1962 en économie

1962

Années :
1959 1960 1961  1962  1963 1964 1965

Décennies :
1930 1940 1950  1960  1970 1980 1990
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologie mensuelle :
Jan - Fév - Mar - Avr - Mai - Juin
Juil - Aoû - Sep - Oct - Nov - Déc


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Automobile • Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Droit • Économie Football Jeu • Jeu vidéo Littérature Musique Musique classique Parcs d'attractions Photographie • Santé et médecine • Science Sociologie Sport Théâtre Télévision


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébreu Hindou Musulman Persan Républicain

Cette page concerne l'année 1962 du calendrier grégorien.

Sommaire

Événements

Afrique

  • Le Commonwealth Immigrants Act n’accorde l’autorisation d’émigrer en Grande-Bretagne qu’aux personnes qualifiées ou pourvue d’un emploi.
  • Constitution au Kenya.
  • Loi sur la détention préventive au Tanganyika.
  • Au Ghana, Kwame Nkrumah refuse la présidence à vie offerte par les parlementaires du CPP.
  • Soulèvement des Touareg de l’Adrar des Ifoghas au Mali contre le régime de Modibo Keita (1962-1964). Répression brutale avec le concours de l’Algérie et du Maroc, entraînant la mort de centaines de Touareg après le bombardement de leurs campements.
  • Jeux sportifs africains d’Abidjan.

Maghreb

  • 7 mars : Ouverture des négociations d’Evian.
  • 18 mars : Accords d'Évian accordant l'indépendance à l'Algérie : cessez-le-feu le 19 mars. Le Sahara est intégré à l’Algérie. La délégation française est conduite par Louis Joxe.
  • 19 mars : Entrée en vigueur du cessez-le-feu en Algérie qui ne sera jamais respecté ni par la FLN, ni par l'OAS. Cette date n'a jamais été commémorée par la France. Un référendum est annoncé le jour même pour le mois d'avril alors que Ahmed Ben Bella et ses compagnons sont libérés.
  • 22 mars : Après avoir assassiné six dirigeants de centres sociaux à El-Biar, l’OAS ouvre le feu sur les forces de l’ordre.
  • 23 mars : Blocus de Bab El-Oued. De violents combats éclatent dans le quartier de Bab El-Oued à Alger : 20 morts.
  • 26 mars - Fusillade de la rue d'Isly : Quatre mille Pieds-Noirs manifestent pacifiquement dans le quartier populaire de Bab El-Oued à Alger et approchent de la grande poste par la rue d'Isly, lorsque à 15 heures un soldat d'un barrage de l'armée française ouvre le feu sur la foule. Il est suivi par les autres militaires paniqués. La fusillade qui va durer douze minutes fait officiellement 46 morts (56 selon d'autres sources) et 150 blessés (200 blessés selon d'autres sources).
  • 5 avril : Première réunion de l’exécutif provisoire dirigé par Abderrahmane Farès près d’Alger.
  • 8 avril : Les accords d’Évian sont approuvés par plus de 90% des votants à l’issue du référendum organisé en métropole.
  • 21 avril : Début du rapatriement des Européens d’Algérie.
  • Avril[4] : La Libye adhère à l’OPEP.
  • 1er mai : accident nucléaire de Béryl dans le Sahara algérien, à In Ecker, dans le Tan Afella.
  • 14 mai : Ouverture des frontières et libération des détenus algériens.
  • 27 mai : Un crédit de 200 millions de francs est ouvert pour l’accueil des Français d’Algérie.
  • Mai : Terreur en Algérie.
  • 18 juin : Plusieurs ministres du gouvernement provisoire de la République algérienne, dont Ben Bella, prennent position contre les accords signés la veille sur l’arrêt des violences entre Jean-Jacques Susini, représentant de l’OAS, et Chawki Mostefaï.
  • Juin et Juillet : exode en masse des Français d'Algérie vers la France.
  • 1er juillet : La population algérienne se prononce à 99,7% des suffrages exprimés pour l’indépendance. La France reconnaît officiellement l’indépendance.
  • 5 juillet :
    • Proclamation de l'indépendance de l'Algérie.
    • Massacre des Français à Oran par une foule d'algériens déchaînés, plus de 2000 morts ou disparus.
    • À la suite de violentes fusillades, les troupes fidèles à Ben Bella occupent Oran.
  • Juillet et mois suivants : Le FLN massacre dans des conditions atroces plus de 100 000 harkis (60 à 80 000 selon certains historiens).
  • 11 juillet : Ben Bella arrive en Oranie pour former le « groupe de Tlemcen » opposé au gouvernement provisoire de la république algérienne.
  • 3 août : Ahmed Ben Bella est accueilli triomphalement à Alger où il s’établit avec le bureau politique du FLN.
  • 16 août : Rétablissement des relations diplomatiques entre la France et la Tunisie.
  • 25 septembre : Le président de l'Assemblée nationale algérienne, Ferhat Abbas, proclame la république démocratique et populaire d'Algérie
  • 26 septembre : A la suite de sa victoire sur le GPRA, Ahmed Ben Bella est élu Premier ministre de la République démocratique et populaire d’Algérie. L’Algérie est admise à l’ONU en présence de Ben Bella.
  • 4 octobre : L’évacuation de la base navale de Bizerte par les Français est annoncée pour le 15 octobre 1963.
  • Le conflit algérien a fait plus de 33 000 morts et près de 65 000 blessés sur un effectif total de deux millions de soldats français et 158 000 morts du côté de l’ALN. Ceci ne comptabilise pas les civils, citadins et paysans surtout, ce qui porterait les pertes humaines algériennes à 1 500 000 (chiffres officiel de la RADP[réf. nécessaire])

Amérique

  • Mexique : Amendement constitutionnel controversé donnant au gouvernement le pouvoir d’obliger les employeurs à partager les bénéfices avec les travailleurs.
  • Bolivie : Dix ans après le début de la révolution, le PNB par habitant a baissé de 20%, la production d’étain de 40% et même les paysans bénéficiaires de la réforme agraire se montrent mécontents. La corruption et l’inefficacité affaiblissent considérablement l’économie et rendent délicate la stabilisation du régime. L’inflation galopante ruine les petits épargnants, affaiblissant le soutien parmi les couches moyennes.
Articles détaillés : 1962 au Canada et 1962 au Québec .

Cuba

22 octobre : Crise des missiles de Cuba. Photographie aérienne des missiles nucléaires soviétiques installés à Cuba prise le 1er novembre

.

  • 7 février : Embargo des États-Unis contre Cuba.
  • 14 février : Exclusion de Cuba de l'OEA.
  • 8 avril : Les responsables de la tentative d’invasion de la baie des Cochons sont condamnés à 30 ans d’emprisonnement et 62 millions de dollars d’amende.
  • Mai : Opération Anadyr.
  • 2 septembre : « Renforcement » de l'aide militaire et technique soviétique à Cuba à l’occasion de la visite de Che Guevara à Moscou. Des soldats soviétiques stationnent à Cuba.
  • 11 septembre : Moscou met en garde Washington contre toute attaque contre Cuba.
  • 13 septembre : Les États-Unis mettent en garde Moscou contre l'installation d'armes offensives à Cuba.
  • 2 octobre : Opération Kama.
  • 22 octobre : Crise des missiles de Cuba (fin le 31 octobre).
    • John F. Kennedy révèle l’existence de bases de fusées soviétiques à Cuba, susceptibles d’atteindre le territoire américain. Il ordonne la « mise en quarantaine » de Cuba afin de prévenir toute nouvelle entrée d’armes et prépare un débarquement. Il menace l’URSS d’une riposte immédiate des États-Unis si les missiles venaient à être lancés. Le Conseil de sécurité des Nations unies est saisi.
  • 25 octobre : Les bateaux soviétiques en route pour Cuba font demi-tour.
  • 26 octobre : A l’issue de négociation secrète, Khrouchtchev accepte de démanteler, sous le contrôle de l’ONU, les installations de fusées soviétiques et s’engage à cesser toutes nouvelles livraison d’arme à Cuba.
  • 28 octobre : Nikita Khrouchtchev annonce le démantèlement des armes offensives installées à Cuba moyennant l’engagement de Washington de ne pas chercher à envahir Cuba et de retirer ses fusées de Turquie dans les six mois.
  • 30 octobre : Ultime échange de lettres entre Fidel Castro et Khrouchtchev.
  • 8 novembre : Un accord est signé pour que l’armée américaine puisse surveiller l’évacuation de Cuba des bases soviétiques.
  • 20 novembre : Castro accepte le retrait des bombardiers soviétiques et Kennedy la fin de la quarantaine à Cuba. Kennedy annonce la levée du blocus mis en place autour de l’île et le maintien des inspections aériennes. Castro est tenu à l’écart des négociations et Cuba devient un satellite de Moscou.

États-Unis

Article détaillé : 1962 aux États-Unis.
  • Renforcement de la majorité démocrate aux partielles.
  • Allocation de 900 millions de dollars pour des travaux publics destinés à résorber le chômage.
  • Echec du projet de Kennedy pour rénover l’instruction primaire et secondaire grâce à d’importantes subventions fédérales, afin d’effacer les inégalités.
  • Arrêt de la Cour suprême interdisant les prières dans les écoles publiques.

Océanie

Asie

Guerre du Viêt Nam : L'ARVN en action (photographie de 1961)
  • 15 janvier : Affrontement naval en mer d'Arafura entre l'Indonésie et les Pays-Bas.
  • 13 février : Au Cambodge, Nhiek Tioulong est nommé Premier ministre.
  • 27 février : Deux avions de chasse nord-vietnamiens bombardent le palais présidentiel à Saigon. Pas de victimes.
  • 1er mars[8] : Le Pakistan se dote d'une constitution de type présidentiel.
  • 2 mars : L’armée s’empare du pouvoir en Birmanie. Pendant les années 1960 et 1970, Ne Win tente de bâtir un gouvernement totalitaire efficace, d’établir sa légitimité auprès des Birmans et de maintenir l’autonomie du pays sur la scène internationale. Le pays s’engage sur la « voie birmane du socialisme » avec le Parti du programme socialiste de Birmanie, ce qui a pour conséquence une catastrophe économique sans précédent, accompagnée d’une diminution des libertés personnelles. Les principaux secteurs de l’économie sont étatisés.
  • 9 mars : Le gouvernement américain reconnaît qu’il intervient militairement au Vietnam.
  • Mars, Indonésie[9] : Njoto, deuxième vice-président du PKI, devient ministre auprès du président Soekarno. L’influence communiste s’est considérablement développée (3 millions d’adhérents en juin 1964). Aidit définit la politique du PKI : ne pas renverser le gouvernement, mais renforcer et consolider ce qui est en faveur du peuple dans le pouvoir et éliminer ses aspects anti-populaires.
  • Avril : L’Indonésie adhère à l’OPEP.
  • 6 mai : Les forces du Pathet Lao s’emparent de Nam Tha dans le Nord du Laos et franchissent la ligne de cessez-le-feu fixée en mai 1961.
  • 17 mai : Face à la progression des forces communistes au Laos, les États-Unis envoient des renforts dans le golfe de Siam.
  • 18 mai : Le panchen-lama rencontre le premier ministre chinois Zhou Enlai[10]. En juin, il adresse à Mao Zedong une pétition où il dénonce violemment la politique chinoise au Tibet.
  • 10 juin : Élections législatives au Cambodge; le Sangkum Reastr Niyum de Norodom Sihanouk rafle la totalité des sièges.
  • 23 juin : Gouvernement de coalition de Souvanna Phouma (neutraliste) au Laos (fin en 1975).
  • Juin : La Mongolie rejoint le CAEM.
  • 23 juillet : Après 14 mois de négociations, la conférence internationale de Genève reconnaît l’indépendance, la neutralité et l’intégrité du royaume du Laos.
  • 6 août : Au Cambodge, Chau Sen Cocsal est nommé Premier ministre.
  • 15 août : Accord sur l’Irian : l’ONU est chargée d’administrer le territoire jusqu’au 1er mai 1963, date à laquelle l’Indonésie le prendra en charge.
  • 16 août : Restitution officielle par la France à l’Union indienne des anciennes possessions de Pondichéry, Chandernagor, Yanaon, Karikal et Mahé.
  • 6 octobre : Au Cambodge, Norodom Kanthoul est nommé Premier ministre.
  • 10 octobre : Début du conflit sino-indien dans l'Himalaya. Offensive indienne à la frontière du Nord-Est (NEFA), aboutissement des très nombreuses tensions et incidents frontaliers entre les deux pays.
  • 23 octobre : Le gouvernement indien décrète l’État de siège. Défaite indienne.
  • 21 novembre : La Chine annonce un cessez-le-feu unilatéral.
  • 10 décembre : L’Inde accepte le cessez-le-feu. Elle perd plusieurs territoires, dont celui de l’Aksai Chin (42 735 Km²).
    • Après le conflit sino-indien, Nehru est discrédité en Inde, l’Inde sur la scène internationale, et les crédits alloués à la défense sont considérablement augmentés.
  • Décembre : Négociations vaines sur le problème du Cachemire entre Nehru et Zulfikar Alî Bhutto qui représente le Pakistan (fin en mai 1963).
  • 16 décembre : Nouvelle constitution au Népal qui entérine le changement politique. Les partis politiques sont interdits et le système consensuel des panchayat est mis en place. Le roi Mahendra procède à une réforme agraire et supprime les bases légales de la discrimination entre castes.
  • 26 décembre : Traité frontalier sino-mongol[11].

Proche-Orient

  • 1er janvier : Tentative de prise de pouvoir par le Parti social nationaliste syrien en Syrie.
  • 1er juin : Exécution en Israël du criminel nazi Adolf Eichmann.
  • 1er septembre : Un tremblement de terre de magnitude 7 fait 12 225 victimes à Qavzin dans le nord-ouest de l'Iran.
  • 26 septembre : Un groupe de militaires tente de renverser la monarchie au Yémen du Nord. Ils proclament la République, mais le souverain Muhammad al-Badr parvient à s’enfuir et à organiser la résistance. Nasser décide d’envoyer un contingent militaire contre la guérilla monarchiste, qui atteint rapidement 50 000 hommes. Les États-Unis reconnaissent la République yéménite et lui accordent une aide économique.
  • 17 octobre : Faysal, Premier ministre saoudien. Il décide de rompre les relations diplomatiques avec l’Égypte, qui a multiplié les raids aériens sur le sol saoudien. Il lance un programme de réformes économiques.
  • 6 novembre[12] : Abolition de l'esclavage en Arabie saoudite. 10 000 esclaves sont libérés sur un total estimé de 20 à 30 000.
  • Automne : Les États-Unis livrent pour la première fois des armes à Israël.

Europe

16-17 février : Inondation à Hambourg.
  • Mouvement contestataire à l’université de Trente. Formation du mouvement étudiant italien.
  • Mise en place d’un enseignement de masse en Italie. L’école devient obligatoire jusqu’à 14 ans.
  • Silvo Pais, directeur général de la Pide au Portugal.
  • 400 000 touristes visitent le Portugal.
  • Refonte du système bancaire en Espagne : libéralisation et séparation des banques de dépôt et d’affaires pour faciliter l’entrée des capitaux étrangers.
  • Lois sur l’immigration au Royaume-Uni restreignant les conditions d’entrée au Royaume-Uni (1962, 1968, 1971).
  • Création au Royaume-Uni d’un Conseil du développement économique (NEDC), qui consacre le principe de l’économie régulée. Institution d’une Commission nationale des revenus, pour éviter les effets néfastes de l’emballement des salaires sur les prix.
  • Deux tiers des ménages au Royaume-Uni possèdent la télévision et la moitié une automobile. Le nombre des abonnés au téléphone a doublé depuis 1951 avec 8,5 millions atteint et 30% des ménages possèdent leur logement (25% en 1951).
  • Amorce de récession économique en Italie : la réserve de main-d’œuvre bon marché s’est amenuisée, les syndicats deviennent plus actifs. Comme les salaires augmentent, les marchandises italiennes sont moins compétitives et la croissance des exportations se ralentit. La modernisation de l’industrie se poursuit, marqué par des concentrations réalisées par les holdings d’État (ENI, IRI, ENEL) qui deviennent des géants industriels.

France

Article détaillé : 1962 en France.

Suisse

Article détaillé : 1962 en Suisse.

Chronologies thématiques

Arts et culture

Commons-logo.svg

Religion

Prix Nobel

Naissances en 1962

  • 'Dates inconnues ou non renseignées :

voir aussi : Catégorie:Naissance en 1962

Décès en 1962

voir aussi:Catégorie:Décès en 1962

Notes et références

Ce document provient de « 1962 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article 1962 en économie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • 1962 en basket ball — Années : 1959 1960 1961  1962  1963 1964 1965 Décennies : 1930 1940 1950  1960  1970 1980 1990 Siècles : XIXe siècle …   Wikipédia en Français

  • 1962 en hockey — sur glace Années : 1959 1960 1961  1962  1963 1964 1965 Décennies : 1930 1940 1950  1960  1970 1980 1990 Siècles : XIXe siècle …   Wikipédia en Français

  • 1962 en France — Années : 1959 1960 1961  1962  1963 1964 1965 Décennies : 1930 1940 1950  1960  1970 1980 1990 Siècles : XIXe siècle  XXe siècl …   Wikipédia en Français

  • 1962 en Italie — Années : 1959 1960 1961  1962  1963 1964 1965 Décennies : 1930 1940 1950  1960  1970 1980 1990 Siècles : XIXe siècle  XXe siècl …   Wikipédia en Français

  • 1962 en football — Années : 1959 1960 1961  1962  1963 1964 1965 Décennies : 1930 1940 1950  1960  1970 1980 1990 Siècles : XIXe siècle  XXe siècl …   Wikipédia en Français

  • 1962 en rugby à XV — Années : 1959 1960 1961  1962  1963 1964 1965 Décennies : 1930 1940 1950  1960  1970 1980 1990 Siècles : XIXe siècle  XXe siècl …   Wikipédia en Français

  • 1962 en science — Années : 1959 1960 1961  1962  1963 1964 1965 Décennies : 1930 1940 1950  1960  1970 1980 1990 Siècles : XIXe siècle  XXe siècl …   Wikipédia en Français

  • 1962 en sport — Années : 1959 1960 1961  1962  1963 1964 1965 Décennies : 1930 1940 1950  1960  1970 1980 1990 Siècles : XIXe siècle  XXe siècle …   Wikipédia en Français

  • 1962 en basket-ball — Années : 1959 1960 1961  1962  1963 1964 1965 Décennies : 1930 1940 1950  1960  1970 1980 1990 Siècles : XIXe siècle  XXe siècl …   Wikipédia en Français

  • 1962 en Suisse — Chronologie de la Suisse ◄◄ 1958 1959 1960 1961 1962 1963 1964 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”