Prix de Rome
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Prix de Rome (homonymie).
Prix de Rome
Image associée à la récompense

Prix remis Bourse d'étude
Description Récompense artistique
Organisateur Institut de France
Pays Drapeau de France France
Date de création 1663

Le prix de Rome est une bourse d'étude pour les étudiants en art.

Il est créé en 1663 en France sous le règne de Louis XIV sous la forme d’une récompense annuelle pour de jeunes artistes prometteurs en peinture et sculpture, qui prouvent leurs talents en effectuant des concours éliminatoires très difficiles. Le prix est organisé par l’Académie royale de peinture et de sculpture et est ouvert à ses élèves. Le prix d'architecture est organisé à partir de 1720 par l'Académie royale d'architecture sur le même modèle. Le lauréat gagne un séjour à l’Académie de France à Rome fondée par Jean-Baptiste Colbert en 1666. Il réside ainsi quatre ans au palais Mancini aux frais du roi de France ; le séjour pouvait être prolongé si le directeur de l’institution le jugeait utile.

Après une interruption entre 1794-1796 (en raison de l'impossibilité de se rendre en Italie), les concours reprennent en 1797 sous la houlette du nouvel Institut de France, qui remplace les anciennes académies royales. Les concours de peinture, sculpture et architecture sont repris et est ajoutée la composition musicale en 1803 et la gravure en taille douce en 1804. Le gagnant du « premier grand prix » est envoyé pour trois ans toujours à l'Académie de France à Rome, qui s'installe en 1803 à la Villa Médicis. Des premiers seconds grands prix et seconds grands prix sont aussi accordés, mais ils ne permettaient normalement pas de partir à Rome, sauf de manière exceptionnelle et pour une durée moindre. Des interruptions ont eu lieu pendant la Première Guerre mondiale (1915-1918) ainsi que pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le concours est supprimé en 1968 par André Malraux. Cette compétition est, depuis, remplacée par une sélection sur dossier et les Académies, réunies au sein de l’Institut de France, ont été supplantées par l’État et le ministère de la Culture. Dès lors, les pensionnaires n’appartiennent plus seulement aux disciplines traditionnelles (peinture, sculpture, architecture, gravure sur médailles ou sur pierres fines, composition musicale), mais aussi à des champs artistiques jusque-là négligés ou nouveaux (histoire de l’art, archéologie, littérature, scénographie, photographie, cinéma, vidéo et même cuisine). Les pensionnaires sélectionnés se voient accorder la possibilité de se perfectionner pendant un séjour de six à dix-huit mois (exceptionnellement deux ans) à l’Académie de France à Rome (actuellement hébergée par la Villa Médicis ou même extra muros[1]).

Voir la catégorie : Pensionnaire de la Villa Médicis.
La villa Médicis, aujourd'hui.

Sommaire

Liste des lauréats en architecture

Voir la catégorie : prix de Rome en architecture.

Le prix de Rome en architecture est créé en 1720.

Architecture XVIIIe siècle

  • 1720 - une entrée d'un palais dorique, Antoine Deriset premier grand prix
  • 1721 - un plan d'église de vingt toises en carré, Philippe Buache premier grand prix, Guillot-Aubry deuxième grand prix et Pinard troisième grand prix
  • 1722 - un arc de triomphe, Jean-Michel Chevotet premier grand prix, Jolivet deuxième grand prix
  • 1723 - un hôtel pour un grand seigneur, Pinard premier grand prix, envoyé à Rome, Mourette deuxième grand prix
  • 1724 - un maître-autel pour une cathédrale, Jean-Pierre Le Tailleur de Boncourt premier grand prix et Pierre-Étienne Le Bon deuxième grand prix
  • 1725 - une église conventuelle, Pierre-Étienne Le Bon premier grand prix, envoyé à Rome en 1741 seulement, Clairet deuxième grand prix
  • 1726 - un portail d'église, François Carlier premier grand prix, Aufrane deuxième grand prix, Clairet troisième grand prix
  • 1727 - un hôtel pour un grand seigneur, Gallot premier grand prix, Joseph Eustache de Bourge deuxième grand prix et Mourette troisième grand prix
  • 1728 - un château pour un grand seigneur, Antoine-Victor Desmarais premier grand prix, Joseph Eustache de Bourge deuxième grand prix et Quéau troisième grand prix
  • 1729 - une cathédrale, Joseph Eustache de Bourge premier grand prix, Devillard deuxième grand prix et Quéau troisième grand prix
  • 1730 - un arc de triomphe, Claude-Louis d'Aviler premier grand prix, Pierre Laurent deuxième grand prix et de Devilliard troisième grand prix
  • 1731 - un bâtiment de vingt-cinq toises de face, Jean-Baptiste Marteau premier grand prix, Pierre Rousset deuxième grand prix et Courtillié troisième grand prix
  • 1732 - un portail d'église, Jean-Laurent Legeay premier grand prix, de Mercy deuxième grand prix et Pierre Rousset troisième grand prix
  • 1733 - une place publique, Jacques Haneuse premier grand prix, Bailleul deuxième grand prix et Jean-Baptiste Courtonne troisième grand prix
  • 1734 - un maître-autel d'église, Vattebled premier grand prix, Pierre Laurent deuxième grand prix et Lafond troisième grand prix
  • 1735 - une galerie avec chapelle, Pierre Laurent premier grand prix, Jean-Louis Pollevert deuxième grand prix et Lindet troisième grand prix
  • 1736 - une maison de campagne, Jean-Louis Pollevert premier grand prix, Brébion M. deuxième grand prix et Gabriel Pierre Martin Dumont[2] troisième grand prix
  • 1737 - deux escaliers et vestibule de palais, Gabriel Pierre Martin Dumont premier grand prix, Lindet deuxième grand prix et Datif troisième grand prix
  • 1738 - une porte de ville, Nicolas Marie Potain premier grand prix, Lancret deuxième grand prix et Jean-Baptiste Courtonne troisième grand prix
  • 1739 - une grande écurie pour un château royal, Nicolas Dorbay premier grand prix, Maximilien Brébion deuxième grand prix et Lecamus troisième grand prix
  • 1740 - un jardin de quatre cents toises, Maximilien Brébion premier grand prix, Cordier deuxième grand prix et de Dreux troisième grand prix
  • 1741 - un chœur d'église cathédrale, Nicolas-Henri Jardin premier grand prix, Armand deuxième grand prix et Bourdet troisième grand prix
  • 1742 - un façade d'hôtel de ville, Armand premier grand prix, Lecamus deuxième grand prix et Bourdet troisième grand prix
  • 1743 - une chapelle, Jean Moreau premier grand prix, Cordier deuxième grand prix et Brébion[2] troisième grand prix
  • 1744 - Pas de prix en 1744 à cause de la faiblesse des concours[2]
  • 1745 - un phare, Ennemond Alexandre Petitot premier prix, Hazon (noté Hazin)[2] deuxième prix, Deveau et Lelu troisièmes prix
  • 1746 - un grand hôtel, Charles-Louis Clérisseau et Brébion J. premiers grands prix ex-aequo, Lelu et Pigage deuxièmes prix, Turgis troisième prix
  • 1747 - un arc de triomphe, Jérôme Charles Bellicard premier prix, Giroux deuxième prix et Lieutaut troisième prix
  • 1748 - une bourse, Parvis premier prix, Lelu deuxième prix et Duvivier troisième prix
  • 1749 - un temple à la paix, François Dominique Barreau de Chefdeville premier prix, Julien-David Le Roy deuxième prix et Moreau troisième prix
  • 1750 - une orangerie, Julien-David Le Roy premier grand prix, Pierre-Louis Moreau-Desproux second grand prix et de Wailly troisième prix
  • 1751 - une fontaine publique, Marie-Joseph Peyre premier grand prix, Pierre-Louis Moreau-Desproux second grand prix et Helin troisième prix
  • 1752 - façade de palais, Charles De Wailly premier prix, Helin deuxième prix et Moreau troisième prix
  • 1753 - une galerie de cinquante toises, Louis-François Trouard premier prix, Jardin deuxième prix
  • 1754 - un salon des arts, Pierre-Louis Helin premier prix, Billaudet deuxième prix et Jardin troisième prix
  • 1755 - une chapelle sépulcrale, Victor Louis et Charles Maréchaux premiers grands prix ex-aequo, Boucart deuxième prix, Rousseau troisième prix
  • 1756 - un pavillon isolé, Lemaire premier prix, Houdon deuxième prix
  • 1757 - une salle de concert, concours annulé « Les élèves qui s'étaient présentés au concours d'architecture ayant abandonné, huit seulement revinrent pour faire l'esquisse, mais on ne les admit pas à concourir »[2]
  • 1758 - un pavillon à l'angle d'une terrasse, Mathurin Cherpitel (réservé de 1757) et Jean-François-Thérèse Chalgrin premiers grand prix ex-aequo, Jacques Gondouin et Claude Jean-Baptiste Jallier de Savault (noté Jollivet) (réservé de 1757) deuxièmes prix, Houdon et Gérendo troisièmes prix
  • 1759 - une école d'équitation, Antoine Le Roy premier prix, Joseph Elie Michel Lefebvre deuxième prix, Cauchois et Jacques Gondoin troisièmes prix
  • 1760 - une église paroissiale, Joseph Elie Michel Lefebvre premier grand prix, Claude Jean-Baptiste Jallier de Savault second grand prix, Gabriel troisième prix
  • 1761 - une salle de concert, Antoine-Joseph de Bourge, Boucher deuxième prix et Antoine-François Peyre troisième prix
  • 1762 - une foire couverte, Antoine-François Peyre premier prix, d'Orléans deuxième prix et Mouton troisième prix
  • 1763 - un arc de triomphe, Charles François Darnaudin premier prix, Boucher deuxième prix et Petit-Radel troisième prix
  • 1764 - un collège, Adrien Mouton premier prix, d'Orléans deuxième prix et Naudin troisième prix
  • 1765 - un dôme de cathédrale, Jean-François Heurtier premier prix, Boucu deuxième prix et Paris troisième prix
  • 1766 - un portail de cathédrale, Jean-Arnaud Raymond premier prix, d'Orléans deuxième prix et Paris troisième prix
  • 1767 - une douane, Pierre d'Orléans premier prix, Le Moyne deuxième prix et Marquis troisième prix
  • 1767 à 1772 - « De 1767 à 1772 inclusivement, les prix d'architecture ont été privés de là pension de Rome, par une vengeance de M. le marquis de Marigny, qui, ayant eu une querelle avec l'Académie d'architecture, par un abus énorme de pouvoir envoya pendant ce temps ses valets de chambre à Rome, aux lieu et place de ceux qui avaient obtenu les prix »[2]
  • 1768 - un théâtre, Jean-Philippe Lemoine de Couzon, premier grand prix , Bernard Poyet second grand prix, Paris troisième prix
  • 1769 - une fête publique pour un prince, Jacob Guerne premier prix, Lussault deuxième prix et Paris troisième prix
  • 1770 - un arsenal de terre, Jean-Jacques Huvé premier prix, Renard deuxième prix et Panseron troisième prix
  • 1771 - Non attribué pour un hôtel-dieu
  • 1772 - un palais pour un prince du sang, Claude-Thomas de Lussault et Jean-Auguste Marquis (réservé de 1771) premiers grand prix ex-aequo, Renard deuxième prix et Girardin troisième prix
  • 1773 - un pavillon d'agrément pour un souverain, Jean Augustin Renard premier prix, Mathurin Crucy et Coutouly (réservé de 1771) deuxièmes prix, Thierry et Herbelot (réservé de 1771) troisièmes prix. « Le voyage à Rome rétabli en faveur des architectes par M. l'abbé Terray, successeur du marquis de Marigny »[2]
  • 1774 - des bains d'eaux minérales, Mathurin Crucy premier prix, Bonnet deuxième prix et Bénard troisième prix
  • 1775 - des écoles de médecine, Paul Guillaume Lemoine le Romain premier prix, de Seine deuxième prix et Doucet troisième prix
  • 1776 - un château pour un grand seigneur, Louis-Jean Desprez premier prix, Bénard deuxième prix. Ici cessent les troisièmes prix d'architecture[2]
  • 1777 - un château d'eau, Louis-Étienne de Seine premier prix et Guy de Gisors deuxième prix
  • 1778 - pour des prisons publiques, premier et deuxième prix réservés[2]
  • 1779 - un museum des arts, Guy de Gisors (réservé de 1778) et père François Jacques Lannoy premiers prix, Durand (réservé de 1778) et Barbier deuxièmes prix
  • 1780 - un collège sur un terrain triangulaire, Louis Alexandre Trouard premier prix et Durand deuxième prix
  • 1781 - une cathédrale, Guy-Louis Combes premier prix et Moitte deuxième prix
  • 1782 - un palais de justice, Pierre Bernard premier prix et Cathala deuxième prix
  • 1783 - une ménagerie, Antoine Vaudoyer premier prix et Percier deuxième prix
  • 1784 - un lazaret, Auguste de Saint-Hubert premier prix et Moreau deuxième prix
  • 1785 - une chapelle sépulcrale, Jean-Charles Alexandre Moreau premier grand prix et Pierre-François-Léonard Fontaine second grand prix
  • 1786 - une réunion de toutes les académies, Charles Percier premier prix et Goust[2] deuxième prix
  • 1787 - un hôtel de ville, premier et deuxième prix réservés
  • 1788 - un trésor public, Jacques-Charles Bonnard (réservé de 1787) et Jean Jacques Tardieu premiers grand prix ex-aequo, Goust[2] et Romain (réservé de 1787) deuxièmes prix
  • 1789 - une école de médecine, Jean-Baptiste Louis François Le Febvre premier prix et Gaucher deuxième prix
  • 1790 - « pas de prix d'architecture en 1790, les concours ayant été abandonnés par les concurrents, qui renoncent à leur qualité d'élèves jusqu'à ce que l'Académie ait adopté les changements qu'ils réclament dans les anciens règlements »
  • 1791 - une galerie d'un palais, Claude-Mathieu Delagardette premier prix et Normand deuxième prix
  • 1792 - un marché public pour une grande ville, Pierre-Charles-Joseph Normand premier prix et Bergognion deuxième prix
  • 1793 - une caserne, pas de premier prix, Constant Protain second grand prix
  • 1794 - 1795 - 1796 - « Ni concours ni prix. (...) Les anciennes Académies furent refondues, par décret du 28 octobre 1795, en une nouvelle compagnie désignée sous le nom d'Institut »[2]
  • 1797 - des greniers publics, Louis Ambroise Dubut et Cousin, premiers grands prix ex-aequo, Labarre et Hurtault deuxièmes prix
  • 1798 - une bourse maritime, Joseph Clémence premier prix, Joseph Pompon deuxième prix
  • 1799 - un élysée ou cimetière de 500 mètres, Louis-Sylvestre Gasse et Auguste Henri Victor Grandjean de Montigny premiers grands prix ex-aequo, Jean-Baptiste Guignet deuxième prix

Architecture XIXe siècle

Architecture XXe siècle

  • 1900 - des thermes et un casino, Paul Bigot
  • 1901 - une académie américaine, Jean Hulot
  • 1902 - une imprimerie nationale, Henri Prost et Eugène Chifflot second grand prix
  • 1903 - une place publique, Léon Jaussely premier prix, Jean Wielhorski premier second grand prix et Henri Joulie deuxième second grand prix[8]
  • 1904 - une manufacture de tapisserie, Ernest Michel Hébrard, Pierre Leprince-Ringuet second grand prix
  • 1905 - un château d'eau, Camille Lefèvre
  • 1906 - un Conseil d'État, Patrice Bonnet
  • 1907 - un observatoire et un station scientifique, Charles Nicod
  • 1908 - Charles Louis Boussois
  • 1909 - un palais colonial, Maurice Boutterin[9]
  • 1910 - un sanatorium sur les côtes méditerranéennes, Georges-Fernand Janin
  • 1911 - un monument à la gloire de l’indépendance d’un grand pays, René Mirland premier grand prix, Paul Tournon second grand prix
  • 1912 - un casino dans une ville thermale, Jacques Debat-Ponsan premier grand prix, Roger-Henri Expert second grand prix
  • 1913 - Roger Séassal premier grand prix, Gaston Castel second grand prix
  • 1914 - une école militaire, Albert Ferran premier grand prix
  • 1919 - un palais pour la Ligue des nations à Genève, Jacques Carlu et Jean-Jacques Haffner premiers grands prix, Eugène-Alexandre Girardin et Louis Sollier seconds grands prix, André Jacob deuxième second grand prix[10],[11]
  • 1920 - Michel Roux-Spitz premier grand prix[12], Marc Brillaud de Laujardière second grand prix
  • 1921 - une manufacture de tapisseries et de tissus d'art, Léon Azéma premier grand prix, Maurice Mantout second grand prix
  • 1922 - une grande école militaire de perfectionnement, Robert Giroud
  • 1923 - la résidence du représentant de la France au Maroc, Jean-Baptiste Mathon premier grand prix, Georges Feray second grand prix
  • 1924 - un institut de botanique générale, Marcel Péchin
  • 1925 - une école nationale des arts appliqués Alfred Audoul premier grand prix, Marcel Chappey deuxième second grand prix
  • 1926 - une résidence d'été pour un chef de l'État, Jean-Baptiste Hourlier[13]
  • 1927 - un institut d'archéologie et d'art, André Leconte premier grand prix, Albert Dubreuil premier second grand prix
  • 1928 - un hôtel d'Ambassade, Eugène Beaudouin, André Dubreuil, deuxième second grand prix
  • 1929 - un palais pour l'Institut de France, Jean Niermans premier grand prix, Germain Grange premier second grand prix[14]
  • 1930 - une école supérieure des beaux-arts, Achille Carlier premier grand prix, Noël Le Maresquier premier second grand prix
  • 1931 - un centre français de propagande intellectuelle à l'étranger, Georges Dengler premier grand prix, Georges Bovet, premier second grand prix[15]
  • 1932 - une résidence d'été dans la montagne, Camille Montagné premier grand prix, André Aubert second grand prix
  • 1933 - une église de pèlerinage, Alexandre Courtois, premier grand prix, Robert Camelot second grand prix, Charles-Gustave Stoskopf deuxième second grand prix
  • 1934 - une exposition permanente d'art contemporain, André Hilt premier grand prix, Georges Letélié premier second grand prix, Pierre-Jean Guth, deuxième second grand prix[16]
  • 1935 - un institut de coopération intellectuelle, Paul Domenc[17]
  • 1936 - " Musée de la marine" André Remondet premier grand prix, Noël 1°second grand prix, Lablaude 2° second grand prix
  • 1937 - "Le Panthéon français" Georges Noël premier grand prix - Othello Zavaroni 1° second grand prix, Grillo 2° second grand prix
  • 1938 - " centre d'organisation des sports "Henry Bernard premier grand prix, Pierre Dufau 1° second grand prix, Gonthier 2° second grand prix
  • 1939 - un palais de l’empire colonial français, Bernard Zehrfuss premier grand prix, Sachs 1° second grand prix, Sergent 2° second grand prix
  • 1942 (?) - Raymond Gleize[18]
  • 1943 - André Chatelin premier grand prix, Jean Dubuisson deuxième grand prix[19]
  • 1944 - Claude Béraud, Henry Pottier, premier second grand prix[20]
  • 1945 - Jean Dubuisson et Jean de Mailly premiers grand prix ex-aequo
  • 1946 - Guillaume Gillet
  • 1947 - Jacques Cordonnier premier grand prix, Paul La Mache deuxième second grand prix[21]
  • 1948 - Yves Moignet
  • 1949 - un collège de France Paul Vimond
  • 1950 - " une université méditerranéenne Jacques Perrin-Fayolle, premier grand prix, Poutu, Audoul et castel ex-aequo 1° second grand prix, Xavier Arsène-Henry, 2° second grand prix
  • 1951 - " un centre de conférences et de congrès" Louis-Gabriel de Hoÿm de Marien premier grand prix, Bergerioux 1° second grand prix, Mariage 2° second grand prix
  • 1952 - "Maison commune d'une grande cité" Louis Blanchet premier grand prix, Pierre-André Dufétel 1° second grand prix,Levard 2° second grand prix
  • 1953 - " le mont des martyrs" Olivier-Clément Cacoub premier grand prix , Chaudonneret1° second grand prix, Bourdon 2° second grand prix
  • 1954 - un centre de recherches africaines à Kano, dans le Nigéria britannique, Michel Marot premier grand prix, Marty 1° second grand prix, Chauvin 2° second grand prix
  • 1955 - un sanctuaire votif Ngô Viết Thụ premier grand prix, Pouradier Duteil 1° second grand prix, Maréchal 2° second grand prix
  • 1956 - une acropole, Serge Menil premier grand prix, Michel Folliasson premier second grand prix
  • 1957 - " Palais des sciences naturelles" Jean-Marie Brasilier premier grand prix, Delb 1° second grand prix,Robert 2° second grand prix
  • 1958 - un panthéon pour l'Europe, pas de premier grand prix, Gérard Carton 1° second grand prix, Claude Bach 1° second grand prix, Menart 2° second grand prix[22]
  • 1959 - " un centre de rencontres internationales d'art dramatique et d'art lyrique" Gérard Carton Premier grand prix, (Christian Ivaldi) premier grand prix, j Tournier 1° second grand prix, Hardy 2° second grand prix
  • 1960 - le centre d'affaires d'une grande capitale, Jean-Claude Bernard premier grand prix, Doucet 1° second grand prix, Cacaut 2° second grand prix
  • 1961 - un monastère pas de premier grand prix,( Gérard Granval)1° second grand prix Jacques Labro2° Second grand prix
  • 1962 - Jean-Loup Roubert premier grand prix, Christian Cacault premier second grand prix
  • 1963 - Jean-Louis Girodet
  • 1964 - île artificielle, centre des arts et loisirs marins, Bernard Schoebel
  • 1965 - un fondation pour l'étude de l'architecture contemporaine, Jean-Pierre Poncabaré[23]
  • 1967 - une maison pour l'Europe dans l'hypothèse d'une transformation du centre de Paris, Daniel Kahane premier grand prix, Michel Longuet premier second grand prix, Aymeric Zublena second grand prix[24]

Liste de lauréats en peinture

Voir la catégorie : Prix de Rome en peinture.

Sous-catégorie du concours de peinture, le concours de paysage historique ne se déroulait que tous les quatre ans. Inauguré en 1816, il fut supprimé en 1863.

Eugène Delacroix, Édouard Manet, et Edgar Degas font partie des artistes qui tentèrent le prix de Rome et n’obtinrent jamais la moindre récompense. Jacques-Louis David tenta de se suicider après son deuxième échec et Thomas Couture s’y est repris à sept fois avant de réussir en 1837.

Peinture XVIIe siècle

  • 1663 - Réduction de la ville de Dunkerque ..., Jean Baptiste Corneille premier prix et Jean-Charles Friquet deuxième prix
  • 1664 - Conquête de la toison d’or, Pierre Mosnier ou Monier premier prix, Jean Baptiste Corneille deuxième prix
  • 1665 - 1666 - La renommée annonçant aux quatre parties du monde les merveilles du règne de Louis XIV et leur présentant son portrait, François Bonnemer premier prix et Nicolas Rabon troisième prix, (dessin) & (peinture)
  • 1667 - Rachats par le Roi de tous les esclaves chrétiens de toute nation fait sur les côtes d'Afrique, Nicolas Rabon premier prix
  • 1668 - Première conquête de la Franche-Comté, François-Alexandre Verdier premier prix (dessin) et Jean Jouvenet deuxième prix
  • 1669 - Saint Jean-Baptiste, Bon de Boullogne aîné premier prix
  • 1671 - Le Roi donnant la paix à l'Europe, François-Alexandre Verdier premier prix (dessin), Dorigny[18] deuxième prix, Alexandre Ubeleski ou Ubelesqui troisième prix, Noel Jouvenet quatrième prix, Poerson le jeune[18] cinquième prix, Louis de Boullongne septième prix, Louis-Abraham van Loo huitième prix, Véron ou Raon neuvième prix, Saint-André dixième prix et Jean van Loo jeune onzième prix
  • 1672 - Divertissement donné au Roi par la ville de Dunkerque (même sujet que l'année précédent), Alexandre Ubeleski ou Ubelesqui[18] premier prix, Dorigny second prix, Jean Tortebat[18] troisième prix et Jacques Prou[18] (de Blois) quatrième prix
  • 1673 - Passage du Rhin, Louis de Boullogne le jeune premier prix, Jacques Jouvenet deuxième prix et Pierre Toutain troisième prix
  • 1674 - Création d'Adam et Eve, Jacques Montgobert premier prix et Pierre Toutain deuxième prix
  • 1675 - Transgression d'Adam et Eve, Claude Guy Hallé premier prix et J. Augustin Léveillé deuxième prix
  • 1676 - Bannissement du Paradis Terrestre, Louis Chéron premier prix et Antoine Coypel deuxième prix
  • 1677 - pas de prix
  • 1678 - Punition d'Adam et d'Éve..., Louis Chéron premier prix et Joseph Vivien deuxième prix
  • 1679 - pas de prix
  • 1680 - Fratricide de Cain, Charles Desforest premier prix et Pierre Canovelle ou Canonville deuxième prix
  • 1681 - pas de prix
  • 1682 - Cain bâtit la ville d'Hénoche, Hyacinthe Rigaud premier prix, Gabriel Duvernay deuxième prix, Jérémie de Lutel et Louis Laguerre troisièmes prix
  • 1683 - Invention des tentes, par jubal, Gabriel Benoist premier prix et Michel Tuphaine ou Tiphaine (peintre en miniature) troisième prix
  • 1684 - Enos fils de Seth, commence à invoquer le nom du seigneur, Grégoire Brandt-Muller ou Brand-Muller premier prix, Jacques Foacier ou Fouassier deuxième prix et Raufflt (de Suisse) troisième prix
  • 1685 - Construction de l'arche de Noé, Nicolas Bertin premier prix et Annibal Barbier ou Barbiery deuxième prix
  • 1686 - Entrée de Noé, de sa famille et des animaux dans l'arche, Antoine Dieu premier prix et Daniel Sarrabat deuxième prix
  • 1687 - Le Deluge Universel, Joseph Christophe premier prix, Claude Saint-Pol deuxième prix et Daniel Sarrabat troisième prix
  • 1688 - Noé sortant de l'arche, Daniel Sarrabat premier prix, Gabriel Sylvani ou Silvain deuxième prix et Charles Gussin ou Cussin mention
  • 1689 - L'ivresse de Noé après avoir planté la vigne, Pierre Jean-Baptiste Lignières ou Lignierre premier prix et Charles Gussin ou Cussin mention
  • 1690 - Construction de la tour de Babel, Charles Gussin ou Cussin premier prix et Claude Verdot deuxième prix
  • 1691 - Abraham quittant la ville d'Haran pour aller dans la Terre Promise, Sebert premier prix et Jacques Fouquet deuxième prix
  • 1692 - Abraham répudie Agar et son fils Ismaël, Benoît Coffre premier prix, Noël Neveu deuxième prix et Jacques Fouquet troisième prix
  • 1693 - Rebbeca, fille de Bathuel, choisie pour être la femme d'Isaac, Henri Antoine de Favannes premier prix et Noël Neveu deuxième prix
  • 1694 - Loth et ses filles sortant de la ville de Sodome, Noël Neveu premier prix et Nicolas Vleughels deuxième prix
  • 1695 - Les frères de Joseph apportant à Jacobe, leur père la robe de son fils, Louis Galloche premier prix et Jacob fait des reproches à Laban de ce qu'il l'a trompé en substituant Lia à Rachel François Houasse neveu deuxième prix
  • 1696 - Pharaon donne son anneau à Joseph après l'explication des songes, Pierre Dulin premier prix et Joseph explique les songes de Pharaon Michel de Cornical deuxième prix
  • 1697 - Les Frères de Josephe retenus à la cours du Pharaon et de soupçonés d'êtres des espions, Pierre Dulin premier prix et Michel de Cornical deuxième prix
  • 1698 - La coupe de Joseph trouvée dans le sac de Benjamin, Poilly premier prix et Pierre-Jacques Cazes deuxième prix
  • 1699 - Vison de Jacob en Égypte en allant retrouver son fils Joseph, Pierre-Jacques Cazes premier prix et Alexis Simon Belle (noté Nicolas Belle) deuxième prix

Peinture XVIIIe siècle

  • 1700 - Joseph se faisant connaître à ses frères, Alexis Simon Belle (noté Nicolas) premier prix et Entrevue de Jacob et de son fils Joseph, Jacques Courtin deuxième prix
  • 1701 - Moïse exposé sur les eaux du Nil, Nicolas Hordubois premier prix et Jacques Courtin deuxième prix
  • 1702 - Moïse au buisson ardent, Dunos ou Duflocq premier prix
  • 1703 - Les Filles de Jéthro insultées par les bergers et défendues par Moïse, Antoine Pesne premier prix et Mathurin-Louis Genest deuxième prix
  • 1704 - David tue Goliath d'un coup de fronde, Jean Raoux premier prix
  • 1705 - Judith amenée par des soldats dans la tente d'Holopherne Auger Lucas premier prix et Michel Souville deuxième prix
  • 1706 - 1707 - 1708 - pas de prix[2]
  • 1709 - Retour de David à Jérusalem après la défaite de Goliath Antoine Grison premier prix et David accordant le pardon à Abigaïl qui lui apporte des vivres Watteau second grand prix
  • 1710 - Évasion de Jacob et de ses femmes de la maison de son beau-père Laban, Jean Giral ou Girac premier prix et Abraham adore(illisible) la personne de trois anges qui lui renouvellent la prom(illisible)la naissance d'Isaac Adenet deuxième prix
  • 1711 - Ruth glane dans les champs de Booz, François Lemoine premier prix et Œuvres de piété de Tobie Adenet deuxième prix
  • 1712 - Abigaïl s'humilie devant David et obtient la grâce de Nabal son époux, Venard premier prix et Delaistre deuxième prix
  • 1713 - Sauteny ou Lanteny premier prix et P. Lebouteux deuxième prix
  • 1714 - « Point de concours ni de prix, faute de fonds »[2]
  • 1715 ou 1716 - Reconnaissance du peuple envers Judith, par le don qu'il lui fait des richesses trouvées Joseph Wamps premier prix et Collin deuxième prix
  • 1717 - Nabusardan, général des armées de Nabuchodonosor, délivre, sur l'ordre du roi, le prophète Jérémie, Charles Lamy (peintre) premier prix et Anne présente Samuel au temple et au prophète Héli, Nicolas Delobel second prix
  • 1721 - Manué offre un sacrifice au Seigneur pour obtenir un fils, qui fut Samson, Charles-Joseph Natoire premier prix, Le Peuple pénètre dans le temple de Baal et massacre ... pas de prix et Gédéon offre un sacrifice à Dieu, un ange fait sortir du feu de l'autel pour consumer la victime Lamotte deuxième prix
  • 1723 - Evilmérodach, fils et successeur de Nabuchodonosor, délivre Joachim des chaînes dans lesquelles son père le retenait depuis longtemps, François Boucher premier prix[25],[26] et Quillard deuxième prix
  • 1724 - Jacob purifie sa maison avant de partir pour Bethel, où il va offrir un sacrifice au Seigneur, Carle van Loo premier prix et Quillard deuxième prix
  • 1725 - Moïse, enfant, fait en jouant tomber la couronne royale de dessus la tête de Pharaon, Louis-Michel van Loo premier prix et François-Dandré Bardon deuxième prix
  • 1726 - Allais et Tremollière (?)
  • 1727 - Le Serpent d'airain, Pierre-Hubert Subleyras premier prix et Blanchet deuxième prix
  • 1728 - Ézéchias extirpe l'idolâtrie de son royaume et rétablit le culte du vrai Dieu, Frontier premier prix et Boin deuxième prix
  • 1729 - Joab, roi d'Israël, fait lapider le prophète Zacharie dans le parvis du temple, Duflot premier prix et Boizot deuxième prix
  • 1730 - Giézi, serviteur du prophète Elisée, obtient par surprise les présents que le prophète avait refusés, Antoine Boizot[18] premier prix et Reyschoot deuxième prix
  • 1731 - Ozias, voulant offrir de l'encens sur l'autel des parfums malgré les remontrances du grand prêtre Ozarias, est frappé de lèpre et obligé de sortir du temple, Lemesle premier prix et Parrocel deuxième prix
  • 1732 - Le Grand prêtre Achimeleeh remet a David l'épée de Goliath, Parrocel deuxième prix
  • 1734 - Dalila coupe les cheveux à Samson, Jean-Baptiste Marie Pierre premier prix et Noël Hallé deuxième prix
  • 1735 - Rebecca reçoit d'Éliézer les présents que lui envoie Abraham, Hutin deuxième prix
  • 1736 - Passage de la mer Rouge, Noël Hallé premier prix
  • 1737 - Samson surpris chez Dalila par les Philistins, Jean Fournier[18] premier prix et Van Loo (fils, jeune) deuxième prix
  • 1738 - La Pythonisse évoque l'ombre de Samuel, Charles Amédée Philippe van Loo premier prix et Charles-Michel-Ange Challe deuxième prix
  • 1739 - (3 sujets) Ézèchias fait abattre le serpent d'airain, Mort d'Alhalie, Jézabel mangée par les chiens, Le Lorrain premier prix, Le Sueur deuxième prix
  • 1740 - Triomphe de David après la défaite de Goliath, Charles-Michel-Ange Challe deuxième prix
  • 1741 - Guérison de Tobie, Charles-Michel-Ange Challe premier prix et Tiersonnier deuxième prix
  • 1742 - Pas de prix de peinture
  • 1743 - David se résigne à la volonté du Seigneur, qui a frappé son royaume de la peste, Joseph-Marie Vien premier prix et Jollain deuxième prix
  • 1744 - Pas de prix en 1744 à cause de la faiblesse des concours[2]
  • 1745 - Construction des murs de Jérusalem, Lesueur deuxième prix
  • 1748 réservé de 1747 - 3 sujets, Pierre Mettais (Pierre-Charles Le Mettay)[18] premier prix et Doyen deuxième prix
  • 1748 - Hutin premier prix, La Traverse et La Rue deuxièmes prix
  • 1749 - Résurrection d'un mort placé sur le tombeau d'Elisée, Briard premier prix et Joseph Melling deuxième prix
  • 1750 - Laban donne sa fille à Jacob, Joseph Melling[18] premier prix et Jean-Baptiste Deshays de Colleville deuxième prix
  • 1751 - Job sur le fumier, Jean-Baptiste Deshays de Colleville[18] premier prix et Corrège deuxième prix
  • 1752 - Jéroboam sacrifiant aux idoles, Jean-Honoré Fragonard premier prix et Saint-Aubin deuxième prix
  • 1753 - Nabuchodonosor fait crever les yeux à Sédécias, roi de Jérusalem, et fait massacrer ses enfants, Monnet premier prix et Saint-Aubin deuxième prix
  • 1754 - Mathathias, Chardin (fils) premier prix et Jollain deuxième prix
  • 1756 réservé de 1755 - Samson livré aux Philistins par Dalila, Amand premier prix et Celoni deuxième prix
  • 1756 - Job exposé aux reproches de sa femme, Hughes Taraval premier prix, Dujameau et Renou deuxièmes prix
  • 1757 - Le Prophète Élie ressuscite le fils de la Sunamite, Louis Jean-Jacques Durameau premier grand prix[18] et Jean-Bernard Restout deuxième prix
  • 1758 - Abraham conduit Isaac pour l'offrir en sacrifice, Jean-Bernard Restout premier prix et Renou deuxième prix
  • 1759 - Miracle du prophète Elisée en faveur d'une pauvre veuve, dont l'huile se multiplie, Étienne de La Vallée-Poussin premier prix et Nicolas-Bernard Lépicié deuxième prix
  • 1760 - Sacrifice de Manué, père de Samson, Simon Julien premier prix et Lagrenée (jeune) deuxième prix
  • 1761 - Judith coupe la tête Holopherne, Dominique Lefèvre-Desforges premier prix et Jacques Philippe Caresme deuxième prix
  • 1762 - Mort de Socrate, Saint-Quentin premier prix et Jean-Baptiste Alizard deuxième prix
  • 1763 - Pas de prix de peinture
  • 1764 - Cléobis et Biton conduisent le char de leur mère au temple de Junon, Antoine-François Callet et Jean-Baptiste Alizard (réservé de 1763) premiers prix, Jean Simon Berthélemy et Jean Bardin (réservé de 1763) deuxièmes prix
  • 1765 - Tuilie fait passer son Char sur le corps de son père, Jean Bardin premier prix et François-Guillaume Ménageot deuxième prix
  • 1766 - Thomyris, reine des Massagètes, fait plonger la tête de Cyrus dans un vase plein de sang, François-Guillaume Ménageot premier prix et François-André Vincent deuxième prix
  • 1767 - Alexandre coupe le nœud gordien, Jean Simon Berthélemy premier prix et Jean-François Godefroy deuxième prix
  • 1768 - Germanicus apaise la sédition dans son camp et veut renvoyer son épouse, François-André Vincent premier prix et Joseph Benoît Suvée deuxième prix
  • 1769 - Achille dépose le cadavre d'Hector aux pieds de celui de Patrocle, Joseph Barthélémy Le Bouteux premier prix, Pierre Lacour second grand prix, Jean-Joseph Taillasson troisième prix, médaille d'encouragement
  • 1770 - Pas de prix en peinture à cause de la faiblesse des concours[2]
  • 1771 - le combat entre Minerve et Mars (tiré de l'Iliade), Joseph Benoît Suvée premier prix et Jacques-Louis David deuxième prix
  • 1772 - Les enfants de Niobé tué par Apollon et Diane, Pierre-Charles Jombert et Anicet Charles Gabriel Lemonnier (réservé de 1770) premiers prix. Deuxième prix : mis en réserve[2]
  • 1773 - La Mort de Sénèques, Pierre Peyron premier prix
  • 1774 - Erasistrate découvre la cause de la maladie d’Antiochus, Jacques-Louis David premier prix[27] et Jean Bonvoisin second grand prix
  • 1775 - Aman confondue par Esther devant Assuérus, Jean Bonvoisin premier prix, Jean-Baptiste Regnault et Jean-Nicaise Perrin (réservé de 1770) deuxièmes prix
  • 1776 - Diogéne Visité par Alexandre, Jean-Baptiste Regnault premier prix et Claude Sévin deuxième prix
  • 1778 - David Condamne à mort l'Amalécite qui lui apporte le diadème de Saûl, Jean-Antoine-Théodore Giroust premier prix, Jean-Pierre Saint-Ours & Charles-Édouard Chaise (réservé de 1777) deuxièmes prix
  • 1779 - Abigaïl apaise la colère de David en lui apportant des présents, Antoine-Charles-Horace Vernet deuxième prix
  • 1780 - Enlèvement des Sabines, Jean-Pierre Saint-Ours (étant de Genève il n'est pas envoyé à Rome) premier prix et Jean-Jacques Boileau deuxième prix
  • 1781 - Supplice des Machabées, Jean-Baptiste Vignali (étant de Monaco il n'est pas envoyé à Rome) premier prix et Victor-Maximilien Potain deuxième prix
  • 1782 - Parabole de l'Enfant prodigue, Antoine-Charles-Horace Vernet, dit Carle Vernet et Jean-Gustave Taraval (réservé de 1777) premiers prix, Augustin-Louis Belle deuxième prix
  • 1783 - Jésus-Christ ressuscite le fils de la veuve de Naïm, François-Louis Gounod second grand prix
  • 1784 - La Cananéenne aux pieds de Jésus-Christ, Jean-Germain Drouais et Louis Gauffier (réservé de 1779) premiers prix, Guillaume Guillon Lethière et Baptiste Rivière (réservé de 1770) deuxième prix
  • 1785 - Horace tue sa Sœur Camille, Victor Maximilien Potain et Frédéric Desmarais (réservé de 1783) premiers prix, Bernard Duvivier deuxième prix
  • 1786 - Pas de prix en peinture[2]
  • 1787 - Nabuchodonosor fait tuer les enfants de Sédécias en présence de leur père, François-Xavier Fabre premier prix et Étienne-Barthélémy Garnier deuxième prix
  • 1788 - Mort de Tatius, Étienne-Barthélémy Garnier premier prix et Girodet-Trioson deuxième prix
  • 1789 - Josèphe reconnue par ses frères, Girodet-Trioson et Charles Meynier (réservé de 1786) premier prix et second premier grand prix, François Gérard & Charles Thévenin (réservé de 1786) deuxième prix
  • 1790 - Daniel fait arrêter les vieillards accusateurs de la chaste Suzanne, Jacques Réattu premier prix et Jean-Charles Tardieu deuxième prix
  • 1791 - Régulus Retourne à Carthage, Louis Laffite et Charles Thévenin (réservé de 1786) premiers prix, Jean-Baptiste Debret deuxième prix
  • 1792 - éléazar préfère la mort au crime de violer la loi en mangeant des Viandes défendues, Charles Paul Landon premier prix et Moreau deuxième prix
  • 1793 - Brutus, mort en combattant, est ramené à Rome, Fulchran-Jean Harriet deuxième prix
  • 1794 - 1795 - 1796 - Ni concours ni prix (Révolution française). Les anciennes Académies sont refondues, par décret du 28 octobre 1795, en une nouvelle compagnie désignée sous le nom d'Institut[2]
  • 1797 - La mort de Caton d’Utique, Pierre-Narcisse Guérin[27], Louis André Gabriel Bouchet[27] et Pierre Bouillon[27] premiers prix, Louis Hersent et Mathieu-Ignace Van Brée deuxièmes prix
  • 1798 - Combat des Horaces et des Curiaces, Fulchran-Jean Harriet premier prix et Denis-Sébastien Le Roy deuxième prix
  • 1799 - Manlius Torquatus condamne son fils à mort, Augustin-Alphonse Gaudar et Alexandre-Romain Bonnet premiers grand prix, Henri Mullard deuxième prix

Peinture XIXe siècle

Peinture XXe siècle

Liste de lauréats en sculpture

Voir la catégorie : Prix de Rome en sculpture.

Sculpture XVIIe siècle

  • 1663 - Marsyas écorché par ordre d'Apollon, Léonard Roger troisième prix
  • 1664 - Marsyas écorché par ordre d'Apollon, Léonard Roger troisième prix (l'esquisse de 1663 fut exécutée en grand bas-relief par le sculpteur et récompensée de nouveau)
  • 1665 - La Renommée annonçant aux quatre parties du monde les merveilles du règne de Louis XIV et leur présentant son portrait, (petit bas-relief) François Lespin
  • 1666 - (grand bas-relief) Lespingola deuxième prix
  • 1671 - Monnier, sixième prix, envoyé à Rome
  • 1673 - Passage du Rhin, Louis Legomte d'Abbeville (surnommé le Picard) premier prix, Jean Cornu deuxième prix, Anselme Flamen troisième prix
  • 1674 - Jacques Prou (en) premier prix et François Caravage deuxième prix
  • 1675 - Girardon (fils) premier prix et Cotton deuxième prix
  • 1676 - Bannissement du Paradis terrestre, Pierre Laviron premier prix et Nicolas Hullot, nommé plus tard Huillot, deuxième prix
  • 1678 - Punition d'Adam et d'Eve..., Pierre Laviron premier prix et Nicolas Hullot, nommé plus tard Huillot, deuxième prix « Le 20 février 1678 M. LAVIRON fut proposé pour la pension de Rome »[2]
  • 1680 - Fratricide de Caïn, Jean Joly premier prix et Fremery deuxième prix
  • 1682 - Caïn bâtit la ville d'Hénoch, Nicolas Coustou premier prix (part pour Rome en avril 1683), François Barrois ou Baroy deuxième prix
  • 1683 - Invention des instruments de musique, par Jubal, Robert Doisy troisième prix et Invention des forges pour toutes sortes d'instruments, par Tubal-Caïn, Pierre Lapautre ou Le Pautre premier prix, Louis La Guerre troisième prix
  • 1684 - Robert Doisy premier prix (Doisy avait seul concouru en sculpture)
  • 1685 - Zéphirin Adam premier prix et Pierre Bourdy deuxième prix
  • 1686 - Pierre Legros premier prix et Antoine Girardin deuxième prix
  • 1687 - Jean-Louis Le Moyne premier prix, Antoine Girardin (ainé) deuxième prix et François Regnaudin troisième prix
  • 1688 - Antoine Girardin (ainé) premier prix et François Regnaudin deuxième prix
  • 1689 - Robert Le Lorrain premier prix et Hubert Collinet ou Colinet deuxième prix
  • 1690 - Hubert Collinet ou Colinet premier prix, Brodon deuxième prix
  • 1691 - François Regnaudin premier prix et Brodon deuxième prix
  • 1692 - Brodon premier prix
  • 1693 - Benoît Massou premier prix et de Lobelle deuxième prix
  • 1694 - René Frémin premier prix et Saincton ou Sainton deuxième prix
  • 1695 - Bergers montrant à Jacob Rachel, fille de Labani, Augustin Caillot premier prix et Barthélémy Paillet deuxième prix
  • 1696 - Joseph explique les songes de Pharaon, Augustin Caillot premier prix et Pharaon donne son anneau royal à Joseph après l'explication des songes Guillaume Coustou jeune deuxième prix
  • 1697 - Guillaume Coustou jeune premier prix et Gaignard deuxième prix
  • 1698 - Charles Charpentier premier prix et Jean de Fer deuxième prix
  • 1699 - Jean de Fer premier prix et Henri Millet deuxième prix

Sculpture XVIIIe siècle

  • 1700 - René Charpentier premier prix et Joseph Van Cléve deuxième prix
  • 1701 - Joseph Van Cléve fils premier prix et Jacques Blanc ainé deuxième prix
  • 1702 - Jacques Loysel ou loizel premier prix
  • 1703 - Pierre Villeneuve premier prix et Pierre Canlers deuxième prix
  • 1704 - Jean Leblanc jeune premier prix
  • 1705 - Jacques Bousseau premier prix, Jean-Baptiste Le Moyne fils, le jeune, deuxième prix
  • 1706 - 1707 - 1708 - Pas de prix[2]
  • 1709 - François Dumont premier prix et André-Charles Boulle deuxième prix
  • 1710 - Levèvre premier prix, Nourrisson, envoyé à Rome en 1711, deuxième prix
  • 1711 - Pierre Bourlot premier prix, Charles-Joseph Roettiers deuxième prix
  • 1712 - Jean-Baptiste Guyot premier prix et Leclerc le fils jeune deuxième prix
  • 1713 - Martin premier prix et Puthois jeune deuxième prix
  • 1714 - « Point de concours ni de prix, faute de fonds »[2]
  • 1721 - Pas de prix de sculpture, faute de concurrents[2]
  • 1722 - Gédéon choisit ses soldats en observant leur manière de boire, Edmé Bouchardon premier prix
  • 1723 - Sigisbert Adam premier prix
  • 1724 - Les Habitants de Sodome frappés d'aveuglement au moment où ils veulent envahir la maison de Loth, Slodtz le jeune deuxième prix - Il était seul concurrent
  • 1725 - Jean-Baptiste II Lemoyne premier prix. Il avait seul concouru
  • 1726 - Slodtz le jeune deuxième prix
  • 1727 - Roëttiers, fils de Norbert Roëttiers premier prix et Vandervoort deuxième prix
  • 1728 - Joram déchire ses vêtements après avoir lu une lettre du roi de Syrie que lui apporte Naaman, Vandervoort premier prix et Ladatte deuxième prix
  • 1729 - Joachim, roi de Juda, déchire le livre où Jérémie lui reproche son idolâtrie et le jette dans un brasier, François Ladatte premier prix et Francin deuxième prix
  • 1730 - Daniel sauve la chaste Suzanne au moment où on la conduisait à la mort Claude Francin premier prix et Roubillac deuxième prix
  • 1731 - Hanon, roi des Ammonites, outrage les ambassadeurs que David lui avait envoyés, Cousinet deuxième prix
  • 1732 - Bersellaï, ne pouvant se décider à quitter son pays, remet à David son fils Chanaan pour l'emmener avec lui à Jérusalem, Jean Baptiste Boudard premier prix
  • 1734 - Moïse foule aux pieds la couronne de Pharaon, pas de prix
  • 1735 - Rebecca reçoit d'Éliézer les présents que lui envoie Abraham, Guillaume Coustou (fils) premier prix
  • 1736 - Frappement du rocher par Moïse Le Marchand deuxième prix
  • 1737 - Samson renverse les colonnes du temple Le Marchand premier prix et Jacques Saly deuxième prix
  • 1738 - David présenté à Sâtil, Jacques Saly premier prix et Mignot deuxième prix
  • 1739 - Louis-Claude Vassé premier prix et Pierre-Philippe Mignot deuxième prix
  • 1740 - Abigaïl aux pieds de David Pierre-Philippe Mignot premier prix et François Gaspard Balthasar Adam deuxième prix
  • 1741 - François Gaspard Balthasar Adam premier prix et Simon Challes deuxième prix
  • 1742 - Pas de prix en sculpture, dont les concours étaient trop faibles[2]
  • 1743 - Simon Challes premier prix et Gillet deuxième prix
  • 1744 - Pas de prix en 1744 à cause de la faiblesse des concours[2]
  • 1745 - Salomon fait transporter l'arche dans le temple, Pierre Hubert Larchevêque premier prix et Gillet deuxième prix
  • 1746 - 1747 - Trop faibles en sculpture pour qu'on pût accorder des prix[2]
  • 1748 réservé de 1747 - Jean-Jacques Caffieri premier prix et Dumont deuxième prix
  • 1748 - Augustin Pajou premier prix et Briard deuxième prix
  • 1749 - Guérison miraculeuse du roi Ézéchias Laurent Guyard ou Guiard premier prix et Louis Félix Delarue ou De La Rue deuxième prix
  • 1750 - Abraham remercie Dieu de lui rendre Isaac, Louis Félix Delarue ou De La Rue premier prix et Auvray deuxième prix
  • 1751 - Guérison miraculeuse de Tobie Auvray premier prix et Jean-Baptiste d'Huez deuxième prix
  • 1752 - Réconciliation de David et d'Absalon André Brenet premier prix, Monnet et Jean-Baptiste d'Huez deuxièmes prix
  • 1753 - David livre aux Gabaonites les enfants de Saûl, Jean-Baptiste d'Huez premier prix, Charles-Antoine Bridan deuxième prix
  • 1754 - Massacre des Innocents, Charles-Antoine Bridan premier prix, Pierre-François Berruer deuxième prix, Sigis et Lecomte médailles d'argent pour récompenser le mérite de leurs compositions
  • 1755 - La faiblesse des concours de peinture et de sculpture fait réserver ces concours pour 1756[2]
  • 1756Melchisédech présentant à Abraham le pain et le vin,qu'il bénit, Pierre-François Berruer (prix réservé) et André Jean Lebrun premiers prix, Félix Lecomte deuxième prix
  • 1757Tobie fait enlever les morts, Étienne-Pierre-Adrien Gois premier prix et Félix Lecomte deuxième prix
  • 1758 - Construction de l'arche d'alliance, Félix Lecomte premier prix, Werbreck deuxième prix, Surugues troisième prix
  • 1759 - Absalon fait tuer son frère Ammon dans un festin, Claude Michel dit Clodion premier prix et Surugues deuxième prix
  • 1760 - Sacrifice des Israélites au retour de l'arche ramenée du pays des Philistins, Martin Claude Monot premier prix et Polet deuxième prix
  • 1761 - La Reine de Saba offre des présents à Salomon, Jean-Antoine Houdon premier prix et Polet deuxième prix
  • 1762 - Mort de Germanieus, Louis-Simon Boizot premier prix, Nicolas Sénéchal deuxième prix et Yves Eloy Boucher troisième prix
  • 1763 - Auguste dépose des fleurs sur le tombeau d'Alexandre, Yves Eloy Boucher premier prix, Jacques-Philippe Beauvais deuxième prix
  • 1764 - Sabinus et Eponine amenés devant l'empereur Vespasien, Jacques-Philippe Beauvais premier prix et Louis-Jacques Pilon deuxième prix
  • 1765 - Albinus fait descendre de son char sa famille, pour y faire monter les vestales, fuyant devant les Gaulois, Pierre Julien premier prix, le deuxième prix est réservé
  • 1766 - Alexandre boit le breuvage que lui présente son médecin Philippe, Nicolas Sénéchal premier prix et François-Auguste Moitte deuxième prix
  • 1767 - Jésus chasse les vendeurs du temple, Louis-Jacques Pilon premier prix, René Milot deuxième prix
  • 1768 - David porte la tête de Goliath en triomphe, Jean Guillaume Moitte premier prix, Charles-Joseph-Louis Foucou et Joseph Deschamps (réservé de 1763) deuxièmes prix
  • 1769 - Mutius Scaevola brave Porsenna, Charles-Joseph-Louis Foucou[40] premier prix et Jean-Baptiste Siouff deuxième prix
  • 1770 - Pas de prix en peinture ni en sculpture, à cause de la faiblesse des concours[2]
  • 1771 - Moïse frappe le rocher Joseph Deschamps et René Millot (réservé de 1770) premiers prix, Philippe Simon deuxième prix
  • 1772 - Repas de Balthazar, François-Nicolas Delaistre premier prix, André Ségla et Louis Lèverd (réservé de 1770) deuxièmes prix
  • 1773 - Lycurgue présente aux Spartiates l'enfant qui doit être leur prince, André Ségla premier prix et Antoine-Joseph Pasquier deuxième prix
  • 1774 - Sacrifice d'Iphigénie, Pierre Labussière premier prix et Jacques-Auguste Collet deuxième prix
  • 1775 - Numa Pompilius élu roi des Romains, le premier prix est réservé, François Marc Suzanne deuxième prix
  • 1776 - Le corps d'Hector réporté à Troie, Antoine-Joseph Pasquier premier prix
  • 1777 - prix réservés
  • 1778 - Scsevola devant Porsenna, François Marc Suzanne (réservé de 1777) et Jacques Lamarie premiers prix, Louis-Pierre de Seine et Antoine Bacari (réservé de 1777) deuxièmes prix
  • 1779 - Sertorius assassiné au milieu d'un repas chez Perpenna, Jean-Pierre Lorta deuxième prix
  • 1780 - Le Déluge, Louis-Antoine Bacari et Louis-Pierre Deseine (réservé de 1779) premiers prix, Jacques-Philippe Lesueur deuxième prix
  • 1781 - David sauve Saûl dans sa tente, Jacques-Philippe Lesueur premier prix et Antoine Chaudet deuxième prix
  • 1782 - Parabole du Samaritain, Claude Ramey et Barthélémy-François Chardigny (réservé de 1775) et Auguste Fortin deuxième prix
  • 1783 - Mort ressuscité par l'attouchement des os du prophète Elisée, Auguste Fortin premier prix et Jacques-Edme Dumont deuxième prix
  • 1784 - Joseph vendu par ses frères, Antoine-Denis Chaudet premier prix, Henri-Victor Roguier et Jean-Jacques Oger (réservé de 1776) deuxièmes prix
  • 1785 - Brutus condamne ses fils à mort, Claude Michalon premier prix et Antoine-François Gérard deuxième prix
  • 1786 - Pas de prix en peinture ni en sculpture[2]
  • 1787 - La Peste sous le règne de David, Barthélémy Corneille premier prix et Maximilien Van Ledè deuxième prix
  • 1788 - Mort de Tarquïn, Jacques-Edme Dumont premier prix et Edme-François-Étienne Gois second grand prix
  • 1789 - Joseph allant au-devant de Jacob, Antoine-François Gérard premier prix et Pierre-Charles Bridan deuxième prix
  • 1790 - Jugement de Salomon, François-Frédéric Lemot premier prix et Michel-Louis Pioche deuxième prix
  • 1791 - Abimélech rend Sara à Abraham avec des présents, Pierre-Charles Bridan et Edme-François-Étienne Gois (réservé de 1786) premiers grand prix, Auguste-Marie Taunay deuxième prix « Le prix de M. Gois lui a été accordé sur la réclamation des élèves sculpteurs adressée au roi Louis XVI, qui fit écrire à l'Académie par M. de la Porte, intendant de la liste civile, que, trouvant la réclamation des élèves sculpteurs équitable, il priait l'Académie de procéder au jugement du prix réservé de 1786, qui fut accordé à M. Gois, comme ayant eu le plus de voix après M. Bridan »[2]
  • 1792 - Maalius Torquatus repoussé par son père pour avoir combattu et triomphé des ennemis contre la défense des généraux, Auguste-Marie Taunay premier prix et Charles Antoine Callamard deuxième prix
  • 1794 - 1795 -1796 - Ni concours ni prix. Les anciennes Académies furent refondues, par décret du 28 octobre 1795, en une nouvelle compagnie désignée sous le nom d'Institut[2]
  • 1797 - Ulysse et Néoptolème enlèvent à Philoctète l'arc et les flèches d'Hercule dans l'île de Lemnos, Charles Antoine Callamard premier prix (c'est le prix de 1792 qui n'est restitué qu'en 1797), Aimé Milhomme et Jean-Louis Duval deuxièmes prix
  • 1798 - Marcellus fait embarquer tous les monuments d'art de Syracuse, Louis Delaville premier prix
  • 1799 - Périclès venant visiter Anaxagoras, Louis-Marie-Charles-Henri Dupaty et Antoine Mouton-Moutoni premiers prix, Edme Gaulle deuxième prix

Sculpture XIXe siècle

Sculpture XXe siècle

Liste de lauréats en gravure

Voir la catégorie : Prix de Rome en gravure.

Le prix de gravure en taille-douce a été créé en 1804 et supprimé en 1968 par décision d’André Malraux, ministre de la Culture. Le concours de gravure en taille douce a lieu tous les deux ans et pour la gravure en médaille et pierre fine tous les quatre ans.

On trouve un prix de gravure en 1668 - Première conquête de la Franche-Comté, Leclère, graveur sur un dessin, troisième prix, dessinera gratuitement pendant un an[2]

Gravure XIXe siècle

  • 1804 - Gravure en taille douce, Une académie d'après nature, Claude-Louis Masquelier premier prix[46],[18] et Jean-Jacques Avril deuxième prix
  • 1805 - Gravure en médaille, Le Génie de la gravure présente un cachet à l'Empereur, qui lui donne une couronne, Nicolas-Pierre Tiollier premier prix
  • 1806 - Gravure en taille douce, Académie gravée, Théodore Richomme premier prix[18] et Jean-Louis Potrelle deuxième prix
  • 1809 - Gravure en médaille et pierre fine, Mars suivi de la Victoire, Jacques-Édouard Gatteaux premier grand prix de gravure en médailles[4],[18], Etienne-Jacques Dubois et Julien-Marie Jouannin deuxièmes prix. Gravure en taille douce, Académie gravée, Claude-Marie-François Dien premier prix et François Forster deuxième prix
  • 1810 - Gravure en médaille et pierre fine, Ulysse reconnu par son chien, Durand premier prix et Domard deuxième prix. Gravure en taille douce, Académie gravée, Armant Corot deuxième prix
  • 1811 - Gravure en taille douce, Académie gravée, Armant Corot premier prix et Jean-Louis-Toussaint Caron deuxième prix
  • 1812 - Gravure en taille douce, Académie gravée, Benjamin-Eugène Bourgeois premier prix et Henri-Charles Moller deuxième prix. Gravure en médaille, L'Hercule français, Auguste-François Michaut deuxième prix
  • 1813 - Gravure en médaille et pierre fine, Thésée relève la pierre sous laquelle son père avait caché ses armes, Henri-François Brandt premier prix, Augustin Caunois et Joseph-Sylvestre Brun deuxièmes prix, Antoine Desboeufs et Capucci troisièmes prix
  • 1814 - Gravure en taille douce, Académie gravée, François Forster premier grand prix[4],[18], Louis Léopold Robert second grand prix de gravure en taille-douce. Gravure en médaille et pierre fine, Guerrier saisissant ses armes sur l'autel de la pairie, Antoine Desboeufs premier prix et Jacques-François Walcher deuxième prix
  • 1815 - Gravure en médaille, Mort d'Ajax, Georges Jacquot troisième prix
  • 1816 - Gravure en taille douce, Académie gravée, Joseph Coiny premier prix et Alexandre-Vincent Six-Deniers deuxième prix
  • 1817 - Gravure en médaille et pierre fine, Androclès et le lion, Joseph-Sylvestre Brun premier prix
  • 1818 - Gravure en taille douce, Académie gravée, André-Benoit Taurel premier prix[4],[18], Constant-Louis-Antoine Lorichon deuxième prix et Louis-Pierre Henriquel-du-Pont troisième prix[2]
  • 1819 - Gravure en médaille, Milon de Crotone attaqué par un lion, Ursin-Jules Yatinelle premier prix, Jacques-Augustin Dieudonné deuxième prix et Antoine-Louis Barye troisième prix
  • 1820 - Gravure en taille douce, Académie gravée, Constantin-Louis-Antoine Lorichon premier grand prix[4], François Gelée et Jean-Louis Delaistre deuxièmes prix
  • 1823 - Gravure en médaille, Paris lançant la flèche dont il blesse Achille au talon, Joseph-Arsène-Théodore-Lefèvre Dubourg et Louis Brenet deuxièmes prix
  • 1824 - Gravure en taille douce, Académie gravée d'après nature, Antoine-François Gelée premier prix[4],[18]
  • 1826 - Gravure en taille douce, Académie gravée d'après nature, Pierre François Eugène Giraud premier prix[18] et Achille-Louis Martinet second grand prix de gravure en taille-douce
  • 1827 - Pas de concours de gravure eu médaille et pierre fine, faute de concurrents[2]
  • 1828 - Gravure en taille douce, Académie d'après nature, Joseph-Victor Vibert premier prix, Jean-Claude Clavey deuxième prix et Amédée Félix Barthélemy Geille troisième prix
  • 1830 - Gravure en taille douce, Académie d'après nature, Achille-Louis Martinet premier grand prix de gravure en taille-douce[4] et Louis Adolphe Salmon deuxième prix
  • 1831 - Gravure en médaille et pierre fine, Œdipe expliquant l'énigme du sphinx, Eugène-André Oudiné grand prix de gravure en médailles[4],[18] et Jacques-Auguste Fauginet deuxième prix
  • 1832 - Gravure en taille douce, Académie gravée d'après nature, Amédée Félix Barthélemy Geille deuxième prix
  • 1834 - Gravure en taille douce, Académie gravée d'après nature, François Augustin Bridoux premier grand prix[18] et Louis Adolphe Salmon[4]
  • 1835 - Gravure en médaille et pierre fine, Romulus portant les dépouilles opimes, Jean-Baptiste Eugène Farochon premier grand prix de gravure en médailles[4],[18]
  • 1836 - Gravure en taille douce, Académie d'après nature, pas de premier prix, Louis-Auguste Darodes deuxième prix[47]
  • 1838 - Gravure en taille douce, Académie d'après nature, Charles-Victor Normand et Victor Florence Pollet[4],[18] premiers grand prix ex-æquo, Auguste-Thomas-Marie Blanchard et Charles-Joseph Rousseau deuxièmes prix, Joseph-Victor Viber premier grand prix[4] ?
  • 1839 - Gravure en médaille et pierre fine, Hercule étouffant Antée, André Vauthier-Galle premier grand prix de gravure en médailles[4],[18] et Jean-François-Charles-André Flacheron deuxième prix
  • 1840 - Gravure en taille douce, Académie gravée, Jean-Marie Saint-Eve premier grand prix[4],[18]
  • 1842 - Gravure en taille douce, Académie d'après nature, Louis-Désiré-Joseph Delemer premier prix et Ange-Arthur-Sylvain Collier deuxième prix
  • 1843 - Gravure en médaille et pierre fine, Arion sauvé des flots, Louis Merley premier grand prix, seul concurrent
  • 1844 - Gravure en taille douce, Académie gravée d'après nature, Ernest-Jean Aubert premier grand prix[4],[18] et Joseph-Gabriel Tourny deuxième prix
  • 1846 - Gravure en taille douce, Académie gravée d'après nature, Joseph-Gabriel Tourny premier prix[4],[18] et Auguste Lehmann deuxième prix
  • 1847 - Prix de gravure en médaille et pierre fine, renvoyé à 1848 par décision de l'Académie[2]
  • 1848 - Gravure en taille douce, Académie d'après nature, Jacques-Martial Devaux premier prix[4],[18]. Gravure en médaille et pierre fine, Mercure formant le caducée, Louis-Félix Chabaud premier grand prix de gravure en médailles[4],[18] et Guillaume Bonnet deuxième prix
  • 1850 - Gravure en taille douce, Académie d'après nature, Gustave-Nicolas Bertinot premier prix et Jean-Baptiste Danguin deuxième prix
  • 1851 - Gravure en médaille et pierre fine, Neptune fait naître le cheval, pas de premier prix, Henri-Michel-Antoine Chapu deuxième prix
  • 1852 - Gravure en taille douce, Académie gravée d'après nature, Paul-Alphonse Bellay premier prix et Claude-Ferdinand Gaillard deuxième prix
  • 1854 - Gravure en taille douce, Académie d'après nature, Joseph-Paul-Marius Soumy premier prix[4],[18] et Joseph-Alfred Annedouche troisième prix
  • 1855 - Gravure en médaille et pierre fine, Guerrier mourant sur l'autel de la patrie, Alphée Dubois premier grand prix[18], François Joseph Hubert Ponscarme second grand prix et François-Antoine Zoegger troisième prix
  • 1856 - Gravure en taille douce, Académie d'après nature, Claude-Ferdinand Gaillard premier prix, Henri-Joseph Dubouchkt deuxième prix et Charles-Eugène Thibault mention honorable
  • 1860 - Jean Lagrange premier grand prix de gravure en médailles et Jules-Clément Chaplain second prix de gravure en médailles
  • 1861 - Jules-Clément Chaplain premier grand prix de gravure en médailles[18]
  • 1866 - Charles-Jean-Marie Degeorge premier grand prix de gravure en médailles
  • 1868 - Daniel Dupuis second prix de gravure en médailles, Charles-Albert Waltner grand prix de gravure en taille douce (nommé pour quatre années)[18]
  • 1869 - Médailles et pierres fines : Arthur Soldi premier grand prix, Daniel Dupuis premier accessit et Oscar Roty mention[48]
  • 1870 - Achille Jacquet grand prix en burin[49]
  • 1872 - Daniel Dupuis premier grand prix de gravure en médailles[18] et Oscar Roty second grand prix
  • 1875 - Oscar Roty grand prix[18]
  • 1878 - Médailles et pierres fines : Caïn maudit entendant la voie de l'Éternel qui lui reproche le meurtre de son frère Louis-Alexandre Bottée premier grand prix[18] et Henri Alfred Auguste Dubois second grand prix. Taille douce : Charles Théodore Deblois premier grand prix[18], Edmond-Achille Rabouille second grand prix et Henri-Félix Vion mention honorable[5]
  • 1880 - Emmanuel Hannaux premier second grand prix
  • 1881 - Henri-Auguste-Jules Patey premier grand prix de gravure en médailles et Frédéric-Charles Victor de Vernon second grand prix
  • 1883 - William Barbotin premier grand prix[18]
  • 1886 - Gravure en taille douce, Jean Patricot, premier grand prix, Eugène Marie Louis Chiquet mention
  • 1887 - Frédéric-Charles Victor de Vernon grand prix[18]
  • 1888 - Gravure en taille douce, Henri Le Riche premier prix, Eugène Marie Louis Chiquet premier second grand prix[50],[51]
  • 1890 - Charles Pillet grand prix
  • 1892 - Hippolyte Lefebvre grand prix, Arthur Mayeur deuxième second grand prix
  • 1893 - Marie-Alexandre-Louis Coudray grand prix de gravure en médailles[18]
  • 1894 - Arthur Mayeur premier second prix de gravure en taille douce
  • 1896 - Arthur-Constant-Jules Mayeur premier grand prix en taille douce, Georges Dupré premier grand prix de gravure en médaille[18], Lucien Pénat premier second grand prix et Georges-Albert Bessé deuxième second grand prix
  • 1898 - Jean Coraboeuf premier prix de gravure[18]
  • 1899 - René Grégoire grand prix[18]
  • 1900 - Jean Antonin Delzers grand prix[52]

Gravure XXe siècle

pensionnaires

Liste de lauréats en composition musicale

Voir la catégorie : Prix de Rome en composition musicale.

Le prix de Rome en musique date de 1803. Cinq récompenses étaient attribuées, dans l’ordre suivant : premier grand prix, second premier grand prix, deuxième grand prix, second deuxième grand prix, mention.

Composition musicale XIXe siècle


  • 1811 - Cantate Ariane, Hippolyte Chélard premier grand prix et Félix Cazot premier second grand prix
  • 1812 - Cantate La Duchesse de la Vallière, 1er Ferdinand Hérold et Félix Cazot deuxième premier grand prix
  • 1813 - Cantate Herminie, 1er Auguste Panseron (en) et Pierre Roll premier second grand prix
  • 1814 - Cantate Atala, 1er Pierre Roll
  • 1815 - Cantate Œnone, 1er François Benoist
  • 1816 - Cantate Les derniers Moments du Tasse, 1er grand prix non attribué, Désiré-Alexandre Batton premier second grand prix et Jacques Fromental Halévy deuxième second grand prix
  • 1817 - Cantate La Mort d’Adonis, Désiré-Alexandre Batton premier prix et Jacques Fromental Halévy premier second prix de Rome
  • 1818 - Cantate Jeanne d'Arc, premier grand prix non attribué, Simon Leborne premier second grand prix
  • 1819 - Cantate Herminie, Jacques Fromental Halévy premier grand prix, Jean Massin dit Turina deuxième premier grand prix, Toussaint Poisson second grand prix et Benoît Defrance mention
  • 1820 - Cantate Sophonishe, Simon Leborne premier prix, Victor Rifaut second prix et Auguste Barbereau mention


  • 1821 - Cantate Diane, Victor Rifaut premier grand prix
  • 1822 - Cantate Geneviève de Brabant, 1er Joseph Lebourgeois, Auguste Barbereau premier second grand prix et Hippolyte de Fontmichel deuxième second grand prix
  • 1823 - Cantate Thishé, Edouard Boilly premier prix, Louis Ermel deuxième premier prix, Maximilien Simon premier second prix et Théodore Labarre deuxième second prix
  • 1824 - Cantate Agnès Sorel, Auguste Barbereau premier grand prix, Albert Guillon second grand prix et Adolphe Adam mention
  • 1825 - Cantate Ariane à Naxos, Albert Guillon premier grand prix, Claude Paris premier second grand prix et Adolphe Adam deuxième second prix
  • 1826 - Cantate Herminie, 1er Claude Paris, Jean-Baptiste Guiraud premier second prix et Emile Bienaimé deuxième second prix - Hector Berlioz ne passa pas la première épreuve éliminatoire
  • 1827 - Cantate La Mort d’Orphée, 1er Jean-Baptiste Guiraud - 2e Guillaume Ross-Despréaux et Alphonse Gilbert - Hector Berlioz qui concourait, n’obtint pas de prix
  • 1828 - Cantate Herminie, 1er Guillaume Ross-Despréaux - 2e Hector Berlioz et Julien Nargeot
  • 1829 - Cantate La Mort de Cléopâtre, 1er grand prix non attribué - 2e Eugène Prévost et Alexandre Montfort - Hector Berlioz qui concourait n’obtint pas de prix
  • 1830 - Cantate La Mort de Sardanapale, 1er Hector Berlioz et Alexandre Montfort - 2e Édouard Millaut



  • 1841 - Cantate Lionel Foscari, Louis-Aimé Maillart premier grand prix, Théodore Mozin second prix et Alexis de Garaudé deuxième second prix[57]
  • 1842 - Cantate La Reine Flore, Alexis Roger premier grand prix, Victor Massé second prix et Eugène Gautier deuxième second prix[57]
  • 1843 - Cantate Le Chevalier enchanté, pas de premier prix, Henry Duvernoy second prix et Alexandre Marchand mention
  • 1844 - Cantate Le Renégat de Tanger, Victor Massé premier prix, Renaud de Vilbac deuxième premier prix et Henri Mertens second prix
  • 1845 - Cantate Imogine, pas de premier prix, Eugène Ortolan second prix
  • 1846 - Cantate Velasquez, Léon Gastinel - mention : Joseph Charlot
  • 1847 - Cantate L'Ange et Tobie, Louis Deffès premier grand prix, Joseph Crèvecoeur second grand prix et Joseph Charlot deuxième second grand prix[57]
  • 1848 - Cantate Damoclès, Jules Duprato premier grand prix, Auguste Bazille premier second grand prix et Georges Mathias deuxième second grand prix[57]
  • 1849 - Cantate Antonio, pas de premier prix, Ernest Cahen premier second prix et Émile Jonas deuxième second prix






Composition musicale XXe siècle

Prix de Rome décernés par d'autres pays

Prix de Rome américain (Rome Prize)

Article détaillé : Prix de Rome américain.

Prix de Rome belge

Article détaillé : Prix de Rome belge.

Prix de Rome canadien

Article détaillé : Prix de Rome canadien.

Prix de Rome néerlandais

Article détaillé : Prix de Rome néerlandais.

Annexes

Bibliographie

  • M. A. Duvivier, Liste des élèves de l’ancienne école académique et de l’école des Beaux-Arts, qui ont remporté les grands prix, Archives de l’art français 1857-1858 p. 273 et suiv. [lire en ligne]
  • Jules Guiffrey, Liste des pensionnaires de l’Académie de France à Rome : donnant les noms de tous les artistes récompensés dans les concours du prix de Rome de 1663 à 1907, Paris, Firmin-Didot, 1908
  • Julia Lu et Alexandre Dratwicki, Le Concours du prix de Rome de musique (1803-1968), Lyon, Symétrie, 2011, 912 p.

Architecture

  • Chantal Lecas, Jean-Pierre Martinon, Gérard Ollivier, Éducations et carrières d'architectes Grands prix de Rome et primés à ce concours (emprises, empreintes, empires). Paris, EA Paris-Conflans, Groupe d'études architecturales et archéologiques XIXe siècle. 6 volumes : tome 2. Listes d'excellence (liste exhaustive de tous les logistes avec leurs ateliers et leurs envois) ; tome 3. Denfler en son atelier, 119 p. ; tome 4. Nos architectes 34 p. ; tome 5. Eléments lacunaires de bibliographie, 90 p. ; tome 6. Index.
  • David de Pénanrun, Roux et Delaire, Les architectes élèves de l'école des beaux-arts (1793-1907), Librairie de la construction moderne, 2e éd., 1907 [lire en ligne]

Peinture

Musique

Liens externes

Notes et références

  1. hors les murs
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa, ab, ac, ad, ae, af, ag, ah, ai, aj, ak, al, am, an et ao Archives de l'art français : recueil de documents inédits relatifs à l'histoire des arts en France / publié sous la direction. de Ph. de Chennevières (p. 273 à 333)
  3. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p et q [PDF]Cité de l’Architecture et du Patrimoine Institut français d’architecture Centre d’archives d’architecture du XXe siècle Fonds Gaston REDON (1853-1921) N° 3 IFA Inventaire Mathilde Dion 1991 (p. 6)
  4. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa, ab, ac, ad, ae, af, ag, ah, ai, aj, ak, al, am, an, ao, ap, aq, ar, as, at et au Annuaire des artistes et des amateurs, Volume 1 Par P. L. Jacob,Paul Lacroix,Académie de peinture et de sculpture, Paris
  5. a, b, c, d et e Journal des savants (p. 641)
  6. a et b Le Monde artiste puis illustré. Théâtre, musique, beaux-arts, littérature puis Journal illustré 1893 (p. 559)
  7. Le Monde artiste puis illustré. Théâtre, musique, beaux-arts, littérature puis Journal illustré 1894 (p. 457)
  8. a et b Le Monde artiste puis illustré. Théâtre, musique, beaux-arts, littérature puis Journal illustré 1903 (p. 489)
  9. Notice biographique de Maurice Boutterin sur ArchiWebture. Consulté le 5 novembre 2010
  10. Figaro du 8 novembre 1919 (p. 3)
  11. Journal des débats politiques et littéraires - Journal des débats du dimanche 9 novembre 1919 (p. 5)
  12. Michel Roux-Spitz: architecte, 1888-1957 Par Michel Raynaud,Michel Roux-Spitz,Didier Laroque,Sylvie Rémy (p. 18)
  13. Notice biographique de Jean-Baptiste Hourlier sur ArchiWebture. Consulté le 5 novembre 2010
  14. Notice biographique de Germain Grange sur ArchiWebture. Consulté le 5 novembre 2010
  15. Concours du Grand prix de Rome : Centre français de propagande intellectuelle à l'étranger. 1931 sur ArchiWebture. Consulté le 5 novembre 2010
  16. (fr) Académie des beaux-arts (France) sur gallica.bnf.fr
  17. Notice biographique de Paul Domenc sur ArchiWebture. Consulté le 5 novembre 2010
  18. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z, aa, ab, ac, ad, ae, af, ag, ah, ai, aj, ak, al, am, an, ao, ap, aq, ar, as, at, au, av, aw, ax, ay, az, ba, bb, bc, bd, be, bf, bg, bh, bi, bj, bk, bl et bm Résident Villa Médicis
  19. Fonds Dubuisson, Jean (1914-). 224 Ifa, Cité de l'architecture et du patrimoine. Consulté le 5 mai 2010
  20. Notice biographique de Henry Pottier sur ArchiWebture. Consulté le 5 novembre 2010
  21. Notice biographique de Paul La Mache sur ArchiWebture. Consulté le 5 novembre 2010
  22. Carola Hein, The capital of Europe: architecture and urban planning for the European Union, Greenwood Publishing Group, 2004, pp. 58-59
  23. Mariella Righini, « Les séquestrés de la rue Bonaparte », dans Le Nouvel Observateur, 21 septembre 1966, p. 24-25 [texte intégral (page consultée le 4 novembre 2010)] 
  24. Carola Hein, The capital of Europe: architecture and urban planning for the European Union, Greenwood Publishing Group, 2004, pp. 63-66
  25. (fr)Notice Larousse sur www.larousse.fr
  26. (fr)Notice sur universdesarts.fr
  27. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y et z ENSBA, « Index des artistes », culture.gouv.fr. Consulté le 19-04-2010
  28. sous la direction de Nicole Riche, « Joseph-Noël Sylvestre Peintre pompier biterrois (1847-1926) », La Tribune de l’Art, 2005. Consulté le 23-04-2010
  29. Nos peintres et sculpteurs, graveurs, dessinateurs : portraits et biographies suivis d'une notice sur les Salons français depuis 1673, les Sociétés de Beaux-Arts, la Proriété aertistique, etc. (1897) (p. 38)
  30. a et b Peintures du XIXe siècle, 1800-1914: H-Z Par Véronique Miltgen,Musée des beaux-arts de Tours (p. 486)
  31. The Academy, Volume 38 1890 (p.  117)
  32. a et b Le Monde artiste puis illustré. Théâtre, musique, beaux-arts, littérature puis Journal illustré 1894 (p. 430)
  33. a et b Le Monde artiste puis illustré. Théâtre, musique, beaux-arts, littérature puis Journal illustré 1894 (p. 452)
  34. Le Monde artiste puis illustré. Théâtre, musique, beaux-arts, littérature puis Journal illustré 1895 (p. 412)
  35. Notice no 50510011514, sur la base Joconde, ministère de la Culture
  36. a, b et c Le Monde artiste "puis" illustré. Théâtre, musique, beaux-arts, littérature "puis" Journal illustré 1905 (p. 517)
  37. Georges Cheyssial biographie sur www.cheyssial.com
  38. Musée Louise Cottin - Fiche descriptive sur cartedesressources.cndp.fr
  39. Pierre-Yves TRÉMOIS - Section IV : GRAVURE - Fauteuil II - Graveur sur www.academie-des-beaux-arts.fr
  40. (fr) Revue de l'art français ancien et moderne sur gallica.bnf.fr
  41. le fils du peintre Jean-Pierre Norblin de La Gourdaine
  42. a et b (fr)Dictionnaire national des contemporains (1914) (p. 36) sur www.archive.org
  43. Revue universelle (Paris. 1901)
  44. a et b Le Monde artiste puis illustré. Théâtre, musique, beaux-arts, littérature puis Journal illustré 1911 (p. 479)
  45. Source : Catalogue général illustré des éditions de la Monnaie de Paris, sans date (1985)
  46. Les graveurs du 19e siècle; guide de l'amateur d'estampes modernes (1885) (p. 238)
  47. Procès-verbaux de l'Académie des Beaux-arts, Volume 6 Par Jean-Michel Leniaud sur books.google.fr
  48. (fr)La Comédie (1869) (p. 3) sur gallica.bnf.fr
  49. Nos peintres et sculpteurs, graveurs, dessinateurs : portraits et biographies suivis d'une notice sur les Salons français depuis 1673, les Sociétés de Beaux-Arts, la Propriété artistique, etc. (1897) (p. 217)
  50. L'Art pour tous, encyclopédie de l'art industriel et décoratif. N°32, août 1888. Émile Reiber, directeur-fondateur, A. Morel & cie - Librairies-imprimeries réunies (Paris)
  51. L'Artiste, Volume 2 (1888) (p. 227)
  52. (fr) Jean-Antonin Delzers dans « Timbres magazine » de janvier sur mondephilatelique.blog.lemonde.fr
  53. Le Monde artiste "puis" illustré. Théâtre, musique, beaux-arts, littérature "puis" Journal illustré 1905 (p. 487)
  54. institut de france, « DROPSY HENRI », institut de france. Consulté le 19-04-2010
  55. (fr)NOTICE SUR LA VIE ET TRAVAUX DE M. Paul LEMAGNY (1905-1977) par M. Pierre-Yves TREMOIS lue à l'occasion de son installation comme membre de la Section Gravure - SEANCE DU MERCREDI 8 NOVEMBRE 1978 sur www.academie-des-beaux-arts.fr
  56. academie-des-beaux-arts, « René QUILLIVIC ». Consulté le 26-04-2010
  57. a, b, c, d, e, f et g PALMARÈS DE TOUS LES LAURÉATS DU PRIX DE ROME EN COMPOSITION MUSICALE, MUSICA ET MEMORIA. Consulté le 21-04-2010
  58. (fr)Procès-verbaux de l'Académie des Beaux-arts: 1830-1834 Par Jean-Michel Leniaud sur books.google.fr
  59. a, b, c et d Le Monde artiste puis illustré. Théâtre, musique, beaux-arts, littérature puis Journal illustré 1902 (p. 75)
  60. Le Monde artiste puis illustré. Théâtre, musique, beaux-arts, littérature puis Journal illustré 1911 (p. 448)

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Prix de Rome de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Prix de rome — Palais Mancini, Rome, par Giovanni Battista Piranesi, 1752 …   Wikipédia en Français

  • Prix de Rome — Villa Medici in Rom Der Prix de Rome oder Rompreis war eine erstmals im 17. Jahrhundert von der Académie royale de peinture et de sculpture an bildende Künstler verliehene Auszeichnung, die mit einem Stipendium und einem mehrjährigen Aufenthalt… …   Deutsch Wikipedia

  • Prix de Rome — This article concerns the French government prize. For similarly named prizes aimed at other countries nationals, see Prix de Rome (disambiguation). The Prix de Rome was a scholarship for art students. It was created in 1663 in France under the… …   Wikipedia

  • Prix de Rome — in full Grand Prix de Rome Art scholarship awarded by the French government. First established in 1666 by Louis XIV and Charles Le Brun, it enables young French painters, sculptors, architects, engravers, and musicians to study in Rome. Grand… …   Universalium

  • Prix de Rome — noun an annual prize awarded by the French government in a competition of painters and artists and sculptors and musicians and architects; the winner in each category receives support for a period of study in Rome • Hypernyms: ↑award, ↑accolade,… …   Useful english dictionary

  • Prix de Rome (musique) — Prix de Rome Palais Mancini, Rome, par Giovanni Battista Piranesi, 1752 …   Wikipédia en Français

  • Prix de rome (course hippique) — Le Prix de Rome est une course hippique de plat se déroulant au mois de novembre sur l Hippodrome de Capannelle, près de Rome (Italie). C est une course de Groupe I internationale réservée aux chevaux de 3 ans et plus. Elle se court sur la… …   Wikipédia en Français

  • Prix de Rome belge — Pour les articles homonymes, voir Prix de Rome (homonymie). Prix de Rome Prix remis Bourse d étude Description Récompense artistique Pays …   Wikipédia en Français

  • Prix de Rome américain — Pour les articles homonymes, voir Prix de Rome (homonymie). Prix de Rome américain « Rome Prize » Prix remis Bourse d étude Description Récompense artistique Pays …   Wikipédia en Français

  • Prix de Rome néerlandais — Pour les articles homonymes, voir Prix de Rome (homonymie). Prix de Rome Prix remis Bourse d étude Description Récompense artistique Pays …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”