Aigues-Vives (Gard)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aigues-Vives.

43° 44′ 25″ N 4° 10′ 52″ E / 43.7403, 4.1811

Aigues-Vives
Administration
Pays France
Région Languedoc-Roussillon
Département Gard
Arrondissement Arrondissement de Nîmes
Canton Canton de Sommières
Code commune 30004
Code postal 30670
Maire
Mandat en cours
Jacky Rey
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes Rhôny Vistre Vidourle
Démographie
Population 2 727 hab. (2008)
Densité 227 hab./km²
Aire urbaine Saint Gilles-Vauvert 78 658 hab. (2008)
Géographie
Coordonnées 43° 44′ 25″ Nord
       4° 10′ 52″ Est
/ 43.7403, 4.1811
Altitudes mini. 10 m — maxi. 87 m
Superficie 12 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Aigues-Vives[1] est une commune française, située en Vaunage, dans le département du Gard et la région Languedoc-Roussillon.

Sommaire

Étymologie

Cévenol (langue d'oc) « aigo vivos », du latin Aquas vivas, « eaux vivantes » (jaillissantes).

Géographie

Les communes de Aubais, Congénies, Calvisson, Mus, Codognan, Aimargues et Gallargues-Le-Montueux sont limitrophes à la commune d'Aigues-Vives. Ses habitants s'appellent les Aigues-Vivois et Aigues-Vivoises. Aigues-Vives est l'une des 79 communes membres du Schéma de cohérence territoriale SCOT du sud du Gard et fait également partie des 34 communes adhérentes au Pays Vidourle-Camargue.

Histoire

C'est autour d'une bourgade du nom de Pataran qu'Aigues-Vives fut construit. En effet, au VIIe siècle, les Sarrasins ont ravagé et détruit cette bourgade. La population se réfugia alors sur une colline proche, où se trouvait une fontaine d'eaux vives et abondantes. C'est autour de cette bourgade (ou villa) et de cette fontaine que les émigrés de Pataran bâtirent leur demeures et la nouvelle agglomération prit le nom d'Aigues-Vives (Ayga-Viva). Ils choisirent ce nom par rapport à la source qui les avait décidés à se fixer à cette endroit. Aujourd'hui, on peut voir les ruines du Pataran non loin d'Aigues-Vives.

C'est, entre autres, le village natal de Gaston Doumergue (Président de la République de 1924 à 1931), Jean Bosc dessinateur humoriste[2], et Emile Jamais (député du Gard et Membre du Gouvernement sous la troisième République).

Héraldique

Article connexe : armorial des communes du Gard.
Blason d'Aigues-Vives

Les armes d'Aigues-Vives se blasonnent ainsi :

D'azur à la source d'argent jaillissant d'un amas de rochers au naturel mouvant des flancs et herbés de sinople, et se jetant dans une rivière aussi d'argent mouvant de la pointe, le tout surmonté de l'inscription AQVA VIVA en lettres capital d'or posée en fasce voutée[3].

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
juin 1892 septembre 1907 Pierre Armand    
septembre 1907 1912 Hyppolyte Pattus    
1912 1929 Albert Fournet    
1929 1935 Aimé Bonfils    
1935   Paul Pattus    
avril 1945 octobre 1947 Georges Mailhan    
octobre 1947 avril 1953 Paul Pattus    
avril 1953 mars 1959 Paul Pattus    
mars 1959 mars 1965 Edmond Gaillard    
mars 1965 mars 1971 Simone Daude-Mouyren PCF  
mars 1971 mars 1977 Simone Mouyren PCF  
mars 1977 mars 1983 Jean-Claude Couderc    
mars 1989 juin 1995 Simone Mouyren PCF  
juin 1995 mars 2001 Huguette Bouchardeau PSU  
mars 2001 mars 2008 Jacky Rey DVD Vice-président de la communauté de communes
mars 2008 2014 Jacky Rey DVD Vice-président de la communauté de communes
Toutes les données ne sont pas encore connues.


Simone Mouyren a parrainé Robert Hue dans le cadre de l'élection présidentielle de 1995.

Démographie (Source : Insee)

Évolution démographique

L'évolution du nombre d'habitants depuis 1793 est connue à travers les recensements de la population effectués à Aigues-Vives depuis cette date. D’après le recensement Insee de 2007, Aigues-Vives compte 2 595 habitants (soit une augmentation de 11% par rapport à 1999).

Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 1 414 1 520 1 637 1 740 1 687 1 669 1 618 1 601 1 619
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 1 686 1 735 1 837 1 898 1 798 1 606 1 816 1 854 1 862
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 1 901 1 832 1 763 1 460 1 401 1 459 1 423 1 225 1 366
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 -
Population 1 367 1 506 1 611 1 908 2 101 2 329 2 587 2 595 -
Notes, sources, ...
Sources - Nombre retenu jusque 1962 : base Cassini de l'EHESS[4] et à partir de 1968 : Insee (population sans doubles comptes puis population municipale à partir de 2006)[5],[6]


Pyramide des âges

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est la suivante :

  • 48,2 % d’hommes (0-14 ans = 19,4  %, 15 à 29 ans = 15,4  %, 30 à 44 ans = 22,5  %, 45 à 59 ans =22,2  %, plus de 60 ans =20,4 %)
  • 51,8 % de femmes (0-19 ans = 17,7  %, 15 à 29 ans = 13  %, 30 à 44 ans = 22,2  %, 45 à 59 ans =19,7  %, plus de 60 ans =27,4 %)

A l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine est supérieure à la population masculine. Le taux (51,8 %) est de l'ordre de grandeur du taux national (51,6 %).

Pyramide des âges à Aigues-Vives en 2007 en pourcentage[7].
Hommes Classe d'âge Femmes
0,6 
90  ans ou +
1,8 
7,1 
75 à 89 ans
11,8 
12,7 
60 à 74 ans
13,8 
22,2 
45 à 59 ans
19,7 
22,5 
30 à 44 ans
22,2 
15,4 
15 à 29 ans
13,0 
19,4 
0 à 14 ans
17,7 
Pyramide des âges du département du Gard en 2007 en pourcentage[8].
Hommes Classe d'âge Femmes
0,4 
90  ans ou +
1,1 
6,9 
75 à 89 ans
9,9 
14,6 
60 à 74 ans
15,1 
21,3 
45 à 59 ans
20,9 
19,9 
30 à 44 ans
19,8 
17,7 
15 à 29 ans
16,1 
19,1 
0 à 14 ans
17,0 

Économie

Industrie

Agriculture

La commune fait partie de la zone de production de l'Olive de Nîmes AOC.

Lieux et monuments

Statue en bronze d'Émile Jamais
  • Parcelle contenant des vestiges archéologiques, site archéologique des Haut-Empire ; Bas-Empire ; Haut Moyen Age et Moyen Âge (Inscription MH 18 mai 1973). À voir : villa, cimetière, bains, terrain. État : vestiges. Propriété d'une personne privée. Adresse : Lieu-dit "Cimetière de Pataran".
  • Temple (ancienne église et sa tour particulièrement penchée)
  • Église 19ème, clocher en beton 20ème
  • Fontaine monumentale en fonte de fer
  • Nombreuses maisons vigneronnes et superbes portails
  • Maison natale de Gaston Doumergue
  • Statue en bronze d'Émile Jamais
  • Cimetière : tombes de Gaston Doumergue, Jean Bosc, Émile Jamais
  • Mas remarquables

Personnalités liées à la commune

  • Gaston Doumergue, président de la République
  • Jean Bosc, dessinateur humoriste
  • Émile Jamais, député du Gard, membre de plusieurs gouvernements sous la troisième république (statue à Aigues-Vives)
  • Gaston Defferre, maire de Marseille
  • Famille Mirabaud, banquiers protestants à Genève et à Paris
  • Emile Ecole, industriel et distillateur, possède une des plus grosse fortune du Gard.
  • Sully-André Peyre, poète et homme de lettres provençal.

Notes et références

  1. Sanctus-Petrus de Aquaviva (1099)
  2. .j-m-bosc.com
  3. Le blason de la commune sur Gaso
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur site de l'École des hautes études en sciences sociales. Consulté le 1er août 2010
  5. Évolution et structure de la population (de 1968 à 2007) sur Insee. Consulté le 1er août 2010
  6. Recensement de la population au 1er janvier 2006 sur Insee. Consulté le 1er août 2010
  7. Evolution et structure de la population à Aigues-Vives en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 1er août 2010
  8. Résultats du recensement de la population du Gard en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 1er août 2010

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Aigues-Vives (Gard) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Aigues-Vives (Gard) — Para otros usos de este término, véase Aigues Vives. Aigues Vives …   Wikipedia Español

  • Aigues-Vives, Gard — French commune nomcommune=Aigues Vives région=Languedoc Roussillon département=Gard arrondissement=Nîmes canton=Sommières insee=30004 cp=30670 maire=Jacky Rey mandat=2008 2014 intercomm=Communauté de communes Rhôny Vistre Vidourle… …   Wikipedia

  • Aigues-Vives — is the name of several communes in France:* Aigues Vives, Ariège, in the Ariège département * Aigues Vives, Aude, in the Aude département * Aigues Vives, Gard, in the Gard département * Aigues Vives, Hérault, in the Hérault département Same… …   Wikipedia

  • Aigues-Vives — ist die Bezeichnung mehrerer Gemeinden in Frankreich: Aigues Vives (Ariège), Gemeinde im Département Ariège Aigues Vives (Aude), Gemeinde im Département Aude Aigues Vives (Gard), Gemeinde im Département Gard Aigues Vives (Hérault), Gemeinde im… …   Deutsch Wikipedia

  • Aigues-Vives —  Cette page d’homonymie répertorie les différentes communes ou anciennes communes françaises partageant un même nom. Aigues Vives peut faire référence à quatre communes françaises différentes : Aigues Vives, dans l Ariège ; Aigues… …   Wikipédia en Français

  • Aigues-Vives — El término Aigues Vives puede referirse a: Aigues Vives, comuna francesa de Ariège. Aigues Vives, comuna francesa de Aude. Aigues Vives, comuna francesa de Gard. Aigues Vives, comuna francesa de Hérault. Véase también Ayguesvives, comuna francesa …   Wikipedia Español

  • Gare d'Aigues-Vives — Aigues Vives Localisation Pays France Commune Aigues Vives Adresse Avenue de la gare 30670 Aigues Vives Coordonnées géographiques …   Wikipédia en Français

  • Aigues — ist ein häufiger Name oder Namensbestandteil für geographische Objekte in Süd Frankreich. Es sind dies: ein Alternativname für den Fluss Eygues in Frankreich, Nebenfluss der Rhône Aigues Vives (Ariège), französische Gemeinde im Département Ariège …   Deutsch Wikipedia

  • Gard (département) — Pour les articles homonymes, voir Gardon (rivière). Gard …   Wikipédia en Français

  • Aigues Mortes — Aigues Mortes Administration Pays France Région Languedoc Roussillon Département …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”