1891

Années :
1888 1889 1890  1891  1892 1893 1894

Décennies :
1860 1870 1880  1890  1900 1910 1920
Siècles :
XVIIIe siècle  XIXe siècle  XXe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada, États-Unis) • Asie • Europe (France, Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Architecture Chemins de fer Cinéma Droit • Football Littérature Musique Musique classique Parcs de loisirs Photographie Science Sociologie • Sport Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

L' année 1891 du calendrier grégorien a connu différents événements.

Sommaire

Événements

Afrique

Bunkeya, capitale de Msiri, fortifiée de palissades
  • 11 janvier : Le Portugal ratifie les clauses de la Conférence de Berlin.
  • 11 février et 31 juillet : Charte de la Compagnie du Mozambique (Portugal).
  • 6 mars : Le Sénat français nomme une commission de dix-huit membres chargée de réorganiser l’administration de l’Algérie.
  • 24 mars[1] : Un accord anglo-italien reconnaît le protectorat de Rome sur l’Éthiopie et persuade le sultan de Zanzibar de louer à l’Italie la côte du Bénédir (annexée à la Somalie en 1905). En contre-partie, l’Italie s’engage à ne pas perturber le régime des eaux du Nil et de ses affluents en y construisant des barrages.
  • 28 mars : Reprise des hostilités entre l’empire du Ouassoulou et la France, car Samori Touré n’accepte pas la présence d’une mission militaire française chez son ennemi Tiéba, roi de Sikasso. Sachant qu’il ne peut compter sur une alliance avec d’autres chefs africains et qu’il ne peut résister aux troupes françaises en s’enfermant dans des postes fortifiés, Samori divise ses forces en trois groupes. Le premier, armé de fusils à tir rapide reçus de Sierra Leone ou de trafiquants français, combat les troupes françaises tout en pratiquant la politique de la terre brûlée. Le second, armé de fusils à pierre et à piston, a pour charge de lever l’impôt et de recruter des guerriers parmi les populations qui se trouvent derrière le premier groupe. Le troisième, armé comme le second, combat à l’est des tribus africaines et conquiert des territoires qui permettent à Samori de se replier sans difficultés.
  • 30 mars : Louis Archinard passe le Niger à Niantokoro et atteint Bissandougou en avril. Samori Touré doit fuir.
  • Avril : Échec de l'expédition de Fourneau au Congo.
  • 10 avril : Alors que l’Italie a proclamé l’Éthiopie protectorat et l’Érythrée colonie italienne, Ménélik II envoie à toutes les puissances européennes (Russie, Grande-Bretagne, France, Allemagne, Italie) une lettre de protestation dans laquelle il ne dissimule pas qu’il est prêt à prendre les armes. Il estime que son pays doit s’étendre de Khartoum au nord au lac Nyassa au sud et des confins soudanais à l’ouest à la mer Rouge à l’est. En outre, il estime qu’il ne peut rester indifférent au partage de l’Afrique.
  • 15 avril : Création de la Compagnie du Katanga obtient en pleine propriété le tiers du Katanga et un droit préférentiel d’exploitation sur le reste.
  • 18 avril : Jules Cambon est nommé gouverneur général de l’Algérie (fin en 1897). Il applique une politique indigène plus libérale, liée à un rapide essor économique.
  • Mai : La Grande-Bretagne aide les chrétiens de Bouganda à vaincre les musulmans du Bounyoro et impose des traités aux chefs de l’Ankole et du Toro (Ouganda).
  • 18 mai : Début de l'exploration du Katanga, au Congo par l'explorateur canadien, William Grant Stairs, pour Léopold II de Belgique.
  • 2 juin : Première édition du baccalauréat en Tunisie [2]
  • 27 juin : Départ de Zanzibar de l'expédition de William Stairs au Katanga.
  • Juillet : Création du Soudan français.
  • 31 juillet : La Grande-Bretagne proclame que les territoires situés entre le Zambèze et le fleuve Congo lui appartiennent.
  • 17-18 août : Bataille de Lugalo. Début de la révolte héhé en Afrique Orientale Allemande (1891-1898).
  • 24 août : Le commandant Monteil conclue un traité de protectorat avec Boukari Modibo à Say.
  • 6 octobre : Décret de l’État indépendant du Congo reconnaissant les chefferies traditionnelles et proclamant domaine de l’État les terres non occupée de façon apparente par les indigènes (bâties ou cultivées). L’exploitation de l’ivoire, du caoutchouc, de la gomme, etc. devient de fait monopole de l’État.
  • 30 octobre : Constitution d’une Polizeitruppe au Cameroun par les Allemands[3]. Les « Dahoméens » sont enrôles de force comme soldat. Suite à des soulèvements populaires et une mutinerie en 1893, une Schutztruppe (troupe coloniale) est créée en 1895.
  • 20 décembre : Msiri, roi du Garaganza (capitale Bunkeya), dans l’ancien domaine Louba, est tué lors d'une rixe par un membre de l'expédition de William Stairs.
    • Le Garaganza est un royaume prospère, situé dans la région très riche en cuivre du Katanga, qui pratique le commerce du cuivre, du fer, de l’ivoire et des esclaves. Craignant une annexion par les Britanniques des terres situées au sud du Congo, les Belges s’emparent du Garaganza, qui sera annexé à l’État du Congo.
  • Établissement d’un poste français à El Goléa, à la frontière algéro-marocaine. Le sultan du Maroc considère cette décision comme un acte d’hostilité, d’autant que l’annexion des oasis situés aux confins algéro-marocains est envisagée par le gouvernement français.
  • Expédition de Antoine Mizon au Nigeria, au Cameroun et au Moyen-Congo.
  • Résistance en Somalie face aux Britanniques et aux Italiens conduite par Sayyid Mohammed, « le Mollah fou » (1891-1920). Ce Somali darod fait plusieurs pèlerinages à La Mecque et devient le disciple de Mohammed Salih, fondateur d’une secte mystique et puritaine, la Salihiya.
  • Expéditions de Vittorio Bottego chez les Danakil et les Somali (1891-1897).
  • Le député français Étienne, leader du parti colonial, lance trois missions d’occupation du Tchad pour devancer les Britanniques. L’une part du Congo, l’autre remonte la Bénoué pour atteindre le Bornou, la troisième (la seule à réussir) part de Saint-Louis du Sénégal et traverse le Soudan français.
  • Les Français dispersent les Mourides (Sénégal).

Proche-Orient

  • Février [4] : La Porte crée des contingents de cavalerie légère kurde pour le maintien de l’ordre en Anatolie (Hamidiye). La présence de ces contingents, officiellement dirigés contre les Russes et les Britanniques, va accroître les tensions entre Arméniens et Kurdes, ces derniers donnant un caractère de djihad à leur mission.
  • 19 mars : Protectorat britannique sur Mascate et Oman (fin en 1971). Les Britanniques contrôlent la route maritime de l’Inde.
  • 11 septembre, Palestine : établissement de la Jewish Colonization Association (ICA), fondée par le baron Maurice de Hirsch. Elle se charge de l’organisation de la colonisation, qui prend un caractère nationaliste, et évoque la création d’un foyer national juif.
  • Révolte des tabacs en Perse. Annulation du monopole britannique sur le tabac. Le chah cède sous la pression de l’opinion publique aux revendications du clergé chiite et des moudjahidin opposés à l’influence européenne. Par ailleurs un courant nationaliste et constitutionaliste se développe à la même époque dans les cercles intellectuels.

Asie et monde indien

  • 29 mai, Japon :Le fondateur du parti de la liberté, Itagaki Taisuke, critique le militarisme et l’autocratie. Il réclame une politique étrangère purement défensive et la réduction du budget militaire.
  • 20 juin : Les Britanniques et les Néerlandais définissent leurs zones d’influence respectives à Bornéo. Les Pays-Bas obtiennent la plus grande partie de l’île.
  • 28 octobre : Tremblement de terre de Nobi au Japon.
  • Chine : L’armée réprime en Mandchourie le soulèvement de la secte de l’Elixir d’or, d’orientation antichrétienne.
  • Le général Osawa Takeo dénonce l’état d’impréparation militaire du Japon et sera radié pour indiscrétion en décembre. Toutefois tous les députés à la chambre élue n’obtiennent pas la réduction des dépenses militaires.
  • La pollution dans les mines de cuivre d’Ashio débouche sur une grève et un conflit avec la police. Il s’agit d’un des premiers grands conflits sociaux liés à l’industrialisation du Japon.

Amérique

Article détaillé : 1891 au Canada.
24 février : Promulgation de la constitution du Brésil
  • 24 février : Promulgation de la nouvelle constitution qui crée la république laïque et fédérale du Brésil. Le général Manuel Deodoro da Fonseca en est le premier président élu. La constitution, calquée sur le modèle des États-Unis, n’est guère adaptée aux exigences brésiliennes. Les provinces deviennent des États avec leur propre gouvernement, leurs finances et leur police armée.
  • 3 novembre : Le président Manuel Deodoro da Fonseca choisit de dissoudre l'Assemblée nationale et d'imposer un pouvoir dictatorial, mais poussé à la démission par une révolte de la Marine, il cède le pouvoir le 23 novembre au vice-président Floriano Peixoto (le maréchal de fer). Il annule la dissolution, révoque tous les gouverneurs qui avaient soutenu Deodoro et se rend maître de la situation. Il maintient la République sous la protection de l’armée.
  • 29 août : Guerre civile au Chili entre libéraux et positivistes. Démission du président José Manuel Balmaceda.
  • 31 août : Mise en place d’une république parlementaire au Chili. Jorge Montt, commandant de la marine qui à renversé Balmaceda, doit composer avec les nombreux partis qui bloquent toutes les décisions politiques, sociales ou économiques. Les gouvernements qui se succèderont jusqu’en 1914 seront frappés d’immobilisme.
  • Le volume de monnaie en circulation au Brésil à plus que doublé depuis 1887, ce qui provoque un brève période de spéculation, l’encihamento.

États-Unis

  • 14 mars : Suite à l’assassinat du surintendant de la police David Hennessey à la Nouvelle-Orléans en octobre 1890, neuf Italiens sont accusés puis déclarés innocent pour insuffisance de preuve. Les pêcheurs italiens de la ville célèbrent l’événement, mais au matin du 14 mars, la foule dirigée par l’avocat William Pakerson, force l’entrée de la prison. Deux suspects sont pendus et neuf tués à coup de fusil. L’Italie envoie un vaisseau de guerre pour rapatrier les Italiens qui veulent abandonner la ville et suspend les relations diplomatiques avec les États-Unis.
  • 19 mai : Création du Parti du Peuple à Saint-Louis. Il nait du rassemblement de deux alliances de fermiers avec un certain nombre de groupes réformateurs et de syndicats ouvriers. Son programme résume le mécontentement rural : monnaie flexible et frappe illimité de l’argent, récupération des terres cédées aux compagnies ferroviaires, suppression des droits de propriété foncière pour les étrangers, système plus souple d’emprunts garantis par l’État, impôts progressif sur le revenu, nationalisations de moyens de transports et de communication, scrutin secret et référendum, élection des sénateurs au suffrage universel. Bien qu’ils aient tenté d’attirer le prolétariat urbain en revendiquant de meilleures conditions de travail, les Populistes ne trouveront que peu d’écho dans le monde ouvrier.
    • Les Populistes, qui publient plus de cent journaux dans les années 1890, diffusent également de nombreux livres et brochures, dans le but de rééduquer la population rurale.
  • Septembre : La Colored Alliance décide une grève dans les champs de coton pour obtenir une augmentation de salaire. Dans l’Arkansas, un groupe mené par Ben Patterson échange des coups de feu avec un petit groupe de Blancs. Un régisseur est tué et une égreneuse de coton détruite. Les grévistes sont capturés et quinze d’entre eux exécutés (29 septembre).
  • Octobre : Grève des mineurs de Briceville (Tennessee) qui refusent de signer un nouveau contrat de travail non renégociable par lequel ils s’engagent à ne pas faire grève, à accepter les paiements en tickets d’approvisionnement et à abandonner leur droit de regard sur la quantité de charbon extrait. Elle est brisée par l’envoi de condamnés de droit commun encadrés par la police. Le 31 octobre, un millier de mineurs armés prennent le contrôle de la zone d’extraction et libèrent 500 détenus. Les entreprises reculent.
  • Avril : Un amérindien tue un soldat américain. il est acquitté pour acte de belligérance en état de guerre.
  • Le trust du sucre se transforme en holding.
  • Le premier gratte-ciel à la structure entièrement en acier, le Second Leiter Building, est achevé à Chicago par l’architecte William Le Baron Jenney.

Europe

1er mai : l'échauffourée de Clichy

France

Article détaillé : 1891 en France.

Suisse

Article détaillé : 1891 en Suisse.

Chronologies thématiques

Arts et culture

Sur la plage de Paul Gauguin

Sur les autres projets Wikimedia :

Sur les autres projets Wikimedia :

Économie et société

Naissances en 1891

Décès en 1891

10 septembre : Suicide du général français Georges Boulanger devant la tombe de sa maitresse au cimetière d'Ixelles (Bruxelles)

Notes et références


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 1891 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 1891 — This article is about the year 1891. Millennium: 2nd millennium Centuries: 18th century – 19th century – 20th century Decades: 1860s  1870s  1880s  – 1890s –  1900s  191 …   Wikipedia

  • 1891 — Años: 1888 1889 1890 – 1891 – 1892 1893 1894 Décadas: Años 1860 Años 1870 Años 1880 – Años 1890 – Años 1900 Años 1910 Años 1920 Siglos: Siglo XVIII – …   Wikipedia Español

  • 1891 — Portal Geschichte | Portal Biografien | Aktuelle Ereignisse | Jahreskalender ◄ | 18. Jahrhundert | 19. Jahrhundert | 20. Jahrhundert | ► ◄ | 1860er | 1870er | 1880er | 1890er | 1900er | 1910er | 1920er | ► ◄◄ | ◄ | 1887 | 1888 | 1889 | 18 …   Deutsch Wikipedia

  • 1891 — …   Википедия

  • 1891 — Либеральная революция в Чили. Чили стала парламентской республикой …   Хронология всемирной истории: словарь

  • 1891 — матем. • Запись римскими цифрами: MDCCCXCI …   Словарь обозначений

  • 1891 Mino-Owari earthquake — 1891 Mino Owari earthquake …   Wikipedia

  • 1891 год в истории железнодорожного транспорта — 1889 1890 1891 1892 1893 Портал:Железнодорожный транспорт См. также: Другие события в 1891 году История метрополитена в 1891 году …   Википедия

  • 1891 dans les parcs d'attractions — Années : 1888 1889 1890  1891  1892 1893 1894 Décennies : 1860 1870 1880  1890  1900 1910 1920 Siècles : XVIIIe …   Wikipédia en Français

  • 1891 год в театре — 1889 1890  1891  1892 1893 Портал:Театр См. также: Другие события в 1891 году События в музыке и События в кино Содержание …   Википедия

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”