Alfred Boucher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boucher.
Alfred Boucher

Alfred Boucher né le 23 septembre 1850 à Bouy-sur-Orvin décédé à Aix-les-Bains en 1934, est un sculpteur français qui a réalisé de nombreuses œuvres de facture classique de la fin du XIXe et du début du XXe siècle.

Sommaire

Biographie

Alfred Boucher naît le 23 septembre 1850 à Bouy-sur-Orvin près de Nogent-sur-Seine, dans le département de l'Aube, à cent kilomètres de Paris, où son père est ouvrier agricole. Sa famille s'installe dans cette ville en 1859 au service du sculpteur Joseph Marius Ramus (1805-1888). Remarqué par l'artiste dont il devient l'assistant, l'adolescent est présenté à Paul Dubois (1829-1905), sculpteur réputé, natif de Nogent-sur-Seine, qui l'encourage dans sa vocation d'artiste.

Soutenu par des bourses de sa ville et de son département, Alfred Boucher entre à l'École des beaux-arts de Paris en 1869 et suit les cours de Paul Dubois et de Antoine Dumont (1801-1884). Malgré un double échec au premier prix de Rome il reçoit par deux fois le second prix, en 1876 et 1878[1],[2], il séjournera par deux fois longuement en Italie en 1877-1878 et 1883-1884.

Ses statues de facture classique le font peu à peu reconnaître et le Salon de 1881 le couronne pour la Piété filiale. Dès lors sa célébrité s'accroît par la diffusion de réductions en bronze de ses œuvres et par les très nombreux bustes qu'il réalise : il immortalise aussi bien des hommes de Sciences comme Laennec, des hommes de Lettres comme Maupassant, que des personnalités politiques comme le roi de Grèce Georges Ier ou le président Casimir Périer, et beaucoup d'autres.

le Terrassier - Alfred Boucher

Il devient un artiste officiel, décoré de la Légion d'honneur, Chevalier en 1887, Officier en 1894, Commandeur en 1906 et Grand-Officier en 1925[1],[3], et aborde avec succès différents sujets. Dans une veine réaliste, il exprime le goût de son époque pour l'Antiquité et l'olympisme renaissant avec son groupe de coureurs à pied intitulé Au but ! qui est primé au Salon de 1886 à Paris. Une version de grande taille sera réalisée en bronze et installée dans les Jardins du Luxembourg mais sera fondue pendant l'Occupation allemande durant la deuxième guerre mondiale. Dans le même esprit, il représente le lanceur de disque Gustave Huot en discobole antique sur une médaille.

Il aborde également comme ses confrères de l'époque des sujets sociaux et naturalistes en représentant les hommes au travail comme le Terrassier ou la Petite moissonneuse.

Baigneuse - Alfred Boucher

Il préfère cependant des thèmes plus poétiques en associant nature, nu féminin et mythologie comme dans la série des Volubilis et des Baigneuses par exemple. Ces sujets décoratifs sont très souvent diffusés par des reproductions en bronze, en marbre ou en porcelaine de Sèvres que l'on trouve toujours au catalogue des marchands d'art spécialisés.

Apprécié par la bourgeoisie fortunée et par les autorités politiques, il s'installe à Aix-les-Bains en 1889 en conservant son atelier parisien, et honore de nombreuses commandes de monuments commémoratifs. On peut citer comme exemple le mausolée Herriot en 1899 ou la sépulture du ministre lyonnais Burdeau au cimetière du Père-Lachaise. Parallèlement, il peint quelques toiles aujourd'hui oubliées.

Au sommet de sa célébrité, il est couronné par le Grand Prix de sculpture de l'Exposition universelle de 1900 et continue à travailler. Après la Grande Guerre, utilisant un nouveau matériau, le ciment armé, Alfred Boucher réalisera encore, à la fin de sa vie, les monuments aux Morts de Nogent-sur-Seine (1920), et d'Aix-les-Bains (1922).

Fidèle à la ville qui l'avait soutenu dans ses années de formation, il a fondé en 1902 le musée de Nogent-sur-Seine (musée Paul Dubois - Alfred Boucher) qui abrite certaines de ses œuvres. Généreux et philanthrope, il a créé aussi la même année la Ruche pour aider les jeunes artistes en faisant aménager pour eux des ateliers dans le Quartier du Montparnasse en récupérant un pavillon de l'Exposition universelle.

Il a eu aussi un rôle de formateur pour la génération suivante en encourageant les talents de Laure Coutan ou de Camille Claudel qui a réalisé un buste de son premier maître, ou encore de Louis Morel (1887 - 1975) qui deviendra le collaborateur/praticien d'Auguste Renoir à Essoyes dans l'Aube.

Il mourra à près de 84 ans à Aix-les-Bains en 1934 et une rétrospective de son œuvre l'honorera en 1935 à Paris.

Œuvres

Premières œuvres

  • l'enfant à la fontaine
  • Jason enlevant la Toison d’Or second grand prix de Rome 1876
  • Mort de Caton d'Utique (plâtre - concours prix de Rome 186/78 (musée des beaux-arts de Troyes)
  • Ève après la faute 1878
  • Vénus Astarté 1880
  • Léda
  • La Piété filiale (1881) (musée de Nogent-sur-Seine)
  • Au but (1886)

Bustes et sépultures

La Petite Boucher - Alfred Boucher
  • Mr Bertrand, ancien procureur généra à la cour de Paris (original en marbre 1875 - copie plâtre à Troyes)
  • Camille Claudel lisant vers 1876-1877 (musée Rodin)
  • le président de la république Jean-Casimir Périer (marbre 1896 - copie à Troyes)
  • Georges Ier de Grèce,
  • Maria-Pia de Roumanie
  • Guy de Maupassant
  • Laennec découvrant l'auscultation.
  • Amédée Pichot, publiciste (plâtre - musée des beaux-arts Troyes)
  • Arsène Thévenot (musée des beaux-arts Troyes)
  • Antonin Dubost, buste en bronze (Nogent)
  • Madame Dupuytren (marbre 1882 - copie Troyes)
  • Sépulture de Ferdinand Barbedienne (1810-1892) Groupe de trois statues en bronze grandeur nature (L'Inspiration, Le Travail, La Petite Boucher). cimetière du Père-Lachaise
  • Portrait de Julien Boucher, père de l'artiste (bronze Nogent 1896 - copie plâtre musée des beaux-arts Troyes)
  • la duchesse de Vicence (marbre 1894 - copie Troyes) L'original est à Caulaincourt (Aisne) dans la chapelle funéraire de la famille de Vicence- de Caulaincourt.
  • monument Flachat (1897)
  • mausolée Herriot (1899)
  • sépulture du médecin Théodore Keller (1845-1898) (cimetière du Père-Lachaise)
  • Buste (1901) de Mozafareddin Shah, Shah d'Iran de 1896 à 1907; conservé à l'ambassade de France à Téhéran, enregistré à l'inventaire du ministère des Affaires étrangères.
  • sépulture du ministre Burdeau (1901 - cimetière du Père-Lachaise : buste en bronze de Burdeau et devant la pyramide une jeune fille, symbolisant la postérité).
  • Auguste Burdeau (1815-1894) (1903 - Jardin des Plantes de Lyon).
  • monument Ollier (1904 - cimetière du Père-Lachaise)
  • monument aux Morts de Nogent-sur-Seine (1920)
  • monument aux Morts d'Aix-les-Bains (1922).
  • gisant en pierre Albert Bartholomé (1928 - Père-Lachaise)

Statuettes réalistes

  • le terrassier (bronze)
  • Le forgeron
  • La petite moissonneuse (bronze)
  • A la terre, sculpture en marbre (Nogent)
  • Le bûcheron (Nogent)
  • La Boullie, Bronze, 1880 (musée de Fécamp)

Sujet divers

Volubilis - Alfred Boucher
  • Volubilis (marbre Orsay / Troyes/ Nogent/ collection privée, Londres)
  • Aux champs (marbre - Troyes)
  • Hirondelle blessée,
  • Diane surprise au bain (la baigneuse) (marbre - Nogent)
  • Souvenir (bronze)
  • Faune et faunesse (marbre vers 1899 - Troyes)
  • La Tendresse - l'Hiver (1906 - Bouy-sur-Orvin (Aube)
  • Le repos (original marbre musée de Pau 1890 - copie plâtre Troyes - copie porcelaine Nogent)
  • Ballerina (Nogent)
  • A la terre (Saint-Benoît-de-Carmaux)

Collections publiques

Galerie

Notes et références de l'article

  1. a et b (fr)Dictionnaire national des contemporains (1914) (p. 36) sur www.archive.org
  2. (fr)Camille Claudel... et le génie se fit sculpteure ! sur www.crdp-reims.fr
  3. Notice no LH/305/23, sur la base Léonore, ministère de la Culture

Voir aussi

Article connexe

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Alfred Boucher de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Alfred Boucher — Retrato del escultor Nacimiento 23 de septiembre de 1850 Bouy sur Orvin …   Wikipedia Español

  • Alfred Boucher — Alfred Boucher …   Deutsch Wikipedia

  • Alfred Boucher — A French sculptor, Alfred Boucher (September 23, 1850 – 1934), mentor to Camille Claudel and friend of Auguste Rodin. Born in Bouy sur Ovin (Nogent sur Seine), he was the son of a farmhand who became the gardener of the sculptor Marius Ramus, who …   Wikipedia

  • Boucher (surname) — Boucher (from the French for butcher ) is a surname shared by several notable people:;Born after 1500 *Marin Boucher (c.1587 ndash;1671), French colonist of Quebec, Canada; ancestor to most Bouchers in North America, particularly in Quebec;Born… …   Wikipedia

  • Boucher — bezeichnet eine Berufsspezialisierung des Ausbildungsberufs Koch, Boucher (Koch) Boucher ist der Familienname folgender Personen: Alexis Charles Boucher (1808–1885), kanadischer Maler Alfred Boucher (1850–1934), französischer Bildhauer Anthony… …   Deutsch Wikipedia

  • Boucher — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Boucher », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) …   Wikipédia en Français

  • Alfred Manessier — en 1971 Naissance 5 décembre 1911 …   Wikipédia en Français

  • Alfred adam — Pour les articles homonymes, voir Adam (homonymie). Alfred Adam Nom de naissance Alfred Roger Adam Naissance 4 avril 1908 Asnières sur Seine, France Nationalité(s) …   Wikipédia en Français

  • Alfred Le Grand — Roi de Wessex, puis des Anglo Saxons …   Wikipédia en Français

  • Alfred le grand — Roi de Wessex, puis des Anglo Saxons …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”