MILAN

Milan (missile)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Milan (homonymie).
Milan
Milan 501607 fh000004.jpg
Fonction missile antichar transportable
Constructeur Euromissile (groupe EADS), France France
Allemagne Allemagne
Coût à l'unité 13800 euros
Déploiement 1972
Caractéristiques
Moteur à base de propergols qui sont sous forme solide et non liquides – lancement par générateur de gaz à partir du tube
Masse au lancement missile (11,5 kg) – poste de tir et trépied (16,4 kg)
Longueur 0,77 m
Diamètre 9 cm
Envergure 27 cm
Vitesse 75 m/sec début de croisière 210m/sec fin de croisière
Portée 300 m jusqu’à 1900 m (longueur du fil)
Altitude de croisière
Charge à charge creuse
Guidage télécommande automatique infrarouge par fils – suivi optique de la cible – suivi infrarouge du missile – contrôle par déviation de jet
Précision
Détonation
Plateforme de lancement Homme à pied, véhicule

Le MILAN (Missile d'infanterie léger antichar) est un missile antichar filoguidé développé conjointement par la France et l'Allemagne au début des années 1970.

Sommaire

Historique

Le missile MILAN a été développé par la France (Nord-Aviation) et l'Allemagne (MBB) à la suite d’un accord de coopération de 1962 dans le cadre du programme Euro­missile.

Poste de tir Missile MILAN version terre

Après des essais opérationnels à partir de 1971, le missile MILAN a commencé à être déployé dans l’armée française à partir de 1973 en remplacement du missile ENTAC.

En 2006, plus de 10 000 lanceurs et 350 000 missiles avaient été produits.

Description

Le missile MILAN (Missile d’Infanterie Léger Antichar Nato) est un engin à système de guidage semi-automatique filoguidé. Stabilisé par rotation lente (12 tours/sec), le MILAN est guidé par infrarouge et est utilisable de jour comme de nuit.

Le support de tir consiste en un trépied à hauteur réglable (25cm à 50cm) lorsque le missile est utilisé à terre. Ce trépied est remplacé par un affût monopode formant griffe de fixation du MILAN lorsqu’il est embarqué. L’affût supporte un viseur optique et un système de contrôle de tir (commandes de tir et de réglages en site et azimut). Le missile est tiré à partir d’un tube de lancement formant en même temps emballage de stockage et de transport. Le missile est guidé sur toute sa trajectoire par un dispositif utilisant le rayonnement infrarouge émis par un traceur. Les ordres sont transmis par le fil de guidage.

Le tir de nuit est possible grâce à une caméra infra-rouge MIRA (détection 4000m,refroidissement cryogénique) ajoutée au poste de tir.

Variantes

  • Milan : 1 charge, charge creuse (1972)
  • Milan 2 : 1 charge, charge creuse (1984)
  • Milan 2T : 2 charges en tandem, charge creuse (1993)
  • Milan 3 : 2 charges en tandem, charge creuse
  • Milan ER : missile en cours de développement, portée allongée à 3000 m, létalité renforcée.

Utilisateurs

Le Milan a été exporté dans de nombreux pays dont: Allemagne, Australie, Belgique, Croatie, Égypte, Grèce, Grande-Bretagne, Inde, Irlande, Italie, Kenya, Liban, Maroc, Mexique, Sénégal, Turquie, et l'Uruguay, Afghanistan.

La Libye a affirmé son intention de passer un contrat d'un montant de 168 millions d'euros pour l'achat d'armement comportant ces missiles en juillet 2007, peu après la libération des soignants bulgares[1].

Autres caractéristiques

Pénétration : cible triple OTAN à 65° : 352mm – probabilité d’atteinte de 95% - 600 mm de blindage ou 2,50 m de béton

Durée du vol : 7 s (1000 m) – 12,5 s (1900 m)

Cadence de tir : 2 à 3 coups par minute

Prix du poste de tir : 100 000€.

Prix d'un missile : Entre 10 000 et 15 000€.

Références


Commons-logo.svg

  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
Ce document provient de « Milan (missile) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article MILAN de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • milan — milan …   Dictionnaire des rimes

  • MILAN — Flugkörper Die MILAN (franz. Missile d Infanterie léger antichar) ist eine leichte Boden Boden Panzerabwehrlenkwaffe, die in den 1970er Jahren in deutsch französischer Kooperation entwickelt wurde. Sie wurde 1977 bei der Bundeswehr in Dienst… …   Deutsch Wikipedia

  • Milan — bezeichnet: die Greifvogelgattung Milane und speziell den Rotmilan und den Schwarzmilan im weiteren Sinn weitere Arten der Unterfamilie Wespenbussarde, siehe die Familie Habichtartige Milan (Vorname), ein Vorname ein Panzerabwehrlenkwaffensystem …   Deutsch Wikipedia

  • MILAN — Misil MILAN 1. Tipo Misil antitanque País de origen …   Wikipedia Español

  • milan — [ milɑ̃ ] n. m. • 1500; mot provenç., lat. pop. °milanus, lat. miluus ♦ Oiseau rapace diurne (aquilidés). Milan royal : aigle à queue fourchue. Milan blanc : busard, circaète. Milan noir. ● milan nom masculin (ancien provençal milan, du bas latin …   Encyclopédie Universelle

  • Milan — Milan, MO U.S. city in Missouri Population (2000): 1958 Housing Units (2000): 857 Land area (2000): 1.832574 sq. miles (4.746345 sq. km) Water area (2000): 0.000000 sq. miles (0.000000 sq. km) Total area (2000): 1.832574 sq. miles (4.746345 sq.… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • MILAN — MILAN, city in Lombardy, N. Italy. The presence of Jews in Milan in the Late Roman period is attested by three Jewish inscriptions, two of which refer to the father of the community. In 388, ambrose , bishop of Milan, expressed regret for failing …   Encyclopedia of Judaism

  • Milán — m. Cierta *tela de hilo que se fabricaba en la ciudad italiana de Milán. * * * milán. m. Tela de lino que se fabricaba en Milán, ciudad de Italia. □ V. hoja de Milán, mosca de Milán. * * * Milán (en italiano Milano) es la principal ciudad de la… …   Enciclopedia Universal

  • milan — 1. (mi lan) s. m. 1°   Oiseau de proie à queue fourchue, genre milvus, Cuvier ; espèces : le milan royal, vulgairement le milan ; le milan étolien ; le milan parasite ; le milan de la Caroline, falco furcatus, Gmelin. •   Un milan qui dans l air… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Milan — Sm Gabelweihe per. Wortschatz fach. (18. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. milan, das über prov. milan auf l. mīlvus Gabelweihe zurückgeht.    Ebenso ne. milvine, nfrz. milan. französisch l …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”