Christian Dior
Christian Dior
Naissance 21 janvier 1905
Granville, Manche
Décès 24 octobre 1957 (à 52 ans)
Montecatini Terme, Italie
Nationalité Drapeau de France France
Pays de résidence Drapeau de France France
Profession Couturier
Activité principale Haute couture
Formation IEP de Paris
Famille Françoise Dior (nièce)
Compléments

Christian Dior, né le 21 janvier 1905 à Granville, dans la Manche, mort le 24 octobre 1957 à Montecatini Terme en Italie, est un grand couturier français. Il est le fondateur de la maison de couture qui porte son nom.

Sommaire

Biographie

Enfance

La maison (aujourd'hui un musée) de Christian Dior, à Granville dans la Manche

Né à Granville (Manche) au cœur d’une famille d’industriels avisés, inventeurs de la très connue marque de lessive Saint-Marc[réf. nécessaire], Christian Dior grandit dans une ambiance très « Belle Époque ». Apparemment, il est tout de suite attiré par la musique, le dessin et la confection de déguisements. Une anecdote raconte qu'en 1919, lors d’une kermesse en Normandie, une chiromancienne lui prédit que « les femmes vous seront bénéfiques, et c’est par elles que vous réussirez »[réf. nécessaire].

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, il s'installe à Paris où il se lie d’amitié avec quelques artistes des Années Folles, notamment les poètes Max Jacob et Jean Cocteau. Sa mère veut qu'il suive une carrière diplomatique, et Christian Dior s'inscrit à l’Ecole des Sciences Politiques, qu’il quitte en 1926 sans le moindre diplôme.

Débuts professionnels

Il ouvre alors une galerie d'art dans laquelle il expose des toiles de Picasso, Matisse ou encore Dali. Mais la crise des années 1930 met fin à cette entreprise. En 1931, sa mère décède, son père, victime de mauvaises spéculations, est ruiné. La villa de Granville est alors vendue à la municipalité (elle est aujourd’hui transformée en musée). Il dira de cette maison : « La maison de mon enfance... j'en garde le souvenir le plus tendre et le plus émerveillé. Que dis-je ? Ma vie, mon style, doivent presque tout à sa situation et à son architecture. »[réf. nécessaire]

Durant dix années, Christian Dior vit de la générosité de ses amis et de la vente de quelques tableaux. Il vend ses premiers croquis de chapeaux et de robes après son retour du service militaire, en 1935, puis est embauché comme illustrateur par le Figaro Illustré.

Soutenu par quelques amis artistes, il crée, comme lors de son enfance, des costumes pour le cinéma et le théâtre[réf. nécessaire]. Il fait également le siège des grandes maisons de l'époque, et parvient à faire accepter certains de ses croquis à Nina Ricci, Balenciaga ou encore Claude Saint-Cyr. Apparemment, il aurait réussi à approcher Elsa Schiaparelli, installée depuis 1935 au 21, place Vendôme.[réf. nécessaire]

Débuts dans la haute couture

En 1938, il est engagé par le grand couturier Robert Piguet - alors surnommé « le prince de la mode » - en tant que modéliste et dessinateur, il signe aussitôt trois collections. Le tailleur en pied-de-poule noir et blanc est son premier best-seller[réf. nécessaire]. On commence à parler de lui lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate. Il passe alors un an sous les drapeaux, puis, démobilisé, rejoint son père et sa plus jeune sœur dans le sud de la France.

Il ne revient à Paris qu'en 1941, et entre chez Lucien Lelong, une des plus grandes maisons de couture parisienne. Ses mots en entrant dans les ateliers [réf. nécessaire]au moment des collections étaient toujours: « Grand point mesdames, grand point. »

En 1945, il fait la connaissance de Marcel Boussac, le « roi du coton », qui croit immédiatement en son talent. Superstitieux, Dior, toujours selon la légende, se tourne vers une cartomancienne, qui s’exclame alors « Acceptez, acceptez. Vous devez créer la maison Christian Dior. Quelles que soient les conditions de départ ».[réf. nécessaire] Boussac investit soixante millions de francs[réf. nécessaire] et lui accorde une maison à son nom, au 30, avenue Montaigne. Il se lance ainsi dans la mode et la haute couture. Marcel Boussac, qui vend du tissu, a bien choisi son poulain : de trois mètres pour faire une robe auparavant, il en faut maintenant vingt pour une robe Christian Dior.[réf. nécessaire]

En février 1947, Christian Dior bouleverse la mode d’après-guerre avec son premier défilé, fruit d'un intense travail de collaboration avec son équipe dont Pierre Cardin est le premier tailleur. La silhouette qu'il propose est d’une conception avant-gardiste : taille cintrée, poitrine haute et ronde, épaules étroites, jambes découvertes à 40 cm au-dessus du sol.

Le succès

Dior est particulièrement connu pour le style « New Look » en 1947. L’expression appartient à Carmel Snow, rédactrice en chef du Harper's Bazaar, qui, voyant les nouveaux modèles, s’exclame : « Dear Christian, your dresses have such a new look ! » (« Cher Christian, vos robes ont un style si nouveau ! »)[réf. nécessaire]. Au lendemain immédiat de l’Occupation, Christian Dior rend à la couture sa part de rêve et redonne aux femmes le goût de plaire et suggérer le désir[réf. nécessaire]. Les notions et les images liées au luxe reviennent sur le devant de la scène après une longue période d’insécurité et d’angoisse.

Les collections suivantes surprennent autant que la première, notamment la ligne « haricot vert » où Dior efface les volutes des robes précédentes. Dans les années 1950, il libère la taille avec Ligne H.

Sur les conseils d’un ami d’enfance[réf. nécessaire], il lance en même temps que sa maison de couture et sa première collection, une société de parfum. La première fragrance s'appelle Miss Dior. Pour lui, le parfum « est le complément indispensable de la personnalité féminine, c’est la touche finale d'une robe. »[réf. nécessaire]

Il part pour les États-Unis à la conquête du marché de la mode dès 1948, soit moins d'un an après le lancement de sa première collection. Il instaure une politique active de diffusion de son nom et de concession de licence, étant le premier à avoir dans sa maison de couture un service de communication intégré. Avec l’aide de Jacques Rouët, son directeur financier bientôt président de la société[réf. nécessaire], il pose les fondations d'un véritable empire. Il institutionnalise la franchise et le dépôt de marque en louant son nom pour griffer des articles fabriqués en gros par des industriels qui lui reversent des royalties. Il ouvre des bureaux de relations publiques à travers le monde et organise des défilés à cette échelle[réf. nécessaire]. Il est le couturier des stars[réf. nécessaire].

En onze ans, son activité s'étend dans quinze pays et assure l’emploi de plus de deux mille personnes.[réf. nécessaire] En 1957, sa maison assure plus de la moitié des exportations de la couture française[réf. nécessaire], et Time Magazine le consacre à sa Une.

En octobre 1957, il est foudroyé par une crise cardiaque en Italie, où il séjournait quelques jours pour se remettre en forme. D’aucuns diront qu’il « a été rappelé par Dieu pour rhabiller les anges »[réf. nécessaire]. Il repose à Callian dans le Var.

Vie privée

Ses aspirations artistiques brisées par sa mère, Christian Dior reste longtemps à la traîne de ses amis — la plupart également homosexuels — dont Jean Cocteau, Francis Poulenc, Max Jacob et Maurice Sachs. Ses débuts sont difficiles. Des centaines de témoignages et journaux intimes[réf. nécessaire] révèlent un être généreux et drôle jusqu'à la bouffonnerie, mais profondément secret et qui cacha son homosexualité. Son compagnon de l’époque était un chanteur algérien, Jacques Benita, né en 1930[réf. nécessaire].

Il est l'oncle de Françoise Dior.

Bibliographie

  • Marie-France Pochna, Christian Dior, Flammarion, Paris, 2004 (ISBN 2080687794)

Notes et références

Annexe

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Christian Dior de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Christian Dior — Born 21 January 1905(1905 01 21) Granville, Manche, France Died 23 October 1957(1957 10 23) (aged 52) Montecatini Terme, Tuscany, Italy Nationality French …   Wikipedia

  • Christian Dior — Тип Société An …   Википедия

  • Christian Dior — (21 de enero de 1905 24 de octubre de 1957), nació en Granville, Francia, fue un influyente diseñador de moda. Christian Dior fue educado por el servicio diplomático en la École des Sciences Politiques de París. Luego, comenzó a trabajar en la… …   Enciclopedia Universal

  • Christian Dior — Miniatur Modell des New Look von Dior Kollektion „Ligne Corolle“ (1947) Christian Dior (* 21. Januar 1905 in Granville, Normandie, Frankreich; † 24. Oktober 1957 in Montecatini Terme, Italien) war ein international bekannter französischer …   Deutsch Wikipedia

  • Christian Dior — Para la casa de modas del mismo nombre consultar Christian Dior, S.A. (también conocida como Dior). Christian Dior Biografía Nace 21 de enero de 1905 Granville,  Francia …   Wikipedia Español

  • Christian Dior — noun French couturier whose first collection in 1947 created a style that became known as the New Look (1905 1957) • Syn: ↑Dior • Instance Hypernyms: ↑couturier, ↑fashion designer, ↑clothes designer, ↑designer …   Useful english dictionary

  • Christian Dior — (1905 1957) French fashion designer …   English contemporary dictionary

  • Christian Dior (Unternehmen) — Christian Dior S.A. Rechtsform Aktiengesellschaft Gründung 1946 Sitz Paris …   Deutsch Wikipedia

  • Christian Dior (Entreprise) — Logo de Dior Création 1945 Fondateur(s) Christian Dior …   Wikipédia en Français

  • Christian dior (entreprise) — Logo de Dior Création 1945 Fondateur(s) Christian Dior …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”