Antoine Coypel
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coypel.
Portrait d'Antoine Coypel par Alexis Grimou, vers 1705, musée des Beaux-Arts de Rouen

Antoine Coypel (11 avril 1661 - 7 janvier 1722) était un peintre d’histoire et décorateur français, né et mort à Paris.

Sommaire

Biographie

Il est le fils de Noël Coypel auprès duquel il se forma. Il accompagne son père à Rome, qui y dirige l'Académie de France de 1673 à 1675, et il achève sa formation, se révélant un élève très précoce et doté d'un grand talent. A Rome, il étudie l'art des grands maîtres de la Renaissance et la statuaire antique. Il est fortement influencé par l’école baroque locale et par l'art du Corrège qu'il admire sur le chemin du retour vers la France. Ses premiers tableaux, perdus mais dont certains sont connus par des gravures, témoignent d'une virtuosité tout à fait exceptionnelle pour un peintre qui n'a pas encore vingt ans. En 1681, il devient membre de l’Académie royale de peinture et de sculpture en peignant pour morceau de réception une Allégorie des victoires de Louis XIV (aujourd'hui au musée Fabre de Montpellier) grande composition maîtrisée où les figures sont placées en grappes, adoptant des attitudes très expressives inspirées de Le Brun, et où les coloris vifs s'allient à la finesse du dessin.

Il connaît alors le succès et reçoit de nombreuses commandes pour les demeures royales de Marly, Versailles ou encore Meudon. Il devient même le peintre officiel de la maison d'Orléans. Il est alors sensible à l'art de Rubens, influence qui se retrouve notamment dans son Démocrite du musée du Louvre. Au tournant du siècle, il peint des œuvres célèbres, Bacchus et Ariane et le Triomphe de Galatée, aujourd'hui perdues mais copiées à maintes reprises, qui auront une influence durable sur l'art du XVIIIe siècle et son goût pour les sujets mythologiques légers et aimables. Il est nommé directeur de l'Académie en 1714 et devient Premier peintre du Roi en 1716. En 1717, il est même anobli.

Son œuvre majeure est la décoration du plafond de la Chapelle au Château de Versailles (1716), réalisé dans un style baroque qui rappelle les exemples romains qu le peintre a admirés dans sa jeunesse, notamment Baciccio. Il réalise aussi de 1714 à 1717 des tableaux de grandes tailles sur le thème de l’Énéide, pour les murs du Palais-Royal. Plusieurs sont aujourd'hui au Louvre, tandis quÉnée et Anchise et la Mort de Didon sont au musée Fabre et qu'Énée et Achate apparaissant à Didon est au musée d'Arras. En 1721, il publia d'intéressants Discours sur son art. Il meurt un an plus tard.

Il travailla également en étroite collaboration avec différents graveurs à l'interprétation de son œuvre : Charles et Louis Simonneau, Girard Audran, Louis Desplaces, Gaspard Duchange etc. Il a fourni quelques dessins préparatoires pour l'illustration.

Son fils Charles-Antoine ainsi que son demi-frère Noël Nicolas furent aussi peintres. Son beau-frère est le sculpteur François Dumont.

Tableaux


Voir aussi

Bibliographie

  • Nicole Garnier, Antoine Coypel 1661-1722, éd. Arthena, Paris, 1989, (ISBN 978-2-90323-910-7).
  • Anne Nadeau, « Antoine Coypel (1661-1722) : interprètes et interprétation(s) de son œuvre », dans Les Cahiers du Gerhico, n° 11, Poitiers, 2007.

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Antoine Coypel de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Antoine Coypel — (* 11. April 1661 in Paris; † 7. Januar 1722 ebenda) war ein französischer Hofmaler. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Werke (Auswahl) 3 Quellen 4 …   Deutsch Wikipedia

  • Antoine Coypel — (1661 1722), son of the French painter Noël Coypel, was still more celebrated than his father.Antoine studied under his father, with whom he spent four years at Rome. At the age of eighteen he was admitted into the Académie de peinture et de… …   Wikipedia

  • Charles-Antoine Coypel — Charles Antoine Coypel, self portrait, 1734. Charles Antoine Coypel, Molière …   Wikipedia

  • Charles Antoine Coypel — Autoportrait Charles Antoine Coypel (11 juillet 1694 14 juin 1752) était un peintre français né et mort à Paris. Fils d’Antoine Coypel et petit fils de Noël Coypel, il est aussi le neveu de …   Wikipédia en Français

  • Charles-Antoine Coypel — autorretrato. Charles Antoine Coypel, nacido en París el 11 de julio de 1694, y fallecido en París el 14 de junio de 1752, fue un pintor francés de estilo rococó que también abordó la literatura teatral. Miembro de una célebre dinastía de… …   Wikipedia Español

  • Charles-Antoine Coypel — Charles Antoine Coypel, Selbstporträt von 1734. Charles Antoine Coypel (* 11. Juli 1694 in Paris; † 14. Juni 1752 ebenda) war ein französischer Historienmaler und Dramatiker am Hofe Ludwigs XV. Leben Charles Antoine Coypel war der Sohn Antoine… …   Deutsch Wikipedia

  • COYPEL (LES) — COYPEL LES La dynastie des Coypel est peut être la plus importante de toutes celles que l’on trouve dans l’histoire de l’art français aux XVIIe et XVIIIe siècles: quatre peintres célèbres, parmi lesquels un directeur de l’Académie de France à… …   Encyclopédie Universelle

  • Coypel — ist der Name einer französischen Malerfamilie: Noël Coypel (1628 1707) Antoine Coypel (1661 1722), Sohn von Noël Coypel, Halbbruder von Nöel Nicolas Coypel Noël Nicolas Coypel (1692 1734), Sohn von Noël Coypel, Halbbruder von Antoine Coypel… …   Deutsch Wikipedia

  • Coypel — is the name of a French family of painters, including Noël Coypel 1628 1707, Antoine Coypel, 1661 1722, son of Noël, Charles Antoine Coypel 1694 1752, son of Antoine, Noël Nicholas Coypel 1690 1734, son of Noël and half brother of Antoine This… …   Wikipedia

  • Antoine Coysevox — Autoportrait Musée du Louvre Naissance 29 septembre 1640 Lyon Décès …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”