Correze (departement)

Corrèze (département)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Corrèze.
Corrèze
Logo 19 correze.jpg
Localisation de la Corrèze en France
Administration
Région Limousin
Préfecture Tulle
Préfet de département Alain Zabulon
Président du
conseil général
François Hollande
(PS)
Sous-préfecture(s) Brive-la-Gaillarde
Ussel
Statistiques
Population totale 237 271 hab. (2005)
Densité 41 hab./km2
Superficie 5 857 km2
Subdivisions
Arrondissements 3
Cantons 37
Intercommunalités 24
Communes 286

Le département de la Corrèze est un département français, qui tient son nom de la rivière du même nom. Sa préfecture est Tulle et sa plus grande ville Brive-la-Gaillarde. L'Insee et la Poste lui attribuent le code 19.

Sommaire

Dénomination

La Corrèze est appelée, en occitan limousin, La Corresa.

Histoire

Article détaillé : Histoire de la Corrèze

Le département a été créé à la Révolution française, le 4 mars 1790, en application de la loi du 22 décembre 1789, à partir d'une partie de la province du Limousin.

Blason Blasonnement
Écartelé, en 1 d'or aux deux lions léopardés de gueules, en 2 échiqueté de gueules et d'or de six tires, en 3 coticé d'or et de gueules de dix pièces, et en 4 d'or aux trois lionceaux d'azur armés et lampassés de gueules.
Commentaires : Ce blason, créé en 1975, regroupe les armes des quatre vicomtés qui, depuis 1040, se partageaient le territoire du Bas Limousin devenu en 1790 le département de la Corrèze, à savoir, dans l'ordre des quartiers : Comborn, Ventadour, Turenne et Ségur.

Politique

Région gagnée rapidement aux idées républicaines, marquée par la Résistance et les luttes ouvrières, la Corrèze est, en France, de tradition de gauche.

Elle se situe d'ailleurs, de ce point de vue, comme les autres départements de la région Limousin, terre d'ancienne influence socialiste.

Pour autant, depuis une quarantaine d'années, la droite a acquis dans ce département de fortes positions, dans le cadre de l'action de Jacques Chirac et de Jean Charbonnel, Corréziens d'origine dépêchés sur place par le gouvernement gaulliste en 1967.

La droite a peu à peu constitué un réseau dense d'élus locaux qui lui a permis de conquérir la plupart des villes et la présidence du Conseil général.

Elle l'a aussi accompli dans le cadre d'une intervention publique de plus en plus forte, largement motivée par l'action de Jacques Chirac au plus haut niveau de l'État.

Pour autant, les dernières années sont marquées par une poussée à gauche, qui a fait basculer le Conseil Général le 16 mars 2008. La gauche a remporté les trois cantons qui lui manquaient (Sornac, Vigeois et Tulle-Campagne-Sud) pour faire changer la majorité et refermer la longue parenthèse de la domination chiraquienne sur le département. François Hollande a été largement réélu à Tulle, la socialiste Martine Leclerc a remporté l'emblématique mairie d'Ussel le 9 mars 2008 et Philippe Nauche a ravi le fauteuil de Bernard Murat à l'issue du second tour des municipales le 16 mars 2008.

Cette nouvelle domination de la gauche socialiste se confirme en 2008 avec l'élection de Bernadette Bourzai et René Teulade aux deux postes de sénateurs laissés vacants par les deux sortants radicaux et UMP.

Article détaillé : Politique de la Corrèze.

Géographie

Carte de la Corrèze
Article détaillé : Géographie de la Corrèze.

La Corrèze fait partie de la région Limousin. Les départements limitrophes sont les départements de la Creuse, de la Haute-Vienne, du Cantal, du Puy-de-Dôme, du Lot et de la Dordogne.

Située à l'ouest du Massif central, elle se compose de trois ensembles : la Montagne, les plateaux et le bassin de Brive. La Montagne culmine à 987 m au mont Bessou. De formation cristalline hercynienne, elle est assez érodée. Les plateaux sont creusés par des vallées encaissées qui se dirigent vers la Dordogne, revivifiant le relief comme aux cascades de Gimel. Au sud-ouest de la Corrèze, le bassin sédimentaire de Brive jouit d'un climat plus favorable. On y trouve des collines de grès comme à Collonges-la-Rouge.

Climat

Article détaillé : Climat de la Corrèze.

Économie

Article détaillé : Économie de la Corrèze.

Démographie

Article détaillé : Démographie de la Corrèze.

Les habitants de la Corrèze sont les Corréziens. Avec trois villes principales Brive-la-Gaillarde (sous-préfecture avec 49 000 hab), Tulle (préfecture avec 15 000 hab) et Ussel ( sous préfecture avec 11 000 hab).

Les habitants de Brive-la-Gaillarde sont appelés (officiellement) "les Brivistes" ; leur surnom local est "les Coujous". Sur la même base, les joueurs du XV de Brive (le CA Brive) sont appelés "les Cabistes". Les habitants de Tulle sont "les Tullistes" et ceux d'Ussel les "Usselois" (prononcer ussélois).

Culture

Langue

Jusqu'au XVIe siècle, la langue officielle est le limousin, langue régionale appartenant à la famille des langues d'oc, dialecte de l'ensemble occitan (à côté de l'auvergnat, du languedocien, du gascon et du provençal). Elle est la langue des premiers troubadours (trobadors en occitan, de trobar=trouver -le thème, la rime…-). Le limousin reste la langue orale dominante jusqu'au début du XXe siècle, époque à partir de laquelle le français prend le dessus, notamment par l'interdiction formelle de parler l'occitan à l'école. La langue est donc dès les années 1930 peu à peu reléguée aux zones les plus rurales, où elle est encore parlée occasionnellement aujourd'hui, surtout par les natifs corréziens de plus de 50 ans.

On trouve également une signification occitane dans de nombreux patronymes et dans la majorité des toponymes limousins. La langue a surtout laissé sa trace dans les tournures de phrases (limousinismes) des Limousins, ainsi que dans leur accent.

Personnalités liées au département

  • Lucien Bossoutrot : premier pilote de ligne de l'aviation commerciale (le 8 février 1919). Né à Tulle, le 16 mai 1890.
  • Thierry Blanco : ancien journaliste au service des sports de France Télévisions
  • Henri Queuille  : ancien ministre, ancien Président du Conseil
  • Jacques Chirac : ancien Président de la République
  • Jacques Delors : ancien ministre, ancien président de la commission européenne
  • Claude Duneton : écrivain
  • Anthony Langella : ancien coureur cycliste professionnel
  • André Malraux : ancien membre de la résistance en Corrèze et en Dordogne. Ancien ministre de la Culture.
  • Valérie Pécresse: femme politique, ministre de la Recherche et de l'Enseignement supérieur
  • Jean Ségurel : accordéoniste. Créateur du critérium cycliste, Le Bol d'Or des Monédières que fait survivre son fils Alain Ségurel.
  • Patrick Sébastien : homme de télévision.
  • René Teulade : sénateur, maire d'Argentat, ancien ministre des affaires sociales.
  • Denis Tillinac : écrivain
  • Cardinal Guillaume Dubois : ministre sous la régence de Philippe d'Orléans

Sport

La Corrèze est un département propice à l'activité des sports "nature" : Deltaplane, parapente, canoë-kayak, VTT, randonnée pédestre, etc.

Il accueille de nombreux évènements sportifs, notamment des épreuves cyclistes professionnelles. Le Tour de France, le Tour du Limousin, le Paris-Corrèze empruntent les routes vallonnées et sinueuses du département.

Tourisme

Article détaillé : Tourisme en Corrèze.

Plusieurs villages de la Corrèze, principalement situés dans la partie Sud, dans le bassin de la Dordogne, sont particulièrement remarquables : Collonges-la-Rouge, Curemonte, connus pour leurs pierres rouges, Turenne, Argentat. Uzerche, sur la Vézère, est aussi célèbre. Six villages corréziens sont classés parmi Les plus beaux villages de France : Collonges-la-Rouge, Curemonte, Saint-Robert, Ségur-le-Château, Treignac, Turenne (mars 2006).

La Haute-Corrèze, autour du plateau de Millevaches et du massif des Monédières, est moins connue pour des villages particuliers que pour ses tourbières et ses landes résiduelles ; tandis que le pays de Tulle offre un paysage de vallées assez encaissées, dont les nombreux cours d'eau constituent un domaine de pêche très apprécié.

Une petite partie du sud du département est occupée par l'extrémité nord des Causses du Quercy (Causse corrèzien). S'y trouvent un des rares gouffres du Limousin - le gouffre de la Fage - et le célèbre lac du Causse.

Communes ayant plus de 10% de résidences secondaires

Selon le recensement général de la population du 8 mars 1999, 15.6 % des logements disponibles dans le département étaient des résidences secondaires.

Ce tableau indique les principales communes de Corrèze dont les résidences secondaires et occasionnelles dépassent 10% des logements totaux.

Divers

"Le nom occitan de la Corrèze est Corresa (prononcer Courézo ou Courèjo)"

Le logo du département a adopté depuis 2002 les couleurs grises des ardoises et le vert des feuilles de châtaignier ainsi qu'une maquette très controversée avec les deux "R" centraux censés symboliser le passé et l'avenir qui se tournent le dos.

Les trois feuilles de châtaignier représentent l'équilibre entre les trois arrondissements du département :

Voir aussi

Commons-logo.svg

Bibliographie

  • Le petit dico de la Corrèze-Jean Michel Valade-Dictionnaire et encyclopédie . Paru en 10/2004
  • La Corrèze vue du ciel-L. Roulland, J.M. Valade-Beau livre . Paru en 11/2006

Notes et références


Liens internes

Liens externes

  • Portail du Limousin Portail du Limousin
  • Portail de la Corrèze Portail de la Corrèze
  • Portail de l’Occitanie Portail de l’Occitanie

45°20′N 01°50′E / 45.333, 1.833

Ce document provient de « Corr%C3%A8ze (d%C3%A9partement) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Correze (departement) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Corrèze (Département) — Pour les articles homonymes, voir Corrèze. Corrèze …   Wikipédia en Français

  • Corrèze (département) — Pour les articles homonymes, voir Corrèze. Corrèze …   Wikipédia en Français

  • Corrèze (Département) — Corrèze (19) Region …   Deutsch Wikipedia

  • Département de la Corrèze — Corrèze (département) Pour les articles homonymes, voir Corrèze. Corrèze …   Wikipédia en Français

  • Corrèze (river) — Corrèze The Corrèze in Tulle. Origin Massif Central Mouth Vézère …   Wikipedia

  • Département (Frankreich) — Karte der französischen Départements in Europa Frankreich ist in 100 Départements [depaʀtəˈmɑ̃] (deutsche Schreibweise: Departement) unterteilt, die in 26 Regionen gruppiert sind. 96 der 100 Départements liegen in Europa, die restlichen 4 sind… …   Deutsch Wikipedia

  • Correze — Der Begriff Corrèze bezeichnet einen Fluss in Frankreich, siehe Corrèze (Fluss) ein französisches Département, siehe Corrèze (Département) einen Kanton in Département Corrèze, siehe Kanton Corrèze eine Gemeinde in diesem Département, siehe… …   Deutsch Wikipedia

  • Departement Calvados — Calvados (14) Region …   Deutsch Wikipedia

  • Departement Meurthe-et-Moselle — Meurthe et Moselle (54) …   Deutsch Wikipedia

  • Departement Moselle — Moselle (57) Region Lothringen …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”