Chronologie De La Seconde Guerre Mondiale


Chronologie De La Seconde Guerre Mondiale

Chronologie de la Seconde Guerre mondiale

Chronologie de la Seconde Guerre mondiale - Septembre 1939 / Septembre 1945

1939 - 1940 - 1941 - 1942 - 1943 - 1944 - 1945

1939

Europe

Janvier 1939

Février 1939

  • 2 février :
  • 6 février :
    • Démission de Stoyadinovitch en Yougoslavie.
    • Chamberlain déclare aux Communes que toute menace contre les intérêts vitaux de la France entraînera l’assistance du Royaume-Uni.
  • 10 février : Décès du pape Pie XI.
  • 14 février : Lancement à Hambourg, en présence d’Hitler, du Bismarck, le plus grand cuirassé allemand.
  • 16 février : Gouvernement de Pál Teleki en Hongrie (fin en 1941).
    • Les mouvements fascistes reportent une quarantaine de mandats aux élections parlementaires. En février, Béla Imrédy est contraint de démissionner car la presse découvre un Juif parmi ses ancêtres. Le gouvernement de Pál Teleki prend quelques mesures contre l’extrême droite sans parvenir à endiguer la vague nazie.

Mars 1939

Avril 1939

Mai 1939

Juin 1939

Juillet 1939

  • 1er juillet : Les négociations entre la France, le Royaume-Uni et l’URSS en vue d’un pacte d’assistance mutuelle s’enlisent.
  • 10 juillet : Devant l’aggravation de la tension germano-polonaise, le ministre français des Affaires étrangères, Georges Bonnet, presse Londres d’accepter les conditions soviétiques afin d’aboutir à un accord.

Août 1939

  • 10 août : Cabinet Dirk Jan de Geer aux Pays-Bas (fin en septembre 1940).
  • 12 août :
    • Ouverture à Moscou des négociations tripartites (France/Royaume-Uni/Union soviétique) pour la signature d’une convention militaire.
    • Ciano averti Hitler que l’Italie n’est pas en mesure d’appuyer l’Allemagne en cas de guerre. Le Duce soumet l’entrée en guerre aux côtés de l’Allemagne à la fourniture de matériel militaire que cette dernière ne peut pas livrer. Hitler reconnaît alors la neutralité de l’Italie.
Signature du pacte par Molotov. Ribbentrop et Staline en arrière plan.
  • 22 août :
    • Chamberlain envoie à Hitler un ultime message pour éviter la guerre. En rappelant les engagements de son pays à l’égard de la Pologne, le Premier ministre britannique demande l’instauration d’une trêve afin de régler les conflits par la négociation. Le même jour, Hitler fixe le début des opérations militaires contre la Pologne au 26.
  • 23 août :
    • Pacte germano-soviétique. L’URSS signe avec l’Allemagne un pacte de non-agression pour dix ans. Un protocole secret détermine les zones d’influence soviétique et allemande en Europe de l’Est et notamment le partage de la Pologne.

« Je sais combien la nation allemande aime son Führer ; en conséquence, je voudrais boire à sa santé. »

    • Abolition de la Constitution de la ville libre de Dantzig. Le gauleiter se proclame chef de l’État.
    • France : Le Comité permanent de la défense nationale est réuni : l’armée se tient prête à intervenir en cas d’agression contre la Pologne avec des réserves en ce qui concerne l’aviation.
  • 24 août :
    • Accord serbo-croate.
    • La mobilisation partielle est décrétée en France.
    • Emergency Powers Act au Royaume-Uni : loi donnant au nouveau ministère de la sécurité intérieure tous les pouvoirs sur les citoyens britanniques et leurs propriétés (internement sans jugement des suspects, censure des médias, interdiction des grèves, carte d’identité, couvre-feu, rétablissement de la procédure des Order in Council). Le Parlement de 1935 est prorogé jusqu’à la fin du conflit.
  • 25 août : Signature à Londres d’un accord d’assistance pour cinq ans entre la Pologne et le Royaume-Uni.
  • 26 août :
    • Le gouvernement français avertit Hitler que la France tiendra ses engagements envers la Pologne.
    • Création d’une banovine autonome en Croatie.
  • 26 août : L’Allemagne communique par radio ses exigences : retour de Dantzig à l’Allemagne et organisation d’un plébiscite dans le corridor pour décider du rattachement du territoire au Reich ou à la Pologne.
  • 31 août : Opération Himmler.
  • Manifestation organisée par le gouvernement à Lisbonne pour soutenir l’organisation corporatiste. L’état corporatiste restera cependant au stade expérimental.

Seconde Guerre mondiale

Septembre 1939 - Octobre 1939 - Novembre 1939 - Décembre 1939

Septembre 1939

    • 1er : Les troupes allemandes attaquent la Pologne sans déclaration de guerre.
      • Campagne de Pologne - Fall Weiss (1939) : Pratiquant pour la première fois la “guerre éclair” (Blitzkrieg) avec intervention massive des chars et de l’aviation, la Wehrmacht submerge en un peu plus de deux semaines la Pologne occidentale. Surprise avant d’avoir achevé sa mobilisation et très inférieure en potentiel militaire, l’armée polonaise est écrasée.
    • 1er : Allemagne : Hitler ordonne d'appliquer l'euthanasie aux aliénés et aux incurables (plan T4).
    • 1er : Mobilisation générale en France.
    • 1er : À 19 heures, instauration du black-out au Royaume-Uni.
    • 1er : URSS : instauration du service militaire obligatoire.
    • 2 : Le Royaume-Uni proclame la mobilisation générale.
    • 2 : Pologne : la Luftwaffe a conquis la maîtrise de l'air, et attaque les convois de troupes, les aérodromes, les routes, les ponts et les centres industriels, mais aussi les villes et les colonnes de réfugiés, provoquant des embouteillages sur les arrières polonais. Les Ju. 87 "Stuka", qui avaient rodé la technique du bombardement en piqué durant la guerre d'Espagne, constituent le fer de lance de l'invasion.
    • 2 : France : le Parlement est convoqué en séance extraordinaire pour voter "des crédits supplémentaires (...) pour faire face aux obligations de la situation internationale".
    • 3 : Le Royaume-Uni et la France laissent une dernière chance à l’Allemagne de retirer ses troupes du territoire polonais. L'ultimatum britannique expire à 11 heures, celui de la France à 17 heures. L’Allemagne rejette ces ultimatums.
    • 3 : Le Royaume-Uni (et son Empire), l'Australie, la Nouvelle-Zélande et la France (et son Empire) déclarent la guerre à l'Allemagne. Début de la “Drôle de guerre” (fin le 10 mai 1940).
    • 3 : La Belgique, l'Espagne, les Pays-Bas et la Yougoslavie se proclament neutres.
    • 3 : Royaume-Uni : Neville Chamberlain forme un Cabinet de guerre et remanie le gouvernement britannique, dans lequel entrent Anthony Eden comme secrétaire d'État aux Dominions et Winston Churchill comme Premier Lord de l'Amirauté. Tous les bâtiments de la Royal Navy reçoivent le message : "Winston is back." Création des ministères de l’Approvisionnement, de la Guerre économique, de la Nourriture et de la Navigation.
    • 3 : À 21 heures, le sous-marin allemand U-30 prend pour un cargo armé le paquebot britannique Athenia de 13 500 tonnes, qui transportait 1.400 passagers dont 300 Américains, et le coule au large de l'Irlande. Il y a 112 morts, les premiers de la guerre sur mer, dont 28 Américains. Ce torpillage, qui rappelle celui du Lusitania en 1915, déchaîne la colère des capitales occidentales, en particulier celle de Washington.
    • 6 : Pologne : les troupes allemandes s’emparent de Cracovie.
    • 6 : L'Afrique du Sud déclare la guerre à l'Allemagne.
    • 7 : Pour aider la Pologne, l'armée française déclenche une attaque "à objectifs limités" contre la Sarre. Il ne s'agit absolument pas d'une offensive de grand style, mais de plutôt de patrouilles un peu étoffées.
    • 11 : Arrivée en France des premiers éléments du corps expéditionnaire britannique (CEB), commandé par lord Gort.
    • 12 : France : le premier Conseil suprême interallié se tient à la sous-préfecture d'Abbeville. Chamberlain supplie de ne pas "casser l'armée française" sur les avant-postes de la ligne Siegfried. Prenant prétexte de la situation désespérée de la Pologne, le généralissime Gamelin décide d'arrêter l'"offensive" française dans la Sarre.
    • 14 : Pologne : la Wehrmacht arrête 45 Juifs, les torture et les assassine à Aleksandrów Łódzki.
    • 16 : France : l'écrivain Jean Giono est emprisonné à Marseille, pour avoir rédigé des tracts pacifistes.
    • 17 : Les troupes soviétiques, en application du protocole secret annexé au pacte germano-soviétique et sous le prétexte d’assurer la protection des minorités ukrainiennes et biélorusse, envahissent la Pologne orientales avant de faire la jonction avec les Allemands à Brest-Litovsk et de procéder à un défilé commun des troupes victorieuses.
    • France en conséquence, le parti communiste français PCF est interdit par décret du gouvernement.
    • 17 : Chine : début de la première bataille de Changsha. En dépit de l'utilisation d'armes chimiques, l'armée impériale japonaise s'avère incapable de conquérir la ville défendue par les troupes chinoises.
    • 17 : Le sous-marin U-29 coule le porte-avions britannique HMS Courageous dans le canal de Bristol. Sur les 1.260 membres de l'équipage, il y a 681 survivants.
    • 19 : Allemagne : Reinhard Heydrich, premier adjoint de Himmler, fait part à l'OKW des plans SS visant à "nettoyer les Juifs, l'intelligentsia, le clergé et la noblesse polonais."
    • 23 : Londres : mort de Sigmund Freud (°1856). La célébrité du père de la psychanalyse n'avait pas suffit à le protéger des persécutions des nazis. C'est la princesse Marie Bonaparte, elle-même psychanalyste de renom, qui avait réussi à lui faire quitter Vienne pour Paris puis Londres, où il s'était finalement installé, et où il est mort.
    • 27 : Allemagne : Hitler crée formellement le Reichssicherheitshauptamt (RSHA), service de sécurité du Reich confié à Reinhard Heydrich, qui dirige maintenant la police secrète d'État (Gestapo), la police criminelle (Kripo) et le service de sécurité (SD).
    • 27 : La Pologne est occupée.
    • 27 : La Roumanie accueille le gouvernement de Varsovie en exil avec 100 000 réfugiés et les réserves d’or de la Banque nationale. Ils peuvent rejoindre la France puis le Royaume-Uni (1940), ce qui provoque la colère de Berlin qui fait abattre par la Garde de fer le Premier ministre Armand Călinescu à Bucarest le 29 septembre.
    • 28 : Partage de la Pologne entre l’Allemagne et l’URSS. Le pays est partagé entre les allemands à l’ouest du Bug et les soviétiques à l’est. Le traité reconnaît la suprématie de chaque puissance dans sa sphère respective et prévoit une résistance commune à toute ingérence extérieure. La Galicie polonaise est rattachée à la RSS d’Ukraine. La Biélorussie occidentale est rattachée à la RSS de Biélorussie. Soviétisation de la zone occupée. Des centaines de milliers de Polonais sont déportés en Sibérie, de nombreux officiers de l’armée polonaise seront massacrés à Katyń, la population civile est persécutée.
    • France le Parti Communiste Français PCF demande en conséquence l'ouverture de pourparlers de paix avec Hitler. En réponse, le gouvernement de Vichy fait incarcérer 34 députés communistes tandis que 25 autres rompent avec le PCF.
    • 30 : Paris : formation d'un gouvernement polonais en exil, dont le Premier ministre est le général Władysław Sikorski.

Octobre 1939

    • 2 octobre 1939 : France le chef par intérim du Parti Communiste Français PCF, Jacques Duclos, fuit en Belgique.
    • 4 octobre 1939 : France le chef du Parti Communiste Français PCF Maurice Thorez rejoint Jacques Duclos en Belgique, après avoir déserté son régiment français en guerre, avec l'appui d'un commando du Komintern, en attente d'être envoyé à Moscou. Les responsables du PCF reviendront en France sur les talons de l'armée allemande en juin 1940.
    • 5 : La Lettonie signe un pacte d’assistance mutuelle avec l’Union soviétique. Les gouvernements lituaniens et soviétiques signent un traité d’assistance mutuelle en octobre.
    • 6 : Les dernières forces polonaises déposent les armes.
    • 14 : Le sous-marin U-47, commandé par le lieutenant de vaisseau Gunther Prien, coule le cuirassé britannique HMS Royal Oak en rade de Scapa Flow. 24 officiers et 809 marins britanniques périssent dans le naufrage.
    • 28 : Les SS demandent au gouvernement allemand de faire porter l'étoile jaune aux Juifs.

Novembre 1939

    • 4 : Le Congrès américain vote la loi Cash and Carry autorisant la vente de matériel de guerre aux belligérants.
    • 8 : Allemagne : attentat contre Hitler à la brasserie Buergerbräukeller de Munich, où il prononçait son traditionnel discours à l'occasion de l'anniversaire du putsch de 1923. Quand la bombe a explosé, le Führer avait déjà quitté la salle. L'attentat a fait 7 morts et 63 blessés. L'hypothèse d'une provocation des services nazis n'est pas à exclure.
    • 9 : Incident de Venlo : deux agents secrets britanniques sont enlevés par les nazis en Hollande, et conduits en Allemagne.
    • 20 : Le Royaume-Uni reconnaît de facto l’annexion de l’Albanie par l’ Italie.
    • 20 : La Hongrie signe le pacte Antikomitern.
    • 25 : Roumanie : Le nouveau gouvernement de Gheorghe Ta(ta(rescu essaye de maintenir une politique de neutralité.
    • 25 : L'Union soviétique somme la Finlande de retirer ses troupes à 25 Km de la frontière. Le gouvernement soviétique demande à la Finlande de lui céder le territoire de l’isthme de Carélie, au nord-est de Leningrad et de permettre à l’URSS d’établir une base navale à Hanko, sur le golfe de Finlande. Le rejet par le gouvernement finlandais des exigences soviétiques conduit à la guerre.
    • 28 : L’URSS dénonce le pacte de non-agression signé en 1932 avec la Finlande. Les relations diplomatiques sont rompues le lendemain.
    • 30 : Début de la Guerre russo-finnoise (fin en 1940). Les troupes soviétiques envahissent la Finlande et bombardent Helsinki sans déclaration de guerre.

Décembre 1939

    • 8 : L’Union soviétique décrète le blocus des côtes finlandaises.
    • 13 : Bataille du Rio de la Plata : le cuirassé de poche allemand Admiral Graf Spee, qui faisait la chasse aux navires marchands alliés depuis le début du conflit, affronte au large de l'Uruguay les croiseurs britanniques HMS Exeter, HMS Ajax et HMS Achilles, commandés par le commodore Harwood. Après avoir endommagé l'Exeter et l'Ajax, le Graf Spee, lui-même touché, se retire dans le port de Montevideo.
    • 14 : L'Union soviétique est exclue de la Société des Nations suite à son attaque de la Finlande (Guerre d'Hiver).
    • 17 : Le cuirassé de poche allemand Admiral Graf Spee se saborde au large de Montevideo. Suite à une habile manœuvre d'intoxication britannique, son commandant, le capitaine de vaisseau Langsdorff, était persuadé que des forces navales britanniques considérables attendaient son navire en haute mer, et il voulait éviter une effusion de sang inutile. Il se suicidera deux jours plus tard dans un hôtel de Buenos Aires. Le sabordage du Graf Spee est le premier succès allié depuis le début de la guerre.
    • 22 : Devant la résistance acharnée des Finlandais, la première offensive soviétique se solde par un échec.

1940

Janvier 1940

    • - 7 : URSS : le maréchal Semion Konstantinovitch Timochenko est nommé commandant du secteur nord-ouest du front finlandais.
    • - 8 : Finlande : la bataille de Suomussalmi s'achève par une totale victoire finlandaise. La 163e division soviétique a été entièrement anéantie, et la 44e, venue a son secours, a connu le même sort. 27.500 soldats russes ont été tués ou sont morts de froid, auxquels il faut ajouter 1.300 prisonniers. Tout le matériel des deux divisions a été capturé par l'armée finlandaise.
    • - 10 : Belgique : incident de Mechelen-sur-Meuse. Un avion transportant deux officiers allemands fait un atterrissage forcé en Belgique. On trouve sur eux le plan d'offensive allemand, prévoyant la violation de la neutralité belge. Avec l'accord de certains responsables de l'armée belge, l'armée française se déclare prête à entrer en Belgique pour protéger ce pays de l'agression nazie, mais le gouvernement de Bruxelles refuse. Cet incident poussera les Allemands à modifier leurs plans.
    • - 17 : L'Europe connaît une terrible vague de froid. Il fait -15°C dans le nord de la France, - 13°C à Paris.
    • - 18 : Le Danemark, la Norvège et la Suède affirment leur neutralité.
    • - 26 : France : le colonel de Gaulle envoie à 80 personnalités politiques et militaires un mémorandum intitulé "L'Avènement de la force mécanique", afin de les alerter sur les dangers qu'une offensive mécanique allemande ferait courir à la France.

Février 1940

    • - 1er : Finlande : le maréchal Timochenko déclenche dans l'isthme de Carélie une offensive de grande envergure. Après une intense préparation d'artillerie, les soviétiques engagent des forces importantes, accompagnées de nombreux chars et soutenues par une puissante aviation.
    • - 5 : Le Conseil suprême interallié, qui réunit ministres français et britanniques, adopte un plan de débarquement en Norvège dans le but de soutenir les forces finlandaises.
    • - 11 : Finlande : l'Armée rouge attaque la ligne Mannerheim sur un front de 19 kilomètres. Les défenses finlandaises dans le secteur de la Summa sont submergées.
    • - 12 : L'Union soviétique et l'Allemagne signent un accord commercial pour contrer le blocus maritime franco-britannique.
    • - 16 : Le destroyer britannique Cossak, commandé par le capitaine Philip Vian, attaque l'Altmark (navire de ravitaillement du Graf von Spee) réfugié dans les eaux norvégiennes, et libère 299 prisonniers britanniques. En persuadant Hitler que les Alliés n'hésiteraient pas à violer la neutralité norvégienne pour couper la Route du fer suédois, cet incident va précipiter l'intervention allemande en Norvège.
    • - 23 : Les Alliés mettent en place le blocus de l’Atlantique Nord pour empêcher le convoyage par les Allemands de minerais scandinaves.
    • - 24 : Mise au point du Plan jaune (Fall Gelb), l’offensive allemande à l’Ouest.

Mars 1940

Avril 1940

    • - 4 : Paris : 36 députés communistes sont condamnés à des peines de 2 à 5 ans de prison.
    • - 5 : Devant le Conseil central de la "National Union of Conservative and Unionist Associations", le Premier ministre britannique Neville Chamberlain déclare "Un fait est certain : [Hitler] a manqué le coche".
    • - 5 : URSS : à Katyn, le NKVD exécute des milliers d'officiers polonais internés au camp de prisonniers de guerre de Kozielsk, de Starobielsk et d'Ostachkov.
    • - 8 : Déclenchement de l'opération Wilfred : dans la nuit, 8 destroyers de la Royal Navy mouillent trois champs de mines dans les eaux territoriales norvégiennes, en particulier devant Narvik.
    • - 8 : Informée par les Alliés, la Norvège proteste contre le mouillage des mines, mais s'abstient de mobiliser.
    • - 8 : Au large de Trondheim, des navires britanniques tombent sur une escadre allemande. Le destroyer HMS Glowworm tente d'éperonner le croiseur lourd Hipper mais coule, ne laissant que 40 survivants.
    • - 9 : Le Danemark et la Norvège sont envahis par l'Allemagne. La résistance est importante en Norvège. Près d'Oslo, les canons du fort d'Oscaborg envoient par le fond le croiseur lourd allemand Blücher. Dans la nuit, le sous-marin britannique HMS Truant coule le croiseur léger allemand Karlsruhe devant Kristiansand.
      • En Norvège, Vidkun Quisling tente de s’imposer au pouvoir mais ne reçoit pas l’appui des Allemands. Un « Conseil administratif » apolitique, composé de hauts fonctionnaires, est mis en place par la Cour suprême, remplacé par un « gouvernement national », dirigé par Quisling, cette fois avec l’aval des Allemands (1942).
    • - 10 : Copenhague, Oslo, Kristiansand, Stavanger, Bergen, Trondheim et Narvik sont occupés par les Allemands.
    • - 10 : Reddition du Danemark.
    • - 10 : Un bombardier britannique "Skua" coule le croiseur léger allemand Königsberg au large de Bergen. C'est la première grande unité navale détruite par l'action de l'aviation.
    • - 10 : À Narvik, combat naval entre 5 destroyers britanniques et 10 contre-torpilleurs allemands. 2 bâtiments sont coulés de chaque côté.
    • - 10 : Paris : déclaration de Paul Reynaud : "La Route permanente du minerai de fer suédois vers l'Allemagne est et restera désormais coupée."
    • - 13 : Norvège : une escadre britannique comportant le cuirassé HMS Warspite détruit les 8 contre-torpilleurs allemands qui restaient dans le port de Narvik.
    • - 14 : Débarquement franco-britannique dans plusieurs ports norvégiens, notamment Narvik.
    • - 24 : Joseph Terboven est nommé commissaire du Reich en Norvège.
Fichier:Dunirk arrival in england.jpg
Arrivée au Royaume-Uni de soldats français évacué de Dunkerque

Mai 1940

    • - 2 : Le roi Haakon VII de Norvège part en exil au Royaume-Uni.
    • - 5 : Un gouvernement norvégien en exil est formé à Londres.
    • - 10 : Winston Churchill est nommé Premier ministre du Royaume-Uni.
    • - 10 : Début de l'opération Fall Gelb, une offensive allemande à l'Ouest contre les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg et la France.
    • - 10 : Des troupes françaises et britanniques pénètrent en Belgique. Dès 7 heures du matin, le Ier groupe d'armées du général Billotte et le corps expéditionnaire britannique de lord Gort exécutent la "Manoeuvre Dyle", prévue de longue date, et entrent en Belgique pour protéger ce pays de l'invasion nazie.
    • - 10 : Discours de Paul Reynaud : "L'armée française a tiré l'épée. La France se recueille."
    • - 10 : Les forces alliées qui entrent en Belgique se ruent à leur perte. En effet, malgré son ampleur, l'attaque allemande contre les Pays-Bas et la Belgique n'est qu'un leurre (c'est la "muleta du matador", selon l'expression de sir Basil Liddell Hart). La vraie menace va surgir plus au sud, dans les Ardennes, où les Allemands ont concentré le meilleur de leurs forces : le groupe d'armées A de von Rundstedt, qui comprend plus de 40 divisions, dont 7 blindées et 3 motorisées (soit la plus grande force blindée que le monde ait jamais connue). Toutes ces forces vont foncer à travers la forêt des Ardennes, que les grands cerveaux alliés ont décrétées infranchissables, avec pour objectif de franchir la Meuse puis de se ruer vers la mer, dans le but de couper en deux l'ensemble des armées alliées.
    • - 10 : La Wehrmacht occupe le Luxembourg sans rencontrer de résistance. La grande-duchesse Charlotte et sa famille parviennent à s'enfuir.
    • - 11 : Belgique : les Allemands s'emparent du fort d'Ében-Émael, sur le canal Albert. Il était considéré comme imprenable.
    • - 11 : France : le colonel de Gaulle est nommé à la tête de la 4e division cuirassée de réserve, qui vient d'être créée.
    • - 12 : France : dans le secteur des Ardennes, les troupes françaises se retirent derrière la Meuse, laissant Sedan au pouvoir du 19e Panzerkorps de Guderian. Plus au nord la 7e Pzd de Rommel atteint Dinant.
    • - 13 : La reine Wilhelmine des Pays-Bas et le gouvernement des Pays-Bas arrivent à Londres.
    • - 13 : Lors d'un de ses plus fameux discours aux Communes, Winston Churchill déclare : "Je n'ai rien d'autre à offrir que du sang, du travail, des larmes et de la sueur."
    • - 13 : France : massivement soutenus par la Luftwaffe, les Allemands franchissent la Meuse à Dinant, Monthermé et surtout Sedan. La panique commence à s'emparer de certaines unités de l'armée française.
    • - 14 : La RAF et l'aviation française tentent de détruire les ponts allemands sur la Meuse, mais en vain.
    • - 14 : Échec des contre-attaques françaises pour réduire la tête de pont allemande.
    • - 14 : Au soir le général Huntziger, chef de la IIe armée, craignant d'être contourné, replie son aile gauche à l'est de la Meuse, ce qui va encore agrandir la brèche allemande.
    • - 15 : Paul Reynaud déclare au téléphone à Churchill : "Nous sommes battus, nous avons perdu la bataille."
    • - 15 : Les Pays-Bas, envahis par les Allemands, capitulent.
    • - 15 : Paul Reynaud envoie le général Pujol à Madrid avec mission d'en ramener le maréchal Pétain, alors ambassadeur de France en Espagne.
    • - 16 : Le général Gamelin donne l'ordre de repli aux forces françaises qui se battent en Belgique.
    • - 16 : Paris : réunion interalliée au Quai d'Orsay. Dans une atmosphère de crise, les dirigeants français doivent reconnaître devant les Britanniques l'extrême gravité de la situation. À Churchill qui lui demande : "Où sont les réserves stratégiques? Où est la masse de manœuvre?" le généralissime Gamelin répond : "Il n'y en a aucune." "Je restai confondu. Que fallait-il penser de la grande armée française et des ses plus grands chefs? (...) J'avoue que ce fut une des plus grandes surprises de mon existence", écrit Churchill dans ses Mémoires.
    • - 17 : Belgique : la VIe armée allemande de Walther von Reichenau entre dans Bruxelles. La Wehrmacht occupe également Louvain, Malines et Namur.
    • - 17 : France : la 4e DCR de de Gaulle, qui n'a même pas achevé sa formation, contre-attaque au sud de Montcornet.
    • - 18 : France : Paul Reynaud annonce à la radio la nomination du maréchal Pétain au poste de vice-président du Conseil.
    • - 19 : Le généralissime Gamelin est remplacé à la tête des armées alliées par le général Weygand, jusque-là commandant en chef au Levant.
    • - 19 : Le général Giraud, qui avait remplacé Corap à la tête de la IXe armée française, est fait prisonnier par les Allemands.
    • - 19 : Paris : les chefs du gouvernement français se rendent à Notre-Dame, pour y prier pour le salut de la France.
    • - 20 : Ouverture du camp de concentration d’Auschwitz, en Pologne.
    • - 21 : Belgique : à Ypres se tient l'unique conférence des commandants en chef britannique, belge et français. Un repli sur des lignes plus courtes est décidé, ainsi qu'une contre-attaque vers le sud prévue pour le 23 mai. En regagnant son QG, le général Gaston Billotte, chef du Ier groupe d'armées français, est victime d'un grave accident de voiture.
    • - 23 : Mort à Ypres du général Gaston Billotte (°1875), des suites de l'accident qu'il avait subi deux jours plus tôt.
    • - 23 : Mort au front, près de Dunkerque, de l'écrivain et essayiste français Paul Nizan (°1905).
    • - 24 : Défaite des troupes franco-britanniques en Flandre. Évacuation de Dunkerque (fin le 4 juin).
    • - 25 : En raison de son action énergique pendant la bataille de Montcornet, le colonel de Gaulle est nommé général de brigade à titre temporaire.
    • - 28 : Le roi Léopold III de Belgique signe la capitulation sans condition de l’armée belge. Le gouvernement d’Hubert Pierlot, réfugié en France, décide de poursuivre la lutte.
    • - 28 : France : la 4e DCR de de Gaulle lance une contre-attaque contre la tête de pont allemande d'Abbeville, sur la rive gauche de la Somme.
    • - 29 : Arthur Seyss-Inquart devient commissaire du Reich aux Pays-Bas.

Juin 1940

    • - 3 : Paris : la Luftwaffe bombarde les usines Renault et Citroën. Il y a près de 200 morts.
    • - 4 : Fin de l'évacuation des forces alliées repliées à Dunkerque. Au total 338 226 soldats alliés ont été évacués, dont 115 000 Français et Belges.
    • - 5 : Après la fin de la bataille de Dunkerque, la Wehrmacht se tourne vers le sud ("Plan rouge").
    • - 6 : France : remaniement du cabinet Paul Reynaud. Jugé trop défaitiste, Édouard Daladier ne fait plus partie du gouvernement. Parmi les nouveaux venus : le général de Gaulle, nommé sous-secrétaire d'État à la Guerre et à la Défense nationale. Il assumera le rôle de conseiller militaire auprès de Paul Reynaud (qui cumule les fonctions de président du Conseil avec celles de ministre de la Guerre et ministre des Affaires étrangères) et sera, de plus, chargé des relations personnelles entre Churchill et le président du Conseil français.
    • - 7 : Fin de l’évacuation des troupes françaises qui avaient débarqué à Narvik.
    • - 8 : Au large de la Norvège, les croiseurs de bataille allemands Scharnhorst et Gneisenau coulent le porte-avions britannique HMS Glorious et ses deux destroyers d'escorte (HMS Acasta et HMS Ardent). Il y aura très peu de survivants.
    • - 10 : Le gouvernement français se replie sur Tours et ses environs, le Grand quartier général sur Briare
    • - 10 : L’Italie déclare la Guerre à la France et au Royaume-Uni, malgré l’opposition de l’opinion, du roi et de Ciano. Le président Roosevelt qualifie cet événement de "coup de poignard dans le dos". Néanmoins sur le plan militaire la déclaration de guerre du Duce aura (à court terme) très peu de conséquences, l'armée italienne se révèlant totalement impuissante face aux quelques divisions de l'armée française des Alpes.
    • - 11 et 12 : Conseil de guerre interallié de Briare.
    • - 14 : Entrée des troupes allemandes à Paris, préalablement déclarée « ville ouverte ». Plusieurs personnes ne supportent pas l'arrivée des occupants et se suicident, dont le célèbre chirurgien Thierry de Martel.
    • - 14 : Otto Abetz est nommé représentant officiel de la Wilhelmstrasse à Paris.
    • - 15 : Les Soviétiques occupent l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie. Après des élections contrôlées par l’Armée rouge, des régimes communistes sont mis en place et les opposants éliminés.
    • - 16 : Démission de Paul Reynaud, Philippe Pétain est nommé chef du gouvernement français.
    • - 17 : Les Allemands mettent en place un blocus total du Royaume-Uni.
    • - 17 : Par l'intermédiaire des ambassadeurs d'Espagne et du Vatican, le nouveau gouvernement français fait des démarches auprès de l'Allemagne et de l'Italie pour connaître les conditions d'un arrêt des hostilités.
    • - 17 : De Gaulle gagne Londres.
    • - 17 : Discours de Pétain à la radio : « C'est le cœur serré que je vous dis aujourd'hui qu'il faut cesser le combat. »
    • - 17 : Au cours de l'évacuation des dernières troupes britanniques en France, le paquebot Lancastria est coulé par la Luftwaffe au large de Saint-Nazaire. Plus de 3.000 soldats britanniques périssent. La censure britannique gardera cette nouvelle secrète jusqu'à la fin de la guerre.
    • - 17 : À Chartres, le préfet Jean Moulin tente de se suicider, plutôt que de signer un texte déshonorant pour des soldats de race noire.
    • - 18 : Le général de Gaulle lance son Appel du 18 Juin, engageant les Français à poursuivre la lutte et fonde un gouvernement français en exil.

« Foudroyés aujourd'hui par la force mécanique, nous pourrons vaincre dans l'avenir par une force mécanique supérieure. Le destin du monde est là. »

    • - 18 : France le Parti Communiste Français PCF représenté par Maurice Duclos de retour de Belgique, demande aux autorités allemandes l'autorisation de faire reparaître L'Humanité qui avait été interdite par Edouard Daladier en 1939 à la suite de la signature du pacte germano-soviétique.
    • - 19 : Saint-Nazaire : le capitaine de vaisseau Ronarch réussit à faire sortir du bassin de carénage le cuirassé Jean-Bart, qui était en cours d'armement. Il met le cap sur Casablanca.
    • - 19 : À Saumur, résistance héroïque des 800 cadets de l'École de cavalerie, appuyés par 1.500 soldats également désireux de sauver l'honneur. Ils réussiront à stopper l'avance de la Wehrmacht pendant deux jours.
    • - 21 : France : les Allemands continuent leur avance au sud de la Loire, et occupent Poitiers, Clermont-Ferrand, Vienne, Cholet.
    • - 21 : L'aviation italienne bombarde Marseille. On relèvera 143 morts et 136 blessés dans le Vieux-Port.
    • - 22 : Signature de l'armistice entre la France et l'Allemagne nazie, dans le wagon de l'armistice dans la clairière de Rethondes. Churchill le dénonce aussitôt.
    • - 23 : Accompagné entre autres de l'architecte Albert Speer et du sculpteur Arno Breker, Hitler se rend à Paris. Ce sera l'unique visite du Führer dans la capitale française.
    • - 24 : Rome : signature d'un armistice entre la France et l'Italie.
    • - 24 : Toute la population mâle de l'île de Sein, soit 124 hommes, a gagné le Royaume-Uni pour poursuivre la lutte aux côtés de de Gaulle.
    • - 25 : Entrée en vigueur des conventions d'armistice. La France est vaincue, après une campagne d'environ quarante jours durant laquelle plus de 100.000 Français, militaires et civils, ont trouvé la mort. C'est la plus grande catastrophe militaire de l'histoire de France. Dans sa grande majorité la population française accueille la fin des combats avec un immense soulagement. Seule une infime minorité entend bien continuer la lutte, soit à l'intérieur du pays, soit en rejoignant le Royaume-Uni.
    • - 25 : Nouveau discours du maréchal Pétain : "... Vous avez souffert. Vous souffrirez encore. (...) Ce n'est pas moi qui vous bernerai par des paroles trompeuses. Je hais les mensonges qui vous ont fait tant de mal. La terre, elle, ne ment pas..."
    • - 27 : Le général de Gaulle prend le titre de Chef des Français libres.
    • - 27 : Ultimatum adressé par l'Union soviétique à la Roumanie, contrainte de céder la Bessarabie, prise à la Russie en 1918, ainsi que la Bucovine du Nord.
    • - 28 : France : l'ancien président du Conseil Paul Reynaud est victime d'un accident de voiture dans lequel sa maîtresse, la comtesse Hélène de Portes, trouve la mort.
    • - 28 : Libye : mort d'Italo Balbo (°1896), chef de l'aviation italienne et gouverneur de Libye. L'avion qui transportait le maréchal Italo Balbo a été abattu accidentellement par la DCA italienne au-dessus du port de Tobrouk. Dignitaire du parti fasciste, vétéran de la marche sur Rome, Italo Balbo s'était rendu célèbre par ses raids aériens au-dessus de l'Atlantique. Homme de caractère, il n'avait pas caché à Mussolini son opposition à l'entrée en guerre de l'Italie. On a affirmé (sans preuve) que le Duce l'avait fait assassiner.
    • - 29 : Sur les 10 000 soldats français évacués de Narvik, un millier environ, parmi lesquels le lieutenant-colonel Monclar et le capitaine Koenig, se rallient à de Gaulle. Ils constitueront le noyau des Forces Françaises Libres (FFL).
    • - 29 : Le juriste René Cassin rejoint la France libre.
    • - 29 : Suisse : mort à Muralto du peintre et graphiste allemand d'origine suisse Paul Klee (°1879).

Juillet 1940

    • - 1 : L'amirauté britannique ordonne à l'amiral Somerville, chef de la "Force H", d'exécuter l'opération Catapult : saisie, prise sous contrôle, mise hors de combat ou destruction de tous les navires français pouvant être atteints.
    • - 3 : Bataille de Mers el-Kébir, les navires britanniques bombardent la flotte française.
    • - 4 : Rupture des relations diplomatiques entre la France de Vichy et le Royaume-Uni. Londres décide de mettre en place un blocus de la France et des colonies françaises.
    • - 6 : Allemagne : de retour à Berlin, Hitler est accueilli par des foules enthousiastes.
    • - 10 : La Luftwaffe commence à attaquer les convois britanniques dans la Manche. Pour de nombreux historiens, ce jour marque le début de la Bataille d'Angleterre.
    • - 10 : France : réunie au Grand Casino de Vichy, l'Assemblée nationale (celle du Front populaire) accorde par 569 voix contre 80 et 17 abstentions les pleins pouvoirs au maréchal Pétain afin de promulguer "une nouvelle Constitution de l'État français." La récente agression britannique de Mers-el-Kébir a grandement facilité les manœuvres de Pétain et de Laval.
    • - 11 : Vichy : le maréchal Pétain promulgue trois Actes constitutionnels qui font de lui le chef de l'État français avec les pleins pouvoirs, abolissent la présidence de la République et ajournent les Chambres. Pierre Laval est vice-président du Conseil.
    • - 12 : Vichy : l'Acte constitutionnel n°IV, sur la suppléance et la succession du chef de l'État, désigne Pierre Laval comme successeur de Pétain.
    • - 14 : Londres : à l'occasion de la Fête nationale, le général de Gaulle dépose une gerbe au monument aux morts de Whitehall, et passe en revue les maigres troupes de la France libre.
    • - 16 : Directive n° 16 de Hitler, dite "Seelöwe" ("Lion de mer", ou "Otarie") : "...J'ai décidé de préparer une opération de débarquement et de l'exécuter si nécessaire. Le but de cette opération est d'éliminer la métropole britannique en tant que base pour continuer la guerre contre l'Allemagne et, si ce devait être nécessaire, de l'occuper entièrement."
    • - 17 : Allemagne : l'OKH met au point un plan détaillé de débarquement au Royaume-Uni.
    • - 19 : Berlin : discours de Hitler à l'Opéra Kroll. Sur un ton assez modéré, le Führer propose la paix au Royaume-Uni, si elle cesse de considérer l' Allemagne comme une ennemie, et accepte de voir en elle la plus grande puissance du continent.
    • - 19 : Le maréchal Göring est nommé maréchal du Reich (Reichsmarschall), ce qui le place au-dessus de tous les militaires allemands, et Grand-Croix de la Croix de fer (le seul de toute la guerre). Les généraux Keitel, von Bock, von Brauchitsch, von Kluge, von Leeb, List, von Reichenau, von Rundstedt, von Witzleben, Milch, Kesselring et Sperrle sont promus maréchaux.
    • - 19 : Dans la soirée, la BBC apporte une première réponse à l'offre de paix allemande : c'est un "No" catégorique.
    • - 19 : Washington : la Chambre des représentants vote un crédit de 4 milliards de dollars pour la création d'une "flotte des deux océans".
    • - 21 : Berlin : au cours d'une conférence d'état-major, Hitler déclare à ses généraux qu'il faut en finir vite avec le Royaume-Uni, car il a l'intention d'attaquer la Russie. Il ordonne au maréchal von Brauchitsch de préparer un plan d'invasion de l'URSS.
    • - 21 : Londres : création d'un gouvernement tchécoslovaque en exil, dirigé par le Dr Edvard Benes.
    • - 22 : Lord Halifax fait connaître la réponse officielle du Royaume-Uni à l'offre de paix de Hitler : "L'Allemagne obtiendra la paix si elle évacue tous les territoires qu'elle a occupés, restaure toutes les libertés qu'elle a abattues et donne des garanties pour l'avenir."
    • - 22 : France : loi de Vichy sur la révision de toutes les naturalisations intervenues depuis 1927.
    • - 25 : Annexion de facto par l'Allemagne des départements de la Moselle, du Haut-Rhin et du Bas-Rhin.
    • - 29 : Royaume-Uni : la Royal Navy renonce à utiliser des destroyers dans la Manche. Cette mesure clôt la première phase de la Bataille d'Angleterre, que l'on peut appeler "Bataille du Channel".

Août 1940

    • - 1er-8 : Les pays baltes (Lettonie, Lituanie et Estonie) deviennent des républiques de l’Union soviétique par décrets du Soviet suprême. Les pays démocratiques occidentaux refusent de reconnaître la légalité de l’annexion soviétique, réalisée en accord avec le Pacte germano-soviétique.
    • - 1er : Allemagne : directive n°17 de Hitler : "L'aviation allemande doit écraser l'aviation britannique avec tous les moyens dont elle dispose. (...) Je me réserve la décision des attaques terroristes de représailles. La guerre aérienne intensifiée peut commencer le 6 août ou plus tard..."
    • - 3 : Afrique de l'Est : les forces italiennes envahissent la Somalie britannique.
    • - 5 : Otto Abetz est nommé ambassadeur du Reich en France.
    • - 6 : Bataille d'Angleterre (fin en 1941).
    • - 7 : Rattachement de l'Alsace-Lorraine à l'Allemagne.
    • - 13 : Le "jour de l'Aigle" (Adlertag) : la Luftwaffe lance sa grande offensive aérienne contre le Royaume-Uni. Mais les résultats se révèleront décevants, et les pertes allemandes lourdes.
    • - 13 : Nigéria : arrivée à Lagos de cinq envoyés de de Gaulle (Edgard de Larminat, Claude Hettier de Boislambert, Philippe Leclerc, André Parant et René Pleven) qui ont pour mission de préparer le ralliement des territoires de l'Afrique-Équatoriale française (AEF) à la France libre.
    • - 15 : Grèce : le croiseur grec Helle est coulé en rade de Tinos par un sous-marin de nationalité inconnue (en fait italien). L'incident est d'autant plus ressenti en Grèce, qu'il se déroule lors du pélérinage qui a lieu tous les ans dans l'île de Tinos.
    • - 19 : Somalie britannique : les Italiens occupent le port de Berbera.
    • - 20 : Le 20 août 1940 part d'Angoulême un convoi de républicains espagnols : le convoi des 927. c'est le premier convoi de l'histoire de la Déportation en Europe[18]. Les hommes de plus de 13 ans seront dirigés vers les camp de Mauthausen où très peu survécurent, les femmes et les enfants seront rendus à Franco. Ces réfugiés avaient été rassemblés dans les camps de "la Combe aux Loups" à Ruelle-sur-Touvre et des "Alliers" à Angoulême.
    • - 20 : Discours de Churchill à la Chambre des communes : "Jamais dans toute l'Histoire, tant de gratitude n'a été due par un si grand nombre d'hommes à l'égard de si peu!"
    • - 21 : Mexico : le révolutionnaire russe Léon Trotsky (°1879) est assassiné à coups de pic à glace par un agent de Staline, Ramon Mercader.
    • - 24 : Un bombardier allemand largue ses bombes par erreur sur Londres.
    • - 25 : En représailles, la RAF lâche quelques bombes sur Berlin. Hitler décida de bombarder les populations civiles des villes britanniques et plus particulièrement de Londres en guise de représailles.
    • - 26 : Afrique : sous l'impulsion de son gouverneur Félix Eboué, le Tchad se rallie à la France libre.
    • - 28 : Premier bombardement nocturne sur Londres, puis bombardement sur Berlin en réplique.
    • - 29 : À leur tour le Cameroun et le Congo rejoignent la France libre.
    • - 30 : L'Oubangui-Chari se rallie à de Gaulle.
    • - 30 : Tôkyô : signature d'un accord entre le gouvernement de Vichy et le Japon, par lequel la France reconnaît la situation prééminente de l'Empire nippon en Extrême-Orient et permet à l'armée japonaise d'utiliser le territoire indochinois pour mener des opérations contre la République de Chine.

Septembre 1940

Octobre 1940

Novembre 1940

    • - 3 : Les Britanniques débarquent en Crète pour appuyer les Grecs contre l’Italie.
    • - 9 : Mort de l'ancien Premier ministre britannique Neville Chamberlain (°1869), le chantre de la "politique d'apaisement".
    • - 11 : Paris : manifestation des lycéens à l'Arc de triomphe.
    • - 11 : L'escadre britannique de Méditerranée, commandée par l'amiral sir Andrew Cunningham, accomplit un raid audacieux sur la flotte italienne en rade de Tarente. Au prix de la perte d'un seul avion, les Britanniques coulent trois cuirassés italiens, dont le très récent Littorio (deux seront renfloués plus tard). Cette opération, dont les Japonais s'inspireront pour leur raid sur Pearl Harbor, assurera la maîtrise de la Méditerranée aux Britanniques pour au moins un an.
    • - 12 : Visite de Molotov à Berlin.
    • - 14 : Royaume-Uni : violent bombardement allemand sur Coventry, opération Mondscheinsonate. Bien que de faible ampleur par rapport aux raids que les Alliés monteront eux-mêmes à partir de 1943, cette attaque marquera fortement les Britanniques.
    • - 20 : La Hongrie et la Roumanie adhèrent au pacte tripartite.

Décembre 1940

1941

Janvier 1941

Février 1941

Mars 1941

    • - 1 : La Bulgarie adhère au pacte tripartite. 6 divisions allemandes (dont 3 blindées) appartenant à la XIIe armée du maréchal List franchissent le Danube et pénètrent dans le pays.
    • - 1 : Libye : à la tête d'une colonne des FFL venue du Tchad, le colonel Leclerc s'empare du fort italien de l'oasis de Koufra, dans le sud-est du pays. Les Français libres y captureront un important butin. Le lendemain Leclerc prononcera ce qui est resté dans l'Histoire comme le serment de Koufra, jurant de ne pas déposer les armes avant que le drapeau français flotte à nouveau sur la cathédrale de Strasbourg. Il tiendra parole.
    • - 4 : Raid des commandos britanniques sur les îles norvégiennes Lofoten.
    • - 6 : Directive de Churchill dite "Bataille de l'Atlantique".
    • - 8 : Atlantique : le sous-marin allemand U-47, commandé par Gunther Prien, est coulé par le destroyer HMS Wolverine au sud de l'Islande. Il n'y a aucun survivant. Gunther Prien (°1908) s'était rendu très célèbre en octobre 1939 en coulant le cuirassé britannique HMS Royal Oak en rade de Scapa Flow. Son tableau de chasse comportait 28 navires alliés, soit 230 000 tonnes.
    • - 8 : Washington : le Sénat américain adopte la loi "prêt-bail" par 60 voix contre 31.
    • - 9 : Albanie : l'armée italienne lance son "offensive de printemps", soutenue par un appui aérien massif.
    • - 11 : Échec de l'offensive italienne en Albanie.
    • - 11 : Libye : le 5e régiment de panzers termine son débarquement à Tripoli. Il dispose de 120 chars, dont 60 moyens. Pendant ce temps la division blindée italienne "Ariete", équipée de 80 tanks, avance vers l'est.
    • - 11 : Washington : promulgation de la loi "prêt-bail".
    • - 17 : Atlantique : au cours de l'attaque du convoi HX-112, deux des plus grands as allemands de la guerre sous-marine sont mis hors de combat par la flottille d'escorte commandée par le capitaine de frégate Donal Macintyre : il s'agit de Joachim Schepke, qui avec son U-100 avait détruit 30 cargos alliés (150 000 tonnes) et Otto Kretschmer, commandant de l'U-99 et champion des capitaines de U-Booten, avec 44 navires coulés soit 266 000 tonnes. Schepke a été tué dans l'abordage de son bâtiment par le destroyer Vanoc, tandis que Kretschmer a été capturé. Quand il sera informé de ce succès, Churchill télégraphiera au capitaine Macintyre : "Depuis le début la guerre, c'est la meilleure nouvelle reçue".
    • - 19 : Londres subit un de ses plus violents bombardements depuis le début de la guerre. On dénombre 750 tués.
    • - 24 : Libye : la 5e division légère de l'Afrika Korps s'empare presque sans coup férir de la position britannique d'El Agheila. Pour gonfler ses effectifs, Rommel avait fait construire des chars en carton, sur des châssis de camions. C'est la première des ruses de guerre qui lui vaudront son surnom de "Renard du désert".
    • - 25 : La Yougoslavie adhère au pacte tripartite.
    • - 26 : Yougoslavie : mécontente de l'adhésion du pays au pacte tripartite, la population défile dans les rues de Belgrade aux cris de "Mieux vaut la guerre que le Pacte! Plutôt la mort que l'esclavage!" Ce mouvement de protestation, soutenu par les Britanniques, touche aussi les syndicats, les paysans, l'Église et l'armée.
    • - 27 : Coup d'État pro-allié en Yougoslavie. Le jeune prince Pierre monte sur le trône sous le nom de Pierre II. Furieux, Hitler convoque ses généraux et, par sa directive n°25, ordonne que la Yougoslavie soit "écrasée avec une rigueur impitoyable". La principale conséquence de cette décision est que l'opération Barbarossa, l'invasion de l'URSS, devra être retardée de quatre semaines.
    • - 27 : Érythrée : fin de la bataille de Keren. Après huit semaines de combats, durant lesquels l'armée italienne a fait preuve d'un mordant inhabituel, les troupes du Duce battent en retraite. Les forces du Commonwealth ont perdu durant les combats de Keren 536 tués et 3.229 blessés, les Italiens environ 3.000 tués et 4.000 blessés.
    • - 28 : Royaume-Uni : mort (par suicide) de la romancière et féministe Virginia Woolf (°1882).
    • - 28 : Méditerranée : au large du cap Matapan, la Royal Navy rencontre une escadre italienne et lui coule 3 croiseurs (Fiume, Pola et Zara).
    • - 29 : Vichy : Xavier Vallat quitte le secrétariat général des Anciens Combattants pour prendre la direction du "Commissariat général aux questions juives", nouvellement créé.
    • - 30 : Adolf Hitler déclare à ses généraux que la guerre à l'Est sera une guerre d'extermination.
    • - 31 : Libye : la 5e division légère de l'Afrika Korps attaque les positions britanniques à Mersa-Brega.

Avril 1941

    • - 1 : Afrique orientale : des troupes indiennes occupent Asmara, capitale de l'Érythrée.
    • - 1 : Moyen-Orient : coup d'État pro-allemand en Irak. Le régent, l'émir Abdul al-Illah, est remplacé par le germanophile Cherif Charaf, qui prend Rachid Ali comme Premier ministre.
    • - 2 : Allemagne : premier vol d'un avion à réaction, le biréacteur Heinkel He 280.
    • - 3 : Hongrie : suicide du Premier ministre, le comte Pál Teleki (né en 1879), qui entend ainsi protester contre la participation de son pays à la prochaine invasion de la Yougoslavie par les forces de l'Axe.
    • - 4 : Libye : les Allemands prennent Benghazi, capitale de la Cyrénaïque.
    • - 5 : À Moscou, la Yougoslavie signe un traité d'amitié et de non-agression avec l'Union Soviétique
    • - 6 : En riposte à la signature du traité d'amitié et de non-agression entre l'Union Soviétique et la Yougoslavie l'armée allemande, soutenue par des troupes italiennes, hongroises et bulgares, attaque la Yougoslavie (opération "Opus 25") et la Grèce (opération Marita).
    • - 6 : Yougoslavie  : violent bombardement de Belgrade par la Luftwaffe (opération Châtiment).
    • - 6 : Libye : Richard O'Connor, l'un des plus brillants généraux britanniques et l'artisan des succès de l'hiver, est capturé par les Allemands.
    • - 6 : Éthiopie : les Britanniques libèrent Addis-Abeba.
    • - 9 : Grèce : après trois jours d'une vaillante résistance, les forces qui défendaient la ligne Metaxas capitulent, laissant 70.000 prisonniers aux mains des Allemands.
    • - 17 : Capitulation de l'armée yougoslave. L'invasion de la Yougoslavie a été une promenade militaire (les Allemands n'ont compté que 151 tués et 15 disparus). Cette facile victoire ne laisse en rien présager l'horreur que va connaître ce pays jusqu'à sa libération à la fin de 1944, avec l'apparition de puissants mouvements de résistance provoquant en réaction une répression implacable de la part des forces d'occupation, le tout doublé d'une véritable guerre civile.
    • - 27 : Athènes est occupée par des troupes allemandes. Le drapeau allemand flotte sur l'Acropole.

Mai 1941

    • - 5 : Éthiopie : pour le cinquième anniversaire de l'occupation italienne d'Addis-Abeba, l'empereur Haïlé Sélassié Ier rentre triomphalement dans sa capitale.
    • - 10 : Rudolf Hess, numéro deux du régime nazi, est capturé en Écosse après avoir sauté hors de son avion. Il avait (paraît-il) l'intention de rencontrer des dirigeants britanniques afin de négocier la paix. Sur instruction de Hitler, la presse allemande affirma qu'il avait agi de sa propre initiative, et qu'il était atteint de troubles mentaux. Toute la lumière n'a jamais été faite sur cette affaire, et Rudolf Hess est mort dans la prison de Spandau en 1987 en emportant son secret dans la tombe.
    • - 11 : Très violent bombardement allemand sur Londres.
    • - 11 : L'amiral Darlan, vice-président du Conseil du gouvernement de Vichy, est reçu par Hitler à Berchtesgaden.
    • - 15 : Libye : dans le cadre de l'opération "Brevity", une contre-attaque à objectifs limités, les forces du Commonwealth reprennent Solloum et occupent la passe d'Halfaya.
    • - 18 : Allemagne : le cuirassé Bismarck, portant la marque de l'amiral Lütjens, prend la mer avec le croiseur lourd Prinz Eugen pour gagner l'Atlantique et faire la chasse aux convois alliés (opération "Rhin").
    • - 19 : Méditerranée : les Britanniques évacuent leur aviation de Crète.
    • - 19 : Éthiopie : fin de la bataille d'Amba-Alagi. Après quinze jours de résistance, ses troupes étant privées d'eau et de munitions et soumises à un bombardement incessant, le duc d'Aoste, vice-roi d' Éthiopie, capitule avec les 5.000 hommes qui lui restent. Cette reddition met fin à la présence italienne en Afrique de l'Est, bien qu'une partie de l'armée du Duce continue à résister.
    • - 20 : Déclenchement de l'opération "Merkur" : l'invasion aéroportée de la Crète par les Allemands.
    • - 20 : Tôkyô : l'espion soviétique Richard Sorge avertit Moscou que les nazis s'apprêtent à attaquer l'URSS entre le 20 et le 30 juin, avec près de 200 divisions.
    • - 23 : Allemagne : directive de Göring à propos de l'exploitation économique de la Russie.
    • - 24 : Au large de l'Islande, le cuirassé allemand Bismarck coule le croiseur de bataille britannique HMS Hood, le plus grand et l'un des plus beaux navires de la Royal Navy. Un obus allemand ayant touché sa soute à munitions, le HMS Hood explosa et sombra très rapidement, entraînant avec lui tout son équipage sauf 3 hommes.
    • - 25 : Égypte : le général de Gaulle arrive au Caire.
    • - 25 : France : pour la première fois la Fête des mères est célébrée officiellement.
    • - 27 : La Royal Navy prend sa revanche  : les cuirassés HMS King George V et HMS Rodney coulent le Bismarck dans l'Atlantique, à 650 km au nord-ouest de Brest.
    • - 28 : Paris : signature des protocoles Darlan-Warlimont, ouvrant aux Allemands de larges possibilités dans l'utilisation des ports français d'Afrique.
    • - 30 : Irak : défaite de Rachid Ali. Les troupes britanniques occupent Bagdad, et réinstallent comme régent l'émir Abdul al-Illah.

Juin 1941

Juillet 1941

    • - 1 : Front de l'Est : le Groupe d'Armées Nord s'empare de Riga, grand port sur la mer Baltique et capitale de la Lettonie.
    • - 1 : le gouvernement de Vichy accepte le principe de la création d'une Légion des Volontaires Français (LVF) pour combattre sur le front de l'Est.
    • - 3 : URSS : à la radio soviétique, Staline appelle à la résistance contre l'envahisseur et ordonne la politique de la terre brûlée.
    • - 4 : Yougoslavie : le Croate Jozip Broz, dit Tito, proclame le début de la résistance yougoslave.
    • - 8 : Le Rouyaume de Yougoslavie est dissout par l'Axe.
    • - 9 : URSS : chute de Minsk.
    • - 15 : Départ pour le Front de l'Est des premiers éléments de la division espagnole "Azul" ("Bleue"). Cette division d'environ 18.000 hommes est composée exclusivement de volontaires, l'Espagne franquiste n'étant pas en guerre avec l'URSS.
    • - 15 : URSS : lors de la bataille de Smolensk, première utilisation par l'Armée rouge des lance-fusées "Katioucha", les fameuses "orgues de Staline".
    • - 16 : Front de l'Est : les Allemands s'emparent de Smolensk.
    • - 31 : Allemagne : directive de Göring à Heydrich, chef de la police et de la Gestapo : "...Je vous charge par la présente de procéder à tous les préparatifs nécessaires relatifs aux mesures organisationnelles, techniques et matérielles, pour organiser la solution complète de la question juive dans la sphère d'influence allemande en Europe."
    • - 31 : Extrême-Orient : les troupes japonaises occupent l'Indochine française.

Août 1941

    • - Les troupes allemandes découvrent le premier charnier du Massacre_de_Katyń (4500 exhumés au printemps 1943)
    • - 3 : Allemagne : Mgr von Galen, évêque de Münster, dénonce dans son sermon dominical les assassinats de personnes âgées et d'invalides perpétrés par les nazis.
    • - 7 : Bengale : mort à Santiniketan, près de Bolpur, du poète et philosophe indien Rabindranath Tagore (°1861), prix Nobel de littérature en 1913.
    • - 8 : Front de l'Est : la poche d'Ouman est résorbée par les Allemands, qui capturent 103.000 soldats russes.
    • - 8 : Bruxelles : Léon Degrelle, chef du mouvement rexiste, part pour le front de l'Est en uniforme allemand, à la tête des volontaires de sa légion Wallonie.
    • - 9 : Canada : Churchill et Roosevelt commencent une conférence de trois jours à bord du croiseur américain USS Augusta et du cuirassé britannique HMS Prince of Wales, ancrés au large de Terre-Neuve. Les deux chefs d'État souhaitent harmoniser leurs objectifs et leur politique.
    • - 12 : Allemagne : la directive n°34 de Hitler cesse provisoirement de désigner Moscou comme objectif principal de l'Barbarossa, et lui substitue Leningrad au nord, l'Ukraine, la Crimée et Kharkov au sud.
    • - 12 : Vichy : l'amiral Darlan devient le nouveau ministre de la Défense nationale et de l'Empire.
    • - 14 : Canada : à bord du cuirassé HMS Prince of Wales ancré au large de Terre-Neuve, Churchill et Roosevelt signent la Charte de l'Atlantique, une déclaration en huit points rappelant "les principes touchant à la civilisation du monde" et visant à "évoquer un avenir meilleur pour le monde".
    • - 15 : Front de l'Est : les Allemands font main basse sur l'Ukraine.
    • - 20 : URSS : appliquant les consignes de Staline sur la terre brûlée, les Russes détruisent le barrage Lenin Dnieprogues, à Zaporojie sur le Dniepr, pour éviter sa capture par les Allemands. C'était le plus grand complexe hydroélectrique du monde.
    • - 21 : Paris : Pierre Georges (alias "Colonel Fabien") tue l'enseigne de vaisseau Alfons Moser, de la Kriegsmarine, sur un quai de la station Barbès-Rochechouart.
    • - 24 : Allemagne : devant les protestations de la population allemande, Hitler ordonne l'arrêt de l'opération "T4", concernant l'euthanasie des malades mentaux et des invalides. Elle a déjà fait 70.273 victimes depuis septembre 1939. Cependant l'euthanasie des détenus des camps de concentration se poursuivra.
    • - 25 : Opération conjointe britanno-soviétique en Iran.

Septembre 1941

    • - 15 : Le siège de Léningrad commence.
    • - 17 : Suite à l'invasion anglo-soviétique de l'Iran, le Shah Mohammed Reza Pahlavi devient le nouvel empereur d'Iran. Il succède à son père Reza Pahlavi, forcé à abdiquer par les Alliés, qui le jugeaient trop germanophile.
    • - 19 : URSS : les Allemands s'emparent de Kiev en ruines.
    • - 26 : Le haut commandement allemand annonce la capture de 665.000 prisonniers au cours des combats de Kiev. Ce chiffre est sans doute exagéré. On estime les pertes totales soviétiques (tués et prisonniers) durant la bataille de Kiev à environ 500.000 hommes.
    • - 29 : Ukraine : à Babi Yar, les nazis massacrent plus de 33.000 Juifs de Kiev.

Octobre 1941

    • - 2 : Front de l'Est : la Wehrmacht lance l'opération "Tempête d'Hiver", la grande offensive contre Moscou.
    • - 4 : Vichy : Acte constitutionnel n°10, instituant le serment de fidélité des fonctionnaires au maréchal Pétain.
    • - 4 : Vichy : promulgation de la charte du Travail.
    • - 4 : Washington : les États-Unis suspendent toute livraison de pétrole au Japon.
    • - 7 : Front de l'Est : le Groupe d'Armées Centre de von Bock s'empare de Berdiansk, fermant ainsi la poche de Viazma et capturant 600.000 prisonniers soviétiques.
    • - 7 : Ukraine : les SS massacrent 17.000 Juifs près de Rovno.
    • - 8 : Front de l'Est : au sud de Moscou, les forces de Guderian prennent Orel.
    • - 12 : Front de l'Est : au terme de très durs combats, le GA Centre s'empare de Briansk.
    • - 12 : URSS : les civils - femmes et enfants - commencent à évacuer Moscou.
    • - 13 : Front de l'Est : l'Armée rouge évacue Viazma. Les Allemands occupent Kalouga, à 165 km au sud-ouest de Moscou.
    • - 14 : Front de l'Est : les panzers du général Hoth s'emparent de Kalinine, au nord-ouest de Moscou.
    • - 27 : L'armée roumaine massacre les Juifs d'Odessa.

Novembre 1941

    • - 1 : Front de l'Est : les Allemands lancent une grande offensive vers Rostov et le Caucase.
    • - 1 : URSS : le maréchal Chapochnikov devient le chef d'état-major général de l'Armée rouge.
    • - 2 : Front de l'Est : la Wehrmacht s'empare de Koursk, à 250 km au nord de Kharkov.
    • - 5 : Moscou : Maksim Litvinov, ancien commissaire du peuple aux Affaires étrangères, devient ambassadeur d'URSS à Washington.
    • - 7 : Front de l'Est : au cours de la nuit du 6 au 7, la température chute brusquement. Cette arrivée du froid est d'abord bien accueillie par les Allemands, car elle met fin à la "saison de la boue".
    • - 12 : France : le général Charles Huntziger (°1880) trouve la mort dans un accident d'avion près du Vigan (Gard).
    • - 13 : Front de l'Est : la température en Russie tombe à -20°C. Le fameux "général hiver" arrive enfin à la rescousse de Staline et de l'URSS. L'hiver 1941-42 va être le plus froid depuis un siècle. Cette irruption brutale d'un froid glacial va, en quelques jours, provoquer de terribles pertes au sein d'une Wehrmacht absolument pas équipée pour faire face à de telles conditions climatiques.
    • - 14 : Méditerranée : le porte-avions britannique HMS Ark Royal est torpillé et coulé par le sous-marin U-81.
    • - 16 : Front de l'Est : par une température de -20°C, l'offensive de la Wehrmacht contre Moscou reprend. 50 divisions allemandes passent à l'attaque.
    • - 17 : Allemagne : le général Ernst Udet, directeur technique de la Luftwaffe, se suicide. Né en 1896, ancien as de la Grande guerre et acrobate aérien, Udet était un homme d'action, et certainement pas un bureaucrate ou un planificateur. Les problèmes de la Luftwaffe, aggravés par l'autorité brouillonne de Göring, le dépassèrent complètement.
    • - 18 : Libye : déclenchement de l'opération "Crusader", offensive de la VIIIe armée britannique destinée à récupérer le terrain conquis par l'Afrikakorps de Rommel, et à dégager Tobrouk.
    • - 22 : Mort de l'as de la Luftwaffe Ernst Mölders (né en 1913). Son avion a heurté une cheminée d'usine à Breslau, alors qu'il se rendait aux obsèques d'Ernst Udet.
    • - 23 : À Auschwitz, première utilisation des chambres à gaz pour tuer des Juifs.
    • - 25 : Méditerranée : le cuirassé britannique HMS Barham est coulé par le sous-marin U-331 au large de la Libye. 841 officiers et marins périssent dans le naufrage.

Décembre 1941

    • - 1 : France : entrevue Pétain-Göring à Saint-Florentin (Yonne).
    • - 1 : Pacifique : l'escadre de l'amiral Nagumo reçoit le mot d'ordre "Niitaka Yama Nobore" ("Escaladez le mont Niitaka"), confirmant l'attaque contre Pearl Harbor.
    • - 1 : L'état d'urgence est décrété en Malaisie; Hong Kong est mis en état d'alerte.
    • - 2 : Front de l'Est : les Allemands ne sont plus qu'à quelques kilomètres du Kremlin, le cœur de Moscou.
    • - 3 : Front de l'Est : le maréchal Walther von Reichenau remplace von Rundstedt au commandement du GA Sud.
    • - 4 : La température descend à -37° en Russie.
    • - 5 : Front de l'Est : Hitler stoppe l'offensive allemande contre Moscou pour la durée de l'hiver.
    • - 6 : Front de l'Est : déclenchement d'une contre-offensive soviétique, d'abord dans le secteur de Moscou (sous les ordres de Joukov), puis sur l'ensemble du front.
    • - 6 : Le Royaume-Uni (bientôt imité par les Dominions) déclare la guerre à la Finlande, à la Hongrie et à la Roumanie.
    • - 6 : Washington : le président Roosevelt lance un appel personnel à la paix à l'empereur Hirohito.
    • - 7 : Allemagne : le maréchal Keitel signe le décret "Nacht und Nebel" ("Nuit et Brouillard"), concernant la répression des mouvements de résistance dans les territoires occupés.
    • - 7 : Attaques aériennes de l'Empire du Japon sur Pearl Harbor. Une escadre japonaise commandée par l'amiral Nagumo, et comprenant entre autres 6 porte-avions (Akagi, Kaga, Hiryu, Soryu, Shokaku et Zuikaku) et 2 cuirassés, s'est approchée discrètement au nord-ouest des îles Hawaii, et a lancé une attaque-surprise sur la flotte américaine ancrée dans la rade de Pearl Harbor. Le cuirassé Arizona est coulé et plusieurs autres sont gravement endommagés, mais les porte-avions américains sont saufs. C'est l'un des événements majeurs de la guerre, qui va précipiter l'Amérique dans le conflit.
    • - 10 : Au large de la Malaisie britannique, l'aviation japonaise coule deux navires de ligne britanniques : le vieux croiseur de bataille HMS Repulse, et le récent cuirassé HMS Prince of Wales. 840 marins britanniques, dont l'amiral sir Tom Phillips, périssent dans ce désastre.
    • - 11 : L'Allemagne et l'Italie déclarent la guerre aux États-Unis.
    • - 19 : Méditerranée : nouveaux désastres pour la Royal Navy. Des "torpilles humaines" italiennes coulent les cuirassés HMS Queen Elizabeth et HMS Valiant en rade d'Alexandrie (les deux navires pourront être renfloués, mais l'opération prendra des mois). D'autre part, 3 croiseurs et 1 contre-torpilleur britannique explosent après avoir heurté des mines. Après ces nouvelles pertes, le "Mediterranean Squadron" de l'amiral Cunningham est réduit à quelques croiseurs et destroyers.
    • - 19 : Allemagne : après avoir destitué le maréchal von Brauchitsch, commandant en chef de l'armée de terre depuis février 1938, Hitler prend personnellement le commandement de l'armée allemande, et ordonne de se battre "sans esprit de recul".
    • - 19 : Front de l'Est : le maréchal von Bock, chef du GA Centre, demande à être remplacé "pour raisons de santé". Hitler nomme à sa place le maréchal von Kluge.
    • - 19 : Allemagne : Josef Goebbels fait appel à la population allemande pour qu'elle envoie des vêtements chauds aux soldats qui se battent sur le front russe.
    • - 22 : Washington : ouverture de la conférence "Arcadia".
    • - 24 : Des éléments des Forces navales françaises libres débarquent dans l'archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon, et provoquent le ralliement de ce territoire à la France libre. Cet évènement va provoquer une crise grave entre Washington et le général de Gaulle; en effet, les Américains avaient signé avec Vichy à l'été 1940 un modus-vivendi "gelant" la situation des territoires français d'Amérique, et ils n'apprécièrent pas du tout que les Français libres se permettent d'intervenir dans ce qu'ils considéraient comme leur chasse gardée.

1942

Janvier 1942

    • - 1 : France : parachutage de Jean Moulin en zone libre.
    • - 5 : URSS : contre l'avis du général Joukov, Staline ordonne une contre-offensive générale sur l'ensemble du front.
    • - 15 : Rio de Janeiro : ouverture de la conférence panaméricaine. Excédé par les attaques des sous-marins allemands contre ses navires de commerce, le gouvernement brésilien annonce qu'il rompt ses relations diplomatiques avec les pays de l'Axe.
    • - 17 : Front de l'Est : mort (d'une crise cardiaque) du maréchal Walther von Reichenau (°1884), commandant du GA Sud de la Wehrmacht. C'était un officier compétent, mais contrairement à un certain nombre de ses collègues, il était proche des thèses nazies. Il avait appliqué les consignes de Hitler concernant le caractère idéologique de la guerre à l'Est avec une rigueur impitoyable, ce pourquoi d'ailleurs il était particulièrement apprécié du Führer.
    • - 20 : Berlin : Reinhard Heydrich, chef du RSHA, préside la conférence de Wannsee, qui réunit une quinzaine de dignitaires nazis. Le but de cette conférence est d'organiser la "Solution finale du problème juif" en Europe, c'est-à-dire la déportation à l'Est et l'extermination des Juifs d'Europe. Un procès-verbal est rédigé par Adolf Eichmann.
    • - 22 : Royaume-Uni : mort à Bath de Walter Sickert, peintre impressionniste britannique d'origine allemande (°1860). Considéré comme l'un des peintres britanniques les plus importants de son époque, il a parfois été soupçonné d'être le fameux criminel Jack l'Éventreur.
  • Février 1942
    • - 8 : Mort dans un accident d'avion du Dr Fritz Todt (°1891), ministre du Reich pour l'Armement et les munitions et fondateur de l'organisation Todt. Hitler, qui se méfiait des spécialistes, nomma pour le remplacer son architecte favori, Albert Speer (qui avait failli prendre le même avion). Pour une fois l'une des intuitions du Führer s'avéra juste, car Speer va se révéler un excellent organisateur, au point qu'on a pu dire que son action a prolongé la guerre d'un an.
    • - 15 : Capitulation de la colonie britannique de Singapour devant l'armée japonaise. La chute de Singapour est un évènement d'une importance considérable, dont le retentissement dépasse même le cadre du présent conflit. C'est l'un des piliers de l'Empire britannique qui s'écroule, et cette défaite est d'autant plus vexante pour les Britanniques que la forteresse de Singapour était jugée imprenable (personne n'avait songé au Royaume-Uni qu'on puisse l'attaquer par voie de terre, car la jungle était jugée impénétrable par des unités militaires). En humiliant ainsi les Blancs et en prouvant qu'ils n'étaient pas invincibles, les Japonais vont ébranler les fondements même sur lesquels étaient bâtis les empires coloniaux des puissances européennes. La prise de Singapour s'accompagne de massacres commis par les soldats nippons, en particulier à l'égard de la population chinoise. Plus de 10.000 personnes sont tuées.
    • - 19 : Le sous-marin Surcouf, appartenant aux FNFL, est heurté dans la nuit par un cargo américain en mer des Caraïbes, alors qu'il faisait route vers le Pacifique. Il disparaît avec les 126 membres de son équipage. Le Surcouf était le plus grand sous-marin du monde (sa désignation officielle était d'ailleurs "croiseur sous-marin"). D'un déplacement de 3 300 tonnes, il était armé de 2 pièces de 203 mm et 6 tubes lance-torpilles.

Mars 1942

    • - 3 : Kenya : mort en captivité à Nairobi du prince Amédée II de Savoie-Aoste, 3e duc d'Aoste, ancien vice-roi d'Éthiopie (°1898). Confronté à la mission très difficile (en l'absence de toute possibilité d'envoi de renforts ou de ravitaillement) de défendre l'Afrique orientale italienne contre les offensives britanniques, il s'était acquitté avec honneur de sa tâche, ne capitulant que quand toute résistance était devenue impossible. Alliés comme adversaires saluèrent la conduite de ce parfait gentleman. Le duc d'Aoste est mort de maladie (tuberculose et malaria).
    • - 11 : Philippines : à la demande de Roosevelt, le général MacArthur quitte Bataan pour l'Australie.
    • - 17 : Arrivé en Australie, le général Douglas MacArthur prend le commandement des forces alliées du Pacifique Sud-Ouest. Il déclare que son objectif essentiel est de sauver les Philippines. "J'en suis venu et j'y retournerai", promet-il.
    • - 28 : France : raid des commandos britanniques sur le port de Saint-Nazaire. Le but de ce raid était la destruction de la forme-écluse qui avait servi pour la construction du Jean-Bart et qui, parmi les ports de l'Atlantique, était seule capable de recevoir le cuirassé allemand Tirpitz. Pour atteindre leur objectif, les Britanniques enfoncèrent la porte de l'écluse avec le vieux destroyer HMS Campbeltown, bourré d'explosifs. L'explosion détruisit la forme-écluse et fit 400 victimes parmi les Allemands mais aussi au sein de la population civile française, provoquant en outre d'énormes dégâts dans le port. Les pertes des commandos britanniques s'élevèrent à 169 morts.

Avril 1942

Mai 1942

- Lancement dans le nord de la Chine de la Politique des Trois Tout (三光作戦, Sankō Sakusen?, « tue tout, brule tout, pille tout »), une stratégie de la terre brûlée par laquelle l'armée japonaise, selon l'historien Mitsuyoshi Himeta, exterminera environ 2,7 millions de civils en 3 ans. Mise en place des premiers maquis en Grèce.

    • - 1-8 : Bataille de la mer de Corail. C'est la première bataille "porte-avions contre porte-avions" de l'Histoire. Bien que s'achevant par une victoire tactique japonaise (les Japonais n'ont perdu que le petit porte-avions Shoho alors que le porte-avions lourd USS Lexington a été coulé), il s'agit en fait du premier coup d'arrêt à l'expansion nippone. En effet la force d'invasion de Port-Moresby a dû faire demi-tour. D'autre part, les porte-avions Shokaku et Zuikaku ont subi des dommages qui les empêcheront de participer à la prochaine opération japonaise contre Midway. Du côté américain, le porte-avions Yorktown a été gravement endommagé, mais les arsenaux de Pearl Harbor accompliront des prodiges pour le remettre en état le plus rapidement possible.
    • - 8 : Front de l'Est : la XIe armée allemande se lance à l'assaut de la péninsule de Kertch.
    • - 15 : Front de l'Est : les forces allemandes percent le front de Crimée et occupent la ville de Kertch, ce qui oblige les Soviétiques à évacuer la péninsule de Kertch. Le front de Crimée n'existe plus.
    • - 27 : Tchécoslovaquie : attentat contre Reinhard Heydrich, Reichsprotektor de Bohême-Moravie, chef de la police et du RSHA (les Services centraux de sûreté du Reich). Heydrich était considéré par les Alliés comme l'un des dirigeants nazis les plus dangereux. C'était aussi l'un des rares qui pouvaient être atteints, car, très sûr de lui, il se déplaçait sans protection particulière. C'est pourquoi une dizaine de résistants tchèques, dont Josef Valcik, Jan Kubis et Josef Gabcik, furent formés en Écosse en vue de son assassinat, avant d'être parachutés par la RAF dans leur pays.

Juin 1942

    • - 4 : Tchécoslovaquie : Heydrich meurt des blessures subies lors de l'attentat du 27 mai (°1904). Beau, courageux, sportif (c'était un escrimeur de niveau olympique et un pilote accompli), musicien de talent, Reinhard Heydrich incarnait l'Aryen parfait tel que le rêvaient les idéologues nazis. C'était aussi un homme totalement impitoyable, parfaitement amoral et d'une ambition illimitée. Intelligent et travailleur, capable à l'occasion d'utiliser d'autres méthodes que la répression brutale si cela servait ses desseins, il était avant tout soucieux d'efficacité. Il avait déjà réuni d'immenses pouvoirs entre ses mains. S'il n'avait pas été tué dans cet attentat, il n'est pas certain qu'il aurait supporté encore longtemps au-dessus de sa tête l'autorité du falot Himmler.
    • - 4-7 : Victoire américaine à la bataille navale de Midway. Midway est le tournant de la guerre du Pacifique. La marine impériale japonaise subit une défaite écrasante dont elle ne se relèvera jamais, perdant 4 des 6 porte-avions qui avaient participé à l'attaque de Pearl Harbor (Akagi, Kaga, Hiryu, Soryu) avec leurs pilotes expérimentés, ainsi que le croiseur lourd Mikuma. De leur côté les Américains perdent le porte-avions Yorktown
    • - 9 : Berlin : funérailles nationales de Reinhard Heydrich. Lors de l'oraison funèbre qu'il prononçe, Hitler déclare que le chef du RSHA était un "homme au cœur de fer".
    • - 10 :Tchécoslovaquie : à titre de représailles contre la mort de Heydrich, les Allemands massacrent entièrement la population du village de Lidice, soit 340 personnes. La répression se poursuivra durant tout l'été, et fera au total environ un millier de morts.
    • - 28 : Front de l'Est : déclenchement de l'offensive d'été de la Wehrmacht, l'opération "Blau" ("Bleue"). D'une année sur l'autre les moyens de l'armée allemande ont beaucoup décru, aussi l'offensive ne concerne-t-elle que la partie sud du front, de Koursk à la mer d'Azov. Néanmoins, les Allemands ont concentré dans ce secteur des effectifs très importants en hommes et en matériel. De plus, la Wehrmacht conserve encore sa supériorité tactique sur l'Armée rouge. Aussi, dans un premier temps, l'attaque va rencontrer de grands succès, et les formations soviétiques qui reçoivent de plein fouet le choc de la Blitzkrieg de nouveau triomphante vont être proprement annihilées.
    • - 30 : Front de l'Est : après vingt-quatre jours de violents combats, les Soviétiques commencent à évacuer Sébastopol.

Juillet 1942

    • - 3 : Front de l'Est : la Wehrmacht s'empare de Sébastopol.
    • - 3 : Pacifique sud : Guadalcanal tombe aux mains des Japonais. Les Japonais commencent à construire un aéroport dans cette île de l'archipel des Salomon.
    • - 16 : Paris : rafle du Vel d'Hiv. 9.000 policiers et gendarmes français exécutent la plus grande rafle jamais organisée dans la capitale. 12.884 Juifs étrangers (3.031 hommes, 5.802 femmes et 4.051 enfants) seront au total interpellés. Les Allemands espéraient capturer une trentaine de milliers de Juifs, mais l'aide de la population voire de policiers eux-mêmes permettra à un certain nombre de s'échapper. Les célibataires et les couples sans enfants sont envoyés au camp de Drancy, tandis que les familles (soit 7.000 personnes environ) sont entassées pendant plusieurs jours dans des conditions épouvantables au vélodrome d'Hiver. Tous seront déportés ensuite en Allemagne ou en Pologne. Seuls quelques centaines de survivants, dont une trentaine d'enfants, reviendront des camps de la mort en 1945. La rafle du Vel d'Hiv demeure un exemple de la collaboration franco-allemande dans ce qu'elle eut de pire.

Août 1942

    • - 7 : Pacifique sud : les soldats de la 1re division de Marines débarquent à Guadalcanal sans rencontrer de résistance. Par contre, ils devront livrer de sévères combats pour s'emparer des îles voisines (Gavutu, Tanambogo et Tulagi).
    • - 9 : Pacifique sud : bataille de Savo island : c'est la première des six batailles navales qui, d'août 1942 à février 1943, vont se dérouler dans les eaux de Guadalcanal. Au cours d'une brillante action nocturne, les croiseurs japonais de l'amiral Mikawa coulent 4 croiseurs lourds alliés (1 australien et 3 américains) et endommagent gravement 1 croiseur lourd et 1 destroyer américains. Mais ils manquent l'occasion de détruire la flotte de transport.
    • - 10 : Pacifique sud : le sous-marin américain S-44 venge partiellement l'honneur allié en coulant le croiseur japonais Kako.
    • - 20 : Début de la bataille de Stalingrad

Septembre 1942

    • - 1 : Stalingrad est maintenant complètement encerclée par des forces allemandes

Octobre 1942

Novembre 1942

Décembre 1942

    • - 1  : L'Empire éthiopien déclare la guerre à l'Allemagne, l'Italie et le Japon.
    • - 24 : Afrique du Nord : l'amiral Darlan est abattu à Alger par le jeune patriote Bonnier de La Chapelle.
    • - 31 : Bataille de la mer de Barents. Une force navale allemande comprenant le cuirassé de poche Lützow (ex Deutschland), le croiseur lourd Hipper et 6 contre-torpilleurs attaque le convoi JW51B. L'escorte du convoi réussit à repousser les assaillants, au prix de la perte du mouilleur de mines HMS Bramble. Puis l'intervention des croiseurs HMS Sheffield et HMS Jamaica contraint les Allemands à la retraite, après qu'ils ont perdu un contre-torpilleur. Le piteux résultat de cet engagement rendra Hitler fou de rage, et il menacera d'envoyer toute la flotte allemande de surface à la ferraille, ce qui conduira le chef de la Kriegsmarine, l'amiral Erich Raeder, à la démission.

1943

Janvier 1943

    • - 13 : Hitler proclame la « guerre totale ».
    • - 14 : Ouverture à Anfa d’une conférence réunissant Churchill et Roosevelt, qui décide que les Alliés débarqueront en Italie en 1943 et en 1944 en France. L’Allemagne, l’Italie et le Japon devront capituler sans conditions.
    • - 24 : Hitler ordonne à ses troupes de se battre à mort contre les soviétiques pour tenir la ville de Stalingrad
    • - 30 : Allemagne : le chef de la Kriegsmarine, l'amiral Erich Raeder, donne sa démission pour protester contre le projet de Hitler de désarmer la flotte allemande de surface. Nommé le lendemain, son successeur, l'amiral Karl Dönitz (qui jusque-là commandait les sous-marins), réussira à faire revenir le Führer sur sa décision, en lui démontrant le peu de bénéfice qu'il y avait à retirer d'une telle mesure au niveau économique, et par contre son impact désastreux sur le plan psychologique.
    • - 30 : Allemagne : Ernst Kaltenbrunner succède à Reinhard Heydrich (mort le 4 juin 1942) à la tête du RSHA.

Février 1943

    • - 2 : Victoire soviétique à Stalingrad (qui aura duré près de 6 mois) : capitulation de la VIe armée allemande de Friedrich Paulus sur le front de l'est.
    • - 9 : Les Japonais se replient de Guadalcanal. Le Quartier général impérial commence à envisager la possibilité d'une défaite. Les Américains disposent désormais d’une base importante pour la protection de l’Australie et la reconquête du Pacifique Nord.
    • - 18 : Allemagne : au Sportpalast de Berlin, devant 15.000 personnes enthousiastes, Josef Goebbels prononce un discours sur le thème "Guerre totale pour une guerre victorieuse." Il termine par cette phrase involontairement prophétique : "Maintenant levez-vous! et que la tempête se déchaîne!"

Mars 1943

Avril 1943

Mai 1943

Juin 1943

Juillet 1943

    • - 5 : Front de l'Est : début de l'opération "Citadelle", contre-offensive allemande dont le but est de « liquider » le saillant de Koursk. Les Soviétiques connaissaient le plan de l'attaque grâce à leurs services secrets, et ils ont donc préparé une défense sur plusieurs lignes, tandis que des forces très importantes étaient prêtes à contre-attaquer.
    • - 8 : Jean Moulin, chef de la Résistance française, meurt des suites des tortures subies, durant son transfert en Allemagne (° 1899).
    • - 10 : Débarquement des Alliés en Sicile.
    • - 12 : Front de l'Est : près de Prokhorovka se déroule l'une des plus grandes batailles de chars de l'Histoire. Malgré leurs nouveaux blindés "Tiger", "Panther" et "Elefant", les Allemands ne parviennent pas à enfoncer le front russe.
    • - 12 : L'armée soviétique lance une contre-offensive dans le secteur du saillant d'Orel.
    • - 13 : Hitler ordonne l'arrêt de l'opération "Citadelle".
    • - 24 : l'Opération Gomorrah commence : Des avions britanniques et canadiens bombardent Hambourg la nuit, les Américains le jour. À la fin de l'opération en novembre, 9 000 tonnes d'explosifs ont tué plus de 30 000 personnes et détruit 280 000 bâtiments.
    • - 24 : Rome : par 19 voix contre 8 et 1 abstention, le Grand Conseil fasciste, malgré l'opposition de Mussolini, vote une motion proposée par le comte Dino Grandi réclamant le retour du roi Victor-Emmanuel III à la tête des forces armées, dans l'intérêt du pays.
    • - 25 : Rome : convoqué par le roi, Mussolini est remplacé à la tête du gouvernement italien par le maréchal Badoglio, et emprisonné. Quand la nouvelle du renversement de Mussolini est connue, des manifestations de joie éclatent dans toute l'Italie.
    • - 28 : Opération Gomorrah - Les Britanniques bombardent Hambourg causant une tempête de feu qui tue 42 000 civils allemands.

Août 1943

    • - 17 : Conférence Quadrant réunie à Québec entre Winston Churchill et Franklin Roosevelt (à laquelle participe le Canadien Mackenzie King et le Chinois T.V. Soong, représentant du Guomindang. Le débarquement dans le nord de la France est prévu pour le 1er mai 1944 et sera complété par un débarquement dans le sud du pays. Pour diminuer la pression allemande du côté de l’Union soviétique, les Alliés décident aussi d’un débarquement sur la péninsule italienne, l’objectif étant la capitulation sans condition de l’Italie.

Septembre 1943

    • 3 : Débarquement allié en Italie, à Reggio di Calabria. C'est le début de la campagne d'Italie.
    • 3 : Le gouvernement de Badoglio signe avec les Alliés un armistice secret qui doit prendre effet le 8 septembre.
    • 8 : Proclamation de la capitulation de l'Italie. Les Allemands réagissent en désarmant et en internant les troupes italiennes. Dans l'île grecque de Céphalonie, des combats opposent les anciens partenaires de l'Axe. Environ 15.000 soldats italiens prisonniers seront massacrés par les Allemands.
    • 9 : Italie : les Américains lancent l'opération "Avalanche" contre Salerne, et les Britanniques l'opération "Slapstick", contre Tarente.
    • 10 : La flotte italienne capitule, et rejoint l'île de Malte. Une "bombe planante" allemande coule le cuirassé Roma.
    • 10 : La Wehrmacht occupe Rome. Les Italiens, qui avaient cru un peu trop rapidement que la guerre était finie pour eux, doivent déchanter.
    • 11 : Italie : les Allemands sont maîtres de tout le centre et le nord de la péninsule. Près de 700.000 soldats italiens ont été désarmés, et dirigés sur des camps de prisonniers en Allemagne.
    • 12 : Italie : Benito Mussolini, qui était retenu prisonnier au Gran Sasso d'Italia, est libéré par un raid audacieux des commandos allemands commandés par Otto Skorzeny. Après avoir rencontré Hitler, Mussolini prendra la tête de la République Sociale italienne (encore appelée République de Salo).
    • - 25 : Désireux d'améliorer ses relations avec les Alliés, Franco ordonne le rapatriement de la division "Azul", qui combat sur le Front de l'Est. Au total environ 47.000 volontaires espagnols (et aussi quelques centaines de Portugais) ont servi en Russie. Sur ce chiffre près de 5.000 ont été tués. Malgré le rappel de la division, un certain nombre de volontaires continueront le combat aux côtés des Allemands, parfois en s'engageant dans la Waffen SS, jusque dans les ruines de Berlin.

Octobre 1943

Novembre 1943

Décembre 1943

    • - 24 : Le général Eisenhower est nommé commandant en chef des forces alliées qui débarqueront en Normandie
    • - 26 : Le croiseur de bataille allemand Scharnhorst est coulé au large du cap Nord par une formation de la Royal Navy comprenant le cuirassé HMS Duke of York et les croiseurs lourds HMS Belfast, HMS Norfolk et HMS Sheffield. Repéré par les radars britanniques alors qu'il pourchassait le convoi JW55, le Scharnhorst fut d'abord attaqué par les trois croiseurs, avant que les canons de 356 mm du Duke of York ne viennent l'achever. Sur les 1.900 membres de son équipage, il n'y eut que 36 survivants.

1944

Janvier 1944

Février 1944

Mars 1944

Avril 1944

Mai 1944

Juin 1944

    • - 4 : Les forces alliées entrent dans Rome.
    • - 6 : L'opération Overlord est lancée par les Alliés, pour envahir la Normandie (D Day). 176 000 hommes débarquent sur les côtes normandes.
    • - 7 : Tragédie de Castelculier et de Saint-Pierre-de-Clairac perpétrée par des SS de la Das Reich sous la direction de la gestapo d'Agen.
    • - 10 : France : Massacre des 642 habitants d'Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne) par les SS. Des éléments de la division de la Waffen SS "Das Reich", qui remontaient vers le nord et qui avaient eu des accrochages avec des partisans, s'arrêtèrent dans le village d'Oradour-sur-Glane, près de Limoges. Là, à titre de représailles, ils fusillèrent toute la population masculine, et brûlèrent vifs les femmes et les enfants dans une église, tuant au total 642 personnes, soit presque toute la population du village.
    • - 12 : Le Premier ministre britannique Winston Churchill visite les plages du débarquement.

Juillet 1944

    • - 9 : Normandie : les ruines de Caen sont libérées par les Britanniques après de terribles bombardements.
    • - 16 : cédant aux pressions de membres influents de son entourage comme ses frères Yasuhito Chichibu, Nobuhito Takamatsu, certains de ses oncles et le prince Fumimaro Konoe, Hirohito congédie le Premier ministre Hideki Tojo et le remplace par Kuniaki Koiso.
    • - 17 : Sa voiture ayant été attaquée par un chasseur-bombardier allié, le maréchal Rommel est gravement blessé.
    • - 20 : Attentat contre Hitler à son QG de la "Wolfsschanze" ("Tanière du loup"), en Prusse-Orientale. Le colonel comte Claus von Stauffenberg a placé une bombe qui a explosé, et tué plusieurs officiers, mais le Führer lui-même n'a été que légèrement blessé. Il mettra sa survie sur le compte de la "Divine providence". Cet attentat va encore aggraver la mauvaise santé et la paranoïa de Hitler, ainsi que sa haine envers le corps des officiers allemand. La répression sera sanglante.
    • - 20 : Winston Churchill visite les ruines de Caen.
    • - 25 : Normandie : dans la région d'Avranches, les Américains déclenchent l'opération Cobra, qui a pour objectif de percer les lignes allemandes pour en finir une fois pour toutes avec la bataille du bocage. L'attaque est précédée d'un très important bombardement aérien, qui pulvérise les positions de la Wehrmacht, mais fait aussi des victimes dans les rangs alliés.

Août 1944

Septembre 1944

Octobre 1944

    • - Bataille d'Aix-la-Chapelle : le 21 la Wehrmacht y capitule et la ville devient la première grande ville allemande prise par les alliés à l'ouest.
    • - 14 : Allemagne : impliqué dans l'attentat du 20 juillet 1944, Erwin Rommel (°1891), le plus populaire des maréchaux allemands, est contraint par Hitler de se suicider. Rommel se tua pour épargner à sa famille les représailles des nazis. La version officielle fut qu'il était mort des suites des blessures reçues le 17 juillet. Ses funérailles eurent lieu le lendemain à Ulm, et le maréchal von Rundstedt prononça son éloge funèbre.
    • - 14 : Athènes est libérée par les Alliés.
    • - 23-26 : La moitié de la marine japonaise est détruite au golfe de Leyte.
    • - L'Amiral Horthy est renversé par les Croix-Fléchées.

Novembre 1944

Décembre 1944

    • - 16 : Contre-offensive allemande dans les Ardennes

1945

Seconde Guerre mondiale Front Asie-Pacifique

Janvier 1945

Février 1945

  • 17 février, le prince Fumimaro Konoe recommande à Hirohito de négocier immédiatement un armistice avec l'ennemi. Ce dernier refuse en invoquant la nécessité d'une dernière grande victoire (tennozan) pour négocier en position de force.

Mars 1945

Avril 1945

  • 2 avril : Début de la bataille d'Okinawa. Les forces alliées convergent sur Okinawa. Plus de 500 000 soldats interviendront dans cette opération amphibie. L’île est conquise complètement le 21 juin (50 000 victimes américaines, mort ou blessé).
  • 5 avril, Japon : Le gouvernement de Kuniaki Koiso, incapable d'assurer une protection adéquate du territoire national, démissionne suite aux bombardements de Tokyo. Hirohito nomme Kantaro Suzuki comme remplaçant.
  • 7 avril : L'aéronavale américaine coule le plus gros bâtiment de la marine japonaise, le cuirassé Yamato.
  • 14 avril : Des centaines de Boeing B-29 américains bombardent Tōkyō.
  • le 20 avril : les russes encerclent Berlin
  • le 24 avril : les russes pénètrent dans la ville. La bataille fut rude on parle même de "stalingrad à l'envers".
  • le 30 avril : Hitler se suicide.

Mai 1945

Juin 1945

Juillet 1945

  • 27 juillet : « Déclaration de Potsdam » : les alliés réunis à Potsdam invitent le Japon à se rendre sans conditions sous peine de destruction.
  • 30 juillet : Le croiseur USS Indianapolis, qui avait transporté la première bombe atomique américaine, est coulé par un sous-marin japonais. Le naufrage laisse à la mer environ 800 survivants, dont plusieurs centaines périront, entre autres à cause des requins. Le drame de l'"Indianapolis" donnera lieu à une commission d'enquête et à un procès.
Champignon atomique produit par l'explosion sur Hiroshima, le 6 août 1945

Août 1945

  • 6 août : Après le rejet de l’ultimatum de Potsdam, un bombardier américain largue une bombe atomique à l' Uranium enrichi sur Hiroshima - Bilan : 75 000 morts et 90 000 blessés sur une population de 250 000 personnes.

Septembre 1945

  • Le gouvernement japonais reste en place à condition d’exécuter les instruction des vainqueurs : démilitarisation de la société, dissolution des zaibatsu (trusts enrichis par l’industrie de guerre), abolition de la police contrôlant l’opinion publique, réforme agraire, loi sur les unions ouvrières.
  • Communistes et nationalistes se retrouvent face à face en Chine. Mao Zedong domine le Nord, pénètre en Mandchourie occupée par les soviétiques. Tchang Kaï-chek regagne Nankin et récupère la plupart des grandes villes.
  • La Malaisie repasse sous contrôle britannique.
  • En Indochine française, les Japonais se rendent aux forces de Ho Chi Minh, qui proclame l'indépendance du Viêt Nam.

Seconde Guerre mondiale Front européen

Janvier 1945

Février 1945

Mars 1945

Avril 1945

mai 1945

Liens externes

  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail de la Seconde Guerre mondiale Portail de la Seconde Guerre mondiale
Ce document provient de « Chronologie de la Seconde Guerre mondiale ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Chronologie De La Seconde Guerre Mondiale de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Chronologie de la Seconde Guerre mondiale — Septembre 1939 / Septembre 1945 Pour la période antérieure, voir, entre autres, Chronologie du Troisième Reich et Guerre sino japonaise. 1939 1940 1941 1942 1943 1944 1945 1938 Décembre 1938 6 décembre : Le ministre des Affaires étrangères… …   Wikipédia en Français

  • Chronologie de la seconde guerre mondiale — Septembre 1939 / Septembre 1945 Pour la période antérieure, voir, entre autres, Chronologie du Troisième Reich et Guerre sino japonaise. 1939 1940 1941 1942 1943 1944 1945 1939 Europe Janvier 1939 Janvier : Dans un discours, Hitler annonce… …   Wikipédia en Français

  • Chronologie De La Première Guerre Mondiale — Première Guerre mondiale ou guerre de 14 18 (1914 1918). Sommaire 1 Année 1914 2 Année 1915 3 Année 1916 4 Année 1917 …   Wikipédia en Français

  • Chronologie de la Premiere Guerre mondiale — Chronologie de la Première Guerre mondiale Première Guerre mondiale ou guerre de 14 18 (1914 1918). Sommaire 1 Année 1914 2 Année 1915 3 Année 1916 4 Année 1917 …   Wikipédia en Français

  • Chronologie de la première guerre mondiale — Première Guerre mondiale ou guerre de 14 18 (1914 1918). Sommaire 1 Année 1914 2 Année 1915 3 Année 1916 4 Année 1917 …   Wikipédia en Français

  • Chronologie de la Première Guerre mondiale — Article principal : Première Guerre mondiale. Sommaire 1 Année 1914 1.1 Juin 1.2 Juillet 1.3 Août …   Wikipédia en Français

  • Chronologie Seconde Guerre mondiale — Chronologie de la Seconde Guerre mondiale Chronologie de la Seconde Guerre mondiale Septembre 1939 / Septembre 1945 Pour la période antérieure, voir, entre autres, Chronologie du Troisième Reich et Guerre sino japonaise. 1939 1940 1941 1942 1943… …   Wikipédia en Français

  • Seconde Guerre Mondiale — Pour les articles homonymes, voir Guerre mondiale. Seconde Gue …   Wikipédia en Français

  • Seconde Guerre mondiale : aout 1945 — Seconde Guerre mondiale Pour les articles homonymes, voir Guerre mondiale. Seconde Gue …   Wikipédia en Français

  • Seconde guerre mondiale — Pour les articles homonymes, voir Guerre mondiale. Seconde Gue …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.