Rebecca (Bible)

Rebecca (Bible)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rebecca.
Piazzetta, Giovanni - Rebecca at the Well - c. 1740.jpg

Rébecca (en hébreu: רבקה Rivqah) est un personnage biblique. Elle est la fille de Betouel, la femme d'Isaac et la mère de Jacob et d'Ésaü. Son histoire est racontée dans le livre de la Genèse.

Récit biblique

À la mort de Sarah, Abraham cherche à marier son fils Isaac, qui doit hériter de l'Alliance de sa descendance avec Dieu. Il envoie son serviteur dans le pays de Haran[1].

Arrivé à un puits à Harran, une jeune fille offre de l'eau au serviteur et aux animaux : c'est Rebecca. Elle présente le serviteur d'Abraham à ses parents et à son frère Laban puis choisit de le suivre pour épouser Isaac.

Rebecca reste longtemps infertile, puis est enceinte de jumeaux. Sa grossesse est pénible, parce que les deux enfants se battent dans son sein. Dieu lui prédit que deux nations seront issues de ces deux garçons et que l'aîné servira le cadet. Rebecca donne plus tard le jour à Esaü (l'aîné) et à Jacob. Par la suite, elle aidera Jacob, son préféré, à usurper la bénédiction qu'Isaac devait donner à Esaü.

Rebecca est enterrée aux côtés de son mari dans le tombeau des Patriarches à Hébron.

Bibliographie

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes

  1. Dans le chapître 24 de la Genèse qui décrit cet épisode, le serviteur d'Abraham envoyé à Harran est anonyme. C'est la tradition qui l'a assimilé à Éliézer de Damas mentionné dans le verset 15-2 de certaines traductions de la Genèse comme héritier d'Abraham si ce dernier n'avait pas eu de descendance.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Rebecca (Bible) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Rébecca (Bible) — Rebecca (Bible) Pour les articles homonymes, voir Rebecca …   Wikipédia en Français

  • Rebecca West — Portrait of Rebecca West by Madame Yevonde Born Cicely Isabel Fairfield 21 December 1892(1892 12 21) London, England (or county Kerry, Ireland?) …   Wikipedia

  • Rebecca Fransway — (born April 30, 1953) is an American author and poet.BiographyBorn in San Pedro, California, Fransway was the oldest of six children born to Horace Robert Davis and Vernita Ethel Webster Davis. She attended Sacramento and Atascadero public… …   Wikipedia

  • Rebecca — f Biblical: from the Latin form of the Hebrew name Rebekah, borne by the wife of Isaac, who was the mother of Esau and Jacob (Genesis 24–7). The Hebrew root occurs in the Bible only in the vocabulary word marbek cattle stall, and its connection… …   First names dictionary

  • Rebecca Bradley — is a Canadian novelist and archaeologist, with a doctorate in archaeology from the University of Cambridge. She is best known for her fantasy trilogy consisting of The Lady in Gil (1996) and its two sequels Scion s Lady (1997) and Lady Pain (1998 …   Wikipedia

  • Rebecca — [ri bek′ə] n. [LL(Ec) < Gr(Ec) Rhebekka < Heb rivka, lit., noose, connection] 1. a feminine name: dim. Becky, Reba 2. Bible the wife of Isaac and mother of Jacob and Esau: Gen 25:20: usually sp. Rebekah …   English World dictionary

  • Bible errata — Throughout history, printers errors and peculiar translations have appeared in Bibles published throughout the world. Contents 1 Manuscript Bibles 1.1 The Book of Kells, circa 800 1.2 The Book of Deer, 10th century …   Wikipedia

  • Rebecca Riots — For the folk music group named Rebecca Riots, see Rebecca Riots (band). Depiction of the Rebecca Riots, Illustrated London News 1843 The Rebecca Riots took place between 1839 and 1843 in South and Mid Wales.[1] They were a seri …   Wikipedia

  • Bible — For other uses, see Bible (disambiguation). The Gutenberg Bible, the first printed Bible …   Wikipedia

  • Rebecca — Provenance. Vient de l hébreu ribgah Signfie : vache, génisse Se fête le 23 mars. Histoire. Ce prénom nous vient tout droit de la bible. Rebecca était la femme d Isaac et la mère de Jacob et d Esaü, dix sept siècles avant Jésus Christ. Sainte… …   Dictionnaire des prénoms français, arabes et bretons


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.