Karl Lagerfeld
Karl Lagerfeld
Karl Lagerfeld au festival de Cannes de 2007.
Karl Lagerfeld au festival de Cannes de 2007.

Nom de naissance Karl Otto Lagerfeldt
Surnom Le kaiser
Naissance 10 septembre 1933 (1933-09-10) (78 ans)
Hambourg, Allemagne
Nationalité Drapeau d'Allemagne Allemagne
Pays de résidence Drapeau de France France
Profession Couturier, photographe
Signature

Signature Karl Lagerfeld.jpg

Karl Otto Lagerfeldt, plus connu sous le nom de Karl Lagerfeld, est un couturier, designer, photographe, réalisateur et éditeur allemand, de langue française et allemande. Il est le directeur artistique de la maison de haute couture Chanel à Paris depuis 1983, et de la maison italienne Fendi à Rome.

Sommaire

Biographie

Karl Lagerfeld est né à Hambourg en Allemagne un 10 septembre, mais personne ne connait son âge exact car il refuse de dévoiler sa date de naissance et déclare même avec humour que lui-même ne la connaît pas[1]. Il serait né en 1933[2] ou en 1938[3]. Il est le fils d'un père commerçant scandinave et d'une mère prussienne.

En 1954, il vient s'installer à Paris et notamment au 7 quai Voltaire, dans un hôtel particulier, et simplifie alors son nom en supprimant le « t » final. Il remporte le premier prix du concours du « Secrétariat international de la laine » dans la catégorie manteau, organisé par la marque Woolmark, ex-æquo avec Yves Saint-Laurent. Le couturier Pierre Balmain, qui fait partie du jury, le remarque et le recrute comme assistant de 1955 à 1962.

De Pierre Balmain à Fendi

En 1959, il est nommé directeur artistique chez le couturier Jean Patou. Peu de temps après, il choisit de mener une carrière de styliste indépendant contractuel et de créer des collections de mode successivement pour la France, l'Italie, l'Allemagne et le Japon. En 1963, Karl Lagerfeld crée et innove en instaurant le prêt-à-porter et les accessoires de la marque de mode Chloé, durant vingt années, jusqu'en 1983. En 1965, il travaille également pour la maison italienne Fendi à Rome dont il crée le logo.

Chanel

En 1983, il est nommé directeur artistique pour l'ensemble des collections haute couture, prêt-à-porter et accessoires de la maison Chanel qui, à l'époque, frôle la fermeture complète. Il redonne une seconde vie à la défunte Coco, disparue en 1971. Dans les années 1980, il choisit le mannequin Inès de la Fressange comme égérie pour réincarner l'image de Chanel. Elle est le premier mannequin à signer un contrat d'exclusivité avec une maison de haute couture et la première à devenir une vedette de l'histoire de la mode. Son esthétique est basée avant tout sur des contrastes noir/blanc, qui sont également les couleurs à la base du style de Coco Chanel.

De Chloé à H&M

En 1984, il crée avec un succès relatif, sa propre maison de prêt-à-porter, la marque « Karl Lagerfeld », avenue des Champs-Élysées. En 1991, il est à nouveau nommé directeur artistique chez Chloé pour redorer la marque en plein déclin. Il reçoit en 1991 le prix international du Conseil des créateurs de mode américains.

En 1998, il ouvre la Lagerfeld Gallery, rue de Seine, vouée à la photographie avec, en sous-sol, une collection dessinée par lui et fabriquée en Allemagne.

Pendant 15 ans, Karl Lagerfeld n'a pas payé d'impôts en France et écope donc d'un redressement fiscal de 87 millions de francs en 1999. Son avocat, Alain Belot, ira directement voir le ministre de l'Économie et des Finances, Dominique Strauss-Kahn, pour avoir une "remise". Une démarche payante puisqu'il ne paiera "que" 46 millions de francs. Ce qui créa une polémique[4]. En conséquence, en avril 2000, il doit se séparer de l'extraordinaire collection de tableaux et surtout de meubles et d'objets d'art du XVIIIe siècle français qu'il a réunie en fin connaisseur, dans son hôtel particulier de la rue de l'Université. La maison de vente Christie's proposera à Monaco l'ensemble de la collection dans des ventes qui feront date et figurent depuis parmi les plus célèbres ventes aux enchères du XXe siècle de mobilier et d'objets d'art français du XVIIIe siècle, à l'égal des collections du couturier et mécène Jacques Doucet à Paris en 1912.

Il reçoit en 2002 le prix Geoffrey Beene du Conseil des créateurs de mode américains.

En 2004, il crée une collection saisonnière de prêt-à-porter exclusive de trente vêtements pour H&M. Dans certaines boutiques, sa collection est vendue en quelques minutes : c'est un événement. Fâché du peu de vêtements de sa ligne mis à disposition du public dans les magasins de la chaîne et devant la déception des clients venus s'arracher les quelques pièces griffées "Lagerfeld" et repartis bredouilles, il aura cette phrase: « Je trouve pénible que H&M ait contrarié tant de gens. C'est du snobisme dans l'antisnobisme. »[5] Il dessine aussi les tenues des tournées de Kylie Minogue et Madonna.

Au fil de sa carrière, le styliste a également signé plusieurs costumes pour le monde du spectacle : opéra de la Scala de Milan, opéra de Florence, ballets de Monte-Carlo. Au cinéma, on lui doit les tenues extravagantes du film Talons aiguilles de Pedro Almodóvar et celles de Callas Forever de Franco Zeffirelli.

En 2007, Karl Lagerfeld signe une nouvelle ligne K par Karl. Cette collection décline l'esprit Denim chic (de Nîmes) dans des allures urbaines.

À côté de la haute couture

Publicité pour le Coca-Cola Light par Karl Lagerfeld

En 1989, il commence sa collaboration avec la marque de parfums Fabergé Unilever.

En 1996, il reçoit le Prix culturel de la Société allemande de photographie.

En 1997, il est guignolisé et devient donc la seule personnalité de la mode à avoir sa marionnette aux Guignols de l'Info

En 2000, voulant retrouver sa taille de jeune homme pour entrer dans les vêtements très cintrés que Hedi Slimane crée alors pour Dior Homme, il entreprend sous la direction du Dr Jean-Claude Houdret un régime draconien qui lui fera perdre 43 kilos en treize mois. Ils en tireront un livre best-seller : Le Meilleur des régimes.

En 2004, il dessine pour la Maison Chanel les deux timbres de la Saint-Valentin émis par La Poste française[6],[7].

En 2005, il est un personnage secondaire du livre La Possibilité d'une Île, de l'écrivain français Michel Houellebecq.

En 2006, il joue son propre rôle dans le film La Doublure de Francis Veber et sort une compilation "Les musiques que j'aime"[8]

En 2007, Il est le protagoniste principal d’un documentaire, Lagerfeld Confidential de Rodolphe Marconi. Il prête sa voix également à Fabu, le méchant de Totally Spies, le film et on le retrouve chez le célèbre traiteur Lenôtre pour lequel il créé une bûche de Noël en édition limitée[9].

En 2008, il signe avec Coty pour lancer sa propre ligne de parfums. Il a accepté d'être l'animateur de la station de radio « K109 The Studio » sous le nom de DJ Karl sur la bande son du jeu vidéo Grand Theft Auto IV. Toujours en 2008, il pose sur une publicité pour la Sécurité routière, portant un gilet réfléchissant sur son costume, au bord d'une route, avec pour slogan : « C'est jaune, c'est moche, ça ne va avec rien, mais ça peut vous sauver la vie. »[10]. Il devient l'architecte d'intérieur de la "Isla Moda", îlot dédié à la mode à Dubaï. Et un ours en peluche Steiff a été créé à son éffigie.

En 2009, il pose sa voix dans le morceau Rondo Parisiano du groupe de musique électronique SomethingALaMode qui avait composé la musique de son défilé « Chanel Croisière » en mai 2009[11]. Il habille une édition prestige du Petit Larousse illustré.

En plus d'être couturier, Karl Lagerfeld, qui se dit « dilettante professionnel »[12], crée également dans le domaine de la photographie. Il publie de nombreux livres de photographie, toujours édités chez l'éditeur allemand Gerhard Steidl. L'architecture, le corps humain et l'univers du luxe sont des thèmes chers au photographe. Il est par ailleurs propriétaire de la Librairie 7L et d'une maison d'édition du même nom, rue de Lille dans le 7e arrondissement de Paris.

En 2010, Karl Lagerfeld est fait Commandeur de la Légion d'honneur par Nicolas Sarkozy, alors qu'il avait, jusque là, refusé tout signe de distinction. Durant cette année, il photographie lui-même six silhouettes pour le catalogue automne-hiver 2010 - 2011 des 3 suisses. Il rhabille une bouteille Coca-Cola Light à son effigie et « relooke » le journal Libération du 22 juin 2010. Et il s'associe avec Optic 2000 pour créer 55 modèles de paires de lunettes[13].

En 2011, il dessine le nouveau maillot de l'équipe de France de Football. Il rhabille trois nouvelles bouteilles Coca-Cola Light. Il devient égérie de la Publicité Volkswagen et réalise une série de publicité Magnum. En avril, il présente le mariage de Catherine Middleton et du prince William avec Stéphane Bern et Marie Drucker. Il illustre le calendrier Pirelli de cette année.

Citations

  • « Je suis une improvisation totale. »
  • « Ma curiosité est insatiable, je vampirise l’air du temps.»
  • « Je ne veux pas me poser trop de questions parce que j'ai trop de facilités avec les réponses. »[14]
  • « Le régime est le seul jeu où l'on gagne quand on perd. »
  • « Vaut mieux ne pas répondre, que d'être hypocrite. »
  • « Mon plus grand luxe est de n’avoir à me justifier auprès de personne. »
  • « Je hais les montres, c’est la raison pour laquelle je suis toujours en retard. »
  • « Je suis une sorte de nymphomane de la mode qui n'atteint jamais l'orgasme. »
  • « Il est indispensable et naturel de ne pas être comme les autres. »
  • « La mode n'est ni morale, ni amorale, mais elle est faite pour remonter le moral. »
  • « Aimer quelqu'un c'est bien, mais il faut rencontrer la personne qui vous aime quand vous voulez qu'on vous aime... »
  • « Etre heureux? Non, je ne suis pas si ambitieux. »
  • « Le luxe, c'est la liberté d'esprit, l'indépendance, bref le politiquement incorrect. »
  • « Je veux bien être gentil mais je ne veux pas que ça se voie. »
  • « J'aime l'éphémère car c'est la seule chose qui dure. »
  • « Sa propre vérité on ne la doit qu'à soi même. »[15]
  • « Mes lunettes, c'est ma burqa à moi. Je suis myope et les gens myopes, quand ils retirent leurs lunettes, ressemblent à d'adorables petits chiots qui veulent être adoptés. »
  • « Personne ne veut voir de femmes rondes dans la mode. »
  • « Parlez-moi des 25% de jeunes filles en surpoids, ensuite on parlera des 2% d'anorexiques. »
  • « Je me trouve tout ce qu'il y a de plus normal mais je n'ai aucun sens de la normalité. »
  • « Je ne veux pas être une réalité dans la vie des autres, je veux être comme une apparition. »[16]
  • « La mode n'est pas faite pour les cloches, alors dites a Aymeric Brias d'aller sonner Pâques ailleurs que chez moi »
  • « Je me souviens d'une créatrice qui disait que ses robes n'étaient portées que par des femmes intelligentes. Évidemment, elle a fait faillite. »
  • « Si vous jetez l'argent par les fenêtres, faites-le avec allégresse. Ne dites pas on ne devrait pas, ça fait bourgeois. »
  • « Je suis comme une caricature de moi-même. C'est comme un masque. Pour moi le Carnaval de Venise, c'est toute l'année. »
  • « Je déteste avoir des conversations intellectuelles, seule ma propre opinion m'intéresse. »[17]
  • « Est-ce que je sais combien j'ai sur mon compte bancaire ? Mais c'est une question de pauvre, ça ! »

Bibliographie

  • Mes plus belles photos (1994)
  • Off the record (1995)
  • Visionen (1999)
  • Casa malaparte (1998)
  • Tadao Vitra House (1999)
  • Escape from Circumstances (2000)
  • Le meilleur des régimes : comment j'ai perdu 43 kilos en 13 mois (2000)
  • Akstrakt (2001)
  • Alan Seeger, the complete works (2001)
  • Villa Noailles (2001)
  • Portfolio (2002)
  • Waterdance bodywave (2002)
  • Les vases de Ciboure (2004)
  • Back stage and front row (2005)
  • 7 fantasmes of a woman (2006)
  • Merci Karl ! (Arnaud Maillard, Éditions Calmann-Lévy, 2007)
  • Konkret Abstrakt Gesehen (2007)
  • Beautiful People, Saint Laurent, Lagerfeld, splendeurs et misères de la mode (Alice Drake, Édition Denoël, 2008)
  • Metamorphoses of a American (2008)
  • Trait par Trait (2008)
  • Abstract Architecture (2008)
  • You can leave your hat on (2008)
  • Modern Italian Architecture (2008)
  • Come Back of Aymeric Brias (2010)

Filmographie

Apparitions/Acteur :

Réalisateur:

Il a également été collaborateur artistique et costumier de nombreux films mais aussi réalisateur de plusieurs courts-métrages.

Notes et références

  1. Fashion-Forum
  2. Karl Lagerfeld - Biography
  3. Quid 2006, Edition Robert Laffont
  4. http://www.planet.fr/ces-people-faches-avec-le-fisc.18109.html?page=0,7
  5. http://lexpansion.lexpress.fr/entreprise/le-snobisme-d-h-m-agace-karl-lagerfeld_106927.html
  6. Timbre Saint-Valentin Chanel 0,50 €
  7. Timbre Saint-Valentin Chanel 0,75 €
  8. http://fr.modefix.com/createurs/108297.c2VjdHwx.html
  9. http://www.marieclaire.fr/,idees-cadeaux-de-noel-la-famille-fashion-victime,20267,507.asp
  10. publicité pour la Sécurité routière
  11. Clément Ghys, Karl Lagerfeld, chanteur ?, Libération Next, 26 juin 2009, (page consultée le 22 décembre 2009).
  12. Challenges.fr
  13. Géraldine Dormoy « Karl Lagerfeld, logo vivant » sur L'Express Styles, 4 avril 2011
  14. http://www.levif.be/weekend/fr/people/glamour/Interview/a2319-article.jsp
  15. http://www.karllagerfeldparfums.com/fr/
  16. Documentaire, Lagerfeld Confidentiel
  17. http://www.leparisien.fr/loisirs-et-spectacles/karl-lagerfeld-l-homme-a-perles-03-03-2011-1340464.php
  18. http://www.allocine.fr/personne/fichepersonne_gen_cpersonne=38403.html
  19. http://www.meltyfashion.fr/chanel-the-tale-of-a-fairy-par-karl-lagerfeld-actu58463.html

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Karl Lagerfeld de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Karl Lagerfeld — in Cannes, 2007 Karl Otto Lagerfeld (* 10. September 1933[1] in Hamburg als Karl Otto Lagerfeldt) ist ein deutscher Modeschöpfer, Designer, Fotograf und Kostümbildner …   Deutsch Wikipedia

  • Karl Lagerfeld — Lagerfeld at the Red Cross Ball in Monaco, August 2005 Born September 10, 1933 (1933 09 10) (age 78) Hamburg, Germany Residence France …   Wikipedia

  • Karl Lagerfeld — en Cannes Biografía Nace 10 de septiembre de 1933 78 años Hamburgo Nacionalidad Plantilla:Geodatos AL …   Wikipedia Español

  • Karl Lagerfeld — Karl (Otto) Lagerfeld (10 de septiembre de 1938 (algunas fuentes mencionan que 1933) en Hamburgo, Alemania) es ampliamente reconocido como uno de los diseñadores de moda más influyentes de la última mitad del siglo XX. Se hizo de renombre como… …   Enciclopedia Universal

  • Lagerfeld — Karl Lagerfeld Karl Lagerfeld Naissance Hambourg Nationalité …   Wikipédia en Français

  • Lagerfeld — bezeichnet: Karl Lagerfeld, deutscher Modeschöpfer, Designer, Fotograf und Kostümbildner Lagerfeld Confidential, ein Dokumentarfilm aus dem Jahr 2007 Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit dem …   Deutsch Wikipedia

  • Lagerfeld Confidential — Filmdaten Deutscher Titel Lagerfeld Confidential Originaltitel Lagerfeld Confidentiel …   Deutsch Wikipedia

  • Lagerfeld, Karl — (1938 )    Born in Hamburg, Germany, Lagerfeld began his career as a design assistant at Pierre Balmain and later as an art director at the house of Jean Patou. Unlike his contemporaries, Lagerfeld chose to freelance design rather than acquire… …   Historical Dictionary of the Fashion Industry

  • Karl — /kahrl/, n. a male given name, form of Charles. * * * (as used in expressions) Karl Marx Stadt Abraham Karl Baedeker Karl Baer Karl Ernst knight von Barth Karl Benz Karl Friedrich Böhm Karl Herbert Ernst Karl Frahm Bruch Max Karl August Brugmann… …   Universalium

  • Karl — (as used in expressions) Abraham, Karl Franz Albrecht August Karl Emanuel, príncipe von Sajonia Coburgo Gotha Baedeker, Karl Baer, Karl Ernst, caballero de Barth, Karl Benz, Karl (Friedrich) Böhm, Karl Herbert Ernst Karl Frahm Bruch, Max (Karl… …   Enciclopedia Universal

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”