Bab El-Oued

Bab El-Oued

Bab El-Oued
باب الواد
Bab El Oued vue depuis les hauteurs de Notre Dame d'Afrique.
Bab El Oued vue depuis les hauteurs de Notre Dame d'Afrique.
Géographie
Pays Algérie Algérie
Wilaya Alger
Daïra Bab El-Oued
Superficie 120 hectares = 1 2 km²
Coordonnées geo. 36° 79' 83' Nord
03° 03' 86' Est
Démographie
Population 99 152 hab (2000)
Densité 80 000 (2 004) hab/km²
Politique
Président de l'APC Hassan Kettou
Mandat en cours 2007-2012
Autres informations
Code ONS 1605
Code postal 16007
Budget 80 millions de DA[1]
Bab El-Oued

Bab El-Oued (la Porte de la Rivière) est un quartier populaire d'Alger, capitale de l'Algérie. Le quartier de Bab El-Oued est délimité au nord-est par le front de mer (boulevard Mira), à l'ouest par la commune de Bologhine et la colline de Bainem, au sud-ouest par la commune de Oued Koriche (Frais-Vallon) et à l'est par la Casbah. Situé en contrebas de la colline de Bouzareah . Célèbre par sa « Place des Trois Horloges » et par son « marché Triolet », c'est aussi un quartier d'ateliers et de manufactures. Le quartier comptait 99 152 habitants en 2000[2] et est le chef lieu d'un daïra du même nom.

Sommaire

Histoire

Le quartier tire son nom de la porte (báb) qui ouvrait sur l'oued M'kacel qui s'écoule depuis les hauteurs de Bouzareah, à l'époque de l'Alger ottomane.

Un quartier s'y développe à la suite de la colonisation française de 1830 se peuplant essentiellement d'émigrants français au cours de la deuxième partie du XIX siècle. Ainsi, durant la période coloniale française, et jusqu'en 1962, Bab El-Oued est le principal quartier populaire européen de la ville.

Évènements dramatiques

Durant la guerre d'Algérie, le quartier, toujours essentiellement européen, fut l'un des bastions de l'OAS. Suite aux meurtres d'appelés par cette dernière le 22 mars 1962[3], le quartier est isolé du reste d'Alger par les forces de l'ordre et par l'armée. L'OAS organise alors une contre manifestation pour tenter de désenclaver le quartier, manifestation qui se solde par la fusillade de la rue d'Isly[3].

En octobre 1988, Bab El-Oued fut à nouveau le théâtre d'évènements meurtriers : suite à des émeutes qui enflamment le quartier et se généralisent dans le pays[4], les forces de l'ordre ouvrent le feu, faisant plusieurs dizaines de victimes, souvent très jeunes.

Le 10 novembre 2001, à la suite de pluies diluviennes des torrents de boue engloutissent de nombreuses habitations ainsi que la vaste place du marché Triolet, faisant plus de 700 victimes et laissant un quartier ravagé en à peine trois heures[5].

Bab El-Oued au cinéma

Le réalisateur algérien Merzak Allouache est l'auteur de deux films qui se déroulent dans ce quartier populaire : Bab El-Oued City, en 1994, et Bab el web, en 2005, qui retrace un épisode de vie de deux jeunes de ce quartier.

Personnalités originaires de Bab El-Oued

Notes et références

  1. Un budget d'à peine huit milliards de centimes, in El Wattan, 12/01/2008, article en ligne
  2. Journal Officiel, 2 Mars 2000, page 5
  3. a  et b Yves Courrière, La guerre d'Algérie, tome 4 : Les feux du désespoir, Fayard, 1969
  4. Voir article Émeutes d'octobre 1988 en Algérie
  5. Nadir Iddir, Bab El Oued se remémore, in El Watan, 06/11/2006, [article en ligne]

Voir aussi

Liens internes

  • Portail de l’Algérie Portail de l’Algérie


Wilaya d’Alger Communes de la wilaya d’Alger Wilaya d’Alger

Aïn Benian · Aïn Taya · Alger-Centre · Baba Hassen · Bab El-Oued · Bab Ezzouar · Bachdjerrah · Baraki · Belouizdad · Ben Aknoun · Beni Messous · Birkhadem · Bir Mourad Raïs · Birtouta · Bologhine · Bordj El Bahri · Bordj El Kiffan · Bourouba · Bouzareah · Casbah · Chéraga · Dar El Beïda · Dely Brahim · Douera · Draria · El Achour · El-Biar · El Harrach · El Madania · El Marsa · El Mouradia · El Magharia · Gue de Constantine · Hammamet · H'raoua · Hussein Dey · Hydra · Khraïssia · Kouba · Les Eucayptus · Mahelma · Mohammadia · Oued Koriche · Oued Smar · Ouled Chebel · Ouled Fayet · Rahmania · Raïs Hamidou · Reghaïa · Rouiba · Saoula · Sidi Moussa · Souidania · Staoueli · Tessala El Merdja · Zeralda ·

Ce document provient de « Bab El-Oued ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Bab El-Oued de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Bab El Oued — vue du ciel Administration Nom algérien باب الوادى Pays …   Wikipédia en Français

  • Bab El Oued — is a neighbourhood in Algiers, the capital of Algeria, along the coast north of the city centre. It gained notoriety during the leadup to the Algerian Civil War (which broke out in 1991) as a stronghold of the Islamic Salvation Front, FIS …   Wikipedia

  • Bab El-Oued City — est un film franco algérien (également co production germano suisse) réalisé par Merzak Allouache en 1994 Sommaire 1 Fiche technique 2 Distribution 3 Synopsis 4 Critique …   Wikipédia en Français

  • Bab El Oued Kingston — Album par Gnawa Diffusion Sortie 1999 Durée 62:00 Genre Musiques du monde Label Musisoft, 7 colors music …   Wikipédia en Français

  • Bab El Oued District — Infobox Algerian District map1 = DZ 16.svg map2 = DZ 16 07.svg name1 = Bab El Oued name2 = باب الوادي province = Algiers capital = Bab El Oued municipalities = 5 code = 07 chef = area1 = area2 = population = 232 557 popyear = 1998 density1 =… …   Wikipedia

  • Bataille de Bab el Oued — Le général Ailleret fait donner l aviation (T 6) contre l OAS …   Wikipédia en Français

  • Daïra de Bab El Oued — Localisation de la daïra dans la Wilaya d Alger Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Daïra de Bab El-Oued — La daïra de Bab El Oued est située a proximité de la casbah et du centre ville d Alger son chef lieu est Bab El Oued. Communes Pointe Pescade Bologhine Casbah Ce document provient de « Da%C3%AFra de Bab El Oued ». Catégorie : Daïra d Algérie …   Wikipédia en Français

  • Riad Bab el Oued — (Тарудант,Марокко) Категория отеля: Адрес: Taroudant, Douar de Talaa, 83000 Таруда …   Каталог отелей

  • Bab El Web — Titre original Bab el web Réalisation Merzak Allouache Scénario Merzak Allouache Musique DJ Abdel et Valmont Décors Sylvie Deldon Costumes Laurence Struz Photog …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”