Erwin Von Witzleben


Erwin Von Witzleben

Erwin von Witzleben

Erwin von Witzleben en 1940

Job-Wilhelm Georg "Erwin" von Witzleben (4 décembre 1881, 8 août 1944) était un Generalfeldmarschall allemand pendant la Seconde Guerre mondiale. C'est aussi un combattant de la résistance allemande au nazisme, éxécuté après l'attentat du 20 juillet 1944.

Sommaire

Jeunesse

Erwin von Witzleben est né à Breslau dans une famille d'officiers de Thuringe. Il termine le programme des corps de cadets prussiens à Legnickie Pole et Lichterfelde et est intégré au régiment de grenadiers no 7 le 22 juin 1901 à Legnica comme lieutenant. En 1910 il est promu au rang de premier lieutenant.

Il se marie à Else Kleeberg, le couple a un fils et une fille.

Première Guerre mondiale

Au début de la Première Guerre mondiale, von Witzleben est adjoint de brigade dans le 19e infanterie de réserve, il devient ensuite capitaine et chef de compagnie dans le régiment d'infanterie de réserve no 6 en octobre 1914. Il devient plus tard commandant de bataillon dans le même régiment. L'unité de von Witzleben participe à la bataille de Verdun, dans la région de Champagne et dans la Flandre. Il est blessé grièvement et on lui décerne la Croix de fer de 1re et 2e classe. Il est transféré à l'entraînement d'état-major et participe à la guerre en tant que premier officier d'état-major de la 121e division.

Période entre les deux guerres

Von Witzleben est chef de compagnie dans la Reichswehr. En 1923, il se retrouve dans l'état-major de la 4e division à Dresde en tant que major. En 1928, il devient commandant de bataillon dans le régiment d'infanterie no 6 et conserve cette position en tant que lieutenant colonel pendant l'année qui suit. Après avoir été promu colonel en 1931, il prend la tête du régiment d'infanterie no 8 à Francfort-sur-l'Oder. Au début de 1933, il est transféré au poste de dirigeant d'infanterie VI à Hanovre.

Von Witzleben est promu au rang de major général dans la Wehrmacht le 1er février 1934 et déménage à Potsdam pour devenir le nouveau commandant de la 3e division d'infanterie. Il succède au général Werner von Fritsch en tant que commandant de la Wehrkreis III (district militaire) à Berlin. Il est promu à ce poste lieutenant-général et en septembre 1935, il devient commandant général du 3e corps d'armée à Berlin. En 1936, il est promu général d'infanterie.

Déjà en 1934, von Witzleben prend position contre le régime nazi lorsque lui, Erich von Manstein, Wilhelm Ritter von Leeb et Gerd von Rundstedt, demandent une enquête sur la mort de Kurt von Schleicher et Ferdinand von Bredow lors de la Nuit des Longs Couteaux. On le pousse à une retraite hâtive suite à cette demande et à ses critiques sur la persécution du général Werner von Fritsch par Hitler. Cette retraite est de courte durée, car Hitler a besoin de lui alors que la guerre est sur le point d'éclater.

Dès 1938, von Witzleben est membre d'un groupe de conspirateurs avec les généraux Ludwig Beck, Erich Höpner, Carl-Heinrich von Stülpnagel et Wilhelm Canaris, le chef de l'Abwehr. Ces hommes veulent renverser Hitler par un coup d'État qui semble possible lors de la crise des Sudètes en 1938, von Witzleben doit y jouer un rôle important. Cependant, Hitler conclut les Accords de Munich contrecarrant les plans des conspirateurs.

Von Witzleben est également impliqué dans le complot du général Kurt Freiherr von Hammerstein-Equord en 1939. Le plan de Von Hammerstein-Equord est de s'emparer d'Hitler directement par un assaut frontal, von Witzleben, quant à lui, doit s'occuper de boucler le quartier général du Parti. Ce plan tombe aussi à l'eau.

Pendant ce temps, en novembre 1938, von Witzleben devient commandant en chef du 2e groupe d'armées à Francfort-sur-l'Oder.

Seconde Guerre mondiale

Erwin von Witzleben lors de son procès en juillet 1944.

En septembre 1939, von Witzleben, alors colonel-général, prend le commandement de la 1e armée, cantonnée dans l'Ouest. Lorsque l'Allemagne attaque la France le 10 mai 1940, l'armée de von Witzleben appartient au groupe d'armées C du colonel-général von Leeb qui fait face aux troupes françaises de la ligne Maginot. Le 14 juin, celle-ci est percée par la 1. Armee qui force plusieurs divisions françaises à se rendre. Von Witzleben devient chevalier de la Croix de fer en récompense de cette action et il est promu feld-maréchal à l'issue de la campagne de France le 19 juillet 1940. Il est nommé commandant en chef du front Ouest, mais moins d'un an plus tard, il doit se retirer pour des raisons de santé. Cependant, selon certaines sources, il aurait été obligé de se retirer après avoir critiqué le régime suite à l'opération Barbarossa.

En 1944, les conspirateurs aux côtés de Claus Schenk von Stauffenberg voient Erwin von Witzleben comme l'élément clé de leur plan. Tandis que le colonel-général Beck est pressenti au poste de chef d'Etat intérimaire et le colonel-général Höppner comme commandant en chef de l'armée de réserve (Ersatzheer), le feld-maréchal von Witzleben doit prendre le commandement suprême de l'ensemble de la Wehrmacht en tant que soldat le plus haut gradé. Cependant, von Witzleben est arrêté suite à l'attentat du 20 juillet 1944 éxécuté par Claus von Stauffenberg au Wolfsschanze en Prusse-Orientale, alors même qu'il se rend au quartier général à Berlin, pour prendre le commandement des troupes du coup d'État. Il est expulsé brusquement de la Wehrmacht par un prétendu "tribunal d'honneur de l'armée régulière", en fait un conclave d'officiers formé après la tentative d'assassinat pour expulser les officiers de la Wehrmacht ayant été impliqués dans le complot, principalement pour être jugés par le Volksgerichtshof plutôt que par la cour martiale.

Le 7 août 1944, von Witzleben est dans le premier groupe des conspirateurs amené devant le Volksgerichtshof. Le juge qui préside est Roland Freisler et il condamne à mort von Witzleben le même jour pour sa participation dans le complot. Les derniers mots de von Witzleben à la cour, adressés à Freisler, sont :

« Vous pouvez nous remettre au bourreau. Dans trois mois, le peuple harcelé et dégoûté vous traînera vivant dans la boue ! »

Erwin von Witzleben est mis à mort ce même jour à la prison de Plötzensee à Berlin. Il est pendu avec une corde à piano alors que l'exécution est filmée pour Hitler.

Source

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Erwin von Witzleben ».
  • Portail de l’histoire militaire Portail de l’histoire militaire
  • Portail du nazisme Portail du nazisme
Ce document provient de « Erwin von Witzleben ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Erwin Von Witzleben de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Erwin von witzleben — en 1940 Job Wilhelm Georg Erwin von Witzleben (4 décembre 1881, 8 août 1944) était un Generalfeldmarschall allemand pendant la Seconde …   Wikipédia en Français

  • Erwin von Witzleben — Saltar a navegación, búsqueda Erwin von Witzleben Erwin von Witzleben (4 de diciembre de 1881 8 de agosto de 1944) fue un mariscal de camp …   Wikipedia Español

  • Erwin von Witzleben — (4 de diciembre de 1881 8 de agosto de 1944) fue un mariscal de campo alemán durante la Segunda Guerra Mundial …   Enciclopedia Universal

  • Erwin von Witzleben — Generalfeldmarschall von Witzleben im Jahr 1940 Job Wilhelm Georg Erwin Erdmann von Witzleben (* 4. Dezember 1881 in Breslau; † 8. August 1944 in Berlin Plötzensee) war ein deutscher Offizier (zuletzt …   Deutsch Wikipedia

  • Erwin von Witzleben — Hans Valentin Hube Erwin von Witzleben en 1940 Naissance 4 décembre 1881 Breslau …   Wikipédia en Français

  • Erwin von Witzleben — Infobox Military Person name=Erwin von Witzleben born=birth date|1881|12|4|df=y died=death date and age|1944|8|8|1881|12|4|df=y placeofbirth=Breslau, Prussia placeofdeath=Berlin (Plötzensee Prison) caption= Generalfeldmarshall Erwin von Witzleben …   Wikipedia

  • Job-Wilhelm Georg Erwin von Witzleben — Generalfeldmarschall von Witzleben im Jahr 1940 Job Wilhelm Georg Erwin von Witzleben (* 4. Dezember 1881 in Breslau; † 8. August 1944 in Berlin Plötzensee) war ein deutscher Offizier (zuletzt Generalfeldmarschall) …   Deutsch Wikipedia

  • Von Witzleben — Wappen der von Witzleben Wappen des Wendelsteiner Zweiges an der Klosterschule Roßleben …   Deutsch Wikipedia

  • Witzleben, Field Marshal Erwin von — 1881–1944    Witzleben belonged, with BECK, to the small group of German officers who consistently opposed HITLER and who began to plot his downfall before the outbreak of the war. His disaffection was not suspected, however, and he was given… …   Who’s Who in World War Two

  • Job von Witzleben (Historiker) — Job Wilhelm Henning Dietrich von Witzleben (* 4. August 1916 in Copitz; † 1999 in Potsdam) war ein deutscher Widerstandskämpfer, Militärhistoriker, Film Berater und Oberst der NVA. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Ehrungen 3 …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.