Sainte-Anastasie (Gard)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sainte-Anastasie.

43° 56′ 10″ N 4° 19′ 21″ E / 43.9361, 4.3225

Sainte-Anastasie
Administration
Pays France
Région Languedoc-Roussillon
Département Gard
Arrondissement Arrondissement de Nîmes
Canton Canton de Saint-Chaptes
Code commune 30228
Code postal 30190
Maire
Mandat en cours
Claude Vian
2001-2008
Intercommunalité Communauté d'agglomération Nîmes Métropole
Démographie
Population 1 557 hab. (2006)
Densité 36 hab./km²
Géographie
Coordonnées 43° 56′ 10″ Nord
       4° 19′ 21″ Est
/ 43.9361, 4.3225
Altitudes mini. 33 m — maxi. 207 m
Superficie 43,64 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Sainte-Anastasie est une commune française, située dans le département du Gard et la région Languedoc-Roussillon.

Sommaire

Géographie

Sainte-Anastasie est l'une des plus vastes communes du département avec ses 4 364 hectares de garrigues. La commune est située immédiatement au nord de Nîmes et à une douzaine de kilomètres au sud-ouest d'Uzès, dont elle a dépendue pendant de nombreux siècles.

Le territoire de la commune est traversé suivant un axe ouest-est par le Gardon, affluent du Rhône. Au cours des âges, la rivière a fait son passage au milieu d'un plateau calcaire et y a creusé un canyon d'une longueur d'une dizaine de kilomètres. Le Gardon passe plus en aval sous le Pont du Gard.

La commune culmine à 204 m ; le plateau s'élève à une altitude moyenne de 170 m. Le point le plus bas se situe à 37 m, en aval du pont Saint-Nicolas.

La plaine du Bourdic, affluent du Gardon, atteint au point le plus bas 61 m. C'est dans cette plaine que se trouvent les vignes et les champs céréaliers qui font vivre les agriculteurs et les viticulteurs de la commune.

La commune est composée de quatre hameaux et villages : Russan, Aubarne, Vic et Campagnac.

Sainte-Anastasie est l'une des 79 communes membres du Schéma de Cohérence Territoriale SCOT du Sud du Gard (voir lien) et fait également partie des 41 communes du Pays Garrigues Costières.

Deux autres communes portent le même nom en France : Sainte-Anastasie dans le département du Cantal et Sainte-Anastasie-sur-Issole dans le Var.

Histoire

L'histoire de cette commune commence à l'aube de l'humanité[1]. Des peintures du Paléolithique supérieur ont été découvertes en 1940 dans la grotte de la Baume Latrone (Aurignacien ?).

Le territoire de la commune a été habité durant la Protohistoire comme en témoignent des oppida. Quelques vestiges exposés au musée de Nîmes correspondent à la période gallo-romaine.

Les premiers documents écrits citant le territoire de la commune datent de 896 ap. J.-C. Ils mentionnent Campaniaco et Marbaco comme domaines appartenant à l'évêque d'Uzès.

En 951, on sait que le village d'Aubarne existe déjà et que l'ensemble du terroir s'appelle Sainte-Anastasie (issue de Marbacum).

En 1144, on parle dans un pacte amiable du fort de Sainte-Anastasie. Il n'y a pas à proprement parler de village portant ce nom.

Le domaine de Campagnac est occupé à partir de 896 par des moines qui construisent le prieuré de Saint-Nicolas de Campagnac (1156).

Au milieu du XIIIe siècle, le trafic est très important entre Nîmes et Uzès. Deux voies permettent de communiquer entre ces deux villes : la voie des Helviens, passant plus en amont à hauteur du village de Russan, et une voie qui traverse le Gardon à hauteur de Saint-Nicolas, par un gué ou par des ponts de bois régulièrement balayés par les caprices de la rivière. La voie Nîmes - Saint-Nicolas - Uzès, plus courte de quelques kilomètres, est plus fréquentée et Pons de Becmil décide de lancer la construction d'un pont : le puissant pont Saint-Nicolas de Campagnac est construit de 1245 à 1260.

Le fort et le pont, de par leurs positions stratégiques, jouent un rôle important pendant les différentes guerres de religion qui se succèdent entre 1560 et 1629 dans la région, passant tour à tour à l'un des partis. Le fort est détruit à partir de juillet 1632 sur l'ordre de Richelieu.

En 1682, les églises de Russan et de Vic sont construites en remplacement de l'église Saint-Saturnin, détruite depuis fort longtemps.

En 1703, lors de la guerre des Camisards, le village de Vic est attaqué. On dénombre 36 morts. En 1704, le consul de Russan est tué sur la route d'Uzès, ainsi que huit hommes et une femme sur la route de Saint-Chaptes.

Après la Révolution de 1789, Sainte-Anastasie est rebaptisée Montaury.

À la fin du XIXe siècle, Sainte-Anastasie connaît la fièvre de l'or. En effet, lors de sondages effectués pour la construction du pont de Russan, de nombreuses paillettes d'or ont été découvertes. Une mine d'or, avec son placer et sa voie de chemin de fer dans le Gardon, a été exploité. L'or ne s'y est pas trouvé de manière suffisante compte tenu des coûts d'exploitation. En effet, le Gardon dévastait tout à chacune des crues. C'est de cette époque que date la chapelle d'Aubarne.

En 2002, le gardon passe par dessus les ponts de Russan et de Saint-Nicolas, atteignant pratiquement la place de Russan et occasionnant de nombreux dégâts. L'église de Russan n'est pas encore remise en état à ce jour (avril 2008).

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 1989   Claude Vian UMP  
Toutes les données ne sont pas encore connues.


Claude Vian a parrainé Philippe de Villiers dans le cadre de l'élection présidentielle de 1995.

Claude Vian fut candidat aux élections cantonales de 2011 dans le canton de Saint-Chaptes sous l'étiquette " majorité présidentielle ".

Démographie

Évolution démographique
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
706 708 732 870 1 028 1 270 1 557

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Liens externes

Notes et références

  1. Sainte-Anastasie - Fragments d'histoire locale de la préhistoire au début du XXe siècle, 2006.[réf. nécessaire]

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Sainte-Anastasie (Gard) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Sainte-anastasie (gard) — Pour les articles homonymes, voir Sainte Anastasie. Sainte Anastasie …   Wikipédia en Français

  • Sainte-Anastasie (Gard) — Saltar a navegación, búsqueda Para otros usos de este término, véase Sainte Anastasie. Sainte Anastasie País …   Wikipedia Español

  • Sainte-Anastasie, Gard — Sainte Anastasie is a commune in the Gard department in southern France.Points of interest* Arboretum Sainte Anastasie * Saint Nicolas de Campagnac Bridgeee also*Communes of the Gard departmentReferences Based on the article in the French… …   Wikipedia

  • Sainte-Eulalie (Gard) — Garrigues Sainte Eulalie Garrigues Sainte Eulalie Pays …   Wikipédia en Français

  • Sainte-Anastasie — ist die Bezeichnung mehrerer Gemeinden in Frankreich, die den Namen der heiligen Anastasia von Sirmium tragen: Sainte Anastasie (Cantal), Gemeinde im Département Cantal Sainte Anastasie (Gard), Gemeinde im Département Gard mit Namenszusatz:… …   Deutsch Wikipedia

  • Sainte-Anastasie — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Pour les articles homonymes, voir Sainte Anastasie et Anastasie. Toponymie Sainte Anastasie (Cantal), commune française du Can …   Wikipédia en Français

  • Sainte-anastasie — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Toponymie Sainte Anastasie, commune française du Cantal. Sainte Anastasie, commune française du Gard. Voir aussi La basilique Sainte Anastasie est une… …   Wikipédia en Français

  • Sainte-Anastasie — Saltar a navegación, búsqueda Sainte Anastasie puede referirse a Sainte Anastasie, comuna francesa situada en Cantal. Sainte Anastasie, comuna francesa situada en Gard. Obtenido de Sainte Anastasie Categoría: Wikipedia:Desambiguación …   Wikipedia Español

  • Sainte-Anastasie — is the name or part of the name of several communes in France:* Sainte Anastasie, in the Cantal department * Sainte Anastasie, in the Gard department* Sainte Anastasie sur Issole, in the Var department …   Wikipedia

  • Arboretum Sainte-Anastasie — The Arboretum Sainte Anastasie is an arboretum located on the grounds of the École primaire publique de Sainte Anastasie at 333, avenue du Général De Gaulle, Sainte Anastasie, Gard, Languedoc Roussillon, France. The arboretum was planted from… …   Wikipedia

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”