1918

Années :
1915 1916 1917  1918  1919 1920 1921

Décennies :
1880 1890 1900  1910  1920 1930 1940
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada, États-Unis) • Asie • Europe (France, Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Automobile • Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Droit Économie • Football Littérature Musique Musique classique Parcs de loisirs Photographie • Santé et médecine • Science Sociologie Sport Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 1918 du calendrier grégorien.

Sommaire

Événements

Afrique

  • Famine en AEF, en particulier au Gabon (fin en 1926).
  • Pandémie de grippe espagnole en AOF.
  • Législation du statut de squatter par la Resident Native Ordinance au Kenya.
  • Les missionnaires du Kenya s'opposent à la politique de quasi-travail forcé du gouverneur Edward Northey (en) (1918-1921).
  • Émergence d'un clergé noir dans l'Église catholique pendant l'entre-deux-guerres (encycliques de Benoît XV et Pie XI).

Amérique

31 mars : Reforma universitaria en Argentine. Des étudiants s'emparent de l'université de Córdoba
  • Mars : Création à Saltillo de la Confédération régionale ouvrière mexicaine (CROM, Confederación Regional Obrera Mexicana).
  • 31 mars : Début d'une révolte étudiante en Argentine. Manifestation de masse à Córdoba.
  • 11 avril : Fondation de la Fédération universitaire argentine.
  • 21 juin : La Fédération universitaire de Córdoba lance un Manifeste qui remet en cause totalement le fonctionnement de l'université en Argentine.
  • 12 juin[2] : Les États-Unis font approuver une Constitution à Haïti lors d’un référendum truqué. Le pays est administré conjointement par les États-Unis et un dictateur fantoche.
  • Série de grèves en Argentine, aussi bien en zones rurales qu'urbaines (1918-1919).
  • Manifestations contre le coût des aliments au Chili (1918-1919).
  • État de siège au Brésil.
  • Brésil : Fin de la crise qui durait depuis 1906, les richesses agricoles du pays (café, blé, caoutchouc et sucre) sont à nouveau exportées massivement.
Articles détaillés : 1918 au Canada et 1918 au Québec.

États-Unis

11 novembre : La Fin de la Guerre à la Une du New York Times
  • 8 avril : Instauration du National War Labor Board (fin le 12 août 1919). Il arbitre de nombreux conflits entre le patronat et les syndicats.
  • 10 avril : Loi Webb-Pomerene. Les sociétés américaines désireuses d'investir à l'étranger sont dégagées des poursuites anti-trust.
  • 15 mai : Mise en place d'un service aérien entre New York, Philadelphie et Washington.
  • 16 mai[3] : Loi sur les menées séditieuses.
  • 3 juin : Arrêt Hammer v. Dagenhart. Le « Keating-Owen Act » de 1916 est déclaré inconstitutionnel par la Cour Suprême.
  • 16 juin : discours du leader socialiste Eugene Debs. Il est arrêté et condamné à dix ans de prison pour « obstruction au recrutement et à l'enrôlement » dans les forces armés. Condamné de nouveau en appel en 1919 par la Cour suprême, il sera gracié en 1921.
  • 18 août : La compagnie des Grand Lac lance un navire d'acier de 3 500 tonnes.
  • 11 novembre : Armistice.

Océanie et Pacifique

Asie

Août : les troupes US paradent à Vladivostok
  • Mars : Des troupes chinoises franchissent la frontière mongole avec l'autorisation du Bogdo Gegen, sous prétexte de protéger la frontière orientale contre la Russie soviétique. Arrivée de Russes blancs en Mongolie au début de l'année. Mouvement panmongoliste, soutenu par le Japon et dirigé par l'Atamna Semionov.
  • Avril : Création de la République socialiste soviétique autonome (RSSA) du Turkestan, rattachée à la république socialiste fédérative soviétique (RSFS) de Russie.
  • 4 avril : Opération de l'armée japonaise en Sibérie contre la Russie soviétique.
  • 10 mai : Sun Yat-sen, sous la pression des militaires, démissionne de ses fonctions de chef du gouvernement de Canton (10/05).
  • 15 mai, Indes néerlandaises : Première réunion du Volksraad. Une partie des conseillers (la moitié, puis le tiers après 1927) est nommée. Les membres des Conseils locaux forment le corps électoral, divisé en 1927 en trois collèges (Néerlandais, sujets Néerlandais d'origine étrangère, Indonésiens). Peu représentatif, il est purement consultatif jusqu'en 1925.
  • 22 juillet-septembre[4] : Vague de grèves au Japon dans les grands centres industriels, suivie d'un vaste mouvement d'agitation rurale.
  • 3 août : Le gouvernement Chinois décide l'envoi d'un corps expéditionnaire à Vladivostok avec l'accord des Alliés.
  • Conflit armé entre le Tibet et la Chine. Une trêve est conclue en septembre avec l'aide des Britanniques. Des efforts sont entrepris pour arriver à un accord, mais ils ne donnent pas de résultats.
  • 10 octobre : Xu Shichang, président de la République de Chine.
  • Le Japon compte 55 millions d'habitants.
  • Indonésie : Disparition de la dernière plantation d'État (café). La Commission pour l'industrialisation est dissoute avant même d'avoir pu commencer ses travaux à la fin de la Première Guerre mondiale.

Proche-Orient

26 mai : la Géorgie proclame son indépendance.
  • 14 février : Le gouvernement français envoie une lettre officielle à Nahum Sokolow dans laquelle il affirme que « l'entente est complète entre les gouvernements français et britanniques en ce qui concerne la question d'un établissement juif en Palestine ». Le 9 mai, c'est au tour du gouvernement italien d'envoyer une lettre à Sokolow, qui parle de la formation « d'un centre national israélite » et mentionne le respect des « droits politiques » des communautés non juives. Le président Wilson ne prend pas position officiellement.
  • 23 février[5] : Conférence de Trébizonde (fin le 31 mai). Une délégation transcaucasienne présidée par le Géorgien Tchenkeli rencontre les Turcs. Elle refuse de reconnaître le traité de Brest-Litovsk.
  • 3 mars : Paix séparée entre Lénine et les empires centraux signée à Brest-Litovsk : la Russie évacuera les provinces d'Anatolie orientale pour les restituer à la Turquie. Ardahan, Kars et Batoum seront également évacuées par les troupes Russes.
  • 12 mars : Les Ottomans reprennent Erzurum et perpètrent de nouveaux massacres d'Arméniens.
  • 22 avril : Proclamation de la République démocratique fédérative de Transcaucasie, qui rompt tous liens avec la Russie. Elle éclate quand la Géorgie proclame son indépendance.
  • 22 -26 mai : Bataille de Sardarapat. Après trois batailles (Karakilissé, Sardarabad et Bach Abaran), les forces arméniennes bloquent l'avance turque sur Erevan.
  • 26 mai : Les Arméniens, au préalable sous la domination tsariste, proclament leur indépendance, fondant la république autonome d'Arménie, reconnue par les Alliés en 1920. Ministère à prépondérance dachnak sous la présidence de M. Katchaznouni en Arménie.
    • 450 000 Arméniens se sont réfugiés dans l'Arménie indépendante, réduite à 9 000 km2. Ils s'ajoutent au 310 000 habitants (230 000 Arméniens, 80 000 musulmans). 40 000 réfugiés se trouvent dans la seule ville d'Erevan. La famine, le choléra et le typhus font plus de 180 000 victimes dans les six premiers mois.
  • 27 mai : L'Azerbaïdjan se proclame république indépendante (fin en 1920), mais le pays est occupé par l'Armée rouge.
  • 18 mai : L'Allemagne prend la Géorgie sous sa protection.
  • 4 juin : L'Empire ottoman signe à Batoum trois traités de paix séparés avec les républiques d'Arménie, de Géorgie et d'Azerbaïdjan. Seul le général Arménien Andranik refuse de reconnaître le traité et résiste dans les montagnes du Karabakh et du Zankézour d'où il harcèle les Turcs jusqu'à l'armistice de Moudros.
  • 1er octobre : Aidé par les Arabes (Lawrence et Fayçal), Allenby entre dans Damas. Un gouvernement provisoire est constitué et Hussein est proclamé « roi des Arabes ».
  • 6 octobre : La France occupe le littoral libanais et prend position à Beyrouth puis à Tripoli.
  • 14 octobre : Le grand vizir ottoman charge le général Townshend, capturé à Kut en 1916, de porter à l'amiral Cathorpe, commandant de l'escadre britannique en Egée, une demande d'armistice.
  • 25 octobre : Chute d'Alep.
  • 27 octobre : Les négociations s'ouvrent dans la rade de Moudros.
  • 30 octobre :
    • Signature de la convention de Moudros qui démobilise immédiatement l'armée ottomane. Confiscation de la flotte, reddition des forces actives dans les régions arabes et évacuation de la Transcaucasie. La circulation dans les Détroits est libre et la région est occupée par les Alliés. Tous les moyens de communications ottomans sont rendus libres d'utilisation aux Alliés. L'article 7 permet aux vainqueurs d'occuper certains points stratégiques de leur choix.
    • Indépendance du Yémen.
  • Octobre, Syrie : Fayçal installe un gouvernement arabe à Damas qui entend avoir autorité sur l'ensemble de la région. La tension s'installe entre Français et Arabes. Allenby partage les régions syro-palestiniennes en trois zones militaires sous son autorité ; britannique (Palestine), arabe (de Damas à Alexandrette) et française (Liban).
  • 1er novembre : Les principaux dirigeants de l'Empire ottoman (Jamal Pacha, Talaat Pacha, Enver Pacha) s'enfuient en Allemagne. Le CUP s'autodissout et laisse les responsabilités politiques à l'Entente libérale.
  • 4 novembre : Mossoul est occupée par les Britanniques en dépit de l'accord Sykes-Picot.
  • 7 novembre : La Grande-Bretagne obtient de la France qu'elle signe une déclaration commune affirmant que le but des Alliés en Orient est « l'établissement de gouvernements et d'administrations indigènes » que les populations arabes « se seront librement données ».
  • 13 novembre : Les forces alliées occupent Constantinople.
  • 13 novembre, Égypte : Les nationalistes, dirigés par Saad Zaghlul forment une délégation (en arabe, Wafd) qui rencontre le haut-commissaire britannique en Égypte, sir Reginald Wingate, qui refuse d'entendre leurs revendications et affirme que la Grande-Bretagne doit maintenir sa souveraineté sur le pays. De toute l'Égypte, des mandats de soutien populaires sont envoyés au Wafd, lui conférant une véritable audience nationale. Le Wafd tente de rejoindre Londres pour discuter avec le gouvernement britannique du statut futur de l'Égypte, mais les autorités du Caire empêchent ce départ.
  • 28 novembre : Les troupes anglo-françaises du Levant, renforcées de trois bataillons arméniens, débarquent à Alexandrette, dans le but de créer en Cilicie un foyer national arménien sous la protection de la France. Répondant à l'appel du haut-commissaire Georges-Picot, 150 000 Arméniens émigrés en Syrie et en Mésopotamie viennent s'installer dans la région.
  • 17 décembre : Français et Arméniens occupent Adana, puis Marach, Antep (Gaziantep) et Urfa pour relever les Britanniques.
  • Décembre :
    • Clemenceau et Lloyd George se rencontrent et s'entendent pour un nouveau partage des responsabilités au Proche-Orient. La France accepte que la Palestine ne soit pas internationalisée et passe sous l'influence de la Grande-Bretagne. Elle lui cède également la région de Mossoul, mais en échange obtient une participation à l'exploitation du pétrole de Mésopotamie. Clemenceau reste ferme sur la présence française en Syrie.
    • Les Britanniques organisent en Mésopotamie une consultation populaire dont les questions sont clairement dirigées en faveur de la constitution d'un État arabe sous contrôle britannique et dirigé par un émir. Dans le sud, sous l'influence des notables religieux chiites, la présence britannique est refusée et les populations réclament un État arabe s'étendant de Mossoul à Bassorah et dirigé par un roi arabe musulman. Les populations sunnites, essentiellement urbaines, revendiquent un État arabe qui pourrait être inclus dans une confédération régionale.
  • La guerre a profondément influé sur la société égyptienne. Près de 70 000 Égyptiens ont participé aux opérations militaires britanniques dans le Sinaï, en Palestine et en Mésopotamie. Des centaines de milliers d'Égyptiens ont été recrutés par corvée pour participer aux travaux nécessaires à la guerre (terrassement, fortification, chemin de fer, etc.). Cette ponction, qui a touché également le cheptel agricole, a pesé sur la paysannerie. Des dizaines de milliers de familles sont ruinées au sortir de la guerre. En revanche, les commandes militaires ont permis un début d'industrialisation et un enrichissement d'une partie de la bourgeoisie.

Europe

Les vingt membres du Conseil de la Lituanie après la signature de l'acte d'indépendance, le 16 février 1918
7 mai : Traité de Bucarest, paix entre le Royaume de Roumanie et l'Empire allemand, vu par une caricature française
8 août : Bataille d'Amiens, La clef de l'Ouest, toile de Arthur Streeton
Le front de l'ouest le 25 septembre


  • 9 novembre : Révolution en Allemagne, abdication du Kaiser Guillaume II face à des insurrections qui enflamment le pays. Le social-démocrate Friedrich Ebert forme le nouveau gouvernement. Fin de l'Empire allemand, proclamation de la république.
  • 10 novembre :
  • 11 novembre :
    • Signature de l'Armistice à Rethondes entre l'Allemagne et les Alliés, marquant la fin de la Première Guerre mondiale.
    • Retour de la Lorraine Allemande et de l'Alsace à la France (fin le 22 novembre).
    • Nomination de Józef Piłsudski comme chef d'armée de Pologne.
    • L'indépendance de l'Estonie est à nouveau proclamée après la capitulation des Allemands.
  • 12 novembre : Charles Ier d'Autriche renonce au pouvoir sans abdiquer. Proclamation de la république allemande d'Autriche. Le droit de vote est accordé aux femmes en Autriche.
  • 12 novembre-14 novembre : Grève générale en Suisse, 250 000 ouvriers se mettent en grève, le Conseil fédéral répond par la force en envoyant l'armée.
  • 13 novembre :
  • 14 novembre : En Pologne, Józef Piłsudski obtient les pleins pouvoirs du Conseil de régence.
  • 16 novembre :
    • Proclamation de la République démocratique hongroise, indépendante de l'Autriche-Hongrie. Le gouvernement Károlyi prend des mesures radicales pour démocratiser le pays et alléger la condition ouvrière et paysanne.
    • Suffrage universel en Roumanie.
  • 18 novembre : Déclaration d'indépendance de la Lettonie. Les troupes bolchéviques s'emparent de Rīga et remplacent le gouvernement letton modéré par un régime prosoviétique. Guerre civile (1918-1920).
  • 29 novembre, Proclamation du royaume des Serbes, des Croates, des Slovènes (future Yougoslavie).
    • À Zagreb, le dirigeant slovène Mgr Anton Korošec et le serbe Svetozar Pribićević forment un comité reconnu par tous les Slaves de la monarchie austro-hongroise. Sous la pression des Alliés (Clemenceau, Wilson), ils se rallient à la déclaration de Corfou. En octobre, les représentants des différents peuples sous souveraineté autrichienne et hongroise se réunissent à Zagreb, organisent un gouvernement provisoire et approuvent une résolution d'union avec la Serbie. Le 29 novembre, ils proclament la cessation des liens politiques avec l'Autriche.
  • 30 novembre : Acte d’Union. L'Islande devient un royaume indépendant du Danemark.
  • Novembre :
    • Fondation du Parti communiste néerlandais (Communistische Partij Nederland - CPN).
    • Occupation de Fiume par les troupes italiennes et un contingent français
    • Création du parti populiste (DVP) et du parti national allemand (DNVP) fin novembre.
1er décembre : Résolutions d'Alba Julia
Article détaillé : Première Guerre mondiale.

Russie

Affiche de propagande bolchevique montrant Trotski terrassant le dragon de la contre-révolution, 1918
  • Pendant la guerre civile, l'économie s'effondre. La monnaie perd toute valeur et est remplacée par un système d'échange en nature, associé à une tentative de dirigisme économique, le « communisme de guerre ». Le parti communiste exerce un pouvoir dictatorial. De 5 à 10 millions de victimes sont dues à la guerre et à la famine.
Article détaillé : Guerre civile russe.

France

Article détaillé : 1918 en France.

Suisse

Article détaillé : 1918 en Suisse.

Économie et société

  • Portugal :
    • Le Portugal reçoit une part modeste d'indemnité de guerre mais conserve son empire colonial. 10 000 soldats portugais d'Europe et d'Afrique sont morts durant le conflit.
    • À la fin de la guerre, les importations de blé reprennent au Portugal. Le blé, acheté par le gouvernement est cédé à bas prix aux industriels de la meunerie qui fournissent à bon marché un pain « politique ». L'opposition accuse le gouvernement de léser les intérêts des producteurs nationaux et d'accroître la dépendance économique du pays.
    • La gestion des écoles primaires passe des municipalités à l'État.
  • Royaume-Uni :
    • Programme du parti travailliste qui promet l'instauration de « la propriété collective des moyens de production » et « l'administration et le contrôle par le peuple de chaque industrie ».
    • 1,9 milliard de £ de déficit budgétaire. Il est financé par l'emprunt intérieur (5,5 milliards en 1918), par la réalisation du cinquième des investissements outre-mer et par l'emprunt à l'étranger (1,3 milliard de dette extérieure en 1918).
    • Six millions d'hommes ont été mobilisés en Grande-Bretagne pendant le conflit, auxquels s'ajoutent les trois millions fournis par l'Empire. La guerre a fait 723 000 victimes.
    • Plus de quatre millions de femmes travaillent. Le chômage a disparu. Les revenus réels ont augmenté de 25% depuis 1914.
    • 1918-1921 : lois sur l'éducation (scolarité obligatoire à 14 ans), sur la condition maternelle (afin de diminuer la mortalité infantile) et sur la construction de logements sociaux.
  • Italie :
    • La guerre a fait 700 000 morts du côté italien. Des régions sont ravagées, le pays est ruiné.
    • La guerre a favorisé le développement industriel : l'indice de la production industrielle passe de 54 à 62 entre 1914 et 1918 (1938=100) et le pourcentage de l'industrie dans le produit brut privé de 25% à 30%. Les profits déclarés de l'industrie sidérurgique augmentent de 6,30 à 16,50%, ceux de l'industrie automobile de 8 à 30%. FIAT emploie 40 000 personnes contre 4 000 avant la guerre, l'industrie aéronautique a produit 10 000 avions en 1917-1918, les chantiers navals ont construit 17 navires pour un total de 92 900 tonnes en 1919 (45 024 en 1914).

Chronologies thématiques

Arts et culture

Composition XI, de Theo van Doesburg

Naissances en 1918

Décès en 1918

Notes et références

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 1918 de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 1918 — Year 1918 (MCMXVIII) was a common year starting on Tuesday (link will display the full calendar) of the Gregorian calendar (or a common year starting on Monday [ Calendar in year 1918 (Russia) (Julian calendar, starting Tuesday), webpage:… …   Wikipedia

  • 1918 — Portal Geschichte | Portal Biografien | Aktuelle Ereignisse | Jahreskalender ◄ | 19. Jahrhundert | 20. Jahrhundert | 21. Jahrhundert   ◄ | 1880er | 1890er | 1900er | 1910er | 1920er | 1930er | 1940er | ► ◄◄ | ◄ | 1914 | 1915 | 1916 | 1917 |… …   Deutsch Wikipedia

  • 1918 — Años: 1915 1916 1917 – 1918 – 1919 1920 1921 Décadas: Años 1880 Años 1890 Años 1900 – Años 1910 – Años 1920 Años 1930 Años 1940 Siglos: Siglo XIX – …   Wikipedia Español

  • 1918 — …   Википедия

  • 1918 — матем. • Запись римскими цифрами: MCMXVIII …   Словарь обозначений

  • 1918 Copa del Rey — Country Spain Teams 6 Champions Real Union Runner up Madrid FC Matches played 8 Goals scored 25 (3.13 per match) …   Wikipedia

  • 1918 NSWRFL season — Teams 8 Premiers South Sydney (4th title) Minor premiers …   Wikipedia

  • 1918 en aeronautique — 1918 en aéronautique Années : 1915 1916 1917  1918  1919 1920 1921 Décennies : 1880 1890 1900  1910  1920 1930 1940 Siècles : XIXe siècle …   Wikipédia en Français

  • 1918 год в науке — 1916 – 1917  1918  1919 – 1920 См. также: Другие события в 1918 году В 1918 году были различные научные и технологические события, некоторые из которых представлены ниже. Содержание 1 События …   Википедия

  • 1918 dans les parcs d'attractions — Années : 1915 1916 1917  1918  1919 1920 1921 Décennies : 1880 1890 1900  1910  1920 1930 1940 Siècles : XIXe  …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”