Ho Chi Minh


Ho Chi Minh

Hô Chi Minh

Hồ Chí Minh
Ho Chi Minh proclame l'indépendance du Viêt Nam à Hanoï, le 2 septembre 1945
Ho Chi Minh proclame l'indépendance du Viêt Nam à Hanoï, le 2 septembre 1945

Naissance 19 mai 1890
Province de Nghệ An, Vietnam
Décès 2 septembre 1969 (à 79 ans)
Hanoï (Vietnam)
Nationalité Vietnamienne
Profession(s) Homme politique
Autres activités Président de la
République démocratique du Viêt Nam

Hô Chi Minh, (du vietnamien Hồ Chí Minh Prononciation du titre dans sa version originale), né Nguyễn Sinh Cung, puis également connu sous le nom de Nguyên Aï Quoc, était un homme d'État vietnamien.

Il serait né le 19 mai 1890 à Hoàng Trù et décède le 2 septembre 1969, à Hanoï.

Il est le fondateur de la République démocratique du Viêt Nam.

En 1975, le nom de Hô-Chi-Minh-Ville (Thành Phố Hồ Chí Minh) fut donné à la ville la plus peuplée du Vietnam, l'ancienne Saïgon.

Sommaire

Biographie

Enfance et jeunesse

Hô Chi Minh grandit dans le petit village de son père (aujourd'hui rasé), de Kim Liên, à 14 Km à l'ouest de la ville de Vinh, district de Nam Đàn dans le nord de l'Annam (actuelle province de Nghệ An, Vietnam).

Le père de Hô Chi Minh était mandarin dans l'administration du protectorat de l'Annam. Selon les historiens vietnamiens communistes et les archives coloniales françaises, il fut dégradé de sa fonction par le nouveau pouvoir colonial, il sombra progressivement dans une dépression. La déchéance de son père suite à cette injustice coloniale, a très fortement marqué le jeune Hô Chi Minh.

Il fait d'abord ses études à Huế, à l'école Quoc Hoc (littéralement « école nationale » en vietnamien) fondée par le père de Ngô Dinh Diêm.

Sa vie en Occident

Il poursuit ses études à Londres entre 1914 et 1919 puis en France en 1921. Il développe des photos pour subvenir à ses besoins.

De lignée familiale nationaliste comme Phan Châu Trinh et Phan Boi Chau, il est déçu par le traité de Versailles qui n'applique pas le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes aux colonies.

Son adhésion au communisme

Il est initié en France au communisme par le directeur de L'Humanité, Marcel Cachin.

Au congrès de Tours du 25 décembre 1920, il devient un des pères fondateurs du Parti communiste français par son intervention sur les colonies, Nguyen Aï Quoc – futur Hô Chi Minh – fait paraître une petite annonce en 1923 dans le journal La Bretagne communiste pour des travaux artistiques qui constituaient son gagne-pain.

Au mois de mai 1923, deux militants communistes de premier plan en France sont conviés à Moscou par Dmitri Manouilsky : Nguyen Aï Quoc et Jean Cremet. Il suit la formation du komintern et va créer des réseaux au Vietnam grâce au PC chinois. Il effectue par la suite plusieurs voyages en Russie soviétique en avril 1927, suite au coup d'état anticommuniste de Tchang Kaï-chek à Shanghai, et en 1936-1937.

En 1930, avec l'aide de Mao, il fonde le Parti communiste indochinois (PCI) pour inclure le Cambodge et le Laos puis en 1941 la Ligue pour l'Indépendance du Viêt Nam (Viêt Nam Doc Lap Dong Minh Hoi ou sa contraction en Viêt Minh) qui combat à la fois les occupants japonais et les colonisateurs français. En 1941, il rentre au Viêt Nam pour lutter contre l'occupation japonaise. En 1942, il prend le nom de Hô Chí Minh. La même année, il est arrêté par des nationalistes chinois et passe un an en prison en Chine.

L'indépendance

Libéré, Hô Chi Minh poursuit sa lutte avec la Révolution d'Août.

En 1945, il proclame la République démocratique du Viêt Nam à Hanoï et l'indépendance du pays le 2 septembre sur la place Ba Dinh. Élection d'une Assemblée constituante le 6 janvier 1946.ndochine française Annam est le territoire administré par la France à partir de la fin du siècle dernier ; il comprend le Vietnam, le Cambodge et le Laos ; deux protectorats et une colonie : la Cochinchine, administrée par un gouverneur général : Paul Doumer. C'est dans ce contexte humiliant que Ho Chi Minh vécut sa jeunesse. Il naît entre 1890 et 1894 au village de Huang Tru bordé de rizières ; à 360 km de Hué, 1 442 de Saïgon. Son père est fonctionnaire et lettré ; sa mère meurt en 1901. Son père est révoqué en 1910 après une faute grave due à sa grande brutalité. Le futur Ho Chi Minh n'accomplit aucun cycle scolaire complet (études primaires et collège). Dans ces années, le nationalisme éclôt ainsi que des manifestations paysannes contre l'imposition (1908). [[ En Europe]]

Le futur Ho Chi Minh part en Europe en 1911 après avoir travaillé pour payer son voyage ; il part poursuivre ses études c'est-à-dire selon ses propres mots : "aller étudier à l'étranger et revenir aider le pays". Il vit à Londres entre 1914 et 1919 puis rejoint Paris en 1919 dans un contexte ou la politique coloniale de la France est de plus en plus discutée après la première guerre mondiale. En juin 1919, avec ses compagnons, il publie un manifeste sur les "Revendications du peuple annamite" qui réclame le transfert du modèle occidental de la démocratie en Europe puis l'indépendance. Les colonnes des journaux communistes lui sont ouvertes. Le voilà prenant la parole au congrès de Tours en faveur de la motion Cachin-Frossard et de Lénine comme membre du parti socialiste. Il vit alors très modestement comme retoucheur de photos. Ho Chi Minh (qui ne porte pas encore ce nom) encourage le parti communiste à avoir une politique contre le colonialisme. [[ En URSS]]

En 1923, il quitte Paris pour Moscou tandis que le Vietnam vit des années de forte croissance économique sous l'égide de la France avec la naissance d'un prolétariat et d'une élite nouvelle tandis que les réformes politiques sont exclues par les hommes politiques français. Ho Chi Minh suit la formation du komintern. Formation qui va lui servir à partir de février 1925 à créer des réseaux au Vietnam avec l'aide du PC . Ce parti clandestin privilégie encore le nationalisme sur la révolution sociale. Après le coup d'Etat anticommuniste de Chiang Khai Shek à Shanghai en avril 1927, Ho Chi Minh se réfugie de nouveau à Moscou. Son parti continue son action fort de son millier de militants.

Guerre d'Indochine

Après l'échec des négociations avec Jean Sainteny, il mène le Viêt-minh jusqu'à la victoire contre les Français : le 7 mai 1954. À la bataille de Diên Biên Phu pendant la guerre d'Indochine[1], le Viêt Minh obtient la reddition du camp retranché français.

Partition du Viêt Nam

Le lendemain commencent les négociations sur l'Indochine à la conférence de Genève avec le ministre des Affaires étrangères du Viêt Nam Pham Van Dong qui aboutiront sur l'établissement d'accords de Genève. Le Viêt Nam est divisé temporairement en deux zones de regroupement militaire le long du 17e parallèle :

– au nord, l'Armée populaire vietnamienne ;
– au sud, le Corps expéditionnaire français en Extrême-Orient – CEFEO.

Guerre du Viêt Nam

Hô Chi Minh continue la lutte pour la réunification du pays face à Ngô Dinh Diêm qui dirige la République du Viêt Nam du Sud, suite à un coup d'État qui a forcé l'empereur Bao Dai à abdiquer avec le soutien des Américains.


Dès 1960, Hô Chi Minh et les siens soutiennent la création du Front national pour la libération du Viêt Nam – FNL – bientôt surnommé Viêt Công[2] par les Américains et les Sud-Vietnamiens. Le FNL est approvisionné en hommes, en armes et en matériel par la République démocratique du Viêt Nam du Nord durant la guerre du Viêt Nam[3].L'occupation japonaise du Vietnam pendant la après un compromis avec et la rupture des communications entre le sud et nord en raison des bombardements alliés provoque une famine au Tonkin. Un soulèvement est écrasé le 22 novembre 1940. En 1941, Ho Chi Minh de retour au pays avec sa valise en rotin et sa machine à écrire s'installe dans une grotte. Il réfléchit à la lutte armée en puisant dans l'histoire pour attiser le nationalisme. Il prend en août 1942 le nom d'Ho Chi Minh "Ho à la volonté éclairée". Le vietnimh s'organise en 1943 comme un Etat dans l'Etat. C'est à ce moment qu'Ho est arrêté le 29 août 1942 et traîné de prisons en prisons jusqu'au 10 septembre 1943. Les Américains qui ne veulent plus de la présence française en Indochine parachutent l'équipe du major Patti en 1944 et fournissent des armes aux Viet Minhs. Le Japon en 1945 met fin à l'administration française, le 11 mars, l'empereur Bao dai proclame l'indépendance.

Son décès

Hô Chi Minh meurt le 2 septembre 1969 alors que le conflit fait toujours rage au Viêt Nam. D'après la romancière et dissidente politique vietnamienne Dương Thu Hương, il se serait donné la mort en arrachant ses perfusions, choisissant ainsi le jour de sa mort. Celle-ci est officiellement annoncée comme ayant eu lieu le 3 septembre pour ne pas ternir la fête nationale de l'indépendance du 2 septembre.

Hô Chi Minh voulait que ses cendres soient répandues au-dessus du pays, du nord au sud, et ne tenait absolument pas à être embaumé comme Lénine. Pourtant, ses héritiers vont décider de l'embaumer en attendant la réunification afin de ne pas léser les Sud-Vietnamiens lors de la dispersion des cendres. Ceci n'ayant jamais été fait, sa momie repose toujours au mausolée de Hanoï sur la place Ba Dinh.

Propagande

De son vivant, Ho Chi Minh a utilisé une propagande « à la soviétique » basée sur son image. Ses camarades communistes utiliseront son cadavre momifié afin de renforcer les intérêts et leur légitimité au pouvoir.

Figure tutélaire du patriotisme vietnamien, connu sous le nom « affectueux » d'oncle Hô – Bác Hồ, son nom sera utilisé après la réunification pour rebaptiser la capitale du Sud Viêt Nam. Ainsi, Saïgon devient Hô Chi Minh VilleThanh Pho Hô Chi Minh – suivant une décision de 1945 du premier gouvernement de la Jeune République démocratique du Viêt Nam.Cette décision de 1945 n'a pu être exécutée qu'en 1975.

Œuvres

  • En juin 1919, il publie un manifeste sur les Revendications du peuple annamite.
  • Le Procès de la colonisation française, 1925 ; réédité aux éditions Le temps des cerises, octobre 2007 (ISBN 9782841096862)

Notes et références

  1. « Première Guerre D'Indochine » d'indépendance
  2. Contraction de Viet Nam cong san : communistes viets
  3. « Deuxième guerre d'Indochine » de réunification

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

Bibliographie

  • Pierre Brocheux, Hô Chi Minh, du révolutionnaire à l'icône, Payot, coll. « Biographie », 2003
  • Daniel Hémery, Ho Chi Minh. De l'Indochine au Viêt Nam, Gallimard, coll. « Découvertes », 2002
  • Jean Lacouture, Hô Chi Minh, Éditions du Seuil, 1967
  • Portail du Viêt Nam Portail du Viêt Nam
Ce document provient de « H%C3%B4 Chi Minh ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ho Chi Minh de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • CHI MINH — …   Useful english dictionary

  • Ho Chi Minh — For other uses, see Ho Chi Minh (disambiguation). Hồ Chí Minh Portrait c. 1946 Chairman of the Workers Party of Vietnam In office 19 February 1951 – 2 Septem …   Wikipedia

  • Ho-Chi-Minh — Stadt Basisdaten Region: Südost Geografische Lage …   Deutsch Wikipedia

  • Ho Chi Minh — (vietnamesische Schreibweise Hồ Chí Minh (  anhören?/i) (Hán nôm: 胡志明; * 19. Mai 1890; † 2. September 1969) war ein vietnamesischer Revolutionär und Politiker, Premierminister (1945 1955) und Präsident (1955 1969) der Demokratischen Republik… …   Deutsch Wikipedia

  • Ho chi Minh — (vietnamesische Schreibweise Hồ Chí Minh (  anhören?/i) (Hán nôm: 胡志明; * 19. Mai 1890; † 2. September 1969) war ein vietnamesischer Revolutionär und Politiker, Premierminister (1945 1955) und Präsident (1955 1969) der Demokratischen Republik… …   Deutsch Wikipedia

  • Hồ Chí Minh — Ho Chi Minh im Jahre 1946 Hồ Chí Minh (Aussprache: [hò̤wcǐmiŋ]; …   Deutsch Wikipedia

  • Hô-Chi-Minh — Ville Pour les articles homonymes, voir Saigon. Situation de Hô Chi Minh Ville …   Wikipédia en Français

  • Hồ Chí Minh — Hô Chi Minh Hồ Chí Minh Ho Chi Minh proclame l indépendance du Viêt Nam à Hanoï, le 2 septembre 1945 …   Wikipédia en Français

  • Hồ chí Minh — Hô Chi Minh Hồ Chí Minh Ho Chi Minh proclame l indépendance du Viêt Nam à Hanoï, le 2 septembre 1945 …   Wikipédia en Français

  • Hô Chi Minh — Hồ Chí Minh Hồ Chí Minh, portrait de 1946 Mandats 1er président de la République démocratique du Viêt Nam …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.