Chatenay-Malabry

Châtenay-Malabry

Châtenay-Malabry
Armoiries
Détail
Administration
Pays France
Région Île-de-France
Département Hauts-de-Seine
Arrondissement Antony
Canton Châtenay-Malabry (chef-lieu)
Code Insee abr. 92019
Code postal 92290
Maire
Mandat en cours
Georges Siffredi
2008-2014
Intercommunalité communauté d'agglomération des Hauts-de-Bièvre (siège)
Site internet chatenay-malabry.fr
Démographie
Population 31 873 hab. (2006)
Densité 4 996 hab./km²
Gentilé Châtenaisiens
Géographie
Coordonnées 48° 45′ 55″ Nord
       2° 16′ 41″ Est
/ 48.7652777778, 2.27805555556
Altitudes mini. 65 m — maxi. 172 m
Superficie 6,38 km²

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Châtenay-Malabry est une commune française, située dans le département des Hauts-de-Seine et la région Île-de-France, dans l'arrondissement d'Antony, au sud-ouest de Paris, et qui fait partie de la Communauté d'agglomération des Hauts-de-Bièvre créée en 2002.

Sommaire

Géographie

Localisation

Vue de la commune de Châtenay-Malabry en rouge sur la carte de la « Petite Couronne » d'Île-de-France

Châtenay-Malabry est une ville de la banlieue sud de Paris située dans le Hurepoix, à 11,3 kilomètres au sud-ouest de la cathédrale Notre-Dame de Paris[1].

Châtenay-Malabry est traversée par la Coulée verte du sud parisien qui reprend une partie de la via Turonensis, l'une des des quatre chemins de France du pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Géologie et relief

Climat

Voies de communication et transports

Voies routières

La commune est traversée, par la D 986, ancienne RN 186, et son autoroute parallèle A86. Ces axes importants établissent la liaison entre Antony, à l'est, et le Plessis-Robinson à l'ouest. La départementale 63 assure, elle, la liaison Nord (Sceaux-Fontenay aux Roses) - Sud (Verrières-le-Buisson).

Pistes cyclables

L'avenue Sully-Prudhomme - A droite : le parc de Sceaux, à gauche l'école Centrale

La commune est traversée par la Coulée verte, située sur la tranchée couverte de la ligne à grande vitesse. Une piste cyclable qui la parcoure de bout-en bout, permet de relier la Gare Montparnasse et Massy.

Une piste cyclable longe aussi la départementale 986 et une autre l'avenue Sully-Prudhomme.

Transports en commun

Châtenay-Malabry n'est pas directement reliée au réseau RER par l'intermédiaire du RER B mais la station Robinson qui se trouve à l'intérieur de la commune de Sceaux et terminus de la ligne, est à proximité immédiate.

11 lignes de bus relient Le Plessis-Robinson (et Châtenay-Malabry ?) à Paris et aux communes limitrophes, via les réseaux de bus de l'Île-de-France :

Urbanisme

Morphologie urbaine

Logement

Projets d'aménagements

Toponymie

Le nom Châtenay vient sûrement[2] du latin castellanum qui signifie petit château et camp romain, ce qui en fait remonter l'origine au Ier ou au IIe siècle. On a d'ailleurs retrouvé des objets gallo-romains, mais aussi préhistoriques et gaulois.

On évoquait jadis une origine liée au mot châtaignier. Mais l'on sait aujourd'hui que la culture du châtaignier est relativement récente dans cette région.

Quant à Malabry, cela veut dire mal situé, mauvais terrain, à mettre en relation sans doute avec les nombreuses pentes et côtes du territoire de cette commune.

Histoire

Châtenay-Malabry en 1751

La première mention de Châtenay a été faite par l'abbé Irminon au IXe siècle, sous le nom Castanetum. La terre appartint pour sa plus grande partie au chapitre de la cathédrale de Paris jusqu'à la Révolution.

Châtenay et sa commune voisine Antony ont procédé en 1936 à un échange important de terrains. Châtenay a cédé ses droits sur le parc de Sceaux au profit d'Antony qui a cédé une grande partie de son territoire au nord-ouest.

Voltaire y séjourna en exil à partir de 1719 (il est, par ailleurs, probable qu'il y soit né), de retour dans la maison paternelle (château de la Roseraie).

Chateaubriand y vécut de 1807 à 1816, dans sa propriété de la Vallée-aux-Loups, située dans le Val d'Aulnay.

Politique et administration

Tendances politiques et résultats

Administration municipale

Depuis 2007, Châtenay-Malabry fait partie des communes[3] qui utilisent les machines à voter.

Liste des maires

Quatre maires ont été élus à Châtenay-Malabry depuis 1965 :

Liste des maires depuis 1965
Période Identité Parti Qualité
14 mars 1965 21 mars 1971 André Mignon ... ...
21 mars 1971 1976 André Mignon ... ...
1976 20 mars 1977 Jean Vons PS ...
20 mars 1977 13 mars 1983 Jean Vons PS ...
13 mars 1983 19 mars 1989 Jean Vons PS ...
19 mars 1989 1992 Jean Vons PS ...
1992 18 juin 1995 Jean-François Merle PS ...
18 juin 1995 18 mars 2001 Georges Siffredi RPR ...
18 mars 2001 9 mars 2008 Georges Siffredi RPF ...
9 mars 2008 → en cours Georges Siffredi UMP ...

Instances judiciaires et administratives

Politique environnementale

Jumelages

Châtenay-Malabry est aujourd'hui jumelée avec quatre villes étrangères.

  • Drapeau de l'Allemagne Bergneustadt (Allemagne) depuis 1967Modèle:Jumelage/Ville en lien rouge Modèle:Jumelage/Ville en lien rouge/Modèle Lien absent
  • Drapeau des Pays-Bas Landsmeer (Pays-Bas) depuis 1986
Bergneustadt et Landsmeer sont aussi jumelées entre elles depuis 1967

Population et société

Démographie

Évolution démographique
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
568 573 559 526 652 545 496 525 566
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
686 754 942 825 982 1 112 1 194 1 339 1 561
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 706 1 888 2 019 2 367 2 966 3 682 3 893 9 179 14 269
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 - -
24 756 27 484 30 497 28 580 29 197 30 621 31 873 - -

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


Enseignement

Châtenay-Malabry est située dans l'académie de Versailles.

Établissements scolaires

La ville administre 7 écoles maternelles et 7 écoles élémentaires communales :

  • les groupes scolaires Jean-Jaurès, Jules Verne, Pierre Brossolette, des Mouilleboeufs, Thomas Masaryk et Pierre Mendès-France accueillent chacun une école maternelle et une école élémentaire.
  • l'école maternelle Suzanne Buisson et l'école élémentaire Léonard de Vinci.

Le département gère xxx collèges et la région Île-de-France deux lycées :

Châtenay-Malabry abrite également l'établissement privé Sophie Barat, du nom de Madeleine-Sophie Barat, la fondatrice de la Société du Sacré-Cœur de Jésus, congrégation religieuse en charge de cet établissement scolaire.

Vie universitaire

L'école Centrale
La résidence des élèves de l'école Centrale

Châtenay-Malabry abrite :

Manifestations culturelles et festivités

  • Châtenay-Malabry est le titre d'une chanson de Vincent Delerm
  • Tendre banlieue est le titre d'une série de bandes dessinées réalisée par Tito dont les histoires se déroulent essentiellement à Châtenay-Malabry.
  • Le festival du Val d'Aulnay se tient tous les mois de juin dans les différents lieux de la Vallée-aux-Loups.
  • Chaque année a lieu en partenariat avec le cinéma "Le Rex" à Châtenay-Malabry le festival "Paysages de cinéaste".
  • Chaque année depuis 2008 a lieu en avril les Rencontres du livre Afrique - Caraïbes - Maghreb sous la direction de l'écrivain Caya Makhélé.

Santé

Sports

Médias

Cultes

Les châtenaisiens ont la possibilité de pratiquer les cultes catholique, protestant et orthodoxe.

Il y a trois paroisses catholiques à Châtenay-Malabry[6]. Les lieux de culte correspondant sont : pour la paroisse Sainte Bathilde[7] : l'église Sainte-Bathilde située à Robinson; pour la paroisse Paroisse Sainte Thérèse d'Avila[8] : l'église Sainte Thérèse d’Avila - Sainte Monique de la Butte Rouge, située dans le bas du quartier de la Butte-Rouge ; pour la paroisse Saint-Germain-l'Auxerrois[9] : l'église Saint-Germain-l'Auxerrois.

Trois temples protestants regroupent les communautés protestantes : le temple de l'Église réformée de France[10] situé en centre ville, la communauté mennonite[11] et le temple de l'Église évangélique luthérienne de France[12].

Deux églises chrétiennes de rite oriental : l'Église orthodoxe de l'archevêché des églises orthodoxes russes d'Europe occidentale[13] abritant la communauté orthodoxe des Saints Pierre et Paul, fondée par le Père Michel Evdokimov et l'Église copte Ste Marie-St Marc de Paris[14] située au cœur de la Butte-Rouge.

Économie

Revenus de la population et fiscalité

Emploi

Entreprises et commerces

Culture et patrimoine

Monuments et lieux touristiques

  • La cité-jardin de la Butte-Rouge (1931-1939 puis 1949-1965) : elle fait partie de la quinzaine de cités-jardins construite par l'Office HBM de la Seine alors dirigé par Henri Sellier. Elle est conçue par les architectes Joseph Bassompierre-Sewrin, Paul Sirvin, Paul de Rutte et le paysagiste André Riousse sur 74 hectares, en 7 tranches successives. Plus on avance dans le temps, plus les immeubles construits s'agrandissent tout en conservant certaines caractéristiques de la cité-jardin initiale. 1 573logements sont construits à la fin des années 1930, 3 695aujourd'hui. En dépit de sa qualité urbaine et architecturale, la Butte-Rouge n'est pas protégée au titre des monuments historiques.
  • La Maison de Chateaubriand et l'Arboretum de la Vallée-aux-Loups (se visitent).
  • L'Ile verte, propriété de Jules Barbier et de sa famille, le peintre Jean Fautrier y séjourna de 1945 à 1964
  • Les Murs Blancs, propriété d'Emmanuel Mounier.
  • L'église Saint-Germain-l'Auxerrois, l'une des églises les plus anciennes de France dont les fondations et une partie du clocher d'art Roman datent du Xe siècle.
  • Le Laboratoire national de dépistage du dopage.
  • Dans la partie nord de la forêt de Verrières dépendant de Châtenay-Malabry, subsistent quelques traces de l'ancien château-fort de La Boursidière.

Patrimoine culturel

Personnalités liées à la commune

  • François-Marie Arouet, dit Voltaire, y a séjourné
  • Henri de Latouche (° 1785 - † 1851) - Journaliste, poète et écrivain français (inhumé au Cimetière ancien de Châtenay-Malabry)
  • Jules Barbier (° 1825 - † 1901) - Poète, écrivain, librettiste de Charles Gounod (Faust, Roméo et Juliette), Jacques Offenbach (les Contes d'Hoffmann), Léo Delibes (Sylvia), habitait Châtenay-Malabry
  • Sully Prudhomme (° 1839 - † 1907) - Poète français, premier écrivain à recevoir le prix Nobel de littérature (1901), décédé à Châtenay-Malabry
  • Félix Fénéon (°1861)- + 1944) - Écrivain et critique d'art, directeur de la Galerie Bernheim Jeune, décédé à Châtenay-Malabry
  • Paul Léautaud (° 1872 - † 1956) - Écrivain, habitant de Fontenay-aux-Roses décédé en 1956 à la clinique de la Vallée aux Loups, inhumé au Cimetière ancien de Châtenay-Malabry
  • Jacques Rigaut (° 1898 - † 1929) - Poète français, mort à Châtenay-Malabry
  • Emmanuel Mounier (° 1905 - † 1950) - Philosophe chrétien français, (inhumé au Cimetière ancien de Châtenay-malabry)
  • André Martinet (° 1908 - † 1999) - Linguiste, décédé à Châtenay-Malabry
  • Pierre George (° 1909 - † 2006) - Géographe français, membre de l'Académie des sciences morales et politiques, décédé à Châtenay-Malabry
  • Paul Ricœur (° 1913 - † 2005) - Philosophe chrétien français, décédé à Châtenay-Malabry
  • René-Louis Lafforgue (° 1928 - † 1967) - Poète, chanteur-compositeur dont Julie la rousse en 1957, habitait Châtenay-Malabry
  • Guy Hocquenghem (° 1946 - † 1988) - Essayiste, romancier et militant homosexuel, habitait Châtenay-Malabry
  • Alain Valtat (° 1947) - Photographe et historien d'art, habitait Châtenay-Malabry de 1960 à 1965
  • Marie-George Buffet (° 1949) - Adjointe au maire de Châtenay-Malabry en 1977
  • Georges Siffredi (° 1956) - Maire de Châtenay-Malabry depuis 1995
  • Fabrice Colin (° 1972) - Écrivain, né à Châtenay-Malabry
  • Grégoire Colin (° 1975) - Acteur, né à Châtenay-Malabry
  • Jérôme Rothen (° 1978) - Footballeur français, né à Châtenay-Malabry
  • Habib Bamogo (° 1982) - Footballeur français, habite Châtenay-Malabry
  • Clémence Poésy (° 1982) - Actrice française, habite Châtenay-Malabry
  • Arnaud Marchois (° 1983) - Joueur de rugby à XV français, né à Châtenay-Malabry
  • Hatem Ben Arfa (° 1987) - Footballeur français, habite Châtenay-Malabry

Héraldique

Armes de Châtenay-Malabry

Elles peuvent se blasonner ainsi aujourd’hui :

Parti, au 1er, de gueules à la branche de châtaignier d'or garnie de ses fruits d'argent, au 2e, d'or à la couleuvre ondoyante d'azur en pal (rappelant les armes de Colbert).

Compléments

Bibliographie

Iconographie (photos)

Commons-logo.svg

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

  1. Calcul de l'orthodromie entre Châtenay-Malabry et Paris. Consulté le 11 février 2009
  2. Antony par Y. Firini, éd. Maury
  3. Liste des communes équipées de machines de vote électronique dans le 92. Consulté le 22 novembre 2008
  4. Faculté de Pharmacie sur Université Paris-Sud 11. Consulté le 11 février 2009
  5. site du CREPS d'Île-de-France. Consulté le 11 février 2009
  6. Paroisses Catholiques sur Châtenay Malabry sur Paroisse Saint Germain l'Auxerrois, 2 août 2008. Consulté le 10 février 2009
  7. Paroisse Sainte-Bathilde, 18 février 2009. Consulté le 4 mars 2009
  8. Paroisse Sainte Thérèse d’Avila sur Evêché de Nanterre. Consulté le 10 février 2009
  9. Paroisse Saint-Germain-l'Auxerrois, 29 octobre 2008. Consulté le 10 février 2009
  10. Communauté protestante de Robinson sur Paroisse Saint Germain l'Auxerrois, 15 janvier 2009. Consulté le 10 février 2009
  11. Communauté mennonite de Châtenay-Malabry sur Paroisse Saint Germain l'Auxerrois, 2 décembre 2008. Consulté le 10 février 2009
  12. Eglise Evangélique Luthérienne de Châtenay Malabry - Le Plessis Robinson. Consulté le 10 février 2009
  13. Site de la Communauté Orthodoxe des Saints Pierre et Paul, 5 octobre 2008. Consulté le 10 février 2009
  14. présentation de l'Église orthodoxe copte à Châtenay-Malabry sur Evêché de Nanterre. Consulté le 17 janvier 2009
  • Portail des Hauts-de-Seine Portail des Hauts-de-Seine
Ce document provient de « Ch%C3%A2tenay-Malabry ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chatenay-Malabry de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Châtenay Malabry — Détail Administration Pays France Région …   Wikipédia en Français

  • Chatenay-Malabry — Châtenay Malabry …   Deutsch Wikipedia

  • Châtenay-Malabry — Châtenay Malabry …   Deutsch Wikipedia

  • Châtenay-Malabry — Paris and inner ring départements …   Wikipedia

  • Châtenay-Malabry — Escudo …   Wikipedia Español

  • Châtenay-Malabry — Pour les articles homonymes, voir Châtenay. 48° 45′ 55″ N 2° 16′ 41″ E …   Wikipédia en Français

  • Chatenay-Malabry — Original name in latin Chtenay Malabry Name in other language Chatenay, Chatenay Malabry, Chatenay la Montagne, Chatenay les Bagneux, Chtenay, Chtenay Malabry, Chtenay la Montagne, Chtenay ls Bagneux, Shatne Malabri, Shatne Malabri, sha te nai ma …   Cities with a population over 1000 database

  • Kanton Châtenay-Malabry — Region Île de France Département Hauts de Seine Arrondissement Antony Hauptort Châtenay Malabry Einwohner 28.571 (1. Jan. 2008) …   Deutsch Wikipedia

  • Canton de Châtenay-Malabry — Administration Pays France Région Île de France Département Hauts de Seine Arrondissement Arrondissement d Antony …   Wikipédia en Français

  • Canton De Châtenay-Malabry — Administration Pays France Région Île de France Département Hauts de Seine Arrondissement Arrondissement d Antony Code cantonal 92 41 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”