Canton (Chine)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Canton.
Canton · 廣州市
Guangzhou(Conton) montage 1280x1600.jpg
Pays Chine
Statut administratif Ville sous-provinciale
Province Guangdong
Préfixe téléphonique 020[1]
Code postal Ville : 510000[1]
Code aéroport CAN
Coordonnées 23° 07′ 44″ N 113° 15′ 32″ E / 23.128797, 113.25897523° 07′ 44″ Nord
       113° 15′ 32″ Est
/ 23.128797, 113.258975
  
Altitude 8 m
Superficie 7434 km2
Population 12 600 000 hab.
Densité 1708 hab./km2
Localisation
Localisation de Canton (Chine)

Canton (du portugais Cantão, en sinogrammes simplifiés : 广州 ; en sinogrammes traditionnels : 廣州 ; en pinyin : guǎngzhōu ; jyutping : Gwong²zau¹) ou Guangzhou est la capitale de la province du Guangdong dans le sud de la Chine. Elle a le statut administratif de ville sous-provinciale de la République populaire de Chine. Avec près de 12,7 millions d'habitants (dont 11 070 000 résidents urbains sur un territoire de 3 843 km2)[2], c'est la quatrième ville la plus peuplée du pays. Elle accueille les Jeux asiatiques de 2010.

Sommaire

Géographie

La zone du delta de la Rivière des Perles incluant la préfecture de Guangzhou.

La ville est située en bordure de la rivière des Perles, à une centaine de kilomètres de l'embouchure de son delta[3],[4].

Climat cantonais

Le climat cantonais est à l'origine de l'appellation climat subtropical humide (dit aussi « climat chinois »), un type de climat localisé dans une partie de la Chine, du Japon, dans le sud des États-Unis, le nord de l'Argentine, l'est de l'Afrique du Sud et le sud-est de l'Australie. Il est marqué par une forte humidité avec une pluviométrie annuelle de 1 682 mm, des hivers doux avec une température mensuelle de 13,3 °C en janvier et des étés chauds et moites avec une température mensuelle de 28,5 °C en juillet. Les précipitations sont abondantes toute l'année. Canton est sous l'influence de la mousson et la saison des typhons s'étend de juin à septembre. Seul l'automne, d'octobre à décembre, est lumineux.

Relevé météorologique de Canton-altitude: 7 m (période 1961-1990)
mois jan. fév. mar. avr. mai jui. jui. aoû. sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 9,8 11,3 14,9 19,1 22,7 24,5 25,3 25,2 23,8 20,5 15,7 11,1 18,7
Température moyenne (°C) 13,3 14,3 17,7 21,9 25,6 27,3 28,5 28,3 27,1 24,0 19,4 15,0 21,9
Température maximale moyenne (°C) 18,3 18,4 21,6 25,5 29,4 31,3 32,7 32,6 31,4 28,6 24,4 20,5 26,2
Précipitations (mm) 43,2 64,8 85,3 181,9 283,6 257,7 227,6 220,6 172,4 79,3 42,1 23,5 1 682
Nombre de jours avec pluie 4,7 7,3 10,0 11,6 14,4 15,4 12,0 12,8 9,8 5,0 3,6 2,9
Source : Le climat à Canton (en °C et mm, moyennes mensuelles) Hong-Kong Observatory


Administration

Canton est le chef-lieu des districts suivants : Yuexiu (qui a fusionné avec Dongshan), Liwan, Haizhu, Tianhe, Baiyun, Huangpu, Fangcun, Huadu, Conghua, Zengcheng, Panyu.

Histoire

Il est admis que la ville a été fondée en 214 av. J.-C., sous le nom de Panyu (番禹; (en cantonais Poun Yu).

En 206 av. J.-C., elle devint la capitale du Nanyue (南越).

La dynastie Han annexa le Nanyue en 111 av. J.-C., et à partir de cette date Panyu devint la capitale provinciale qu'elle est restée.

Son nom fut changé en Guangzhou (廣州) en 226.

Sous la dynastie Tang (618-907), la société chinoise s'internationalisa avec l'afflux de marchands étrangers qui fit suite au rétablissement du contrôle chinois sur les routes de la soie, après les conquêtes militaires de l'empereur Taizong (626-649). Canton, comme d'autres grandes villes telles que Chang'an ou Luoyang, ainsi que bien d'autres cités marchandes, accueillit des communautés étrangères. Originaires pour la plupart d'Asie centrale, ces dernières introduisirent de nouvelles religions ainsi que d'autres traditions culinaires, musicales et artistiques. Au IXe siècle, la population étrangère de la ville de Canton était estimée à 100 000 personnes.

Selon la légende, Canton est la ville des chèvres descendues du ciel avec des Immortels, d'où la périphrase chinoise de « cité des Cinq Béliers » pour la désigner, béliers qui sont en fait des chèvres.

Canton depuis le Baiyun Shan au lever du soleil

Pénétration européenne

Les premiers contacts avec les Européens remontent aux explorateurs portugais, qui s'installèrent de façon permanente dans le delta de la rivière des Perles dès le XVIe siècle. La colonisation de Macao date de cette époque. Après le déclin portugais, d'autres nations européennes tentèrent de s'implanter dans la région afin de commercer avec la Chine. Les Britanniques d'abord puis les Français au XIXe siècle s'établirent à Canton avec la Compagnie des Indes ???[réf. nécessaire].

Canton fut l'un des cinq ports ouverts par le traité (inégal) de Nankin, signé en 1842. Celui-ci marquait la fin de la première guerre de l'opium.

La ville fut bombardée conjointement par les Britanniques et les Français en 1858, au cours de la seconde guerre de l'opium. Le palais du vice-roi fut à cette occasion totalement détruit.

Les Missions Etrangères de Paris y établirent un vicariat apostolique, initialement confié à Monseigneur Guillemin. Ce dernier fit construire la Cathédrale du Sacré-Coeur qui existe encore.

Les autres ports ouverts à cette occasion furent Fuzhou, Xiamen (Amoy), Ningbo et Shanghai.

L'Etat français commanda en 1874 au sculpteur Vital-Dubray une statue en bronze, L'Ange funèbre, pour la décoration d'une chapelle élevée dans le cimetière chrétien de la ville, à la mémoire des soldats morts pendant l'expédition de Chine. Cette statue a figuré au Salon de 1876 (n° 3241)[5].

Invasion japonaise

Au cours de l'invasion japonaise, la ville subit dès l'automne 1937 de violents bombardements stratégiques sur des objectifs civils, conduisant à une résolution de blâme de la Société des Nations à l'encontre du Japon. L'armée impériale y implanta également l'unité de recherche bactériologique 8604, une filiale de l'unité 731, où des médecins japonais pratiquaient des expérimentations sur des cobayes humains.

Aujourd'hui

Vue de Canton et de la rivière des Perles

Elle a été l'une des premières villes à s'ouvrir aux investissements étrangers du début des années 1980. La proximité de Hong Kong a favorisé l'émergence de tout le Guangdong.

La foire internationale de Canton, qui se tient deux fois par an (avril et octobre), est l'une des plus grandes foires commerciales du monde. On y négocie aussi bien du textile que de l'électronique.

La population est passée de 7 126 000 habitants d'après le recensement de 2001 à 10 500 000 d'après le recensement de 2003, et 15 000 000 en 2008 .

Personnalités

Culture cantonaise

La ville de Canton est, parmi les trois grandes villes chinoises actuelles, celle qui reste le plus éloignée géographiquement ; son intégration culturelle et politique est également celle qui a été la plus tardive. Les cantonais, proches de Hong Kong et plutôt influencés par l'Occident, gardent un certain sentiment d'indépendance, et sont à mille lieues des préoccupations politiques de leurs compatriotes chinois[réf. nécessaire].

Le climat subtropical du Guangdong inspire un mode de vie « méridional », bien différent des provinces du nord du Yangzi Jiang, et des habitudes vestimentaires très différentes : un patron chinois est souvent méconnaissable à Canton, où le short et le polo sont de mise. La population cantonaise est douée pour le travail et les affaires mais sait vivre et apprécier la bonne cuisine et la bonne humeur[réf. nécessaire].

La cuisine cantonaise est réputée pour son inventivité et sa variété. Le Prince Philippe a popularisé une expression, au départ plutôt méprisante, qui est devenue un proverbe en Chine : « Tout ce qui a quatre pattes et n'est pas une chaise, deux ailes mais n'est pas un avion, ou qui nage et n'est pas un sous-marin, les Cantonais le mangent ».

Le cantonais est un des rares dialectes chinois qui bénéficient de caractères propres, dont l'utilisation a été popularisée par son utilisation en tant que langue officielle à Hong Kong.

Le symbole de la ville est une statue représentant cinq chèvres, que l'on trouve dans le parc Yuexiu.

La robe traditionnelle fendue très haut des deux côtés et qui a disparu lors de la période communiste est réapparue comme vêtement porté par les jeunes femmes.

Universités

Universités nationales

Universités et grandes écoles publiques

  • Université des études étrangères du Guangdong (廣東外語外貿大學)
  • Université agricole de Chine méridionale (華南農業大學)
  • Institut agrotechnique Zhongkai (仲愷農業技術學院) (créé en 1927)
  • Institut médical de Guangzhou (廣州醫學院)
  • Faculté de pharmacie du Guangdong (廣東藥學院)
  • Université de technologie du Guangdong (廣東工業大學)
  • Université de Canton (廣州大學)
  • École de commerce du Guangdong (廣東商學院)
  • Conservatoire de musique Xinghai (星海音樂學院)
  • Polytechnique du Guangdong (廣東技術師範學院)
  • Institut d'éducation physique de Canton (廣州體育學院)

Économie

Canton est la quatrième plus grande ville en Chine, après Hongkong, Shanghai et Pékin.

Grandes entreprises

  • NetEase NASDAQ: NTES
  • Honda

Tourisme

Il existe plus de 180 000 hôtels, restaurants et entreprises de service. 40 % du parc chinois de taxis rouges circulent à Canton.

Canton offre de nombreux parcs très étendus et magnifiquement conçus et entretenus ainsi que deux zoos, un au cœur de la ville (l'entrée arrière, moins fréquentée se trouve Huanshidong Lu), et l'autre à l'extérieur de la ville.

Transports

  • Ligne ferroviaire « Express de la Chine populaire » vers la gare de Kowloon à Hong Kong, à deux heures de train (182 km). Autres lignes vers l'intérieur de la Chine.
  • Le métro de Canton a été mis en service en 1999. Actuellement, il compte cinq lignes en service. La ligne 2 desservant la gare principale, et les lignes 1 et 3 la gare de l'est (Dong). Cette dernière permet de relier Shenzhen en une heure (Gare de Luo Hu).
  • Depuis 2010 fonctionne le GBRT, Guangzhou Bus Rapid Transit (System) : (en).
  • Un grand projet d'interconnexion de tous les systèmes de transport du Delta de la Rivière des Perles se met en place.

Attractions

Le temple des ancêtres de la famille Chen

Guangzhou, l'une des cinq plus grandes agglomérations du pays, est une ville réputée dans toute la Chine pour sa gastronomie. On y trouve la Citic Plaza, l'une des dix plus hautes tours du monde, avec ses 391 mètres de hauteur. L'îlôt de 沙面Shamian, sur la rivière des Perles, conserve une remarquable architecture coloniale datant de la fin du XIXe siècle. Le musée de la tombe des Yue du Sud présente une très belle collection d'objets archéologiques découverts en 1983 lors de travaux de voirie. Un petit musée localisé à la même adresse regroupe une étonnante collection d'oreillers de porcelaine.

Sport

Le stade Olympique de Guangdong est l'une des pièces maîtresses des Jeux olympiques de Pékin en 2008. Ce stade olympique omnisports pouvant abriter 80 000 spectateurs a été inauguré le 11 novembre 2001 lors de l'ouverture des 9eJeux nationaux de la République populaire de Chine.

Du 24 février 2008 au 2 mars 2008 se sont déroulés les 49e Championnats du Monde par Équipe de Tennis de Table.

En novembre 2010, elle accueille les Jeux Olympiques d'Asie.

Hôtels de prestige

  • Hong Mian
  • Overseas Chinese Hotel (770 chambres, 7 restaurants)
  • China Hotel, A Marriott Hotel (850 chambres, 8 bars-restaurants)
  • White Swan Hotel

Radios anglophones

Parmi les 98 stations de radio locales, quelques-unes sont partiellement anglophones, en FM :

  • My Guangdong : 107.7,
  • The World's Voice : 91.4,
  • The Walking Ear : 97.1,
  • Entertainment Beauty : 105.7.

Presse anglophone

Parmi les journaux et revues anglophones :

  • That's PRD.

Jumelage

Pays Ville Région Date
Drapeau du Japon Japon Fukuoka Fukuoka 1979
Drapeau des États-Unis États-Unis Los Angeles Californie 2 mars, 1982
Philippines Philippines Manille Metro Manila Novembre 1982
Drapeau du Canada Canada Vancouver Colombie-Britannique Mars 1985[7]
Drapeau de l'Italie Italie Bari Bari 1986
Drapeau de l'Australie Australie Sydney New South Wales Mai 1986
Drapeau de Chili Chili Viña del Mar Valparaíso Novembre 1986
Drapeau de l'Allemagne Allemagne Francfort-sur-le-Main Hesse 11 avril, 1988
Drapeau de la France France Lyon Rhône Novembre 1988
Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande Auckland Auckland Février 1989
Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud Gwangju Gwangju Octobre 1996
Drapeau du Japon Japon Oita Ōita 1997
Drapeau de la Suède Suède Linköping Östergötland Novembre 1997
Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud Durban KwaZulu-Natal Juillet 2000
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Bristol England Mai 2001[8]
Drapeau de la Russie Russie Yekaterinburg Sverdlovsk 10 juillet, 2002
Drapeau du Pérou Pérou Arequipa Arequipa 27 octobre, 2004
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Birmingham England Décembre 2006
Drapeau de Émirats arabes unis Émirats arabes unis Dubaï Dubaï 2005
Drapeau d'Indonésie Indonésie Surabaya East Java Décembre 2005
Drapeau du Brésil Brésil Recife Pernambuco 2007
Malaisie Malaisie Kota Kinabalu Sabah Mai 2009

Subdivisions administratives

La ville sous-provinciale de Canton exerce sa juridiction sur douze subdivisions - dix districts et deux villes-districts .

Nom Chinois
simplifié
Population
2006
Superficie
km²
Guangzhou administrative divisions (French).svg
Centre-ville
District de Yuexiu 越秀区 1,151,481 32.82
District de Liwan 荔湾区 705,262 62.40
District de Haizhu 海珠区 890,512 90.4
District de Tianhe 天河区 645,453 141
Reste de la ville-sous provinciale
District de Baiyun 白云区 767,688 825
District de Huangpu 黄埔区 193,641 122
District de Huadu 花都区 636,706 961
District de Panyu 番禺区 947 607 662
District de Nansha 南沙区 147 579 544 12
District de Luogang 萝岗区 167 360 389
Ville de Zengcheng 增城市 810,554 1741
Ville de Conghua 从化市 543 377 1975

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Canton (Chine) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Canton, Chine — Canton (Chine) Pour les articles homonymes, voir Canton. Guǎngzhōu · 廣州市 …   Wikipédia en Français

  • Canton —  Pour l’article homonyme, voir Canton (Chine).  Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : «  …   Wikipédia en Français

  • CHINE (L’Empire du Milieu) - Histoire — Comme les pays du bassin méditerranéen et de l’Europe, la Chine d’aujourd’hui est le point d’aboutissement d’une très longue évolution où les facteurs de continuité ne sont sans doute pas plus significatifs pour l’historien que ceux que l’on… …   Encyclopédie Universelle

  • CANTON — Canton, la plus grande ville de Chine du Sud, a constitué aux XIXe et XXe siècles un centre politique et social largement autonome, tant en raison de son éloignement de Pékin que de ses communications plus aisées avec l’étranger. Son cas illustre …   Encyclopédie Universelle

  • CHINE (La République populaire) - Cadre naturel — La république populaire de Chine est un des plus grands États du monde (10 millions de km2) et le plus peuplé (1 135 millions d’habitants). À côté d’une immense majorité Han (ou chinoise proprement dite), la population comprend 55 minorités ethno …   Encyclopédie Universelle

  • CHINE (La République populaire) - Développement économique — En 1949, quand le Parti communiste chinois prend le pouvoir à Pékin, il a déjà une longue expérience politique. Depuis les années 1930 en effet, les éléments communistes retranchés dans leur base du Shaanxi remportaient une série de succès au… …   Encyclopédie Universelle

  • CHINE (L’Empire du Milieu) - Arts — Les tendances esthétiques chinoises ordonnent les créations artistiques selon une hiérarchie profondément différente de celle de l’Occident: elles tiennent compte de leur lien plus ou moins direct avec l’esprit. L’écriture – et donc la… …   Encyclopédie Universelle

  • Chine (Dynastie Qing) — Chine Wikipédia …   Wikipédia en Français

  • Chine (Qing) — Chine Wikipédia …   Wikipédia en Français

  • Chine (dynastie Qing) — Chine Wikipédia …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”