Les Mages

44° 13′ 45″ N 4° 10′ 00″ E / 44.2291666667, 4.16666666667

Les Mages
Administration
Pays France
Région Languedoc-Roussillon
Département Gard
Arrondissement Alès
Canton Saint-Ambroix
Code commune 30152
Code postal 30960
Maire
Mandat en cours
Jean-Claude Paris
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes Vivre en Cévennes
Démographie
Population 1 799 hab. (2008)
Densité 142 hab./km²
Géographie
Coordonnées 44° 13′ 45″ Nord
       4° 10′ 00″ Est
/ 44.2291666667, 4.16666666667
Altitudes mini. 138 m — maxi. 485 m
Superficie 12,69 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Les Mages est une commune française, située dans le département du Gard et la région Languedoc-Roussillon. Elle fait partie du canton de Saint-Ambroix, lui-même rattaché à l'arrondissement d'Alès.

Sommaire

Géographie

Le village Des Mages se trouve entre Alès et Saint-Ambroix, sur le CD 904, dans le bassin houiller des Cévennes, sous la foret domaniale du Rouvergue.

Il est arrosé par la Cèze au Nord et par l'Auzonnet[1] au Sud. A ce titre la commune est membre du AB Cèze, le Syndicat Mixte d'Aménagement du Bassin Versant de la Cèze qui, dans le cadre du contrat de Rivière du Bassin de la Cèze a la responsabilité de la prévention et de la lutte contre les inondations ainsi que la préservation du milieu naturel[2].

Héraldique

blason







d'azur au borie d'argent, ouvert et ajouré de sable posé sur une terrasse de sinople, au chef de gueules chargé de trois étoiles d'or







Histoire

Le village a été élevé au rang de commune (en le séparant de la commune voisine de Saint-Jean-de-Valériscle) par ordonnance royale le 25 septembre 1834, suite à l'augmentation de population entraînée par le développement de l'exploitation du charbon dans le bassin des Cévennes. La commune Des Mages appartient à la Communauté de Communes « Vivre en Cévennes ». La Marche des Rois , ou l'histoire du village [1] .Par michel roucaute Ce n’est pas, cette fois, une nouvelle histoire que je vais vous raconter : c’est une histoire ancienne, très ancienne. Mais, nous le verrons, elle a des prolongements dans le présent, et peut être même en aura-t-elle dans le futur… Mais sachez d’abord que dans notre petit pays, la vraie fête traditionnelle, celle que les Anciens célébraient plus que toute autre, ce n’était pas la Noël, c’était l’Epiphanie. Et pour cause !...

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1983 En cours Jean-Claude Paris PCF Conseiller général du Canton de Saint-Ambroix depuis 2001
 ?  ? Gilbert Blanc PCF Conseiller général du Canton de Saint-Ambroix (1976-1983)
 ?  ? Pierre Salles PCF  

Démographie

Évolution démographique
(Source : Ehess[3] et INSEE[4])

1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
          1 040 1 121 1 114 1 247
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 240 1 203 1 255 1 140 1 155 1 009 1 089 1 105 1 135
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 101 1 097 1 139 1 076 1 144 1 147 1 028 1 051 1 125
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008  
1 150 1 145 1 127 1 275 1 497 1 511 1 742 1 799  

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


Lieux et monuments

Plusieurs filatures dont les bâtiments encore debout témoignent de l'activité séricicole (vers à soie) passée.

  • Filature Bleton[5], fermée en 1957, rue de l'Eglise.
  • Filature Lacroix[6], fermée en 1855, le Bois Redon, Route de Saint Julien de Cassagnas.
  • Filature Duclaux[7], fermée en 1889, chateau de Melhien.
  • Filature Mazolier[8], fermée en 1884, route du château de Melhien.
  • Filature Labeille/Villaret[9], fermée vers 1885, malgré quelques tentatives de redémarrage jusqu'en 1922, hameau de Larnac[10].
  • Filature Silhol[11], fermée en 1855, les Claux, hameau de Melhien.
  • Filature Martin puis moulin à huile Benoit puis Rodier, la Moinas, route de Saint Ambroix[12].
  • Filature de l'Ayrolette[13], précédemment moulin à papier Gentil, établi en 1660, lieu dit l'Ayrolette, route de Saint Ambroix[14].
  • Filature Blachère, précédemment moulin à huile puis filature Védrines[15].

La verrerie de Barrière a, elle, été fondé en 1804 pour fabriquer du verre vert. Après de multiples difficultés, l'usine ferme ses portes en 1850[16].


Le moulin de Meilhen, actionné par une dérivation de l'Auzonnet, était un moulin à farine et à huile d'olives. Intégralement conservé, il pouvait encore tourner récemment. Mais il n'est pas ouvert à la visite, pas plus que les vestiges du moulin Brahic en amont et de celui du Coussac. Par contre, le moulin à huile Rodier, installé dans une ancienne filature à la fin du XIXe siècle, situé à peu de distance du valat de Couze, mais actionné par l'électricité, est encore en service pour la campagne 2007-2008 (la récolte des olives commence en novembre et s'achève en janvier).

Sur une colline, la « Tourette » domine le village. C'est une simple capitelle[17] de pierres calcaires liées au mortier, mais elle est devenue le symbole du village et une réplique en a été construite sur le rond-point à l'entrée du village.

L'ancienne gare de chemin de fer, sur l'embranchement de la petite ligne Alès-Bessèges de la SNCF, a été transformée en habitation. On y voyait passer les trains de charbon venant du Martinet, de Saint-Florent-sur-Auzonnet et de Saint-Jean-de-Valériscle, rejoignant la ligne principale à Saint Julien de Cassagnas. Cette ligne servait également à acheminer les bobines de soie grège vers Lyon pour y être tissées.

Personnalités liées à la commune

Le peintre Georges Bauquier, collaborateur de Fernand Léger, créateur du musée Fernand-Léger de Biot, est issu d'une famille mageoise. Dans les années 1970, il a monté, dans les locaux de l'école du village plusieurs expositions de grande qualité. A sa demande, Nadia Léger a légué à la commune La Femme à l’Oiseau, une mosaïque de Fernand Léger qui orne le fronton de la salle polyvalente.

Espace Georges Bauquier

En 2006 a été créé l'espace Georges Bauquier[18], comprenant une salle d'exposition et une salle de projection vidéo. En 2008 le festival du film de voyage[19] a été lancé, reconduit avec succès[20] en 2009.

Voir aussi

Liens externes

Références

  1. L'Auzonnet, calme ici, aux Mages
  2. Site de l'AB Cèze
  3. http://cassini.ehess.fr/ Population par commune avant 1962 (résultats publiés au journal officiel ou conservés aux archives départementales)
  4. INSEE : Population depuis le recensement de 1962
  5. Filature Bleton sur Patrimoine de France
  6. Filature Lacroix sur Patrimoine de France
  7. Filature Duclaux sur Patrinoine de France
  8. Filature Mazolier sur Patrimoine de France
  9. Filature Labeille/Villaret sur Patrimoine de France
  10. Photos archives Ministère de la Culture
  11. Filature Silhol sur Patrimoine de France
  12. Notice no IA00128389, sur la base Mérimée, ministère de la Culture
  13. Photos archives Ministère de la Culture
  14. Notice no IA00128386, sur la base Mérimée, ministère de la Culture
  15. Notice no IA00128383, sur la base Mérimée, ministère de la Culture
  16. Notice no IA00128382, sur la base Mérimée, ministère de la Culture
  17. Capitelle des Mages
  18. Programme Espace Bauquier
  19. Site du Festival
  20. Succès confirmé par le correspondant du Midi-Libre

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Les Mages de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Les Mages — País …   Wikipedia Español

  • Les Mages — is a commune in the Gard department in southern France.ee also*Communes of the Gard departmentReferences Based on the article in the French Wikipedia …   Wikipedia

  • Les Mages — Original name in latin Les Mages Name in other language Les Mages State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 44.22862 latitude 4.16946 altitude 196 Population 1730 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Allez les mages ! — Allez les mages ! (Unseen Academicals dans la version originale) est le trente troisième tome des Annales du Disque monde, saga écrite par Terry Pratchett. Il a été publié en octobre 2009 en Grande Bretagne, et en octobre 2010 en… …   Wikipédia en Français

  • MAGES — Nom des membres d’une tribu mède (selon Hérodote) à qui l’ensemble de la tradition grecque attribue l’exclusivité du pouvoir sacerdotal en Iran. Le mot «mage» (en iranien, maga ) apparaît en Occident, à partir des premiers siècles de notre ère,… …   Encyclopédie Universelle

  • Mages Cagoules — Mages Cagoulés Organisation des Royaumes Oubliés Mages Cagoulés Quartier Général Athkatla Les Mages Cagoulés sont une organisation secrète fictive basée à Athkatla, dans l univers imaginaire des Royaumes oubliés, décor de campagne de Donjons et… …   Wikipédia en Français

  • Les Rois Mages —  Pour les mages (L Évangile selon Saint Mathieu), voir Rois mages Les Rois mages est un film français, sorti en salle en 2001, réalisé par Bernard Campan et Didier Bourdon. Il marque le retour sur le devant de la scène du trio comique Les… …   Wikipédia en Français

  • Les rois mages —  Pour les mages (L Évangile selon Saint Mathieu), voir Rois mages Les Rois mages est un film français, sorti en salle en 2001, réalisé par Bernard Campan et Didier Bourdon. Il marque le retour sur le devant de la scène du trio comique Les… …   Wikipédia en Français

  • Les Tribulations d'un mage en Aurient — est le dix septième livre des Annales du Disque monde de l écrivain anglais Terry Pratchett, publié en France en 2001. L œuvre originale fut publiée en 1994 sous le titre Interesting Times. Traduction française de Patrick Couton. Synopsis Des… …   Wikipédia en Français

  • Les Tribulations D'un Mage En Aurient — est le dix septième livre des Annales du Disque monde de l écrivain anglais Terry Pratchett, publié en France en 2001. L œuvre originale fut publiée en 1994 sous le titre Interesting Times. Traduction française de Patrick Couton. Synopsis Des… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”