Bataille De Megiddo (1918)

Bataille de Megiddo (1918)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bataille de Megiddo.
Bataille de Megiddo
Maps 57 palestine megiddo (1600).jpg
Théâtre moyen-oriental
Informations générales
Date 19-21 septembre 1918
Lieu Galilée
Issue Victoire britannique décisive
Belligérants
Empire ottoman
Empire allemand
Britanniques
France
Insurgés arabes
Commandants
Otto Liman von Sanders
Mustafa Kemal Pacha
Edmund Allenby
Forces en présence
44 000 hommes 69 000 hommes
Pertes
Reddition complète 782 tués
382 disparus
4 179 blessés
Première Guerre mondiale
Batailles
La Mecque – Médine – Taïf – Yenbo – Aqaba – Wadi Musa – al-Samna – Megiddo

La bataille de Megiddo s'est déroulée du 19 au 21 septembre 1918 et constitue la victoire finale dans la conquête de la Palestine par le Général britannique Edmund Allenby pendant la Première Guerre mondiale. Poussant à travers la vallée de Jezreel depuis l'ouest, ses forces culbutent les troupes turques présentes dans la vallée et sur les bords du Jourdain. C'est également dans cette vallée que, selon l'Apocalypse se tiendra la bataille de l'Armageddon.

À l’opposé de nombres d'offensives de la Première Guerre, le coût humain des manœuvres opérées par Allenby fut relativement faible, préfigurant par les rapidité d'action le Blitzkrieg de la Seconde Guerre mondiale. Lorsqu'il fut nommé vicomte, Allenby prit le nom de cette bataille, devenant le premier vicomte Allenby de Megiddo.

Situation

Les Turcs disposent de trois armées : la XIIIe, la VIIe et la IVe, commandées par le général allemand Liman von Sanders. Ses 44 000 soldats tiennent une longue ligne de front courant depuis l'arrière pays, légèrement au nord de Jaffa, sur la côte méditerranéenne, jusqu'à la vallée du Jourdain. Ils sont cependant démoralisés par la maladie et les désertions, et à court de ravitaillement, principalement parce que les forces arabes, sous les ordres de l'officier de liaison britannique T.E Lawrence, ont coupé la ligne de chemin de fer du Hedjaz par laquelle transitent les ravitaillements. Allenby dispose quant à lui de 69 000 hommes.

Offensive

Allenby lance une attaque de diversion contre les forces turques dans la vallée du Jourdain, mais il prévoit, en réalité, de frapper sur la côte. Des concentrations de soldats et des dépôts de ravitaillement ont ainsi été camouflés dans ce secteur et des camps ont été construits. Allenby pense envoyer ses forces sur la côte (quelque 35 000 hommes et 350 pièces d'artillerie) contre les défenseurs turcs (8 000 hommes et 130 pièces d'artillerie), puis les faire obliquer vers l'est, coupant ainsi le nord de la ligne de retraite des VIIe et XIIIe armées turques.

L'offensive britannique commence à 4h30. L'artillerie d'Allenby ouvre le feu sur un front de 100 km environ. Le barrage est suivi d'une attaque le long de la côte méditerranéenne, qui perce rapidement la ligne turque trop déployée. Cette brèche est exploitée par les troupes montées du désert, qui avancent au nord en direction de Megiddo puis obliquent à l'est sur le Jourdain. Des avions britanniques qui bombardent les voies ferrées et les quartiers généraux turcs détruisent ainsi leurs lignes de communication. Les troupes arrivées du désert effectuent une avancée de 110 km en trois jours avant de consolider leurs positions.

Automitrailleuse patrouillant dans les collines autour de Samarie, 1918

La VIIIe armée turque de Djerad Pacha est pratiquement anéantie dans l'attaque enveloppante, et la VIIe armée de Mustafa Kemal tente de battre en retraite à l'est. Les deux armées sont harcelées par des avions britanniques. La retraite tourne en déroute et 25 000 soldats turcs sont faits prisonniers. La IVe armée turque, postée dans la vallée du Jourdain, entame un repli vers le nord en direction de Damas, mais la victoire du général Allenby est incontestable, et aucune force turque digne de ce nom ne peut enrayer son avancée vers Damas.

Exploitation

Profitant de leur récente et brillante victoire, les britanniques entrent dans Damas le 30 septembre et y font près de 20 000 prisonniers. Beyrouth tombe le lendemain et Alep, à 300 km au nord, le 26 octobre. Les troupes britanniques sont conduites par les 3e troupes légères montées australiennes, précédées par des troupes de guérilla arabes. Ces dernières, en réponse aux atrocités turques commises contre des villages arabes rebelles, feront peu ou pas de prisonniers : les 27 et 28 septembre, près de 15 000 Turcs (et quelques Allemands et Autrichiens) sont massacrés jusqu'au dernier.


  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail de la Première Guerre mondiale Portail de la Première Guerre mondiale
Ce document provient de « Bataille de Megiddo (1918) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bataille De Megiddo (1918) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bataille de megiddo (1918) — Pour les articles homonymes, voir Bataille de Megiddo. Bataille de Megiddo Théâtre moyen oriental …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Megiddo (1918) — Pour les articles homonymes, voir Bataille de Megiddo. Bataille de Megiddo Théâtre moyen oriental …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Cambrai (1918) — Pour la bataille qui vit la première utilisation massive des tanks voir Bataille de Cambrai (1917) Bataille de Cambrai Informations générales Date 8 octobre 10 octobre 1918 Lieu sud ouest de Cambrai, France Issue Victoire Canadienne …   Wikipédia en Français

  • Bataille De Megiddo (XVe Siècle Av. J.-C.) — Pour les articles homonymes, voir Bataille de Megiddo. Bataille de Megiddo …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Megiddo (XVe siecle av. J.-C.) — Bataille de Megiddo (XVe siècle av. J. C.) Pour les articles homonymes, voir Bataille de Megiddo. Bataille de Megiddo …   Wikipédia en Français

  • Bataille de megiddo (xve siècle av. j.-c.) — Pour les articles homonymes, voir Bataille de Megiddo. Bataille de Megiddo …   Wikipédia en Français

  • Bataille De Megiddo —     Cette page d’homonymie contient une liste de différentes batailles, sièges ou guerres partageant le même nom. Si un lien interne vous a conduit sur cette page alors qu il existe un article détaillé, merci de le mettre à jour pour qu …   Wikipédia en Français

  • Bataille de megiddo —     Cette page d’homonymie contient une liste de différentes batailles, sièges ou guerres partageant le même nom. Si un lien interne vous a conduit sur cette page alors qu il existe un article détaillé, merci de le mettre à jour pour qu …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Megiddo (XVe siècle av. J.-C.) — 32°34′59.38″N 35°10′55.51″E / 32.5831611, 35.1820861 …   Wikipédia en Français

  • Bataille de Megiddo —     Cette page d’homonymie contient une liste de différentes batailles ou sièges partageant le même nom …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”