Pierre Cardin
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cardin.
Pierre (Pietro) Cardin
Pierre Cardin, aux étoiles d'or du cinéma français en 2009
Pierre Cardin, aux étoiles d'or du cinéma français en 2009

Nom de naissance Pietro Cardin
Naissance 2 juillet 1922 (1922-07-02) (89 ans)
Sant 'Andrea di Barbarana (commune de San Biagio di Callalta), Drapeau d'Italie Italie
Nationalité Ialie Italienne naturalisé France Française
Profession Couturier
Mécène
Styliste
Homme d'affaires
Autres activités Grand couturier, designer, propriétaire de Maxims de Paris, homme d'art
Distinctions Une centaine de Grand prix Internationaux récompensent ses activités multiples.
Compléments
Espace Pierre Cardin, Festival de Lacoste, Palais Bulles

Pierre (Pietro) Cardin est un couturier et homme d'affaires italien naturalisé français, né à Sant 'Andrea di Barbarana, localité de la commune de San Biagio di Callalta (Italie) le 2 juillet 1922. Il est une personnalité, une marque incontournable dans la mode des quarante dernières années, tantôt couturier visionnaire, tantôt homme d’affaires invétéré. Sa fortune est estimée à 310 millions d'euros en 2009 (97e de France)[1].

Sommaire

Biographie

Ses parents étaient de riches agriculteurs vénitiens précipités dans la pauvreté par la Première Guerre mondiale. Ils émigrent en France en 1924. Italien naturalisé Français, il naît à Sant 'Andrea di Barbarana, localité de la commune de San Biagio di Callalta (Italie) le 2 juillet 1922.

Des débuts modestes

En 1936, Pierre Cardin commence son apprentissage à l’âge de quatorze ans chez un tailleur à Saint-Étienne. Après un passage chez Manby, tailleur à Vichy, il monte enfin à Paris. En 1945, il débute chez Paquin puis il entre chez Schiaparelli. Il rencontre Jean Cocteau et Christian Berard, avec lesquels il réalise de nombreux costumes et masques pour plusieurs films tels que : "La Belle et la Bête".

Premier tailleur de la maison Christian Dior lors de son ouverture en 1946, Pierre Cardin participe ainsi au succès du tailleur Bar, qui d'après le Harper's Bazaar, définit le New Look en collaboration avec Christian Dior.

En 1950, au 10 rue Richepanse, il rachète la maison Pascaud, alors spécialisée dans les costumes de scène, il y ouvre sa propre maison de couture. Il gardera ainsi sa double activité créatrice :

  1. costumes de scène;
  2. créations de haute couture.

Sa première collection voit le jour trois ans plus tard en 1953. Il y présente des manteaux et des tailleurs d’une coupe impeccable, associant inventivité et sens du détail.

L'affaire du prêt-à-porter

Tunique/Robe Cosmos de 1967

Pierre Cardin, en 1957, est le premier grand couturier à imaginer le concept de prêt-à-porter, qu’il veut faire descendre dans la rue. Pour les grands couturiers traditionnels, attachés à séparer la mode haut de gamme de la mode populaire, c'est un énorme scandale. Du fait, la chambre syndicale de la haute couture le sanctionne et l’exclut pendant plusieurs années. Ce qui ne l’empêchera pas quelques années plus tard, son talent reconnu, d'y être de nouveau accueilli à bras ouverts.

Pendant sa période d'exclusion, il persiste et signe en présentant, pour la première fois en 1959, une collection de prêt-à-porter « haute-couture » au Printemps. Il sera ainsi le premier à présenter un défilé de haute-couture dans un grand magasin et à faire ainsi descendre la mode dans la rue (c'est d'ailleurs la raison principale qui le fera exclure de la chambre syndicale de la Haute Couture)

Déjà, en 1954, il avait déployé une énergie farouche, s'engageant dans la politique de diffusion avec l’ouverture de sa première boutique Eve, suivie d’Adam en 1957. La ligne pour homme, lancée en 1958, révolutionne la mode masculine. « Des vestes avec lesquelles on peut dévisser un boulon de voiture, mais aussi aller au Windsor. ». Voilà définis les nouveaux critères : confort et élégance.

Une longue suite de créations

Logo de la marque Pierre Cardin

De la robe bulle au costume Mao, de la mode cosmonaute à la mode unisexe, de la chasuble à découpe hublot à la robe moulée en fibres synthétiques. Pierre Cardin témoigne d’un appétit féroce pour l’expérimentation. Ses formes construisent des silhouettes géométriques à base de ronds et de triangles ; leur volume sculptural impose au corps de s’y adapter.

L’envie de développer et de rendre accessibles ses créations le pousse à formaliser un système de licence : Cardin dessine, les industriels fabriquent puis lui reversent des pourcentages sur les ventes, sa signature constituant ainsi la politique de développement de sa marque. Ce système de production lui permet d’adapter son concept au marché ambiant, le plaçant premier au monde en nombre de licences ainsi qu’en volume de ventes. Il existerait selon le couturier, près de 700 licences aujourd'hui, du textile aux arts de la table, en passant par l'eau minérale[2].

Précurseur, Pierre Cardin importe à Paris l'art de vivre japonais et le fait vivre dans ses collections. Un voyage en 1960 au Japon sera décisif pour cette rencontre avec la culture japonaise. Il y fait la connaissance de Hiroko Matsumoto, mannequin japonais qui l'accompagne à Paris et deviendra sa maîtresse. Dans sa maison de couture, Mademoiselle Hiroko est sa muse et son égérie pendant près de dix années[3]>,[4].

Pierre Cardin est au cœur des années soixante, il crée les fameux costumes de scène des Beatles et habille John Steed pour la série Chapeau Melon et Bottes de Cuir. Designer, il présente dès 1970 une collection de meubles. Mécène, il crée l'Espace Cardin en 1971 où se produisent des artistes comme Marlène Dietrich, Bob Wilson, Gérard Depardieu, Jeanne Moreau, de nombreux groupes de jazz et de rock, le Pilobolus...

Il s'attèle à la réhabilitation du château du marquis de Sade, à Lacoste (Vaucluse)[5] où il organise chaque année un festival. Homme d'affaires, gastronome et amoureux de l'art, il devient, en 1981, le propriétaire du restaurant Maxim's de Paris, célèbre restaurant Belle Époque, temple de l'Art nouveau. Il en développe la marque dans le monde entier.

Dans les années 2000, il y inaugure un musée consacré à l'Art nouveau aux 2e et 3e étages du restaurant.

Showroom Sculptures utilitaires Venise.

La consécration

Les plus grands musées du monde organisent des expositions sur les créations de mode et de design de Pierre Cardin. Ce couturier et designer a été récompensé par plus d'une centaine de Grands Prix internationaux tant dans le domaine de la couture, de l'art, du design que des affaires. Il fait partie depuis 1960 des cinq français les plus connus dans le monde. Il est un des très rares couturiers à avoir la couverture du magazine Time. Il sera aussi le premier couturier à être élu membre de l'Académie des Beaux Arts à Paris.

Le 16 octobre 2009, Pierre Cardin a été nommé Ambassadeur de bonne volonté[6] de l’Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

Sa carrière: 60 ans de création

Débuts chez Dior.

  • 1950 : Cardin ouvre sa propre maison de couture.
  • 1953 : première collection.
  • 1960 : rencontre à Tokyo de Hiroko Matsumoto.
  • 1961 : costumes féminins pour le film La Princesse de Clèves de Jean Delannoy.
  • 1967 : costumes pour la série télévisée Chapeau melon et bottes de cuir
  • 1970 : création du théâtre baptisé « espace Cardin » (ancien théâtre des Ambassadeurs) à Paris.
  • 1978 : Pierre Cardin est le premier Français à s’implanter en Chine communiste[7].
  • 1981 : achat du restaurant parisien Maxim's.
  • 1991 : Cardin est nommé ambassadeur de bonne volonté de l'UNESCO et a été surtout actif en soutenant leur fondation pour la recherche contre le SIDA.
  • 1992 : premier couturier à entrer à l’Académie des Beaux-Arts.
  • 1994 : rétrospective des 40 ans de sa carrière dans le cadre des fêtes organisées pour le 1 200e anniversaire de la ville de Kyôto.
  • 2010 : rencontre avec Pierre Cardin, membre de l'Institut, à l'occasion de la parution de l'ouvrage : Pierre Cardin 60 ans de Création de Jean-Pascal Hesse aux éditions Assouline, Paris
  • 2011 : rencontre avec Pierre Cardin, il évoque sa carrière exceptionnelle : [1]

Le 8 mars 2010 chez Maxim's. Voir : [2] Cliquez ici

Il eut pour muses Jeanne Moreau, Hiroko Matsumoto, Maïa Plissetskaïa...

Distinctions

Biographie

Notes et références

  1. http://www.challenges.fr/classements/fortune.php?cible=993
  2. Florent Bonnefoi, « "Mon nom vaut 1 milliard d'euros », La Provence, le 19 mai 2011
  3. Matthias Gurtler, « Pierre Cardin », VSD, le 19 juillet 2006
  4. Modèle:Jean-Noël Liaut, Cover Girls and Supermodels 1945-1965
  5. Florent Bonnefoi, Gens du Sud, n°6 octobre 2011
  6. www.fao.org
  7. Pierre Cardin et la Chine.

Article connexe

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pierre Cardin de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pierre Cardin — Pierre Cardin, 2009 mit der französischen Schauspielerin Nora Arnezeder …   Deutsch Wikipedia

  • Pierre Cardin — Saltar a navegación, búsqueda Pierre Cardin Información Personal Nombre Pierre Cardin Especialidad Moda Nacionalidad Italiana Fecha de nacimiento 2 de julio de 1922 Lugar de nacimiento …   Wikipedia Español

  • Pierre Cardin — Infobox Fashion Designer caption= name=Pierre Cardin (Pietro Cardin) nationality=French birth date=Birth date and age|1922|7|7 birth place=San Biagio di Callalta, Italy, death date= death place= education= label name=Pierre Cardin significant… …   Wikipedia

  • Pierre Cardin — (born 1922) French fashion designer …   English contemporary dictionary

  • Pierre Cardin Automotive — war ein US amerikanischer Automobilhersteller, der ab 1980 in ein hochpreisiges Luxuscoupé mit der Bezeichnung Evolution I anbot. Das Unternehmen nutzte den Namen des französischen Modeschöpfers Pierre Cardin, dem die Urheberschaft am Entwurf der …   Deutsch Wikipedia

  • Pierre Cardin Lebret — Pour les articles homonymes, voir Lebret. Pierre Cardin Lebret et son fils Cardin par Hyacinthe Rigaud en 1 …   Wikipédia en Français

  • Pierre-Cardin Lebret — Pour les articles homonymes, voir Lebret. Pierre Cardin Lebret et son fils Cardin par Hyacinthe Rigaud en 1697 Pierre Cardin Lebret né en …   Wikipédia en Français

  • Palais Bulles de Pierre Cardin — Type Maison bulle Architecte Antti Lovag Début construction 1975 …   Wikipédia en Français

  • Espace Pierre Cardin — Espace Cardin Pour les articles homonymes, voir Ambassadeur (homonymie). L Espace Pierre Cardin est un lieu composé d un théâtre, d un cinéma, d une salle polyvalente et d une galerie, situé dans le quartier des Champs Élysées, au 1, avenue… …   Wikipédia en Français

  • CARDIN (P.) — CARDIN PIERRE (1922 ) Le couturier français Pierre Cardin est né à Sant’Andrea di Barbarana, dans la province de Trévise. Il entre à quatorze ans chez un tailleur de Saint Étienne et y reçoit sa première formation. Pendant la guerre, il s’adjoint …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”