1957

Années :
1954 1955 1956  1957  1958 1959 1960

Décennies :
1920 1930 1940  1950  1960 1970 1980
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada, États-Unis) • Asie • Europe (France, Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Automobile • Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit • Économie • Football Jeu • Jeu vidéo • Littérature Musique Musique classique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine • Science Sociologie Sport Télévision Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 1957 du calendrier grégorien.

Sommaire

Événements

Afrique

  • Agitation au Burundi.
  • Incidents violents à Bamako contre la secte musulmane Wahabi. Des habitations sont saccagées.
  • Droit de grève au Congo belge.

Maghreb

16 février : arrestation de Larbi Ben M'hidi

Amérique

Amérique latine

  • 24 février[13] : Un journaliste du New York Times, Herbert Matthews, publie une série d’article sur les rebelles cubains conduits par Fidel Castro et Che Guevara. Le régime corrompu de Batista commence à perdre ses appuis internationaux et s’en trouve affaibli. Castro compte s’assurer un sanctuaire en zone rurale et attendre les révoltes urbaines, mais le « Mouvement du 26 juillet » fait peu d’émules auprès des paysans. Le « manifeste de la Sierra Maestra », qui réclame la démocratie, des élections libres, la liberté de la presse et de terres pour les paysans (juillet), ne change rien.
  • 10 mai : Pacte libéral conservateur en Colombie. Chute du dictateur Gustavo Rojas Pinilla. Les libéraux et les conservateurs négocient un partage du pouvoir. Ils parviennent à s’accorder sur une stricte répartition des postes gouvernementaux, à tous les niveaux, et avec une alternance au pouvoir, pour une période de 16 ans (4 mandats). L’idée, qui consiste à éliminer les sources d’affrontement en supprimant toute possibilité d’exclusion d’un parti du pouvoir, est adoptée par référendum (décembre) et en 1958 le régime du Front national est inauguré.
  • 11 juin : Formation d'une junte patriotique au Venezuela[14].
    • Crise fiscale au Venezuela. L’État est presque en faillite. Les élites conservatrices se joignent à l’opposition pour réclamer le départ du dictateur Marcos Pérez Jiménez. Les partis d’opposition (parti communiste, AD, COPEI, IRD) décident de former une junte patriotique pour renverser le dictateur (juin). Les trois partis non communistes se mettent secrètement d’accord à New York pour exclure les communistes du pouvoir en dépit de leur participation à la résistance.
  • 28 juillet : Élections législatives en Argentine.
  • 15 décembre : Plébiscite confirmant le pouvoir de Marcos Pérez Jiménez au Venezuela.
  • 22 septembre : Début de la dictature de François Duvalier en Haïti après des élections marquées par la fraude (fin en 1971).
  • 21 décembre : Ramón Villeda Morales, élu président au Honduras (fin en 1963). Il tente d’imposer une réforme agraire.
  • Agitation sociale chronique en Bolivie entre 1957 et 1964, affectant autant les activités minières que les campagnes.
Canada
Articles détaillés : 1957 au Canada et 1957 au Québec.
États-Unis
  • Ralentissement de l’investissement privé. Reprise de l’inflation.

Asie

31 août : Indépendance de la Malaisie

Indonésie

  • 8 janvier : Hatta abandonne la vice-présidence. Les ministres appartenant au Masjumi démissionnent.
  • 21 février : Soekarno introduit une forme de gouvernement plus autoritariste, une démocratie à l’indonésienne. Le PNI, le PKI et la Confédération syndicale SOBSI le soutiennent. Les partis musulmans et Hatta sont hostiles, car le système implique la participation des communistes au gouvernement.
  • 14 mars : Le gouvernement Sastroamidjojo démissionne. Soekarno impose la loi martiale, qui donne des pouvoirs accrus au chef d’état-major, le général Nasution.
  • 8 avril : Après l’échec de Suwirdjo, le ministère extraparlementaire est créé par le Dr Djuanda qui reprend le programme de Soekarno. Le conseil national est créé et malgré la multiplication des attentats, le président Soekarno poursuit sa politique « d’union nationale ».
  • Novembre, Affaire de l'Irian : la résolution de l’ONU invitant les Hollandais et les Indonésiens à reprendre les négociations sur le statut de l’Irian n’obtient pas la majorité des deux tiers.
  • 30 novembre : Un attentat vise Soekarno.
  • 2 décembre : En riposte, le « Comité pour la libération de l’Irian » déclenche une grève générale. De nombreux ressortissants hollandais sont rapatriés. Les entreprises occupées par les travailleurs et les plantations qui étaient des propriétés hollandaises sont placées sous le contrôle du gouvernement de Jakarta. Le gouvernement multiplie des démarches pour se procurer à l’étranger des armes et des navires pour mettre fin au monopole de fait des sociétés hollandaises de navigation.

Europe

Europe de l'Est

  • L'Union soviétique demande la convocation d'une conférence au sommet, la suspension des essais nucléaires, la renonciation à l'emploi des armes nucléaires, la création d'une zone dénucléarisée en Europe et la signature d'un pacte de non-agression.
  • La répression des insurgés se poursuit en République populaire de Hongrie de 1957 à 1958 avec la déportation de centaines d’entre eux en Union soviétique. Imre Nagy et bon nombre de ses partisans sont exécutés (1958). Le cardinal László Mindszenti trouve refuge auprès de la délégation américaine à Budapest et y reste jusqu’à être autorisé à quitter le pays en 1971. Plus de 300 exécutions et 16 000 condamnations ont été recensées.
  • La production industrielle en République fédérale populaire de Yougoslavie a augmenté de 70% par rapport à 1953.
  • Renforcement des conseils industriels régionaux en URSS (1957, 1962) et regroupement de certaines entreprises industrielles.
  • En URSS, la production industrielle totale est 33 fois supérieure à celle de 1913, la production de biens de consommation est multipliée par 13 seulement, celle de l’industrie lourde par 74.

Europe de l'Ouest

Articles détaillés : 1957 en France, 1957 en Italie et 1957 en Suisse.
  • 1er janvier : La Sarre, est rattachée à la RFA.
  • 9 janvier : Démission du premier ministre britannique Anthony Eden suite à la crise de Suez. Début du ministère conservateur d'Harold Macmillan, Premier ministre (fin en 1963). Il restaure la « relation spéciale » avec Washington.
  • 6-10 février : XXXIIe congrès du parti socialiste italien à Venise. Pietro Nenni poursuit sa bataille pour l’autonomie du Parti socialiste au sein de la gauche.
  • 13 février : L'OECE (future OCDE) ouvre des négociations pour une zone de libre-échange.
  • 25 février[17] : Remaniement ministériel en Espagne : une équipe de technicien de l’économie (Laureano López Rodó, Alberto Ullastres, Marino Navarro Rubio), formé par l'IESE (Institut d’études supérieures de l'entreprise de l'Opus Dei) prend les commandes, ce qui va permettre le développement espagnol (1958-1963).
  • 24 mars : Impliqué dans une affaire d'espionnage au profit de la France, le procureur de la Confédération helvétique, René Dubois, âgé de 59 ans, se suicide à Berne, en se tirant une balle dans la tête.
  • 25 mars : Signature du traité de Rome : création, au 1er janvier 1958, de la Communauté économique européenne (CEE) et de l'Euratom, ou Communauté européenne de l'énergie atomique (CEEA). Le processus d'intégration des pays européens prend une nouvelle dimension avec cette alliance regroupant la Belgique, la République fédérale d'Allemagne, la France, l'Italie, le Luxembourg et les Pays-Bas. La CEE se fixe pour but d’unifier progressivement les politiques économiques et financières des nations membres, de constituer un marché commun agricole et industriel, et de mettre en application les quatre libertés, à savoir : la libre circulation des marchandises, des personnes, des services et du capital (art. 67 à 73). Ce traité fonde également une troisième communauté européenne d’une durée indéfinie, l’Euratom ou Communauté européenne de l'énergie atomique (CEEA), entre les membres des deux autres communautés (la CECA originelle et la nouvelle CEE.). L’objectif d’Euratom est de promouvoir l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire comme de la recherche.
  • 16 mai : Le Belge Paul-Henri Spaak succède à lord Ismay au poste de secrétaire général de l'OTAN.
  • 29 juillet : Signature à Berlin d'une déclaration aux termes de laquelle les gouvernements des États-Unis, de la France, de la République fédérale d'Allemagne, et du Royaume-Uni affirment l'identité de leurs politiques relatives à la réunification de l'Allemagne et à la sécurité européenne.
  • 15 septembre : Élection du 3e Bundestag.
  • 7 - 12 octobre : Incendie à la centrale nucléaire de Windscale. L'accident se classe au niveau 5 sur l'échelle internationale des événements nucléaires (INES).
  • 31 octobre : Mise en eau du barrage de Mauvoisin, dans le Val de Bagnes (Suisse). Avec 237 mètres de hauteur, il est le plus haut du monde.
  • 2 novembre : J. B. Priestley publie un article dans le New Statesman, Britain and the Nuclear Bombs. La Campagne pour le désarmement nucléaire (Campaign for Nuclear Disarmament, CND) est lancée par les milieux pacifistes au Royaume-Uni, l’aile gauche du parti travailliste et un certain nombre d’intellectuels engagés, présidée par l’écrivain Bertrand Russell.
  • 19 décembre : Clôture à Paris de la première conférence au sommet de l’OTAN. Les chefs de gouvernement réaffirment les principes et les buts de l'Alliance atlantique. Les pays européens acceptent l’installation sur leur territoire de bases de fusées américaines.

Proche-Orient

  • 1er janvier : L'Égypte dénonce le traité d'alliance avec le Royaume-Uni. Sous la pression du président américain Dwight Eisenhower, Israël se résigne à l’évacuation du Sinaï et l'Égypte récupère Gaza.
  • 11 février : L'Union soviétique réagit à la « doctrine Eisenhower » par le plan Chepilov. Il prévoit la résolution pacifique des conflits, la non-ingérence dans les affaires intérieures des pays arabes, la suppression des alliances militaires et des livraisons d'armes. Il propose une neutralisation de la région avec une zone d’influence soviétique. Les États-Unis refusent.
  • Février : Le roi Hussein de Jordanie, devant la montée des oppositions, se résigne à former un gouvernement de tendance nationaliste arabe. Le traité d’alliance avec la Grande-Bretagne est dénoncé. Glubb Pacha est renvoyé de l’armée. La Syrie, l'Égypte et l'Arabie saoudite s’engagent à subvenir aux besoins financiers du royaume.
  • 13 avril : Le gouvernement de Jordanie propose une fédération avec la Syrie et l'Égypte et l’établissement de relations diplomatiques avec l'Union soviétique. Hussein renvoie le gouvernement. Les forces pro-nassériennes, soutenues par les officiers palestiniens de l’armée jordanienne, répliquent par une insurrection populaire. Le roi rétablit l’ordre grâce aux troupes loyalistes.
  • 8 juin, Royaume d'Irak : Le Premier ministre Nouri Saïd démissionne. Les gouvernements suivants maintiennent une orientation pro-occidentale.
  • Juin[18] : Au Liban, le parti de Chamoun remporte les élections grâce à un découpage électoral qui permet d’éliminer une partie des chefs de l’opposition pro-nassériens. Un vote permettant la réélection du chef de l’État est envisagé.
  • 12 juillet : Le prince Karim, 20 ans, étudiant à Harvard, devient l'Aga Khan, chef spirituel de 20 millions de musulmans ismaéliens, à la mort de son grand-père.
  • 6 août : Accord de coopération économique et technique soviéto-syrien. En réponse, la CIA prépare le plan Wappen visant à renverser le régime syrien qui échoue lamentablement. Plusieurs diplomates américains sont expulsés de Syrie.
  • En septembre, des troupes turques sont massées à la frontière syrienne. L'URSS annonce qu’elle défendra la Syrie. À la fin du mois, l'Arabie saoudite tente une médiation auprès de Damas sans consulter Nasser.
  • 13 octobre : En réponse, l'Égypte débarque des troupes à Lattaquié, en Syrie.
  • 28 octobre : Accord de coopération entre la Syrie et l'URSS.
  • 20 novembre : Le dirigeant palestinien Hajj Amin al-Husseini demande le rattachement de la Palestine à la future République arabe unie. Nasser refuse car il ne souhaite pas voir la création d’une autorité palestinienne dans le règlement de la question israélo-arabe.
  • 26 décembre : Conférence afro-asiatique du Caire. Réaffirmation des principes de Bandung. Il est décidé que l'Union soviétique ferait partie du Conseil permanent (1er janvier 1958).
  • Décembre, Syrie : Le parti Ba'ath rédige un projet d’union avec l'Égypte.
  • Au lendemain de Suez, David Ben Gourion se lance dans une stratégie « périphérique » consistant à desserrer l’étau que les États arabes voisins d’Israël font peser sur ce dernier. Il noue des alliances avec la Turquie, l’Éthiopie, voire le Soudan. Ce rapprochement permet des politiques de déstabilisation politiques conjointe dans les pays arabes, comme le soutien apporté aux Kurdes d’Irak par Israël et l’Iran.

Océanie et Pacifique

Chronologies thématiques

Arts et culture

Sur les autres projets Wikimedia :

Arts plastiques

Naissances en 1957

Décès en 1957

Notes et références

  1. Histoire de la conquête spatiale
  2. En 1957, Spoutnik lance l'ère spatiale.
  3. books.google.com
  4. Université de Dakar : objectifs atteints ? - LMU - Le Mensuel de l’Université - Magazine interuniversitaire
  5. Parliament Of Kenya: History & Development; A Brief History
  6. books.google.com
  7. EISA Zanzibar: 1957 Election
  8. Kenya History - 1900s
  9. books.google.com
  10. http://www.lepotentiel.com/afficher_article.php?id_edition=&id_article=25181
  11. books.google.com
  12. Charles de Gaulle : Biographie de Charles de Gaulle
  13. Cuban Rebel is Visited in Hideout, by Herbert Matthews
  14. Gobiernos de Venezuela e Historia Política del país 1936-1958 - Monografias.com
  15. Chronologie politique et militaire du Laos
  16. Universalis
  17. Gobiernos Dictadura Franco, Portal Fuenterrebollo
  18. books.google.com
  19. Plasma- og romfysikk, Fysisk institutt, Universitetet i Oslo

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 1957 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 1957 — Años: 1954 1955 1956 – 1957 – 1958 1959 1960 Décadas: Años 1920 Años 1930 Años 1940 – Años 1950 – Años 1960 Años 1970 Años 1980 Siglos: Siglo XIX – …   Wikipedia Español

  • 1957 — This article is about the year 1957. Millennium: 2nd millennium Centuries: 19th century – 20th century – 21st century Decades: 1920s  1930s  1940s  – 1950s –  1960s   …   Wikipedia

  • 1957 — Portal Geschichte | Portal Biografien | Aktuelle Ereignisse | Jahreskalender ◄ | 19. Jahrhundert | 20. Jahrhundert | 21. Jahrhundert   ◄ | 1920er | 1930er | 1940er | 1950er | 1960er | 1970er | 1980er | ► ◄◄ | ◄ | 1953 | 1954 | 1955 | 1956 |… …   Deutsch Wikipedia

  • 1957 — ГОСТ 1957{ 73} Смазка консталин. Технические условия. ОКС: 75.100 КГС: Б31 Смазки антифрикционные общего назначения и многоцелевые Взамен: ГОСТ 1957 52 Действие: С 01.07.74 Изменен: ИУС 6/76, 9/79, 11/84 Примечание: переиздание 2006 в сб.… …   Справочник ГОСТов

  • 1957 — …   Википедия

  • 1957 — матем. • Запись римскими цифрами: MCMLVII …   Словарь обозначений

  • 1957 Chevrolet — Bel Air 2 Door Hardtop Manufacturer Chevrolet Division of General Motors Production 1956–1957 …   Wikipedia

  • 1957 NSWRFL season — Teams 10 Premiers St. George (4th title) Minor premiers …   Wikipedia

  • 1957 NFL Championship Game — Cleveland Browns Detroit Lions 14 59 1 2 3 4 Total …   Wikipedia

  • 1957 en hockey — sur glace Années : 1954 1955 1956  1957  1958 1959 1960 Décennies : 1920 1930 1940  1950  1960 1970 1980 Siècles : XIXe siècle …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”