolède entre les années 400 et 702, en étant tous, sauf le Ier aux temps des Wisigoths. Ces assemblées politico religieuses de la monarchie… …   Wikipédia en Français

  • Conciles de tolède — Les conciles de Tolède sont une série de dix huit Conseils ou Assemblées tenus à Tolède entre les années 400 et 702, en étant tous, sauf le Ier aux temps des Wisigoths. Ces assemblées politico religieuses de la monarchie wisigothique étaient… …   Wikipédia en Français

  • Cathédrale Sainte-Marie de Tolède —  Cette cathédrale n’est pas la seule cathédrale Sainte Marie. Cathédrale Sainte Marie de Tolède …   Wikipédia en Français

  • Conciles de Tolède — Les conciles de Tolède sont une série de dix huit assemblées politico religieuses tenues à Tolède entre les années 400 et 702, tous, excepté le premier, datant de l époque de la domination des Wisigoths. Ces assemblées politico religieuses de la… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”