Albert Besnard
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Besnard.
Albert Besnard
Madame Roger Jourdain (Henriette Jourdain), 1886, Musée d'Orsay

Paul Albert Besnard, né à Paris le 2 juin 1849 et mort à Paris le 4 décembre 1934, est un peintre, décorateur et graveur français.

Sommaire

Biographie

Né de parents artistes - Louis Adolphe Besnard et Louise Pauline Vaillant, une miniaturiste réputée, élève de Lizinska de Mirbel, née Rue - Albert Besnard étudie auprès de Jean-François Brémond et entre à dix-sept ans à l'École des beaux-arts, où il a pour professeurs Alexandre Cabanel et Sébastien Cornu. En 1874, il remporte le Grand Prix de Rome (avec La mort de Timophane, tyran de Corinthe).

Au cours de son séjour à Rome, il aura l'occasion de faire la rencontre de Frantz Liszt[1]. Il prolonge son séjour et épouse en 1879 Charlotte Dubray, fille du sculpteur Gabriel-Vital Dubray et sculptrice elle-même, avec qui il s'installe trois ans en Angleterre, entre 1881 et 1884, exposant à la Royal Academy de Londres.

Au Salon de 1886, son Portrait de Madame Roger Jourdain (Paris, Musée d'Orsay) met en exergue les caractéristiques de ce qui allait devenir son style propre, basé sur un usage personnel de la lumière et des ombres, influencé par l'impressionnisme et la technique de Carolus-Duran. En 1887, il présente sa Femme devant un feu de cheminée dont la version pastel éblouira le jeune Pierre Louÿs. Il laisse de nombreux portraits : sa femme, ses enfants (Une famille, 1890, Paris, Musée d'Orsay), la princesse Mathilde, la comédienne Réjane, Madame Georges Duruy, Madame Henri Lerolle, M., Mme Cognacq, Gabriele d'Annunzio, Jean-Louis Vaudoyer, Denys Cochin ou Frantz Jourdain qui sera son premier biographe, etc.

Il contribue à la décoration de nombreux monuments parisiens : le plafond du salon des Sciences de l’Hôtel de Ville de Paris, le vestibule de l'École de pharmacie de Paris, l’amphithéâtre de chimie de la Sorbonne, le plafond de la Comédie-Française, la coupole du Petit Palais, la salle des mariages de la mairie du 1° arrondissement. Il participe également à la décoration de demeures privées comme l'Hôtel Rouché, rue de Prony, aux côtés de Maurice Denis et Georges Desvallières.

Il réalisera également des décors à l'étranger : en 1908, il peint Union de l'Autriche-Hongrie et de la France à l'ambassade de France à Vienne (Autriche), en 1914, il peint La Paix par l'arbitrage pour la salle de Justice du Palais de la Paix à La Haye.

Son œuvre gravé est fort de plus de deux cents eaux-fortes, dont certaines, sous forme de séries sont restées célèbres : La Femme, Elle, l'Affaire Clémenceau, l'Ile Heureuse, les Petites Voluptés, etc.

En 1910, il part avec sa femme et deux de ses fils pour un voyage de neuf mois aux Indes (Ceylan, Inde du Sud, Pondichéry, Rajahstan, Bombay) dont il reviendra avec de nombreux croquis, esquisses et projets, et qu'il narrera dans son ouvrage L'Homme en rose.

Il est nommé, en 1913, directeur de l'Académie de France (Villa Médicis) à Rome, succédant à Carolus-Duran, et, en 1922, directeur de l’École des Beaux-Arts.

Membre de l’Académie des beaux-arts depuis 1912, il est élu à l’Académie française le 27 novembre 1924, devenant le premier peintre à entrer dans l'illustre compagnie depuis 1760. Son épée d'académicien est l'œuvre d'Antoine Bourdelle.

Il est inhumé au cimetière du Montparnasse à Paris, après des funérailles nationales à l'église Saint-Ferdinand des Ternes.

Il est le père de :

  • Louis Besnard 1873-1962, peintre (né avant son mariage d'une relation avec s:La Belle Ernestine - Ernestine Aubourg) ;
  • Robert Besnard 1881-1914 (tué à l'ennemi à Chauny - Aisne, mort pour la France), peintre ;
  • Germaine Besnard 1884-1975, sculptrice, mariée en premières noces au peintre Marius Avy ;
  • Philippe Besnard 1885-1971, sculpteur ;
  • Jean Besnard 1889-1958, céramiste d'art.

La Galerie André Candillier, rue de Seine à Paris, a consacré une exposition à son œuvre gravé du 2 mai au 31 juin 1979.

Origines de la famille

Les dernières recherches dans l'état civil et les registres paroissiaux situent le berceau de la famille Besnard dans un petit village des environs de Sées (61-Orne) : Courtomer.

Ses ancêtres exerçaient l'activité de marchands, puis de négociants et migrèrent au milieu du XVIII° siècle à Sées, avant de s'installer à Paris au début du Premier Empire.

Par sa grand-mère paternelle, Albert Besnard est lié à la famille Gannal qui comprend l'illustre inventeur de la méthode moderne de l'embaumement (thanatopraxie) Jean-Nicolas Gannal.

Son arrière-grand-père, Ferdinand Gannal, a, pense-t-on, été sculpteur et décorateur.

Ouvrages

Portrait des sœurs Kharitonenko
  • Annecy, Paris, Émile Paul, 1930.
  • Georges de La Tour (avec Georges Wildenstein), Paris, Éditions d’études et de documents sur les Beaux-Arts, 1928.
  • Sous le ciel de Rome – Souvenirs, Paris, Les Éditions de France, 1925.
  • L’Homme en rose – L’Inde couleur de sang, Paris, Eugène Fasquelle, 1913.

Ordres et décorations

Hommages et représentations

  • Un square lui est dédié sur la place du Maréchal Juin (Paris 17, ancienne place Péreire). Y figure son buste exécuté par le statuaire Philippe Besnard, son fils.
  • Sargent le représente au milieu de sa famille en 1885 dans un tableau intitulé Fête familiale[2].
  • Edmond Aman-Jean a réalisé son portrait vers 1896.
  • André-Charles Coppier a fait de lui un portrait (gravure à l'eau-forte).
  • Le graveur André Jacques a fait de lui un portrait à l'eau-forte
  • René-Xavier Prinet a représenté sa réception à l'Institut en 1912.
  • Maurice Denis l'a représenté sur son lit de mort.

Bibliographie

La Parisienne (1885)
  • Chantal Beauvalot et al. : Albert Besnard 1849-1934, catalogue de l’exposition du Musée Eugène Boudin de Honfleur, 2008.
  • Benoît Noël, Sept moments de la vie de Roger Jourdain, in Le Pays d’Auge, N°3, mai-juin, 2005. À propos du portrait d'Henriette Jourdain par Albert Besnard.
  • Benoît Noël et Jean Hournon, Parisiana - La Capitale des peintres au XIXe siècle, Les Presses Franciliennes, Paris, 2006. À propos du portrait d'Henriette Jourdain par Albert Besnard.
  • Benoît Noël, Roger Jourdain, un maire de Rueil-Malmaison atypique in Bulletin de la Société Historique de Rueil-Malmaison, N°26, décembre 2001. À propos du portrait d'Henriette Jourdain par Albert Besnard.
  • Benoît Noël et Jean Hournon, Les Arts en Seine, le paradis des peintres Les Presses Franciliennes, Paris, 2004. À propos d'Albert Besnard canotier, en compagnie de Guy de Maupassant.
  • Jean-Louis Vaudoyer : Albert Besnard Fauteuil XIII, Paris, Félix Alcan, 1933
  • Louis Godefroy : Le Peintre-Graveur illustré - Albert Besnard – Tome III de la série de Loÿs Delteil, Paris, Chez l’auteur, 1926.
  • Georges Lecomte : Albert Besnard – Préface de Gustave Geffroy, Paris, Nilsson, 1925.
  • André-Charles Coppier : Les Eaux-Fortes de Besnard, Paris, Berger-Levrault, 1920.
  • Henry Cochin : L’œuvre de guerre du peintre Albert Besnard, Paris, La Renaissance du Livre, 1918.
  • Camille Mauclair : Albert Besnard – L’homme et l’œuvre, Paris, Delagrave, 1914.
  • Gabriel Mourey : Albert Besnard, Paris, H. Davoust, 1906.
  • Roger Marx : The Painter Albert Besnard, Paris, A. Hennuyer, 1893.
  • Frantz Jourdain : Le peintre Albert Besnard, Paris, Boussod-Valadon, 1888.

Notes et Références

  1. Sous le ciel de Rome
  2. Minneaplois Institute of Arts. The Ethel Morrisson Van Derlip and The John R. Van Derlip Funds

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Précédé par
Pierre Loti
Fauteuil 13 de l’Académie française
1924-1934
Suivi par
Louis Gillet

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Albert Besnard de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Albert Besnard — Paul Albert Besnard, um 1920 Paul Albert Besnard (* 2. Juni 1849 in Paris; † 4. Dezember 1934 ebenda) war ein französischer Maler des Impressionismus. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Square Albert-Besnard — Le square Albert Besnard est un square du 17e arrondissement de Paris. Article connexe Liste des parcs et jardins de Paris v · Espaces verts du 17e arrondissement de Paris …   Wikipédia en Français

  • Paul-Albert Besnard — (2 June 1849 4 December 1934 ) was a French painter.BiographyHe was born in Paris and studied at the École des Beaux Arts, studied with Jean Bremond and was influenced by Alexandre Cabanel [The New International Year Book, Published 1966. Dodd,… …   Wikipedia

  • Besnard — is a surname, and may refer to:* Aurélien Besnard * David Besnard * Marie Besnard * Paul Albert Besnardee also* Benard …   Wikipedia

  • Besnard — ist der Name von: Albert Besnard (1849–1934), französischer Maler Armand Besnard (1833 1903), französischer Admiral und Marineminister Marie Besnard (1896–1980), prominente französische Mordverdächtige Diese Seite ist eine B …   Deutsch Wikipedia

  • Albert Decaris — Marius Hippolyte, né le 6 mai 1901 à Sotteville lès Rouen et mort le 1er janvier 1988 à Paris, est un peintre, décorateur et graveur français. Il a beaucoup travaillé à l aquarelle et au lavis d encre, souvent pour préparer ses gravures, et… …   Wikipédia en Français

  • Besnard — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Albert Besnard, peintre impressionniste français ; Robert Besnard (1er juin 1881, Londres 28 septembre 1914 Chauny): fils du précédent artiste… …   Wikipédia en Français

  • Besnard, Albert — (1849 1934)    painter, etcher    Born in Paris, Albert Besnard was a student of Alexandre cabanel and, in 1874, won the prix de Rome. From 1880 to 1884, he was a much sought after portraitist of the socially prominent in the tradition of Joshua… …   France. A reference guide from Renaissance to the Present

  • Albert Dalimier — (1928) Parlementaire français Date de naissance 20 février 1875 Date de décès …   Wikipédia en Français

  • Albert-André Claveille — Albert Claveille Albert André Claveille, ministre des Travaux publics (1917) Parlementaire français Date de naissance 1er  …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”