Indre (departement)

Indre (département)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Indre.
Indre
Logo 36 indre.jpg
Localisation de l'Indre en France
Administration
Région Centre
Préfecture Châteauroux
Préfet de département Philippe Derumigny
Président du
conseil général
Louis Pinton
Sous-préfecture(s) Le Blanc
La Châtre
Issoudun
Statistiques
Population totale 232 959 hab. (2009)
Densité 34 hab./km2
Superficie 6 903 km2
Subdivisions
Arrondissements 4
Cantons 26
Intercommunalités 15
Communes 247

Le département de l'Indre est un département français de la région Centre. Il doit son nom à l'Indre, une rivière qui le traverse. L'Insee et la Poste lui attribuent le code 36.


Sommaire

Histoire

Blason

Le blasonnement du département est d'azur à trois jumelles ondées d'argent, accompagnées en chef d'un château d'argent ouvert de sable, couvert et pavillonné de gueules, accosté de deux fleurs de lys d'or en chef et accompagnées en pointe d'une fleur de lys aussi d'or, à la bordure engrêlée de gueules..

Historique

Article détaillé : Histoire de l'Indre.

Le département a été créé à la Révolution française, le 4 mars 1790 en application de la loi du 22 décembre 1789, à partir d'une partie de l' ancienne province du Berry et quelques parcelles du Poitou, de la Marche et de la Touraine.


Géographie

L'Indre forme avec le Cher, son département voisin, à peu de choses près l'ancienne province du Berry. Il se décompose en quatre grands pôles touristiques du Nord au Sud (du Lochois vers la Creuse), avec deux villes chargées d'histoire.

Le Boischaut-Nord - Pays de Valençay

Pays de bocage à la limite de la Touraine et du Pays Lochois, le tourisme y est dédié aux fastes de la diplomatie napoléonienne, autour du Château de Valencay, qui fut le château du Prince de Talleyrand, ministre des Affaires étrangères de napoléonienne. à Valençay Château de Valencay, essentiellement de type renaissance, demeure fastueuse de Talleyrand, ministre des Affaires étrangères de Napoléon. Avec les châteaux de Bouges et d'Azay-le-Ferron, il forme le « triangle d'or » des châteaux du département.

La Brenne - Pays des Mille Étangs

Le 26e parc naturel régional français est dû à une volonté de préservation de l'environnement, du patrimoine naturel, culturel et une dynamique économique. Chasse, pêche (en étangs), pisciculture (Maison de la Pisciculture à Mézières-en-Brenne). Les faune et flore sont remarquables, particulièrement les orchidées sauvages, de nombreux étangs, poissonneux, avec leurs libellules, leurs millions d'oiseaux migrateurs et leurs cistudes, petites tortues d'eau douce.

Châteauroux et le Val de l'Indre

  • Châteauroux (Château Raoul), doit son nom à son fondateur Raoul de Déols (937). Dans les vieux quartiers, on trouve de belles maisons anciennes, dont celle du général Bertrand, fidèle compagnon de Napoléon, devenue aujourd'hui Musée. Couvent des Cordeliers. Grande Scène Equinoxe. Parc de Belle-Isle de 12 ha. Prairie protégée de St Gildas. Serres tropicales. En août, festival D.A.R.C., stages et spectacles de danse contemporaine.
  • Déols, berceau de Châteauroux. Vestiges néolithiques et gallo-romains. Vestiges de la puissante abbaye du XIIe s. démantelée par Condé dont subsiste aujourd'hui un des 7 clochers. Porte de l'Horloge (XVe s.) Église Saint Étienne (X au XVIe s.) Eco-Parc des Chènevières.

Issoudun et la Champagne Berrichonne

  • Issoudun, ancienne ville royale, Tour Blanche, Nombreuses maisons du XVe s. dans le cœur de ville. Souvenirs de Balzac qui y écrivit "La Rabouilleuse". Musée de l'hospice Saint Roch.
  • Vatan, jolie ville aux ruelles pittoresques bordées de maisons des XVII et XVIIIes s.

Le Boischaut-Sud - Pays de George Sand

Autre pays de bocages souvent vallonné, où est encore préservé en partie l'ancien paysage de prés ou de champs entourés de "bouchures" - haies épaisses plantées d'arbres. Vie touristique dominée par le passage de George Sand à Nohant. Plusieurs festivals : les Fêtes Romantiques en Juin (musique de chambre, théâtre et littérature) et les Rencontres Internationales Frédéric Chopin en juillet (piano) à Nohant, les Rencontres Internationales des Luthiers et Maîtres Sonneurs autour du 14 juillet à Saint-Chartier

  • Nohant : Demeure de George Sand, où Chopin vécut 7 étés, composa plus de la moitié de ses œuvres, dont d'inoubliables chefs d'œuvres, et où quelques grands noms du romantisme séjournèrent, comme Balzac, Flaubert, Liszt, Alexandre Dumas fils, Tourgueniev, etc. Exposition permanente sur les marionnettes de Maurice Sand. Fêtes Romantiques chaque année en juin et Rencontres Frédéric Chopin en juillet dans l'ancienne bergerie du château, avec un programme tout particulièrement dédié à Chopin et à son œuvre.
  • Donjon de Sarzay . Forteresse XIV et XV°siècles site d'un roman de George Sand, "le Meunier d'Angibault".
  • Montipouret : Le Moulin d'Angibault, autre site du roman. Restauré, dont la roue tourne et qui mout de la farine. Agréable cadre pour pique-niquer l'été. Exposition sur les moulins, la farine, le pain et.. le Berry. Animations l'été.
  • La Châtre: Musée George Sand et de la Vallée Noire dans l'ancien donjon du château. Curieuse collection de 3 000 oiseaux du XIXe. Une salle consacrée au souvenir de l'écrivain complète avec bonheur la visite de Nohant. (Conservateur : Christiane Sand, héritière du legs Sand).
  • Château d'Ars (XVIe s.), ex-demeure du Docteur Gustave Papet, un des bons amis de l'écrivain. Propriété de la Ville de La Châtre et siège du Centre International George Sand et le Romantisme. Expositions. Les Romantiques d'Ars début septembre.
  • Nohant-Vic : Petite église romane aux remarquables fresques du XIIe s. sur le thème de la Rédemption, sauvées en leur temps grâce à George Sand et Prosper Mérimée, premier Inspecteur des Monuments Historiques.
  • Saint-Chartier : Château ( XVe et restauré au XIXes.), dit "des Maîtres Sonneurs" d'après un roman de George Sand. (Propriété privée). Chaque année, autour du 14 juillet, dans le parc du château et dans tout le village, Rencontres Internationales des Luthiers et Maîtres Sonneurs (Salon de lutherie et concerts de musiques traditionnelles).
  • Lys-Saint-Georges : petit village de charme avec château médiéval, église romane, léproserie, four banal, "travail" à ferrer les bœufs. Maison du jardinier transformée en petit musée d'arts et traditions populaire et animée par les habitants du village.
  • Neuvy-Saint-Sépulchre : Basilique Saint-Jacques-le-Majeur, magnifique édifice roman en rotonde sur le modèle du Saint-Sépulchre de Jérusalem. Châpiteaux remarquables. Expositions d'art religieux et profane. Classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Pèlerinage du Saint-Sang à la Pentecôte.
  • Société Pomologique : Vergers et vigne conservatoires. Foire bio en août. Fête de la Pomme et vendanges en octobre. Foire aux légumes oubliés début octobre à Tranzault.
  • Sainte-Sévère-sur-Indre : village immortalisé par Jacques Tati avec son Jour de fête. Porte fortifiée XVe siècle Halles de bois. Vestiges du château fort.
  • Crevant : Amas rocheux du Parc des Parrelles.

Argenton - Éguzon - Le Val de Creuse

De Crozant à Tournon-Saint-Martin, un paysage spectaculaire, encaissé ou tout simplement pittoresque, qui annonce les paysages verdoyants du Limousin. Ici c'est le règne des loisirs de plein air autour de la rivière Creuse ou du plan d'eau du lac de Chambon (300 ha, aussi appelé Lac d'Éguzon). Rendez-vous culturels : à Saint-Marcel, près d'Argenton, à la cité gallo-romaine d'Argentomagus, et à Gargilesse, où George Sand posséda une maisonnette, devenue Musée. Chaque été, en août, Festival d'Eté de harpe.

  • Crozant - Site des ruines du château, en surplomb spectaculaire sur la Creuse - École de Crozant de plein air au moment de l'éclosion de l'impressionnisme - Plus de 200 peintres ont attaché leurs noms à cette région, dont Claude Monet à Fresselines en Creuse, Armand Guillaumin à Crozant et Léon Detroy à Gargilesse. (Auteur de "L'École des Peintres de Crozant" et galleriste à La Celle Dunoise (23) : Christophe Rameix).
  • Éguzon-Chantôme : lac de barrage de 300 ha avec plages de sable, baignade surveillée, pêche, loisirs nautiques. Base de Plein Air départementale au bord du lac (dériveurs, planches à voile, VTT, escalade). Petit musée des Arts et Traditions Populaires dans le bourg. Village-étape sur l'A 20.
  • Saint-Benoît-du-Sault fait partie de l'association des "Plus beaux villages de France"[réf. nécessaire]. Ancien relais sur la route de Saint Jacques de Compostelle. Englobe église de style roman et prieuré bénédictin fondé au Xe s., pont romain, remparts, beffroi, portail des XIV et XVe s. et un dédale de vieilles maisons dans la cité médiévale. Belles expositions d'art contemporain et foires aux bestiaux hautes en couleurs.
  • Gargilesse, le petit village d'artistes accroché au rocher, 2ème village de l'Indre inscrit à l'association des plus beaux villages de France, avec son église romane (crypte et fresques XII et XVes siècles), son château début XVIIe (poterne XIIIe s.) qui abrite une belle galerie d'art contemporain, ses ruelles pittoresques et la minuscule maison-refuge de George Sand, la Villa Algira. Festival d'Eté de harpe en août.
  • Le Pin - Panorama remarquable de la Boucle du Pin, dominant les méandres de la Creuse.
  • Argenton-sur-Creuse - Vieux quartiers des bords de Creuse, "la Venise berrichonne"[réf. nécessaire]. Musée de la Chemiserie et de l'Elégance Masculine rappelant la vocation de ville de confection d'Argenton[réf. nécessaire].
  • Saint-Marcel. La cité gallo-romaine Argentomagus : tout moderne Musée archéologique, construit sur le site même de fouilles toujours en cours. Nouvelle exposition estivale chaque année. Journées de l'artisanat antique. Journées préhistoire (lancer de javelines, allumage du feu, peinture de fresques...). À visiter aussi, le vieux Saint-Marcel autour de sa belle église romane fortifiée.
  • Lignac. Château-Guillaume, forteresse érigée au XIe s. par le terrible duc Guillaume d'Aquitaine. A peut-être vu naître la belle Aliénor. Démantelé sous Richelieu, restauré à la fin du siècle dernier par un architecte élève de Viollet-le-Duc. Magnifique exemplaire de la vision que les Romantiques avaient du Moyen-Âge. Visite des extérieurs, de la chapelle et de quelques pièces.(Propriété privée).
  • Le Blanc - 2 églises romanes en ville basse et en ville haute, dominées par le château Naillac (XII et XVe s.). Celui-ci abrite l'Ecomusée de la Brenne et du Pays Blancois, où une belle muséographie met brillamment en scène le patrimoine naturel et culturel de la région. Circuit piéton dans les vieilles rues de la Ville Haute. Maison des Amis du Blanc (exposition d'arts et traditions populaires).
  • Fontgombault - Très belle abbatiale bénédictine du XIIe s. fondée au XIe par Pierre de l'Étoile. Ne se visite pas, mais offices liturgiques en chant grégorien accessibles au public.
  • Ingrandes, petit musée Henry de Monfreid, l'aventurier des Mers du Sud.
  • Mérigny - Falaises spectaculaires dominant la vallée de la Creuse.

Climat

Article détaillé : Climat de l'Indre.

Le climat du département de l'Indre n'est pas homogène. La ligne " La Châtre - Argenton-sur-Creuse - Ingrandes " sépare au Nord des régions d'altitude 80 à 200 m de "climat Séquanien". Au Sud débutent les contreforts du Massif Central d'altitude 200 à 450 m de climat central.

Les deux climats se distinguent par des hauteurs de précipitations et des températures inégales.

La répartition des précipitations sur les 12 mois de l'année est assez homogène tant en quantité qu'en fréquence. La hauteur annuelle d'eau reçue augmente du nord vers le sud ; l'extrême nord reçoit 500 à 600 mm, la Champagne Berrichonne et le Boischaut Nord 600 à 700 mm, la région de Châteauroux - Sainte-Sévère - Chaillac 700 à 800 mm, enfin le sud du département 800 à 900 mm et même 900 à 1 000 mm vers Aigurande. Sauf dans le Sud du département, les hivers sont généralement assez doux. Les périodes froides sont moins nombreuses et plus courtes qu'au Nord de la Loire, 10 à 14 chutes de neige en moyenne par an dont 50% ne dépassent pas 1 cm d'épaisseur, 49% entre 1 et 9 cm, 1 % entre 10 et 19 cm; la persistance sur le sol excède rarement une semaine. Ces données sont assez sensiblement dépassées dans la zone sud.

Le nombre annuel de jours de gelée est de 50 dans la zone nord, 86 dans la zone sud.

L'amplitude de la variation annuelle de la température moyenne de l'air est d'environ 15°. La température moyenne de janvier est de 3 à 4° (minimum moyen 0 à 1°, maximum moyen 6 à 7°). Celle de Juillet est de l'ordre de 19 à 20° (minimum moyen 13 à 14°, maximum moyen 25 à 26°).

  • Durée d'insolation moyenne annuelle : 1 840 à 1 880 heures.
  • Fréquence des orages : 15 à 20 par an.
  • Fréquence des chutes de grêle : 3 à 4 fois par an, surtout au printemps.
  • 30 à 45 journées de brouillards - surtout de octobre à février.
  • Vents dominants : Ouest-Sud-Ouest (direction la plus fréquente) puis Nord-Est, généralement faibles ou modérés.

Parmi d'autres caractéristiques microclimatiques, on peut signaler deux régions du département qui présentent des particularités notables occasionnées par la couverture naturelle du sol:

  • la Brenne a des températures moyennes inférieures de 1 à 2° à celles des zones qui l'entourent.
  • à l'est de la forêt de Châteauroux, la région d'Ardentes reçoit des précipitations annuelles inférieures de 200 m/m à celles observées au centre de cette forêt.


Économie

Article détaillé : Économie de l'Indre.
  • Produits locaux
    • Produits du terroir : vins de Reuilly (AOC) et de Valençay (AOC). Fromages de chèvre (pyramides) AOC de Valençay, pyramide tronquée, et Pouligny-Saint-Pierre, pyramide pointue. Lentilles vertes du Berry (label rouge).
    • Spécialités traditionnelles : Pâté berrichon, ou pâté de Pâques : pâte feuilletée, farce et œufs durs. Citrouillat : pâté à la citrouille. Galette de pommes de terre ou truffiat : feuilletage garni de purée au fromage blanc. Poulet en barbouille, ou coq au sang. Œufs "à la couille d'âne" : pochés au vin rouge, sauce échalotes. Poirat : pâté aux poires. Tarte "aux barriaux" : aux pruneaux avec des croisillons de pâte.
  • Fabrications artisanales ou traditionnelles : kirsch au Blanc, massepains et câlins de la Saint-Valentin à Issoudun, noisettine à La Châtre, chocolats au Blanc et à Valençay, pâtés de lapin à Thevet-Saint-Julien, condiments à Sarzay, conserves de pigeon à Rivarennes, huiles de première pression à froid à Clion-sur-Indre, etc.

Démographie

Article détaillé : Démographie de l'Indre.

Les habitants de l'Indre sont les Indriens. Les Indriens sont 231 139 (recensement de 1999).


Culture

Article détaillé : Culture dans l'Indre.

Loisirs

  • Boischaut-Nord - Pays de Valençay :
  • Petit train touristique Le B.A. (Le Blanc-Argent) de Salbris à Luçay-le-Mâle.
  • Parc de loisirs de la Foulquetière à Luçay-le-Mâle
  • Visites-dégustations dans les caves de Faverolles, Fontguenand et Valençay.
  • Dîners (en costumes) dans la salle à manger du château de Valençay.
  • Visite de la faÏencerie de Parpeçay.
  • Visite d'une parcheminerie à Levroux.
  • Les journées découvertes : "le Pays de Valençay s'ouvre à vous".
  • Visites de fermes, de peits châteaux, de producteurs, d'artisans de la région de Valençay

La Brenne

  • Randonnées pédestres, équestres ou à VTT.
  • Sorties nature et découverte de la flore et la faune (Réserve de Chérine, étang du Blizon, de Bellebouche ou de la Mer Rouge, sentier de Beauregard) avec la Maison du Parc Naturel Régional.
  • Visite de la Haute Touche à VTT.
  • Balades en calèche ou en chariot autour des étangs de Brenne.
  • Pêche en étang à la journée.
  • Chasses au petit ou grand gibier en forêt de Lancosme.
  • Visite de la miellerie d'Ingrandes
  • Randonnée de la Brenne à pied, à cheval, à VTT

Châteauroux et le Val de l'Indre

  • Balades en calèche ou en chariot en forêt de Châteauroux.
  • Golf du Val de l'Indre à Villedieu.
  • Visite de mielleries à Buzançais et à Chézelles.
  • Stage festival DARC en Août à Châteauroux.
  • Salon du Livre de Châteauroux en novembre.

Issoudun et la Champagne Berrichonne

  • Vol à voile à Issoudun.
  • Visites-dégustations dans les caves de Diou et/ou repas dans les caves de Reuilly.
  • Golf aux Sarrays.

Boischaut-Sud - Pays de George Sand

  • VTT en Vallée Noire.
  • Balade en attelage ou en roulotte.
  • Golf et balnéothérapie au Domaine des Dryades.
  • Saut à l'élastique depuis le viaduc de Cluis.
  • Pilotage de Formule 3 sur le circuit automobile de La Châtre.
  • Randonnée au Pays de George Sand : 3 jours de randonnée à thème accompagnée à pied, à VTT, à cheval
  • "Une journée chez George Sand et Chopin" : Circuit-découverte en une journée des sites sandiens et des artisans et producteurs locaux.
  • "Promenades autour d'un village" : découverte du patrimoine grand et petit des village de la "Vallée Noire".

Le Val de Creuse

  • Escalade sur les rochers de la Fileuse, de la Boucle du Pin et de la Dube.
  • Base de Plein Air d'Eguzon : Dériveur ou planche à voile, randonnées pédestres, équestres ou à VTT, escalade, tir à l'arc, aviron, ou programme de multi-activités.
  • Base de Plein Air du Blanc : Randonnées pédestres ou à VTT, tir à l'arc, canoë-kayak, escalade, spéléologie, swin-golf ou programme de multi-activités.
  • Parcapuces, parc de loisirs d'Orsennes.
  • Parachutisme à l'aérodrome du Blanc.
  • Swin-golf au Blanc.
  • Ski nautique sur le lac d'Eguzon.
  • Tour en bateau-vedette autour du lac d'Eguzon.
  • Visite de la salle des machines du barrage d'Eguzon.
  • Maroquinerie de Cuir de Carpe au Blanc.


Politique

Article détaillé : Conseil général de l'Indre.


Transport et voies de communications

Réseau routier

Article détaillé : Réseau routier de l'Indre.

Le département est desservie par l'autoroute A20 et la route nationale 151 ainsi que par trois routes départementales principales la D 943, D 951 et la D 956.

Transport ferroviaire

Le département de l'Indre est traversé par la Ligne Les Aubrais - Montauban et par le Chemin de fer du Blanc-Argent.

Ligne Les Aubrais - Montauban

La Ligne Les Aubrais - Montauban est une radiale qui permet de relier la gare de Paris-Austerlitz à Toulouse-Matabiau via Limoges-Bénédictins. Les gares de l'Indre qui se trouve sur cette ligne sont :

Chemin de fer du Blanc-Argent
La ligne de Chemin de fer du Blanc-Argent est une ligne secondaire (contrairement à la précédente) à voies métrique. Sa relation était autrefois Le BlancArgent-sur-Sauldre. Aujourd'hui la relation de cette ligne est limitée à SalbrisLuçay-le-Mâle, c'est une ligne ter Centre. Les gares de l'Indre qui se trouve sur cette ligne sont :

Transport routier

Le département est desservie par 20 lignes du Réseau de bus L'Aile bleue qui est géré par le conseil général de l'Indre. L'agglomération de Châteauroux est desservie par le 18 lignes du Réseau de bus Horizon. De plus cinq lignes d'autocars ter Centre traversses l'Indre.

Transport aérien

Le département posséde un aéroport qui est situé sur la commune de Déols (agglomération de Châteauroux).

Article détaillé : Aéroport de Châteauroux-Déols.


Tourisme

Article détaillé : Tourisme dans l'Indre.

Ce département compte pas moins de 80 églises romanes et 100 châteaux et demeures d'époque médiévale...

Communes ayant plus de 10% de résidences secondaires

Selon le recensement général de la population du 8 mars 1999, 11,2 % des logements disponibles dans le département étaient des résidences secondaires.

Ce tableau indique les principales communes de l'Indre dont les résidences secondaires et occasionnelles dépassent 10% des logements totaux.


Notes et références

* Population du département au 1er janvier 2009 sur le site de l'INSEE.
* Préfecture de l'Indre
* Conseil général de l'Indre


Voir aussi

Articles connexes

Commons-logo.svg

Liens externes


  • Portail du Berry Portail du Berry
  • Portail de la région Centre Portail de la région Centre

46°46′N 01°36′E / 46.767, 1.6

Ce document provient de « Indre (d%C3%A9partement) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Indre (departement) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Indre (département) — Pour les articles homonymes, voir Indre. Indre …   Wikipédia en Français

  • Indre (Departement) — Indre (36) Region Centre …   Deutsch Wikipedia

  • Indre (Département) — Indre (36) Region Centre …   Deutsch Wikipedia

  • Département de l'Indre — Indre (département) Pour les articles homonymes, voir Indre. Indre …   Wikipédia en Français

  • Département (Frankreich) — Karte der französischen Départements in Europa Frankreich ist in 100 Départements [depaʀtəˈmɑ̃] (deutsche Schreibweise: Departement) unterteilt, die in 26 Regionen gruppiert sind. 96 der 100 Départements liegen in Europa, die restlichen 4 sind… …   Deutsch Wikipedia

  • Departement Calvados — Calvados (14) Region …   Deutsch Wikipedia

  • Departement Meurthe-et-Moselle — Meurthe et Moselle (54) …   Deutsch Wikipedia

  • Departement Moselle — Moselle (57) Region Lothringen …   Deutsch Wikipedia

  • Département Haute-Marne — Haute Marne (52) Region …   Deutsch Wikipedia

  • Département Martinique — Martinique Flagge der französischen Republik Wappen von Martinique Basisdaten …   Deutsch Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”