Institut National De La Statistique Et Des Études Économiques

Institut national de la statistique et des études économiques

Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres articles nationaux, voir Institut national de la statistique.
Institut national de la statistique
et des études économiques
Logo Insee.svg
Création : 27 avril 1946
Siège : Paris
Pays : France France
Rattachement : Ministère de l'Économie, de l'Industrie et de l'Emploi
Directeur : Jean-Philippe Cotis
Disciplines : Statistiques, Démographie
Site : http://www.insee.fr/

L’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) est l'institut national de statistique français.

Il est chargé de la production, de l'analyse et de la diffusion des statistiques officielles en France : comptabilité nationale annuelle et trimestrielle, évaluation de la démographie nationale, du taux de chômage, etc. Il est rattaché, en tant que direction générale, au ministère de l'Économie, de l'Industrie et de l'Emploi (MINEIE). En tant qu’institut, il dispose d’une indépendance de fait vis-à-vis du Gouvernement, désormais garantie en droit par la loi[1]. Depuis octobre 2007, son directeur est Jean-Philippe Cotis.

Sommaire

Mission

Mesures statistiques

Les fonctions principales de l'INSEE sont de :

L'INSEE gère également des répertoires :

  • d'individus (numéro d'inscription au répertoire national d'identification des personnes physiques, communément appelé Numéro de Sécurité sociale) ;
  • d'entreprises et de leurs différents établissements (identifiants SIREN et SIRET).

L'INSEE gère les codes qui servent à identifier les zones géographiques - les communes (voir liste), les cantons, les arrondissements, les départements, les régions, les pays et territoires étrangers - ainsi que certaines nomenclatures, par exemple la nomenclature d'activités françaises, qui sert notamment à coder l'activité principale exercée (APE) par une entreprise ou un établissement, ou la nomenclature des catégories socio-professionnelles (CSP)[3].

L’INSEE assure également la diffusion et l'analyse des informations statistiques. Il publie ainsi de nombreux documents, livres ou périodiques, ainsi que des microfiches (pour les recensements) et des cédéroms. Il met également de nombreuses informations à disposition gratuitement sur son site internet. Pour faciliter l’accès à ces statistiques, l'INSEE a instauré des « intermédiaires INSEE » dans les différentes régions françaises dont la liste exhaustive est disponible ici. La publication des statistiques se fait aujourd'hui majoritairement sur internet.

Enfin, l'INSEE collabore à plusieurs titres avec le Conseil national de l'information statistique.

Publications d'études économiques

Les services de recherche économique et de conjoncture de l'INSEE publient des études économiques, en s'attachant à respecter une stricte neutralité et une rigueur d'analyse.

Les publications les plus connues sont (voir la liste complète):

En amont des données statistiques définitives, l'INSEE réalise des prévisions à 3 ou 6 mois des principaux agrégats statistiques. Tous les 4 mois, l'INSEE publie une note de conjoncture[5].

L'accès à l'information de l'Insee

L'accès aux informations de l'Insee est gratuit dans sa quasi-totalité. Des millions de données sont accessibles sur son site, notamment des séries longues, des données localisées jusqu'au niveau communal et infracommunal, des fichiers détail anonymisés. Ces données peuvent être téléchargées et réutilisées librement par tout un chacun en respectant simplement l'intégrité des données et en mentionnant les sources.

Toutes les publications sont mises sur le site en accès libre et gratuit par simple téléchargement. Elles sont également disponibles sous forme d'ouvrages en librairie ou sur commande.

L’Insee propose également quelques services payants. Ils sont conçus essentiellement pour les professionnels qui y recourent pour des raisons de commodité et de format des données.

Missions européenne et internationale

En outre, l'INSEE est le correspondant français d'Eurostat, l'organe européen de statistique (qui ne travaille pas directement dans les pays, mais fait toujours appel aux organes nationaux), et, plus généralement, représente la France dans les instances internationales où il est question de statistique. L'INSEE, en collaboration avec Eurostat, a harmonisé ses statistiques avec les standards européens (qu'il a contribué à définir).

Enseignement et recherche

Le Groupe des écoles nationales d'économie et statistique rassemble les activités d'enseignement et de recherche de l'INSEE. Il comprend notamment :

Indépendance

Eurostat, dans un rapport en janvier 2007, reconnaît que « l’indépendance professionnelle est un point fort de la culture de l’Insee » et que « l’Insee est généralement considéré comme un institut statistique de grande qualité[6] ». Il recommande que cette indépendance de fait soit « inscrite dans le droit » vis-à-vis du gouvernement. La lettre de mission[7] adressée par le président Sarkozy le 11 juillet 2007 à la Ministre de l'Économie, des Finances et de l'Emploi, Christine Lagarde, spécifiait : « Vous engagerez parallèlement une réflexion sur notre appareil statistique, notamment l'indice des prix et les chiffres du chômage, pour que les statistiques utilisées par le gouvernement pour définir sa politique présentent toutes les garanties et reflètent réellement la réalité vécue par les Français. » Depuis, l'indépendance professionnelle dans l'élaboration des statistiques a été inscrite dans la loi statistique française. L'article 1 de la loi de 1951[8] a été modifié par la loi de modernisation de l'économie adoptée par le Parlement français les 22 et 23 juillet 2008. Le nouvel article définit pour la première fois le périmètre du service statistique public, qui comprend l'Insee et les services statistiques ministériels, et le champ des statistiques publiques, dont « la conception, la production et la diffusion [...] sont effectuées en toute indépendance professionnelle. » La loi crée une Autorité de la statistique publique en charge de veiller à cette indépendance. La composition de cette autorité, présidée par M. Paul Champsaur, a été publiée au Journal officiel de la République française le 27 mai 2009.

Histoire

La statistique publique française avant l'INSEE

Création

Le Service national des statistiques est transformé en INSEE en 1946.

C'est la loi de finances du 27 avril 1946 qui crée l’Institut national de la statistique et des études économiques pour la métropole et la France d'outre-mer.

Grands projets

Parmi les projets les plus importants de l'INSEE figurent la mise en place depuis le 1er janvier 2004 du nouveau recensement de la population française, devenu annuel avec renouvellement partiel, et le programme de refonte des statistiques annuelles d'entreprises (RESANE), visant à mettre en place la nouvelle enquête sectorielle annuelle auprès des entreprises françaises dès 2009, afin de répondre aux exigences statistiques européennes.

Déménagement à Metz

Le gouvernement envisage d'imposer un déménagement d'une partie des activités de l'INSEE à Metz, au titre de l'aménagement du territoire. Cette opération suscite une forte mobilisation du personnel qui a conduit notamment à un blocage du site internet de l'institut[9].

Liste des directeurs

Organisation matérielle et hiérarchique

Les services centraux de l’INSEE sont répartis sur trois bâtiments :

Une bibliothèque centrale, regroupant en fait plusieurs anciennes bibliothèques, est installée dans le centre de Malakoff.

Une direction régionale de l'INSEE assure le service déconcentré dans chaque région française (les trois régions de Guadeloupe, Guyane et Martinique étant rattachées à une seule direction interrégionale), réalisant la collecte des données au niveau local et produisant des statistiques et des études au niveau régional (par exemple, analyse de bassins d'emploi ou de marché du travail local).

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Institutions françaises
Portails français non institutionnels
Homologues nationaux d’autres pays
Instituts internationaux
  • Portail de l’économie Portail de l’économie
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « Institut national de la statistique et des %C3%A9tudes %C3%A9conomiques ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Institut National De La Statistique Et Des Études Économiques de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”