Breau-et-Salagosse

Bréau-et-Salagosse

Bréau-et-Salagosse
Carte de localisation de Bréau-et-Salagosse
Pays France France
Région Languedoc-Roussillon
Département Gard
Arrondissement Arrondissement de Vigan
Canton Canton de Vigan
Code Insee 30052
Code postal 30120
Maire
Mandat en cours
Alain Durand
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Pays Viganais
Latitude
Longitude
43° 59′ 26″ Nord
       3° 34′ 18″ Est
/ 43.9905555556, 3.57166666667
Altitude 264 m (mini) – 1 402 m (maxi)
Superficie 24,69 km²
Population sans
doubles comptes
354 hab.
(1999)
Densité 14 hab./km²

Bréau-et-Salagosse est une commune française, située dans le département du Gard et la région Languedoc-Roussillon.

Sommaire

Géographie

Histoire

Liste des consuls de Bréau

- Jean Quatrefages 1586 - Pierre Quatrefages 1597 et 1605 - Étienne Mahïtre 1620 et 1629 - Loys Pougnet 1621 - Étienne Mahïstre 1640 - Antoine Fabre 1646 - 47 - 48 - Pierre Maystre 1661 et Pierre Boudes pour la Bréaunèze - Étienne Martin 1689 - Étienne Maïstre 1692 - Pierre Bresson - Jean Nissole - Jean Drulhes - Pierre d' Unal - Pierre Amouroux - Pierre d'Unal - André Finiels - Jacques finiels son fils - André Randon 1725 - 26 - 27 - Jacques Ménard 1734 - 36 - 37 - 38 - Vitalis Ménard 1759.

Création du syndicat de la Bréaunèze le 23 Mars 1661 par Pierre de Quatrefages, Docteur en droit et sa femme Madeleine de Cairol, sœur de Jacques de Cairol, juge au Vigan.

Héraldique

Article connexe : armorial des communes du Gard.
Blason de Bréau-et-Salagosse

Les armes de Bréau-et-Salagosse se blasonnent ainsi :

Deux écus accolés :

1. De sinople au taureau furieux d'or

2. D'azur au château de trois tours d'argent, ouvert, ajouré et maçonné de sable[1].

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
mars 2001 René Masseport
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Maire actuel , suite aux élections : Alain Durand

Démographie

Évolution démographique
(Source : INSEE[2])
1962 1968 1975 1982 1990 1999
247 265 271 266 320 354
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Lieux et monuments

Le château de Bréau date de bien avant le Moyen-Âge, mais sous une autre forme. il prend sa forme actuelle, après avoir été restauré entre 1663[3] et 1667[4]. Il fut la propriété des familles Du Pon de Serres puis des De Quatrefages avant d'être vendu en trois parties entre 1839 et 1843[5]. Le donjon du château recevra l’horloge. Au-dessous, la Maison Commune et le four banal.

Le premier temple de Bréau fut construit en 1610, mais où ? Il fut démoli en 1664. En 1845, fin de la construction du nouveau temple sur un terrain appartenant à François Bresson, entrepreneur : Jean Cazal, du Vigan. Les pierres de l'escalier du temple furent taillées par Mahïtre, maçon à Bréau, descendant d'Etienne Mahïstre qui avait réalisé la chaire du premier temple. Le 13 décembre 1893, inauguration de la cloche du temple. Elle vient de la fonderie de la maison Aragon de Lyon, sur elle cette inscription : Don de Madame Maracci de Genève - 13 décembre 1893 - Louer le Seigneur car l'Éternel est bon.

L'actuelle Église de Bréau fut construite en 1688 par les habitants de Bréau, sous le titre de St Nicolas, au moyen de taxes imposées sur toute la Bréaunèze et de fonds votés par les Etats Généraux.

Le deuxième château de Bréau date probablement du XVe, il possédait une tour pigeonnier. Cité comme bien de la Famille d'Assas de Montdardier, il passa ensuite aux De Caladon de Clapice, aux Quatrefages de Bréau pour revenir aux Caladon ou plus exactement à Athénaïs de Quatrefages, épouse d'Emile Bérenger de Caladon, qui le vendit avec le domaine en 1853.

Le château de Serres, connu sous le règne des Barons de Roquefeuil, fut apporté en dot par une descendante de cette famille, Marguerite de Serres et Bréau, à la famille Du Pon de Boussugues. Cette branche éteinte, il passera à Philippe de Bergier puis à François de St Julien qui le restaurera en 1700[6]. En 1781, le propriétaire de l'époque, Maurice d'Arnal, fit faire le pont de Serres entièrement en granit, avec une seule arche et également un griffou, fontaine publique pour les gens du village. Elle porte l'inscription : tandem care sitem licet hic sidere viator et bonus hoc dominus murere os recreat[7]. Du vivant de Jean Marie d'Arnal de Serres (décédé à l'hopital du Vigan en 1987) la seigneurie a été acquise avec le domaine par Me Roger Cuche (ancien maire de Bréau et Salagosse, décédé en 1985) puis en 1974 elle a été transmise - avec le domaine également - à sa fille Suzanne-Madeleine qui la possède toujours.

Personnalités liées à la commune

Pasteur Marc Benoît

Maître Roger Cuche, maire

Harry Séguéla, peintre

Quatrefages de la Roquette

Voir aussi

Notes et références

  1. Le blason de la commune sur Gaso
  2. Bréau-et-Salagosse sur le site de l'Insee
  3. Source : date au-dessus de la porte avec les initiales I.D.C
  4. Source : date de fin des travaux sur la poutre soutenant le toit
  5. Sources : actes de ventes détenus par d' actuels propriétaires et cadastre de Bréau
  6. Source : Devis des travaux archives du Gard
  7. Traduction : Cher voyageur, tu peux enfin étancher ta soif et que le bon seigneur restaure ta bouche par ce don

Liens externes

Ce document provient de « Br%C3%A9au-et-Salagosse ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Breau-et-Salagosse de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bréau-et-Salagosse — Saltar a navegación, búsqueda Bréau et Salagosse País …   Wikipedia Español

  • Bréau-et-Salagosse — is a commune in the Gard department in southern France.ee also*Communes of the Gard departmentReferences Based on the article in the French Wikipedia …   Wikipedia

  • Bréau-et-Salagosse — 43° 59′ 26″ N 3° 34′ 18″ E / 43.9906, 3.5717 …   Wikipédia en Français

  • Bréau (Gard) — Bréau et Salagosse Bréau et Salagosse Pays & …   Wikipédia en Français

  • Salagosse — Bréau et Salagosse Bréau et Salagosse Pays & …   Wikipédia en Français

  • Bez-et-Esparon — 43° 58′ 22″ N 3° 31′ 53″ E / 43.9728, 3.5314 …   Wikipédia en Français

  • Malons-Et-Elze — 44°25′07″N 4°01′25″E / 44.41861, 4.02361 …   Wikipédia en Français

  • Malons-et-Elze — 44° 25′ 07″ N 4° 01′ 25″ E / 44.4186111111, 4.02361111111 …   Wikipédia en Français

  • Malons-et-elze — 44°25′07″N 4°01′25″E / 44.41861, 4.02361 …   Wikipédia en Français

  • Campestre-et-Luc — Pour les articles homonymes, voir Campestre et Luc. 43° 57′ 13″ N 3° 25′ 14″ E …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”