Vincennes
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vincennes (homonymie).

48° 50′ 52″ N 2° 26′ 21″ E / 48.8477777778, 2.43916666667

Vincennes
Le château de Vincennes.
Le château de Vincennes.
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Île-de-France
Département Val-de-Marne
Arrondissement arrondissement de Nogent-sur-Marne
Canton chef-lieu de deux cantons
Code commune 94080
Code postal 94300
Maire
Mandat en cours
Laurent Lafon
2008-2014
Intercommunalité Paris Métropole
Site web http://www.vincennes.fr/
Démographie
Population 48 118 hab. (2008)
Densité 25 193 hab./km²
Gentilé Vincennois, Vincennoises
Géographie
Coordonnées 48° 50′ 52″ Nord
       2° 26′ 21″ Est
/ 48.8477777778, 2.43916666667
Altitudes mini. 47 m — maxi. 69 m
Superficie 1,91 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Vincennes est une ville française du Val-de-Marne, à l'est de Paris. Elle donna son nom, par métonymie, au bois de Vincennes, situé au sud de la ville, propriété de la mairie de Paris. Vincennes est célèbre pour son château, qui fut à l'origine de la fondation de la ville. C'est la deuxième commune la plus dense de France derrière Levallois-Perret.

Sommaire

Histoire

La fondation de la ville de Vincennes date du XIIe siècle, et est due à Louis VII, qui venait chasser le grand gibier dans la forêt, et décida de construire sur l'emplacement de l'actuel château un logis de repos. Philippe Auguste, son fils et successeur au trône, agrandit le logis et entoura d'un mur d'enceinte la forêt, qu'il réserva aux chasses. Une chapelle fut construite, la chapelle de la Pissotte, par référence aux ruisseaux qui descendent de Montreuil. Mais Vincennes devint réellement une ville d'importance sous le règne de Louis IX, dit saint Louis, qui aimait à demeurer dans le manoir de Vincennes, rendait ses jugements sous le célèbre chêne de la forêt, situé aujourd'hui devant l'entrée du château, et surtout fit partir ses deux croisades de 1248 et 1269 de Vincennes. Philippe VI fut le premier grand roi bâtisseur, puisqu'il fortifia le manoir, et décida de la construction de l'énorme donjon central du château, en 1337. Charles V termina le donjon en 1373, et surtout décida de construire son immense enceinte fortifiée, composée de neuf tours. En une quinzaine d'années, Charles V réalisa la plus importante architecture militaire de toute l'Europe au XIVe siècle, c'est le château fort des Valois, qui est toujours intact de nos jours.

En 1420 commença l'occupation anglaise, suite au traité de Troyes, avec la régence du roi Henri V d'Angleterre, qui y mourut en 1422. En 1436, Paris et Vincennes furent libérées de la présence anglaise. Plus tard, François Ier compléta l'édification de la Sainte-Chapelle, terminée en 1552 par l'architecte Philibert de l'Orme. Le cardinal Mazarin conçut durant une dizaine d'années plusieurs projets pour Vincennes et son château, avant d'y décéder en 1661. Après la mort de Mazarin, Louis XIV ne vint guère à Vincennes, la cour ayant alors été transférée à Versailles. En 1661, le Roi-Soleil et Charles IV de Lorraine signent le traité de Vincennes.

C'est à la fin du XVIIe siècle que paradoxalement la ville de Vincennes se développa avec le départ du roi. Les cultivateurs s'installèrent sur les terres rendues. En 1667, l'archevêque de Paris créa une paroisse autonome, la paroisse de la Pissotte, qui marqua la réelle indépendance de la ville vis-à-vis de Paris. En 1740 fut créée la manufacture de porcelaine de Vincennes, qui bénéficiait du soutien attentif de Madame de Pompadour, la favorite du roi Louis XV, avant d'être transférée définitivement à Sèvres en 1756. En 1790, la paroisse devint la commune de Vincennes.

En 1929, la commune de Vincennes perdit la moitié de sa superficie suite à l'annexion du bois de Vincennes par la ville de Paris.

Héraldique

Le blason et la devise de Vincennes ont été choisis par décision du conseil municipal du 31 mars 1952.

Blason de Vincennes

De gueules au château d'argent donjonné et crénelé, posé sur un chemin de ronde aussi crénelé, flanqué à dextre et à senestre d'une échauguette, le tout posé sur une risberme, d'argent maçonné et ajouré de sable, accompagné en pointe de trois boulets mal ordonnés aussi d'argent; au chef d'azur semé de fleurs de lis d'or.

La devise de la ville est : Liliis Justitia Lapidibus Fama',' ce qui peut se traduire par : la justice par les lis, la renommée par les pierres.

Géographie

Localisation de Vincennes en région parisienne

La commune est située dans le département du Val-de-Marne, en Île-de-France, dans la banlieue est de Paris. Elle ne comprend pas le bois de Vincennes, qui est sur la commune de Paris. Elle est une sorte d'enclave ceinte par deux ensembles plus de quatre fois plus grands qu'elle, au nord, Montreuil et, au sud, le bois de Vincennes. Le centre ville est à environ 8 km de l'île de la Cité, au centre de la capitale. Ses communes limitrophes sont les suivantes :

Rose des vents Montreuil Montreuil Montreuil Rose des vents
Saint-Mandé N Fontenay-sous-Bois
O    Vincennes    E
S
Paris
(bois de Vincennes)
Paris
(bois de Vincennes)
Paris
(bois de Vincennes)

La commune est traversée d'est en ouest par l'avenue de Paris. En venant de Paris, on entre dans la ville par cette avenue qui relie le centre ville à la porte de Vincennes. En venant de l'est, par exemple de l'autoroute A4, on y entre par cette même avenue après avoir emprunté l'avenue de Nogent.

Administration

En 2010, la commune de Vincennes a été récompensée par le label « Ville Internet @@@@ »[1].

Liste des maires de Vincennes

Liste des maires successifs[2]
Période Identité Étiquette Qualité
2002 en cours Laurent Lafon NC Consultant en finances publiques locales
1996 2002 Patrick Gérard UDF Professeur des universités en science politique
1971 1996 Jean Clouet UDF Instituteur
1966 1971 Jean Burgeat   Cadre d'entreprise
1947 1966 Antoine Quinson CNI Ingénieur civil des ponts et chaussées
1944 1947 Georges Lamouret SFIO  

Conseil municipal

Composition du conseil municipal de Vincennes

Le conseil municipal est composé de 43 élus, dont le maire et 12 adjoints :

Groupe Partis Sièges
  Avec vous pour Vincennes NC, UMP, MoDem 35
  Vivons Vincennes ! PS, MRC, PRG 4
  Les Verts - Vincennes Les Verts 3
  Ensemble à gauche ! DVG, PCF 1

Cantons

Liste des cantons de Vincennes
Canton Habitants (2008) Conseiller général actuel Parti
Canton de Vincennes-Est 25 371 Dominique Le Bideau apparentée UMP
Canton de Vincennes-Ouest 22 747 Catherine Procaccia UMP

Démographie

En 2008, Vincennes est la 9e commune la plus peuplée du Val-de-Marne (sur 47) et la 130e au niveau national.

Évolution démographique
Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 2 014 2 163 1 853 2 035 2 854 3 032 3 522 4 700 4 765
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 5 834 13 414 14 573 17 064 18 243 20 530 22 237 24 626 27 450
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 31 405 34 185 38 568 41 527 45 236 46 859 48 967 49 226 50 434
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
Population 50 436 49 143 44 261 42 870 42 267 43 595 47 488 47 372 48 118[3]
Notes, sources, ... Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes.
(Sources : Base Cassini de l'EHESS[4] et Insee)

Économie

Vincennes est une place financière active, contribuant à la vitalité de l'économie locale[réf. nécessaire]. La tertiarisation des activités a été sensible avec le développement des bureaux ; depuis la fin des années 1980, Vincennes s'est transformée. L'aménagement du quartier du Parc du Château a notamment permis la création de 28 000 m2 de bureaux. La création d'un nouveau quartier à l'est, le Domaine du bois de Vincennes, offre aussi des opportunités pour développer l'économie locale. Vincennes est à proximité de Paris, et notamment du quartier de Bercy-Gare de Lyon, a une situation stratégique à mi-chemin d'Orly et de Roissy qui facilite les relations des PME exportatrices, possède un réseau routier et une desserte par les transports en commun qui contribuent, avec une taxe professionnelle parmi les plus faibles de l'est parisien, à l'essor économique de la ville.

Vincennes compte 15 191 emplois, dominés par le secteur tertiaire (90,3 %) et une dominante de petites structures : 76 % ont moins de 10 salariés. Un fort renouvellement des entreprises est à signaler.

Monuments et sites

Espaces verts

Vincennes compte onze squares et six jardins sur une surface totale de 116 766 m2, répartis dans tous les quartiers de la ville, ainsi qu'un patrimoine de 3 700 arbres de près de 60 espèces différentes[5].

En 2009, la ville a été récompensée par une 3e fleur dans le cadre du concours des villes et villages fleuris[6].

Transport en commun

Vincennes est traversé par plusieurs modes de transport ferroviaire, le métro et le RER. Elle est desservie par deux stations de métro par la ligne (M) (1) dont une est le terminus oriental, et par une gare située sur la ligne (RER) (A). La majorité des lignes de bus desservent le terminus de la ligne de métro.

Projet

Un projet de prolongement de la ligne (M) (1) est envisagée jusqu'au carrefour des Rigollots, à Fontenay-sous-Bois, puis potentiellement à long terme jusqu'à Val-de-Fontenay, en interconnexion avec les lignes (RER) (A) et (RER) (E).

Éducation et enseignement

Il existe plusieurs établissements scolaires à Vincennes :

  • 8 écoles maternelles municipales : maternelle Ouest, Roland-Vernaudon, Clément-Viénot, Franklin-Roosevelt, Joseph-Clouet, Est, Nord et Jean-Monnet ;
  • 6 écoles élémentaires municipales : élémentaire Ouest, Roland-Vernaudon, Sud, Est-Libération et Est-Passeleu (accolés) (101 ans tous deux) et Jean-Monnet ;
  • 3 collèges publics : Hector-Berlioz (accolé au lycée du même nom), Antoine-de-Saint-Exupéry, Françoise-Giroud (ouvert en septembre 2006) ;
  • 1 lycée privé : Gregor Mendel, lycée technologique, spécialisé notamment dans les filières STL, STG et ST2S… ce lycée a une annexe à Montreuil pour les BTS (Bio analyse et contrôle) et les Bac Pros ;
  • 2 lycées publics : Hector-Berlioz, lycée professionnel Jean Moulin (adossé à l'école élémentaire Sud) avec les filières secrétariat, comptabilité, vente, commerce, service.
  • 1 complexe scolaire privé sous contrat : le collège-lycée Notre-Dame de la Providence.

Suite aux évènements de mai 1968, le ministère de l'Éducation nationale créa, en 1969, le Centre universitaire expérimental de Vincennes, une université nationale autogérée qui préfigura l'université Paris-VIII, encore appelée de nos jours « université de Vincennes », bien que se trouvant depuis les années 1980 à Saint-Denis.

Culture et sport

  • L'Espace Daniel-Sorano, contenant un théâtre de 212 places et une salle permettant des projections de cinéma
  • Un cinéma de quatre salles, Le Vincennes
  • Un conservatoire municipal
  • « Cœur de Ville » regroupe une médiathèque, un conservatoire, un auditorium de 300 places, des services publics (petite enfance, enfance-jeunesse, DRH, archives municipales, service culturel) et une salle de réception pour les familles et les associations
  • Trois bibliothèques de quartier
  • Une salle de concerts et spectacles dans le centre culturel Georges Pompidou
  • La Cartoucherie de Vincennes, abritant notamment le théâtre du Soleil dirigé par Ariane Mnouchkine, bien qu'elle soit administrativement parlant dans le 12e arrondissement de Paris
  • Zoo de Vincennes
  • Arboretum de l'école du Breuil

Évènements culturels

Équipements et évènements sportifs

  • Hippodrome de Vincennes
  • Une piscine municipale jouxtant le lycée Hector-Berlioz
  • Plusieurs gymnases : le gymnase des Vignerons, le gymnase Hector-Berlioz, le gymnase de l'Est, le gymnase du Centre culturel et sportif Georges-Pompidou et depuis le mois de novembre 2007 le gymnase du plateau Georges-Serre
  • Un parc municipal des sports (situé dans le bois de Vincennes) regroupant les stades Léo-Lagrange (football), Léon-Bonvoisin (rugby) et Jean-Mermoz (tennis), une piste d'athlétisme de 400 m (6 couloirs) et une piste de VTT (450 m2).
  • Une patinoire sur la place de la mairie de Vincennes en hiver
  • Une fête du sport depuis 2003
  • Les Podiums du sport, qui récompensent des sportifs locaux depuis 2003

Vie associative

La vie associative de Vincennes est assez dense et riche, comptant près de 250 associations.

Clubs sportifs

Il existe un très grand nombre d'associations municipales dont :

  • le Rugby club de Vincennes: club de rugby amateur ;
  • le Cercle d'escrime de Vincennes : club d'escrime ;
  • le Vincennes volley club : club de volley-ball ;
  • la Société vincennoise de lutte et de judo (SVLJ) basée au gymnase Hector Berlioz qui propose des cours de judo (adultes et enfants), de jujutsu (adultes) et de sport chanbara (adultes) ;
  • la Musculation vincennes club (MVC) au gymnase Hector Berlioz ;
  • la RSV (Rythmique Sportive Vincennoise) : club de GRS (anciennement Gymnastique Rythmique) pratiquant le loisir et la compétition ;
  • l'Étoile Sportive de Vincennes: club de football amateur.

Vincennes compte aussi des clubs privés :

  • Le Cercle Tissier, dirigé par Christian Tissier, célèbre pour[réf. nécessaire] son enseignement de l'aikido, et qui propose également des cours de kobudo, plusieurs formes de karaté, de jujutsu, de ninjutsu, de krav maga, de kajukenbo, de kendo…

Jumelage

La ville de Vincennes est jumelée avec quatre villes d'Europe et une ville des États-Unis.

Vincennes est de plus la marraine de guerre de deux villes qui furent quasiment détruites durant les deux conflits mondiaux, et qu'elle a aidé à reconstruire :

Personnalités liées à la commune

Souverains et personnalités politiques

Saint Louis, roi de France de 1226 à 1270, résidait à Vincennes

Sportifs et personnalités du monde culturel

L'acteur Jean Rochefort a grandi à Vincennes

Autres personnalités

  • Mata Hari, danseuse, fut fusillée comme espionne à Vincennes en 1917.
  • Jean Bringer, (1916-1944), né à Vincennes, chef départemental des FFI de l'Aude.
  • Clem Sohn, parachutiste américain mort à Vincennes en 1937.
  • Marcel Deprez né à Aillant-sur-Milleron en 1843 et mort à Vincennes en 1918, est un ingénieur français ayant essentiellement travaillé sur l'électricité

Lien externe

Notes et références

  1. Palmarès 2010 des Villes Internet sur le site officiel de l'association. Consulté le 17/12/2009.
  2. Informations tirées de l'ouvrage : Une histoire de Vincennes, mémoire pour l'an 2000
  3. Recensement de la population au 1er janvier 2008 sur Insee
  4. Notice communale de Vincennes sur le site Cassini de l’EHESS
  5. http://www.vincennes.fr/Cadre-de-vie/Espaces-verts
  6. http://www.cnvvf.fr/site/index.php?page=1&idpt=94 Palmarès du concours des villes et villages fleuris

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Vincennes de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Vincennes — Escudo …   Wikipedia Español

  • Vincennes — Vincennes …   Deutsch Wikipedia

  • Vincennes —   [vɛ̃ sɛn], Stadt im Département Val de Marne, unmittelbar östlich von Paris, 42 300 Einwohner; Universität (gegründet 1968, jetzt Universität Paris VIII); Elektro , Foto , Parfüm , Druckindustrie, Maschinenbau. Im parkartigen Bois de Vincennes …   Universal-Lexikon

  • Vincennes — Vincennes, IN U.S. city in Indiana Population (2000): 18701 Housing Units (2000): 8574 Land area (2000): 7.136925 sq. miles (18.484550 sq. km) Water area (2000): 0.068011 sq. miles (0.176147 sq. km) Total area (2000): 7.204936 sq. miles… …   StarDict's U.S. Gazetteer Places

  • Vincennes — (spr. Wängsenn), 1) (vor der Revolution La Pisotte), befestigter Marktflecken u. Cantonshauptort im Arrondissement Sceaux des französischen Departements Seine, 1/2 Stunde östlich von Paris; Porzellanfabrik, Webereien; das alte, schon Mitte des 14 …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Vincennes — Vincennes, 1) (spr. wängßénn ) Stadt und östlicher Vorort von Paris, im franz. Depart. Seine, Arrond. Sceaux, an der Ostbahn (Linie Paris Verneuill Etang), durch Straßenbahn mit Paris verbunden (s. die Karte bei »Paris«, S. 440), bekannt durch… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Vincennes — (spr. wängßénn), Stadt und östl. Vorort von Paris [Karte: Frankreich I, 3], (1901) 31.405 E., Fort, Arsenal, Artillerie und Schießschule, berühmtes Schloß und Park (921 ha, Manöverfeld) …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Vincennes — (wängsänn), Flecken bei Paris mit festem Schlosse, Artillerieschule, Staatsgefängnissen …   Herders Conversations-Lexikon

  • Vincennes — French commune nomcommune=Vincennes in the background. mapcaption=Paris and inner ring départements lat long=coord|48|50|42|N|2|26|05|E|region:FR type:city région=Île de France département=Val de Marne arrondissement=Nogent sur Marne canton=… …   Wikipedia

  • Vincennes — /vin senz /; for 2 also Fr. /vaonn sen /, n. 1. a city in SW Indiana, on the Wabash: the first permanent settlement in Indiana, 1702. 20,857. 2. a city in N France, near Paris. 44,467. * * * ▪ France       town, eastern residential suburb of… …   Universalium

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”