Montherme


Montherme

Monthermé

Monthermé
Photographie représentant symboliquement la Commune
Boucle de la Meuse
Carte de localisation de Monthermé
Pays France France
Région Champagne-Ardenne
Département Ardennes
Arrondissement Arrondissement de Charleville-Mézières
Canton Canton de Monthermé
Code Insee 08302
Code postal 08800
Maire
Mandat en cours
Alain Bernard
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes Meuse et Semoy
Latitude
Longitude
49° 53′ 11″ Nord
       4° 43′ 56″ Est
/ 49.8863888889, 4.73222222222
Altitude m (mini) – m (maxi)
Superficie 32,33 km²
Population sans
doubles comptes
2 791 hab.
(1999)
Densité 86 hab./km²

Monthermé est une commune française, située dans le département des Ardennes et la région Champagne-Ardenne.

Les habitants de la ville de Monthermé sont appelés les Baraquins et non les Monthermois. Ce nom a pour origine les anciennes baraques en bois où vivaient les habitants, il y a un siècle.

Sommaire

Géographie

Située dans le massif de l'Ardenne, la commune de Monthermé s'est développée de part et d'autre d'un méandre de la Meuse et d'un de ses principaux affluents, la Semoy. Sur les Hauts, l'écart des Haut-Buttés est, depuis le XVIIIe siècle, un lieu de culte dédié à Saint-Antoine.

Au plan géologique, Monthermé se situe en limite du Cambrien et du Dévonien, marqué dans cette partie de l'Ardenne par un conglomérat, relique d'un cordon littoral appelé le poudingue de Fépin. On peut observer celui-ci au lieu-dit de la Roche aux Corpias.

Histoire

Comme beaucoup de petites communes, l'origine de Monthermé n'est pas connue avec exactitude. Il en va de même pour le nom du bourg, lequel pourrait être une déformation d'hermès, nom donné à des amas de pierres gaulois, ou de saint Hermel, évêque missionnaire du Pagus Arduenensis. Le bourg se situe en limite des biens du prieuré de Prix-lès-Mézières, lequel fut fondé par Arnould IV de Rethel qui apporte la plus ancienne mention écrite connue de son existence (1068).

Au XIIe siècle, Ithier dit le Dévot, fonda plusieurs abbayes sur les terres qui lui appartenaient. Ainsi, il fonda en 1128, à Monthermé l'abbaye de Laval Dieu destinée à des chanoines réguliers de l'ordre de Prémontré sous le vocable de saint Remi. En 1148, il fit construire l'abbaye cistercienne d'Elan, située dans la région des Crêtes préardennaises. C'est également de cette époque que sont datés les éléments les plus anciens de l'église Saint-Léger, paroisse du bourg. Monthermé, qui fait partie de la châtellenie de Château Regnault, entre successivement dans la maison de Flandre, la maison de Bourgogne, de Guise puis de Conti laquelle la cède à Louis XIII en 1629.

Monthermé vit de l'exploitation de la forêt ainsi que de plusieurs ardoisières. L'année 1749 voit apparaître une verrerie à proximité de l'abbaye de Laval Dieu et, en 1765, on construit les premiers fours à puddler pour affiner la fonte. C'est sur ce secteur, situé entre la Meuse et la Semoy que se concentrent, encore aujourd'hui les principales industries de la commune.

De 1905 à 1914, Monthermé a été le siège de l' Union des syndicats ouvriers des Ardennes symbolisée encore aujourd'hui par la Maison du Peuple.

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, les troupes allemandes effectuèrent une percée sur la Meuse le 13 mai 1940.

Administration

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
mars 1977 mars 1983 M. André Gilquin
mars 1983 mars 1989 M. Serge Gatier
mars 1989 mars 2001 M. Louis Keller
mars 2001 réélu mars 2008 M. Alain Bernard[1]
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Monthermé est le chef lieu d'un canton qui comprend 8 communes :

Au niveau intercommunal, Monthermé est membre de la Communauté de communes Meuse et Semoy.

Démographie

Évolution démographique
(Source : Ehess[2] et INSEE[3])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 520 1 396 1 425 1 379 1 660 1 620 1 976 2 126 2 299
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
- - 2 550 2 599 3 024 3 383 3 699 3 870 4 150
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
4 272 4 170 4 456 3 621 3 842 3 889 3 705 3 018 3 468
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 - -
3 589 3 212 3 299 3 103 2 866 2 791 2 573 - -

Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes


Économie

Après avoir été un important centre industriel de la Vallée de la Meuse et de la Semoy durant la fin XIXe siècle et le de but du XXe siècle , L'activité à fortement décliné après les années 1970. Il reste aujourd'hui :

  • Forge et estampage
  • Transformation des Métaux
  • Exploitation forestière
  • Ébénisterie
  • Tourisme

Lieux et monuments

Les points de vue

Vue du site des 4 fils Aymon

La commune de Monthermé offre, par sa position géographique au confluent de la Meuse et de la Semoy et son implantation dans une boucle de la Meuse, un ensemble de points de vues permettant de voir la commune sous différents angles. Certains de ces sites, comme celui de la Roche à 7 heures, permet également au promeneur d'observer des affleurements de schistes dont certains bancs ardoisiers qui ont été exploités dans ce secteur. Depuis ce site, le visiteur pourra également voir cette curiosité géologique, formée de bancs de quartzite évoquant, selon la légende, le passage des 4 fils Aymon dans la région (site situé et à voir sur la commune de Bogny-sur-Meuse).

Le patrimoine religieux

À son origine, Monthermé compte deux bassins de population, établis autour de l'église Saint-Léger et de l'abbaye de Laval Dieu.

Église Saint-Léger

Église Saint-Léger

Les parties les plus anciennes, comprenant le mur nord de la nef, la croisée du transept et le croisillon nord sont datés du XIIe siècle. L'édifice fut en grande partie détruit en 1445 par une incursion d' Écorcheurs. Reconstruite, elle fut consacrée en 1452 par l'archevêque Jean II Jouvenel des Ursins. L'édifice connut plusieurs modifications, notamment durant les Guerres de religion où il fut fortifié.

À l'intérieur, on peut observer une cuve baptismale du XIIe siècle. Le maître-autel, en marbre, aurait été réalisé en 1783 par un artiste de Charleville-Mézières, François Feuillat. À voir également, les fresques du XVIe siècle.

L'édifice a été classé monument historique en 1959.

Abbaye de Laval Dieu

Article détaillé : Abbaye de Laval Dieu.

L'abbaye fut fondée en 1128, au confluent de la Meuse et de la Semoy par Ithier dit le Dévot. L'église de la communauté fut détruite par un incendie volontaire durant la nuit du 16 au 17 août 1696. La façade ouest de l'édifice fut réparée trois ans plus tard.

C'est au sein de cette Communauté que Étienne Nicolas Méhul s'exercera, sous la direction du chanoine Heusser. Seul le buffet de cet orgue subsiste aujourd'hui. On peut aussi y voir des boiseries du XVIIe siècle ainsi que plusieurs dalles funéraires.

La communauté est dissoute à la Révolution française, les biens vendus. Les bâtiments sont transformés et détruits, dont une partie en 1940.

L'édifice a été classé aux monuments historiques en 1963.

Autres curiosités

Dans la rue principale on peut encore voir :

  • Une girouette à la place de la grande cheminée d'une ancienne brasserie.
  • La façade de l'ancienne coopérative ouvrière datant de 1910.

Événements

  • Critérium International de la route : dimanche 30 mars au matin. Arrivée étape (course de côtes) : Les Vieilles Forges - Monthermé.

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Galerie photo

Notes

Notes et références

Liens externes

Commons-logo.svg

  • Portail des Ardennes Portail des Ardennes
  • Portail des communes de France Portail des communes de France
Ce document provient de « Montherm%C3%A9 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Montherme de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Monthermé — Monthermé …   Wikipedia

  • Montherme — Monthermé DEC …   Deutsch Wikipedia

  • Monthermé — Monthermé …   Deutsch Wikipedia

  • Monthermé — Escudo …   Wikipedia Español

  • Monthermé — (spr. mong ), Stadt im franz. Depart. Ardennen, Arrond. Mézières, im tief eingeschnittenen Tale der Maas, die hier den Semois aufnimmt, und an der Ostbahn, mit einer von der alten Prämonstratenserabtei La Val Dieu erhaltenen Kirche, Eisenwerken,… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Monthermé — 49° 53′ 11″ N 4° 43′ 56″ E / 49.8863888889, 4.73222222222 …   Wikipédia en Français

  • Montherme — Original name in latin Montherm Name in other language Montherme, Montherm State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 49.88465 latitude 4.73013 altitude 141 Population 2806 Date 2011 01 04 …   Cities with a population over 1000 database

  • Gare de Monthermé — Monthermé Bâtiment voyageurs et entrée de la gare. Localisation Pays France Commune Bogny sur Meuse L …   Wikipédia en Français

  • Canton De Monthermé — Administration Pays France Région Champagne Ardenne Département Ardennes Arrondissement Arrondissement de Charleville Mézières Code cantonal 08 16 …   Wikipédia en Français

  • Canton de Montherme — Canton de Monthermé Canton de Monthermé Administration Pays France Région Champagne Ardenne Département Ardennes Arrondissement Arrondissement de Charleville Mézières Code cantonal 08 16 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.